In Corio, la chaussure au prix juste !

Longtemps chez moi, la simple notion de chaussure se résumait à des baskets. Des Vans, des Converse, parfois certaines paires au style un peu plus recherché, aux formes un peu plus audacieuses, mais des baskets quand même. Avec le temps, mon style, mes envies, ont évolués, laissant place à un esprit parfois moins décontracté, à une recherche de qualité plus fine, qui me plait et me stimule de plus en plus.

Tout un pan de la mode masculine s’ouvrait alors à moi : des boots, des Chukka, en passant par les derbies, voire les Richelieu. Et le marché est large en la matière, puisque se côtoient des cousus Blake, des cousus Goodyear, des semelles en gomme, des semelles en cuir, bref, des connaissances et des préférences qui se forgent en testant, en essayant, et en découvrant des univers de marque, tous plus intéressants les uns que les autres. Alors, comme tout le monde, j’ai des petits critères inconscients, des petites préférences de coloris, de fabrication, c’est la raison pour laquelle mon jugement s’est peu à peu affiné en la matière.

in-corio-tarif

En bon blogueur, j’ai également à coeur de suivre la création et le développement de marques qui me semblent intéressantes, et d’en faire part ici, ou encore sur Instagram. Et il me semble qu’en 2018, la marque In Corio, dont je m’apprête à vous parler, a réuni bon nombre de critères qui me font penser qu’elle est intéressante sur de nombreux points.

in-corio-packaging

Petit point historique, In Corio, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit donc d’une marque dédiée aux chaussures (et aux accessoires, aussi) créée il y a six mois par deux amis inséparables, tous deux passionnés de souliers : Guilhem et Charles-Louis. En partant du principe que la chaussure est un élément essentiel du vestiaire masculin, mais qu’il reste une marge de progrès notable à faire en terme de confort, In Corio est née ! Des souliers élégants et intemporels, des matières choisies avec soin, un savoir-faire traditionnel, telles sont les valeurs de l’esprit In Corio, qui signifie « dans le cuir » en latin, tout un programme ! Des artisans de la région de Porto, au sein d’un atelier familial reconnu dans le domaine de la chaussure, conçoivent ces petits souliers !

in-corio-avis

C’est donc dans la tradition des grands chausseurs que l’inspiration se puise ici, appuyé par une revente uniquement digitale, sans intermédiaire aucun, de sorte à rendre le prix des produits le plus juste possible. Et oui, n’oublions pas que moins il y a d’intermédiaire, moins tout ceci coûte cher !

Des chaussures, simples, classiques, confortables, conçues pour durer, qu’incarne à merveille ce modèle de bottines chukka : les Gabin.

in-corio-chukkain-corio-

Ce qui m’a frappé (bon, j’abuse un peu) sur ce modèle, c’est la couleur fauve, profonde, et à la fois universelle, dont la patine légère s’accorde à coup sûr avec n’importe quelle tenue, en la réchauffant par la même occasion. Une incarnation assez subtile de ce que peut représenter le style « casual-chic », qu’il soit complété d’un costume, d’un jean, ou encore d’un chino.

Mais observons d’un peu plus près la chaussure. Le cuir de veau pleine fleur, tout droit venu de… France, laisse apparaître une forme assez travaillée, qui permet de renforcer le mélange entre le décontracté et l’élégant. Un bout rond ciselé, dont la largeur est standard, et laisse penser qu’elle conviendra à bon nombre de pieds. Car c’est aussi ça la difficulté lorsqu’on fait une chaussure : s’adapter à un maximum de personnes ! In Corio en avait bien conscience, et a fait appel à des artisans formiers, qui ont imaginé une forme de chaussant propre à la marque. Ainsi, les courbes du pied sont maintenues naturellement, et l’amorti permet une souplesse et un confort très appréciables lorsqu’on passe une journée à l’extérieur !

in-corio-Marquein-corio-lacetsin-corio-cuir

La semelle est un cousu Blake du plus bel effet, puisqu’il est réalisé sous gravure. En bref, la gorge où l’on effectue la couture est refermée par la suite, de sorte à envelopper le fil. Un gage de qualité, qui n’a rien à envier au montage Goodyear, qui permet, par ailleurs, moins de souplesse dans le cuir.

La semelle extérieure apporte une pointe d’originalité puisqu’elle est intégralement bleue. Confectionnée en cuir à tannage lent, elle laisse apparaître des formes douces et une semelle très peu débordante à mille lieux de la bottine lourde et pataude.

in-corio-testin-corio-boots

Mais parlons un peu de l’intérieur ! La doublure est, elle aussi, en cuir de veau, alors que la semelle intérieure présente une petite particularité, qui donne encore plus envie de l’essayer. En effet, on a là une semelle en cuir, mais montée sur une mousse en latex ergonomique. Cette spécificité n’a nul autre but que d’améliorer le confort et le maintien du pied, pour se sentir à l’aise toute la journée, par mal !

Place à l’essayage donc ! Sur le papier, la semelle en latex est un véritable atout qui promet de s’adapter à la forme du pied en douceur. Bon, et bien vous l’aurez compris si vous lisez cet article, c’est que c’est le cas ! Un confort très appréciable pour ce type de chaussure, associé à un cuir souple, qui, à mon avis, ne marque que discrètement les plis d’usure avec le temps.

in-corio-blog

Le confort est probablement l’avantage très concret de cette paire, puisque la plupart des marques ont tendance à le négliger, au profit d’un style travaillé ou d’une matière noble. Ici, c’est tous ces éléments qui se combinent dans une seule et même chaussure, puisque In Corio a fait le pari de vendre des paires au prix le plus juste, sans intermédiaire. C’est la raison pour laquelle le prix de ces Gabin (269€) reste très abordable pour la qualité globale.

in-corio-prix

En parlant de prix abordable, la marque a développé un concept fondé sur des valeurs de plus en plus importantes dans le monde de la chaussure aujourd’hui : la durabilité et l’adaptabilité. Et oui, car une paire de chaussure, qu’on se le dise, c’est un budget certain, qui nous impose parfois de n’en porter qu’une seule au quotidien. En alternant deux, voire trois souliers, ces derniers résistent alors plus longtemps, et il nous est bien plus facile des les assortir à nos tenues. C’est la raison pour laquelle In Corio propose un tarif dégressif, qui, pour l’achat de 2 ou de 3 paires de chaussures (de la marque évidemment hein !), rend l’addition de moins en moins salée ! Par exemple, ici, pour deux paires achetée, c’est 40€ d’économisés, pour 3 paires, 150€, pas mal non ?

in-corio-chaussures

Plus d’informations sur In Corio et sur ce modèle Gabin !

Publicités