13 podcast à (re)découvrir absolument !

En très gros consommateur de podcast, impossible de ne pas publier un article recensant mes favoris. Il n’y sont probablement pas tous, mais je mets ma main à couper qu’au moins un épisode de chacun d’entre eux pourront déjà vous parler !

Tout ces podcasts sont disponibles sur l’application du même nom de l’iphone, mais peuvent également s’écouter sur les Android et, évidemment, sur internet.

pexels-photo-583843

 

  • Boomerang – France Inter :

Probablement l’un des plus connus, mais il fait partie de ceux qu’il ne faut pas louper – à mon sens – lorsque la culture et l’actualité sont des thèmes chers à nos yeux. Car ici, Augustin Trapenard mêle les deux avec un ton subtil et inventif. Une heure d’émission autour d’un invité, dont l’actualité fait résonner diverses questions, tantôt personnelles, tantôt plus futiles, tantôt sociétales. Mention spéciale à l’éclectisme du programme, où l’on passe quotidiennement de Ben Harper à Jérôme Commandeur, en passant par Jean Teulé. Un « must-listen », comme on dit (ah non) !

  • Dans le genre – Radio Nova :

Un dimanche sur deux, une journaliste des Inrocks, Géraldine Sarratia, interroge une personnalité sur la question du genre et de l’identité, à travers le prisme de son expérience. Au programme donc : des interrogations familiales, la question de la virilité, de la féminité, ou encore la représentation du couple. Outre le fait qu’il s’agisse là d’un(e) invité(e) qui répond de manière personnelle à des questions, cette émission va plus loin, et nous pousse à nous questionner au-delà de ces simples réponses. Un moment de témoignage, où des réflexions sont menées de manière souvent pertinentes, et où on a un peu l’impression d’avancer aussi.

  • Génération XX :

Tout aussi sociétal, ce podcast part à la rencontre de femmes entrepreneuses, qui ont décidé de mener à bien un projet, une envie. Ici, pas de schéma à suivre. Juste des invitées, aux parcours différents, dont les milieux ou encore l’âge n’ont souvent rien en commun, qui se livrent, et explosent leurs doutes, leurs histoires, leur réussite. Sur le papier, rien de transcendant, mais ces témoignages s’avèrent être très intéressants, voire inspirants !

  • LSD, la série documentaire – France Culture :

Chaque semaine, un thème central est décortiqué, est retourné, est traité en quatre piliers par des documentaristes et des chargés de réalisation. Ici, pas de barrière, n’importe quel sentiment, n’importe quel acte, n’importe quel sujet peut être au centre de l’attention, et c’est en ça que cette émission peut être intéressante. On tente de ne pas uniquement survoler le sujet, mais de creuser, de lui trouver des limites, des représentations, toujours de manière détachée et pertinente !

  • La Poudre

Lauren Bastide reçoit, un jeudi sur deux, une femme symbole de son époque, et discute avec elle de son parcours, ses envies, la façon dont les codes d’aujourd’hui l’ont créée, son rapport au temps, au corps, au sexe, au couple. Bref, un entretien souvent fédérateur de figures féminines stimulantes, dans une ambiance calme et chaleureuse qu’installe Lauren Bastide.

  • Le masque et la plume – France Inter :

Pilier des émissions culturelles à la radio, « Le Masque et la Plume » décortique depuis 1955 l’actualité culturelle française. (C’est la plus ancienne émission européenne encore diffusée !) Chaque dimanche, autour de critiques, Jérôme Garcin sur penche sur un pilier de la culture : livre, théâtre et cinéma. Autour de ce pôle vont être évoquées plusieurs oeuvres, autour desquelles les différents critiques vont débattre sans filtre. Un classique, à écouter et réécouter.

  • Les pieds sur terre – France Culture :

L’un de mes podcast préféré, si ce n’est mon préféré ! En bref, une émission quotidienne de témoignage, ancrée dans notre époque, dont les sujets varient du tout au tout, sans jamais desservir le propos. Je vous renvoie vers l’article que j’ai rédigé au sujet de cette émission il y a quelques semaines pour en savoir plus, mais c’est, sans aucun doute, un programme à découvrir !

  • Nouvelle école :

Chaque lundi, Antonin Archer reçoit une personnalité plus ou moins connue, pour nous parler de son parcours. De son parcours, mais pas que. En effet, au fil de la discussion, se dessinent des perspectives, des échecs, des processus créatifs, qui donnent à voir des réalités différentes, qui, au final, nous ouvre l’esprit et nous font réfléchir à ces petites choses qui font nos quotidiens. De Kyan Khojandi à Marion Seclin, en passant par Guillaume Gibault, « Nouvelle École » est ce type de podcast qu’on qualifiera d' »actuel et inspirant à la fois ».

pexels-photo-583842

  • Répliques – France Culture :

Des questions sociétales qui nous touchent presque tous, ou dont on connaît au moins l’existence (« La gauche a-t-elle un avenir ? », « Était-ce ou non mieux avant ? », ou encore « Être catholique aujourd’hui ») sont traitées avec intelligence. Entre opinions et faits avérés, « Répliques » se fait l’avocat de ceux qui pensent n’avoir rien à dire, rien à penser. On termine l’émission avec la sensation d’être un peu plus élevé qu’il y a une heure. À tester !

  • Transfert – Slate :

Sur Transfert, on parle de sujets profonds de société, de famille, parfois même de psychologie, sans jamais tomber dans le pathos ou le ridicule. Des thèmes fédérateurs, comme « Arrêter de se mentir à soi-même » ou encore « Une honte d’enfant peut-elle disparaître ? », tournés autour de témoignages dont on se sent directement proche, et dont l’intérêt est moins l’histoire de la personne que ce qu’elle illustre.

  • Un podcast à soi – Arte Radio :

Tous les premiers mercredi du mois, Charlotte Bienaimé traite d’un sujet de société lié à l’égalité entre les femmes et les hommes. Travail, sexe, sport, famille, tout les sujets peuvent être abordés, et sont une véritable invitation à la réflexion. À mi-chemin entre documentaire et exercice d’entretien, « Un podcast à soi » est le type de programme que l’on écoute pour voir un petit plus loin que le bout de son nez. Et c’est chouette.

  • Y a plus de papier :

Un peu plus précis cette fois, « Y a plus de papier » traite d’un sujet qui ne touche pas tout le monde, mais qui fait parfois surgir des questions universelles : l’écriture et le scénario. Hadrien et Mathieu, scénaristes et producteurs, reçoivent chaque mois des artistes, réalisateurs, collègues, qui viennent raconter leurs expériences sur un thème donné : la créativité, les dialogues, écrire pour la télévision, etc. Des thèmes qui, même si on n’appartient pas au milieu, sont souvent fédérateurs et, au-delà de ça, très intéressants !

  • Sex and sounds – Arte Radio :

« Let’s talk about sex », c’est un petit peu la devise de cette émission hyper impliquée dans la question. Des sextoys, en passant par la douleur lors d’un rapport, ou encore les pets vaginaux, tout y passe, sans détour aucun. Sous couvert d’un ton décalé, on arrive à dégager des réflexions et des thèmes qui, finalement, nous parlent quand même à tous et qu’on écoute avec attention !

 

Mes dernières découvertes ‘beauté’ !

Ces dernières semaines (mois), comme d’habitude, j’ai testé des produits cosmétiques et autres soins. Parmi tout ceux que j’ai pu tester, quelques-uns se sont démarqués. Et bien, coup de théâtre, les voici :

IMG_3188

Il y a quelques semaines, je me suis rendu à la soirée de lancement en France de la marque « Bulldog Skincare ». L’occasion de découvrir ce que propose cette marque pour  les hommes. Tout d’abord, j’ai noté que les produits sont conçus à base d’ingrédients naturels (aloe vera ou encore thé vert). La marque se divise en deux gammes : barbe (baume, huile et shampooing) et hydratation (trois crèmes : Original, Peau Sensible et Age Defense).

Alors comme je n’ai pas trois visages, j’ai commencé par tester la crème hydratante « Original ». On me dit dans l’oreillette qu’il s’agit là du bestseller de la marque, et qu’il s’en vendrait un exemplaire toutes les 15 secondes dans le monde. Une composition naturelle et étudiée (thé vert, aloe vera, huile de caméline, etc.), qui hydrate la peau sans la laisser grasse ou collante (avec une odeur, encore une fois, très naturelle). Un (très) bon point, lorsqu’on sait que la plupart des marques luttent encore contre cet effet « poisseux » post-application. À 8,80€ les 100Ml, on se dit qu’on aurait tort de ne pas tester !

crème hydratante original bulldog skincarecrème hydratante original bulldog skincare

Je connaissais Embryolisse uniquement grâce au lait-crème concentré, qui fait visiblement l’unanimité chez les aficionados de la beauté et de l’hydratation. Soit.

J’ai eu la chance de pouvoir tester d’autres produits, histoire d’en savoir un peu plus sur ce que peux proposer la marque. Mon attention s’est portée sur un produit pour les yeux, adapté à toutes les peaux. Et, qu’on se le dise, l’image d’Embryolisse est plutôt celle d’un « laboratoire », en témoigne le terme « soin » utilisé pour qualifier ce produit. Comment l’illustre également la composition, à base de vitamines A et E, et d’une sélection d’actifs végétaux (sésame, bleuet et méristème de chêne). C’est donc avec une certaine assurance que je me suis dirigé vers ce contour des yeux, cette partie du corps étant assez fine, et, de fait, plus réactive. Bref, ce « soin » est censé combattre les premières rides, les cernes et les poches. Évidemment, il ne s’agit pas là d’un produit miracle, mais j’avoue que, alors que j’ai des cernes assez marqués, j’ai vu ce qu’on appellera une « différence », en tout cas, un regard moins marqué au fil des applications (hyper simples au demeurant). Et il pénètre très très (très) rapidement. Il me semble que c’est bon signe tout ça !

soin lissant contour des yeux embryolissesoin lissant contour des yeux embryolisse

Côté cheveux, j’ai découvert cette cire « made in France », de la marque Chopperhead. Inspiré par de grands noms de la coiffure et du tatouage, Éric Famechon a développé des gammes pour hommes, composées de soins spécifiques pour la barbe et les cheveux. Un univers assez marqué, dont le packaging reflète bien l’esprit !

Bref, et donc cette cire ? Et bien coup de coeur pour plusieurs raisons ! Tout d’abord, parce qu’elle ne colle pas, et ça, c’est tout de même assez rare dans l’univers des cires capillaires. (appelons ça comme ça tiens) Deuxièmement, parce qu’elle est légère. J’entends par là qu’au-delà du fait que la texture soit assez fluide lorsqu’on la travaille dans la main, la cire donne juste un mouvement aux cheveux. On pourrait presque croire qu’il n’y a rien, et la coiffure est donc hyper malléable. Pas d’effet carton, pas d’effet gras, pas d’effet collant, bref, c’est un top !

cire classique chopperhead

Embryolisse, le retour ! Même si je partais assez positif,, je ne pensais pas aimer autant cette marque. Bref, le soin booster défatigant était LE produit que je voulais tester. Conçu pour tous les types de peaux, ce produit se présente sous la forme d’un flacon pompe plutôt très pratique. La texture, légère, voire légèrement aqueuse, pénètre très rapidement sur la peau, et laisse une espèce de voile « effet bonne mine », on se croirait presque sur Instagram dis donc !

soin booster défatigant embryolissesoin booster défatigant embryolisse

Alors oui, c’est un basique, oui, c’est probablement l’un des bestseller de la marque, oui, il y a fort à parier pour que vous la connaissiez, mais sait-on jamais ! Je n’avais encore jamais testé ce produit qui fait tant parler de lui dans le monde de la beauté (je ris moi-même de cette phrase), mais dont on vante tant l’efficacité. Et bien un fan de plus, bravo l’Occitane.

Car, effectivement, c’est un super produit, vraiment ! J’ai hésité à vous parler également de la crème à l’amande que propose l’Occitane, mais il me semble que j’ai préféré celle-ci, ne serait-ce que pour l’odeur. Je ne suis pas très fan des odeurs trop prononcées, ici, c’est une subtile fragrance (proche de celle du karité donc) qui se dégage, rien de plus. Mais surtout, surtout, la texture non grasse de cette crème est vraiment le gros plus ! Elle pénètre très rapidement, ne laisse pas de fini gras, et on garde cette petite odeur agréable quelques temps sur les mains. En bref, je la rachèterai sans souci, voire avec plaisir !

(On notera la « jolie » photo d’un tube vide, mais au moins, on est certain que je l’ai vraiment testée/utilisée hein !)

crème mains karité l'occitane

Kiehl’s, l’une de mes marques préférées ! Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à lire mon article sur le Midnight Recovery Concentrate, où je développe un peu plus exhaustivement l’histoire de la marque, ses valeurs, et tout ce qu’elle peut nous proposer ! Bref, après avoir déjà testé pas mal de produits, j’ai jeté mon dévolu sur un produit pour les yeux/poches. Alors oui, j’adore Kiehl’s, mais il n’empêche que mon avis est objectif, et que certains produits de la marque ne m’ont pas plu, qu’on reste clair !

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce produit est, tout d’abord, le format, minuscule. Pratique en voyage, pratique dans la poche, pratique partout, ce petit stick s’applique en toutes circonstances ! J’ai également noté (et aimé) la sensation directe de fraîcheur lorsqu’on pose le produit sous les yeux. Ce côté « effet instantané » est probablement dû à la composition. Grâce à la caféine et à l’hibiscus, les poches sont diminuées de manière notable, et le regard est vivifié ! À l’application, il suffit de tapoter délicatement, et le tour est joué ! Simple et efficace.

(Produit déjà bien utilisé + inscriptions qui s’effacent = on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a pour la photo..)

facial fuel Eye de puffer kiehls

Il y a quelques jours, la maison de parfum Atelier Cologne m’a fait parvenir un petit colis surprise personnalisé, composé de trois fragrances développées par leurs soins. Après un peu d’hésitation entre les trois, mais avec l’envie de vous en parler, j’ai décidé de concentrer mon attention sur Pomélo Paradis.

En bref, Atelier Cologne est une maison française qui fabrique des « Colognes Absolues ». L’idée était de créer des colognes qui tiennent aussi bien que les eaux de parfums. Et c’est visiblement chose faite, avec ces gammes de colognes, de bougies et de soins, toutes à base de ce produit authentique qui inspira une nouvelle façon de se parfumer.

Et voici Pomélo Paradis qui, comme son nom l’indique, comporte beaucoup de notes d’agrumes, très fraîches au demeurant. Toutefois, Atelier Cologne a développé une gamme très riche, il y a fort à parier que tout le monde y trouvera son bonheur, notamment dans la boutique située 8 Rue Saint-Florentin – dans le premier arrondissement à Paris !

atelier cologneatelier cologne

 

Revue : La gamme de chez Biotherm Homme

Salut salut ! Aujourd’hui, je mets ma plus belle casquette de blogueur beauté, car, vous l’avez vu dans le titre, j’ai testé la gamme homme de chez Biotherm ! J’ai reçu une sélection de produits, il y a de ça quelques semaines, voire quelques mois maintenant. L’objectif était, précisément, de tester une sélection de produits de cette marque que beaucoup connaissent ! (je crois)

Le petit disclaimer de rigueur avant de commencer cette « revue » : l’avis que je vais donner est totalement subjectif, je n’ai pas été payé pour parler des produits, et… et ben voilà !


Pour le point « culture », Biotherm s’intéresse aux peaux masculines depuis 1985, en partant du principe que ces petites peaux ont des besoins spécifiques, qui nécessitent des produits adaptés aux hommes. La marque s’est donc mise en tête de développer une gamme constituée d’essentiels de la beauté masculine ! Et bien c’est ce qu’on va voir tout de suite :

revue avis gamme biotherm homme

 

  • Le Aquapower Eye de-puffer (oui pardon ?) :

Malgré son nom un poil barbare, cet « hydratant yeux effet anti-poches » est l’un des produits de la gamme que j’aime le plus !

IMG_7404

Voilà plusieurs semaines que je l’utilise quasi-quotidiennement, et la première chose qui m’a marqué à l’application, c’est cette sensation de fraîcheur instantanée. Et pour cause, il est enrichi en caféine et en menthol ! Comme l’impression que tes yeux prennent de suite une forme plus vivante, ce qui est notable, voire utile certains matins !

gamme homme biotherm revue avis blog

En ce qui concerne les promesses et les effets, j’ai effectivement noté que le contour de mes yeux (où la peau est hyper fragile, et dont il faut prendre grand soin) était plus hydraté. On n’est pas sur les effets de la vaseline, bien évidemment, mais l’idée d’hydratation est bien présente. Le côté anti-poches est, comme souvent avec ce type de produit, pas immédiatement visible, mais on sent que lorsque la matière pénètre, le travail se fait, et le regard pourrait alors être comparé à celui d’une biche. (et pourquoi pas ?) En bref, j’ai vraiment beaucoup aimé ce produit, qui ne révolutionne peut-être pas le monde du contour des yeux (encore que je ne sois pas un spécialiste), mais qui a le mérite de (bien) faire son travail ! C’est un top !

15ml, 20€


  • Le désincrustant visage :

Aloooors, pour le coup, je crois que ce produit se classe sans nul doute dans mon top 3 des désincrustant visage (un bien joli top) que j’ai pu tester jusque là !

gamme homme biotherm revue avis blog

Je ne vais pas être très long sur ce produit, car j’ai quasiment tout aimé ! La promesse d’éliminer les impuretés en profondeur est tenue. Après utilisation, la peau est comme neuve (toujours plus), fraîche comme la rosée du matin, prête à accueillir masques et autres crèmes hydratantes ! Le petit bémol sera, en ce qui me concerne, l’odeur qui, bien que masculine et agréable en soi, est peut-être un poil trop prononcée, trop agressive finalement. On l’aura compris, rien de bien méchant, et surtout pas rédhibitoire ! Je recommande et achèterai ce produit les yeux fermés !

150ml, 31,50€

gamme homme biotherm revue avis blog


  • le déodorant 72H Day Control Extreme Protection (rien que ça tiens) :

Clairement, je dois l’avouer, je n’ai pas testé ce déodorant pendant 72 heures d’affilée (si quelqu’un l’a fait, qu’il se manifeste, et qu’il aille se doucher ensuite). Le déodorant développé par Biotherm n’est pas le produit vers lequel je me serai tourné naturellement. Et Biotherm n’est pas non plus la marque à laquelle j’aurais pensé en cherchant un nouveau déodorant. Et bien le bilan est plutôt très positif !

En premier lieu, à l’odeur, impossible de se tromper, on est sur un déodorant masculin à fond les ballons, mais le parfum est beaucoup plus frais, beaucoup moins entêtant que celle du désincrustant visage. Les plus de ce produit sont l’absence – pour ma part – de traces blanches à la fin de la journée, premier point ! Deuxième point : il n’est pas nécessaire – toujours pour ma part – d’en remettre au fil des heures, on peut donc être en droit de se dire que cette histoire des 72H fonctionne un minimum ! Je crois donc pouvoir affirmer qu’il s’agit là d’un très bon déodorant, qui tient les promesses d’un déodorant, ce qui me semble être une bonne base pour un déodorant.. (un quoi ? #Lourdeur)

(Contient de l’aluminium et de l’alcool, avis à ceux qui prêtent une attention toute particulière à la composition des produits)

Roll-on 75ml, 19,20€

IMG_7405


  • Le T-Pur blue face clay (aka un masque bleu) :

Dans un pur objectif immature ludique, j’avais hâte de tester ce nouveau masque d’une jolie couleur bleue ! Outre ce point esthétique, qui, on est d’accord, n’est pas le plus important, l’idée de tester un masque quotidien pendant 3 minutes m’intéressait beaucoup, principalement au niveau du temps d’effet ! Car qui dit « quotidien », dit « tous les jours », dit « on a envie de voir des effets rapidement ». Enfin il me semble !

Sur la packaging, il est indiqué que ce masque est notamment constitué d’extraits de rhassoul. Le rhassoul, c’est cette argile utilisée par les femmes orientales pour leurs soins capillaires et corporels. On le trouve dans la région de l’Atlas, au Maroc, et, associée à de l’eau, la pâte qu’elle constitue absorbe les impuretés, tel un petit buvard d’écolier !

L’idée, en tout cas l’objectif de ce masque est donc de réduire les défauts, de réduire les pores. Sur le papier, il a tout pour me plaire ! Rapide, simple, et aux promesses plutôt sympathiques. Après m’être tenu à le tester tous les jours pendant une dizaine de jours, sans changer ma routine en parallèle, il me semble que des effets ont commencé à être visibles : j’ai eu l’impression que mon teint était plus « frais », et surtout, que ma peau luisait moins. (j’ai la peau mixte à tendance grasse pour info !)


  • Le T-Pure anti-oil & shine :

biotherm homme gamme test avis blog

Ici, on a affaire à un « gel hydratant matifiant et ultra-absorbant ». Si une marque comme Biotherm Homme se permet d’utiliser le terme (très fort au demeurant) de « ultra absorbant », on se dit qu’il y a efficacité là-dessous ! Et bien effectivement, le bilan est très positif après un mois d’utilisation. Couplé au « masque bleu » dont je vous parlais juste avant, le produit (dont la formule a été retravaillée depuis peu) a fait prendre à ma peau un nouveau tournant dans sa vie de peau.. (et bah tiens !) Combo gagnant !

biotherm homme gamme test avis blog

Je ne vais pas parler pour ne rien dire (ce que j’ai déjà fait pas mal il me semble), mais les effets promis sont donc là, le produit fait le job à merveille, mais je retiens surtout que le duo masque/gel est « ultra » efficace ! Et le packaging, simple et efficace, est pensé en flacon pompe, de manière à ne pas gâcher du produit, on le note !

50ml, 35,10€


  • L’Aquapower :

biotherm homme gamme avis test blog revue

Ce « soin oligo-thermal » nous promet une hydratation dynamique. À travers cette formulation un poil pompeuse, se cache un hydratant quotidien. à la formule retravaillée, enrichie en Plancton de Vie !

Je ne connaissais absolument pas cet ingrédient, et pour cause, il est l’une des signatures de Biotherm. Après quelques petites recherches, j’ai découvert qu’il s’agit donc d’un ingrédient d’origine marine (jusque là d’accord), dont le processus de fermentation capture le plancton au moment où il atteint son pic de vie. Ce processus thermal nous donne alors un ingrédient « miracle », bourré de propriétés régénérantes, protectrices, fortifiantes, et lissantes ! Biotherm a même été jusqu’à lui consacrer un produit complet : Le Life Plankton Essence !

IMG_7399

Mais revenons à l’Aquapower. à première vue, le packaging semble tout aussi pratique que le T-pur, et il l’est ! (merci) La texture est hyper douce, hyper fluide, à la limite de quelque chose d’aqueux, de fait ! L’application est alors très agréable. L’odeur est relativement simple, typique de Biotherm Homme (il me semble désormais).

En ce qui concerne les effets, ils sont là, j’ai senti ma peau comme repulpée dès les premières utilisations. Les effets immédiats sont, en tout cas, très appréciables, et le produit semble aussi tenir ses promesses ! (car je vous parle plutôt des produits que j’ai aimé que l’inverse finalement..) On valide !

75ml, 38,90€


 

  • Le Gelshaver :

Je dois bien l’avouer, je n’ai pas grand chose à dire sur ce produit car, effectivement, je me taille la barbe, et ne me rase que très peu. Voire jamais. Je vais donc juste vous préciser que ce produit existe chez Biotherm, que l’odeur est semblable à tous les produits testés jusque là dans la gamme Homme, et que sa texture est ultra-fraîche à l’application ! Parlons peu parlons bien !

150ml, 19,55€

IMG_7396

biotherm homme gamme avis test blog revue

 

C’est tout pour cette première revue « complète ». À mon sens, ce genre d’article est toujours plus intéressant car la perspective est plus globale sur la marque/la gamme, et il est plus aisé de s’en faire un avis. N’hésitez pas à me dire si l’idée vous plaît ou non. Bonne journée !

Menu du jour, notre appli food du quotidien ! (+ bonne adresse parisienne !)

Hello !

 

Des applis, il en existe beaucoup, pour tout, souvent pour rien, et la mémoire de notre téléphone n’est pas extensible. Il nous faut donc sélectionner les meilleures, les plus utiles, et celles qui deviendront nos alliés au quotidien. Et bien je crois que l’application « Menu du jour » en fait partie ! En bref, tout est dans le nom, mais je vous explique un peu le principe.

 

Plusieurs cas de figure :

  • On a l’habitude de se rendre dans un restaurant dont on apprécie particulièrement la carte, mais le menu change quotidiennement.
  • Pendant une pause déjeuner, on ne sait pas trop aller, on hésite, on aimerait connaître le menu du jour à l’avance pour se décider.
  • On a des intolérances alimentaires, connaître le menu du restaurant à l’avance nous arrangerait bien.
  • Et bien d’autres encore !C’est là que Menu du Jour intervient  ! Une mise en page hyper intuitive, on se géolocalise… et voilà ! L’application sélectionne pour nous les restaurants du quartier, avec les menus du jour de chacun, rien de plus simple !

menu du jour application restaurant

J’ai donc eu l’occasion de tester de manière concrète cette application, en me rendant au Chamarré, un restaurant de Montmartre.

Pour parler un peu plus du lieu en soi (car j’en ai vraiment envie !), je crois qu’on est sur une bonne adresse parisienne, décidément !

Situé rue Lamarck, le Chamarré est vraiment vraiment ce qu’on pourrait appeler un « vrai bon restaurant ». Pour un prix totalement acceptable (32€ entrée/plat/dessert, 24€ entrée/plat ou plat/dessert), on a l’occasion de goûter à des plats hyper travaillés, aux associations souvent très pertinentes, j’ai vraiment adoré ! Accueilli par une équipe chaleureuse ainsi qu’Antoine Heerah, un chef hyper gentil, et plus qu’attentionné, on s’installe sur la jolie terrasse, et en avant les enfants ! Les photos des plats (prises avec mon téléphone, une sombre histoire de batterie d’appareil photo, désolé pour ça !) parleront certainement mieux que moi.

IMG_4139IMG_4144IMG_4143IMG_4142IMG_4140IMG_4137IMG_4138IMG_4136IMG_4135IMG_4134IMG_4133IMG_4132chamarré montmartre restaurant

On passe vraiment un moment au calme, dans un lieu hyper chaleureux, et on mange excessivement bien, il me semble que c’est quand même une bonne base pour passer un bon moment !

En bref, une bonne adresse parisienne, une application très utile et simple d’utilisation, il me semble que c’était une bonne journée ! Pour plus d’infos, n’hésitez pas à télécharger « Menu du jour« , ou à suivre le projet sur Facebook ou Instagram : @menudujourmdj.

Pour le Chamarré, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Chamarremontmartre.

 

À très vite, bonne journée !

Crash test : 5 nettoyants pour la peau !

comparatif crash test nettoyant peau visage

Bonjour !

De plus en plus, certain(e)s d’entre vous me demandent sur Instagram (@th.louis, au cas où !) de parler de soins, de partager ce que j’utilise au quotidien, ou tout bêtement de tester des produits. Alors, je ne suis certainement pas EnjoyPhoenix, mais je m’exécute, avec un premier article « beauté » qui me correspond totalement. Car oui, niveau « produits de beauté », je ne passe pas ma vie chez Sephora, mais j’ai un « indispensable » : le nettoyant pour la peau. C’est, comme on dit, ma routine, j’en utilise matin et soir, presque régulièrement, et sa qualité est donc primordiale ! Je me suis donc décidé à en tester plusieurs, que je n’avais pas testé auparavant, et vous en faire une petite revue, de manière subjective, bien entendu ! À noter que je me suis attelé religieusement à tester les produits à fond, au minimum sur une semaine ! Cinq produits, cinq marques, à petits prix, ou un peu moins, vendus en grande surface ou non, bref, il y en a pour tout le monde !

  • Le nettoyant visage Horace :

Horace est une marque que j’ai découvert grâce à Instagram, et dont le packaging m’a beaucoup plu, car complètement dénué de fioritures, sobre et efficace ! Le marketing étant une raison complètement valable, j’ai donc voulu tester leur nettoyant visage. Conçu à base de charbon actif japonais, il est, selon le flacon, « purifiant naturel, et doux », « pour tous types de peaux ». Petite précision, j’ai la peau à tendance grasse (et oui, et oui, ça arrive !).

Bref, alors concrètement, ça se présente comment, c’est bien, c’est pas bien ? Le nettoyant en soi a une couleur noire, qui m’a un peu surpris au premier abord, pas du tout négativement, on s’entend ! Concernant l’odeur, elle est franchement neutre, je crois que je ne saurais même pas la comparer à une quelconque fragrance universelle. Cette absence d’odeur est plutôt un point positif pour moi, qui n’aime pas forcément sentir la rose musquée ou le musc dans mes soins cosmétiques. Bref, après plusieurs jours d’utilisation, il me semble que je suis pleinement convaincu par ce produit, qui laisse la peau impeccable. Petit détail qui pourrait avoir son importance : la couleur noire ne tâche absolument pas le lavabo, et s’écoule comme un produit lambda ! Pas besoin de passer l’éponge chaque matin, ouf. Un critère qui me fait dire qu’un produit est, selon moi, bon, est l’envie de le racheter. Et, pour le coup, je pense sincèrement pouvoir affirmer que je pourrais le racheter, voilà, c’est dit !

Plus d’infos et de produits sur le site internet de Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Horace.co

nettoyant horaceIMG_3947

  • Le « Oil Eliminator » de Kiehl’s :

Bon, ce produit est un peu plus spécifique que les autres, car présenté « pour hommes », et dont la cible est plutôt les peaux grasses. Mais l’idée de base reste la même, il s’agit d’un nettoyant pour le visage, et je suis persuadé que certain(e)s d’entre vous ont aussi la zone T qui brille en fin de journée (ah si si, s’il vous plaît !). La particularité de ce produit est qu’il est également exfoliant. Alors un exfoliant doux, évidemment, mais les grains sont quand même assez présents à l’application pour le noter ! J’ai une affection toute particulière pour Kiehl’s, notamment pour le personnel en boutique, qui est d’une gentillesse et d’un professionnalisme à toute épreuve. Je vous conseille d’ailleurs, si un jour vous décidez à vous procurer des produits de la marque, à vous rendre en magasin si vous en avez l’occasion, de sorte à recevoir des conseils de qualité, sur votre peau, et seulement votre peau ! Bref, pour revenir au produit en soi, je crois que c’est un très très bon produit, l’odeur n’est absolument pas chimique, on a presque l’impression de faire du bien à notre peau en l’appliquant (ah ben tiens, c’est le principe). L’utilisation quotidienne de ce produit « exfoliant » n’a absolument pas abîmé ma peau à la longue, bien au contraire ! Vous l’aurez compris, je rachète !

Rendez-vous sur le site de Kiehl’s, la page Facebook, ou le compte Instagram (@kiehlsfrance) pour plus de détails !

IMG_3953nettoyant oil eliminator kiehl's vert

  • Gel fraîcheur nettoyant Monoprix :

Un produit de grande surface, enfin ! Peu onéreux (de souvenir, moins de 5€), une petite blague sur le flacon comme sait si bien le faire l’équipe marketing de Monoprix, je me suis dit « ça vaut le coup d’essayer ! ». À l’application, la texture de ce produit est assez consistante, beaucoup moins liquide que les deux précédents produits par exemple. Je ne sais pas si ce point m’a dérangé, mais je l’ai noté dès la première utilisation, et, de fait, étaler le produit sur le visage est un peu moins facile, moins agréable également. Rien de bien grave en soi, on chipote, on chipote hein ! Pour ce qui est de l’effet, évidemment, ça reste un nettoyant d’entrée de gamme, il est moins probant que les autres, mais pour le prix, il fait le job, et c’est franchement totalement acceptable ! Le racheter ? Honnêtement, pourquoi pas, mais plutôt à l’occasion, en vacances par exemple ! Mais je ne crache pas du tout dessus, assurément !

IMG_3951gel nettoyant fraicheur monoprix

  • Le nettoyant visage Bivouak :

Celui-ci, je l’aime beaucoup ! Les effets sont peut-être les plus rapidement visibles, dès la première utilisation. À peine étalé, ce nettoyant (à l’odeur un peu boisée, que je ne porte pas forcément dans mon coeur, mais rien de fondamentalement dérangeant, vraiment !) donne directement un effet « sec » sur la peau. « Sec », on s’entend évidemment, mais « nettoyé en profondeur », vraiment vraiment très agréable ! À noter que Bivouak est une marque de soins masculins essentiellement, et propose des produits pour la barbe, des coffrets, etc. On est donc d’accord que je rachèterais sans souci aucun !

Rendez-vous sur le site internet de Bivouak, la page Facebook, ou le compte Instagram @bivouakfr pour plus d’infos.

IMG_3943nettoyant visage bivouak

  • La mousse nettoyante fleur de vigne Caudalie :

J’ai eu la chance de recevoir des produits de la très bonne marque Caudalie, dont cette mousse nettoyante qui, comme son nom l’indique, a une consistance différente des  produits précédents. En premier lieu, la texture mousse m’inspirait peut-être un peu moins confiance que la texture gel, pour une raison obscure. Néanmoins, le produit, outre son odeur fraîche et légère si agréable, fait vraiment le travail avec brio ! C’est la première fois que je testais des produits Caudalie (dont le masque purifiant, une tuerie par ailleurs), et je sens que ça ne sera pas la dernière ! On rachète, yes !

Plus d’infos sur le site de Caudalie, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Caudalie !

mousse nettoyant caudalie fleur de vigneIMG_3949

Bon, et bien c’était le premier vrai article « beauté » du blog, j’espère qu’il aura été pertinent, ou au moins utile, n’hésitez pas à me faire vos retours ! Personnellement, j’ai plutôt aimé prendre du temps pour tester tout ça et vous en faire un petit debrief !

Bonne journée, à très vite !