La foudre de Jérémy Bracone

Danse Avec Foudre Jeremy Bracone

Une Lorraine en faillite industrielle. Un surnom, « La petite Italie », qui se lie à la grande vague d’immigration du début du siècle. Le décor est planté. Au milieu de tout ça, une bande de copains d’enfance. Des ouvriers, pour la plupart. Et, si l’on s’approche encore un peu : Figuette. Comme ses camarades, il voit l’usine dans laquelle il travaille menacer de fermer ses portes. La crainte, de la délocalisation. Alors lui, lui et sa bande, vont élaborer un plan pour s’en sortir. Mais lorsqu’on zoome encore un peu, Figuette n’est pas tenu pas la simple solidarité ouvrière. Sa femme est partie, et l’absence rallongée construit cette lourdeur qui pèse sur lui et sa fille, Zoé. Danse avec la foudre, c’est aussi des vacances à construire entre un père et sa fille, une fierté paternelle à conquérir sans cesse, en plus d’un monde où le groupe se savoure au fil des instants de vie. Un premier roman orageux sous les éclairs.

Danse avec la foudre, Jérémy Bracone, L’Iconoclaste, janvier 2021, 288 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s