Apiales, la cantine qui a du coffre !

Voilà déjà deux ou trois fois que je me rends chez Apiales, avec cette sensation que je vais bien manger. Et à chaque fois (oui oui), c’est un succès. Aujourd’hui, ça n’a encore pas loupé, je me suis donc dit qu’il fallait que je vous présente ! (Je vous remercie de noter le jeu de mot dans le titre, j’avoue que je me suis senti pousser des ailes)

apiales lyon

Alors, Apiales, c’est un café/lunch/brunch/take-away (rien que ça) qui a ouvert il y a quelques mois dans le quartier lyonnais d’Ainay. C’est aussi l’association de Adrian Bourgeais (ancien danseur au Danemark) et Angelina Chapon (ex contributrice pour Milk Deco), qui ont décidé de faire vibrer la rue Laurencin, soutenus par une équipe de choc en cuisine. L’accueil est d’ailleurs toujours hyper chaleureux et attentionné, ce qui a vraiment retenu mon attention !

apiales lyon

Le lieu est grand, très grand, illuminé par d’immenses baies vitrées, et séparé en deux par un hall d’immeuble. Lorsque l’on pénètre dans la salle, on découvre alors une déco épurée (Inspiration scandinave, Adrian ? Oui peut-être !), colorée par des coussins aux motifs ethniques et quelques plantes grasses du meilleur goût. Une impression concrète de ne pas être cloisonné, qui nous met dans les meilleures conditions pour se mettre à table !

apiales lyon rue laurencin

Justement, parlons de la cuisine. En premier lieu, les prix affichés sur la carte pourraient nous sembler un peu excessifs. Je ne vous jette pas la pierre (Pierre), je me le suis également dit. Toutefois, j’y suis revenu à plusieurs reprises, vous vous imaginez donc qu’il y a bien quelque chose là-dessous !

apiales lyon rue laurencin menu

Et bien c’est la nourriture, tout simplement ! Un bon point pour un restaurant, non ? La cuisine de Apiales est ce que l’on pourrait qualifier de cuisine « bistronomique », au sens où les produits sont, pour la plupart, assez simples, mais si bien travaillés, si finement associés qu’on est sur des saveurs vraiment créatives. Les aliments choisis sont bons, de saison, que demander de plus !

apiales lyon rue laurencin carte prix

J’en ressors donc à chaque fois conquis sur tous les points, c’est la raison pour laquelle je vous le conseille plus que chaudement !

apiales lyon

Apiales

11, rue Laurencin

69002 LYON

Horaires d’ouverture :

Le mardi et le mercredi de 10h à 18

Le jeudi et le vendredi de 10h à 16h, et de 19h30 à 21h30

Le samedi de 12h à 18h (brunch !)

Le site internet (à venir)

La page Facebook

Le compte Instagram : @apiales

 

Publicités

Le Dadashop, ou l’art des jolies choses.

Il y a un peu plus de deux semaines, a ouvert un petit bijou de magasin à Lyon : le Dadashop. Situé à 30 secondes de l’opéra (rue du Griffon, pour les lyonnais), ce concept store des plus mignons met en valeur les jolies choses. Accessoires, sacs, ustensiles de cuisine, papeterie, chaussettes (oui oui !), tout le monde y trouvera son compte. Petit supplément d’âme : une pièce entière remplie de cactus et de plantes grasses en tous genres, un vrai bonheur pour les amateurs !

Le Dadashop

Le Dadashop (qui fait référence au nom de famille de la gérante, mais aussi au dadaïsme) est tenu par la très gentille Inès, styliste et directrice artistique reconvertie, qui, après de nombreux voyages, a su capter les tendances les plus pointues. La boutique est l’association d’Inès elle-même et de sa maman, aidée par la soeur, ou encore le papa (qui a lui-même fabriqué tous les meubles). Une affaire de famille donc ! Pour la gérante, toutes les marques sont des coups de coeur, de l’histoire qu’elles portent jusqu’aux matières utilisées. Le Dadashop a su concilier ambiance épurée et douceur des objets présentés en rayon, à travers une sélection affinée. Le style des produits varie, tout en restant cohérent : esprit scandinave, minéral, graphique, bref, le Dadashop, c’est LE nouveau magasin à trouvailles !

le dadashop

Alors, sans plus attendre, un cadeau à faire ? Une envie de redécorer son intérieur ? Ou tout simplement de se faire plaisir ? C’est au 13 rue du Griffon que ça se passe, du mardi au dimanche, alors on fonce, vite vite !

Pour plus d’infos, rendez-vous sur la page Facebook du Dadashop, ou sur les comptes Instagram d’Ines, ou de la boutique : @ines.dada@ledadashop


Le Dadashop

13, rue du Griffon

69001 LYON

Horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 10h30 à 19h30 et le dimanche de 14h à 18h30

Mow Magazine, nouveau venu dans le paysage médiatique lyonnais

La semaine dernière, je suis allé à la soirée de lancement de Mow Magazine, qui se déroulait au Got Milk Restaurant, à Lyon. Derrière ce magazine au nom évocateur, qui est-ce ? C’est une équipe de rédacteurs, photographes, illustrateurs, aux multiples talents, sous la houlette de Morgane Ramel, directrice de la publication. Après avoir récolté des fonds via le financement participatif (sur Kisskiss Bankbank), le numéro 0 de Mow Magazine voit le jour.

Mow Magazine

Ce magazine, qui se veut proposer « un regard nouveau sur le monde », se décompose en quatre catégories : Société, culture, mode, et lifestyle. Appuyés par des rédacteurs majoritairement lyonnais ou parisiens, ainsi que plusieurs photographes de talents, les articles reprennent des thèmes souvent très percutants, comme l’e-reputation, le terrorisme, ou encore les créateurs lyonnais en vogue. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié la diversité factuelle des tons, ainsi que l’éclectisme des sujets, gage d’ouverture et de liberté rédactionnelle.

Mow Magazine

Vendu au prix de 5€ (franchement pas cher lorsqu’il s’agit d’aider un joli projet comme celui-ci), le magazine se développe, pour l’instant, à Lyon, mais espère conquérir les terres parisiennes dans quelques temps, si le projet continue de fleurir, et on l’espère !

Mow Magazine

Si Mow Magazine vous interpelle, n’hésitez pas à visiter le site internet, la page Facebook, le compte Twitter, ou encore à jeter un oeil au compte Instagram : @Mow_Magazine

 

Bonne journée !

Torü, le nouveau spot le plus cool de Lyon !

Toru tea shop Lyon

Mercredi, après deux mois de travaux acharnés, ouvrait un nouveau tea-shop dans le paysage lyonnais. Installé dans la rue René Leynaud, « Torü » (Trois en maori) est le fruit d’un joli projet entre Simon, Justine et Maïlys. Passionnés et complémentaires, c’est lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande que les trois amis font germer l’idée de s’investir dans ce projet en terre lyonnaise.

Comptoir Toru tea shop Lyon

Car, plus concrètement, Torü c’est quoi ? Tea shop, pâtisserie, mais aussi lieu de déjeuner, il s’agit bien là d’un troisième lieu entre travail et domicile. Un lieu d’ailleurs plein de cachet, dans lequel il fait si bon se retrouver autour de l’un des 120 thés proposés sur la carte. Et, permettez-moi d’ajouter que la terrasse est vraiment, selon moi, l’un des meilleurs spots de Lyon pour se réunir !

Terrasse Toru tea shop Lyon

Car oui, parlons maintenant du lieu en soi. Torü a repris les locaux d’un restaurant-caviste un peu haut-de-gamme, où (comme me l’a expliqué Justine), la lumière n’était franchement au rendez-vous. Un pari osé, donc, que de reprendre de tels locaux. Mais pari réussi, car, lorsque l’on pénètre dans le tea shop, on découvre un endroit spacieux, accueillant, et plein de bon goût. La décoration est travaillée avec soin, les détails sont pensés, et le personnel est sincèrement accueillant. Fruit d’un travail de titan, les trois grenoblois (car oui, ils viennent de Grenoble !) peuvent être fiers du labeur accompli !

Toru tea shop Lyon

Après une petite visite (curiosité oblige !), je commande un éclair framboise/vanille (servi spécialement pour moi avant la mise en place en vitrine !), et un thé conseillé par Justine et Maïlys ! L’éclair est aussi bon qu’agréable à regarder, le thé colle parfaitement à ce que les filles m’ont fait sentir au comptoir, bref, je me sens accueilli comme un prince ! Avec tout ça, Justine m’apporte un sablier à trois niveaux, de sorte que je gère le temps d’infusion comme je l’entends, (bien vu !) Maïlys me donne une serviette en tissu (oh oh !), pendant que j’observe Simon s’affairer à travers la baie vitrée de la cuisine. Le concept prend, me voilà conquis par Torü !

Toru tea shop Lyon

Je me retrouve à discuter une nouvelle fois avec Justine, qui m’explique plus en détails la carte et les formules proposées. Comme je le disais précédemment, le tea shop se transforme également en lieu de déjeuner (et de brunch anglo-saxon le dimanche). Autour d’un verre de vin, on peut donc se retrouver entre amis, dégustant l’un des petits mets préparés par Simon au jour le jour. car oui, Torü, c’est aussi ça, deux plats du jour élaborés en circuit court, via des producteurs locaux, et une cuisine majoritairement végétarienne (et de saison, s’il vous plaît !). Un vrai défi pour les trois amis, mais un projet stimulant, qui promet de belles surprises !

Toru tea shop Lyon

Pour finir, qu’est-ce que j’ai retenu de Torü ? Un concept hyper cool, un cadre chaleureux, un personnel attentionné et ultra-gentil (gros coup de coeur pour eux !), des détails de service qui font la différence, et LA terrasse, que je chéris par dessus tout ! (Rassurez-vous, des plaids seront proposés aux plus frileux d’entre vous !) En bref, c’est mon nouveau QG !

N’hésitez pas à suivre l’aventure sur leur page Facebook et leur compte Instagram : @Toruteashop !

Torü

23, rue René Leynaud 69001 LYON

Horaires : 10h/19h non-stop