City Trip à Vienne !

Vienne, la ville des calèches, de Sissi, du goulasch. Sur le papier, tout pour faire rêver (surtout le goulasch finalement) ! J’ai eu l’occasion d’y passer trois/quatre jours, entre visites et promenades gourmandes (ouuuh) au coeur de « L’Impériale » (car c’est l’un de ses surnoms !).

Capture d_écran 2018-01-10 à 10.30.32IMG_0241OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, que les bases soient posées, on n’est pas sur un énorme coup de coeur, mais j’ai beaucoup aimé cette ville, et j’y retournerai sans souci (ce qui est tout de même notable) !

Pour le logement, nous avons eu l’occasion de ne pas séjourner qu’à un seul endroit, et nous avons notamment pu tester le Flemings Selection, en plein de coeur de la ville. Gros coup de coeur pour cette hôtel au service impeccable ! Nous avons eu la chance de loger dans la junior suite, et, clairement, cette chambre fait partie des plus belles que j’ai pu avoir (voire la plus belle tiens !). Une immense baie vitrée qui donne sur la ville, une salle de bain hyper design, un lit king size (et ça, on adore !), tout donnait envie de ne pas en sortir finalement…OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En se baladant, on se rend très vite compte que Vienne est une « belle » ville, au sens où tout est assez harmonieux, où plein de petits détails cumulés font que l’ambiance y est relativement apaisante. (et je n’ai que rarement vu une ville aussi propre, dédicace aux mégots sur les trottoirs parisiens !)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

On entend souvent que Vienne est une ville musée, et je suis assez d’accord – sur le terme global. Effectivement, lorsqu’on reste dans le centre ville, peu de bâtiments récents, de nombreux cafés typiques (comme le café Mozart, où nous avons pu goûter une espèce de merveille aux marrons qui nous a pesé sur l’estomac tout le reste de la journée..)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’écris cet article un peu tard, mais nous étions à Vienne en décembre, en pleine période de Noël. Et ici, l’ambiance « noëlique » est respectée à la lettre : un nombre incalculable de marché de Noël se jouxtaient en si peu de mètre carré ! (j’ai adoré ça) Du vin chaud, des décorations moches, des jouets en bois, tout y était ! Mention spéciale à celui de Karlskirche, où des petites tables sont installées, de sorte à profiter – de manière plus agréable – du vin chaud qui nous coule sur les mains en marchant..

OLYMPUS DIGITAL CAMERAIMG_0320OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bon, et niveau visite, niveau culture, il se passe quoi à Vienne ? Et bien pas mal de choses dis donc ! J’ai surtout noté le quartier des musées, qui abrite le musée Leopold (où l’oeuvre de Schiele – que, je le confesse, je ne connaissais pas – est notamment présente), le « Kunsthalle », ou encore le musée d’art moderne. Vous trouverez d’ailleurs toutes les infos ici !

Nous avons également visité la bibliothèque nationale, qui, comme toute bonne bibliothèque nationale qui se respecte, est plutôt impressionnante !

Capture d_écran 2018-01-10 à 10.31.12Capture d_écran 2018-01-10 à 10.31.04

Niveau bonnes adresses, je n’ai évidemment pas eu l’occasion de tout tester, ni de me rendre dans toutes les adresses incontournables de la ville, mais Vienne n’a pas l’air en reste de ce côté-là. Personnellement, la gastronomie autrichienne me plaît beaucoup. Ces plats en sauce, ces légumes bouillis, etc, ça me parle, et j’ai donc été assez content lorsque venait le moment de manger (quasiment tout le temps, donc). Parmi les adresses que nous avons testées, je partirais probablement sur cette petite sélection :

– Manger typique chez Marienhof :

À deux pas du Rathaus, où nous logions, se situe ce restaurant aux allures très traditionnelles (dont le décor pourrait se confondre avec le mauvais goût, chacun se fera son avis..). Au menu, des plats typiques, dont cette soupe à l’ail, qui m’a un petit peu fait oublier le reste du repas tant elle était bonne ! De manière plus objective, la cuisine de Marienhof est exactement l’idée que l’on pourrait se faire de la cuisine autrichienne : bonne et généreuse. À partir de là, j’étais le plus heureux du monde !

Capture d_écran 2018-01-10 à 10.30.18Capture d_écran 2018-01-10 à 10.30.44

Marienhof

Josefstädter Str. 9, 1080 Wien
Ouvert du lundi au vendredi, de 11h à 00h, et le samedi/dimanche de 17h30 à 00h

 


– Être un bon touriste au Café Mozart :
Véritable institution avec le Café Sacher, le Café Mozart est le « café viennois » par excellence. Des pâtisseries toutes plus impressionnantes les unes que les autres, un chocolat chaud, un bouquin, le tout dans un café hyper typique (donc hyper touristique). On y est bien, ça fait plaisir, on prend douze kilos, et la vie est belle !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Café Mozart :
Albertinaplatz 2, 1010 Wien
Ouvert de 8h à 00h tous les jours


– Prendre un verre au 18ème étage :
Après une grosse journée de visite, on a envie de se détendre, de profiter de la ville différemment. Le bar du Sofitel (Le Loft) est le lieu idéal pour ça (la journée aussi hein !). Une vue à 360°, où toute la ville apparaît sous nos yeux. Alors on s’amuse à reconnaître où on a été aujourd’hui, à essayer de trouver où on loge (qui n’a jamais fait ça ?!), tout en commandant un (très) bon cocktail ! Alors oui, ce sont évidemment des prix Sofitel, mais très franchement, ça vaut le coup de faire un tour au 18ème étage ! Pour la petite anecdote, le lieu a été conçu par Jean Nouvel, cocorico !
Capture d_écran 2018-01-10 à 10.31.23
Praterstraße 1, 1020 Wien
Ouvert tous les jours, de 6h30 à 10h30, de 12h à 14h30, et de 18h à 00h


– Grignoter devant un concert chez Jazz Land :
Comme son nom l’indique, Jazz Land est… un club de jazz ! Situé dans une espèce de petite cave, l’ambiance est hyper chaleureuse. Tout le monde n’est pas assis, tout le monde n’a pas une vue dégagée, mais l’idée est avant tout de profiter de la musique. Les spectateurs sont tous très attentifs à ce qui se passe sur scène, tandis qu’un serveur passe de temps à autre pour récupérer/prendre les commandes des clients. Un jazz club comme on peut donc se l’imaginer, avec une voûte et une petite scène. Le menu n’est pas forcément très élaboré, mais après tout, on n’est pas là pour manger hein !
Capture d_écran 2018-01-10 à 10.30.54
JazzLand
Franz-Josefs-Kai 29, 1010 Wien
Ouvert du lundi au samedi de 19h à 00h (les concerts commencent généralement vers 21h)
IMG_0157
Voici donc un petit aperçu du séjour que j’ai pu passer dans la capitale autrichienne. Je suis évidemment certains que j’ai loupé beaucoup de choses, mais, comme on dit, l’important c’est de participer hein ! Bonne journée !

Un apéro Made in France avec Lance !

Hello !

Bon, les fêtes sont (enfin) passées, mais ça n’est pas nécessairement la fin des apéros et des dégustations entre amis ! Alors que je m’intéresse assez au Made in France (et à l’apéro), j’ai récemment découvert Lance, une marque de tire-bouchons fabriqués et assemblés (à la main) en Haute-Savoie ! Des petits objets très design, avec ou sans anneau (pratique pour l’accrocher à son trousseau de clés tiens), personnalisables, et très bien pensés !

tire bouchon design lance made in france

L’idée lancée par la marque est que le tire-bouchon est souvent un objet utile, certes, mais pas forcément esthétique, ni très pratique. Avec Lance, le fait que tous ces critères sont réunis, et plus encore ! Car oui, ces petits objets du quotidien fabriqués en aluminium sont même personnalisables !

Il est donc possible, en plus de choisir sa couleur, d’apposer sur le tire-bouchon sont prénom, le logo de son entreprise, la date de naissance de son chien, ou que sais-je encore. Et, pompon sur la pomponnette, Lance garantit ses produits à vie, pas mal !

tire-bouchons-index

Il n’y a donc pas de bon moment pour profiter d’une bonne bouteille, associé au savoir-faire à la française ! Personnellement, mon tire-bouchon sera présent sur toutes mes futures tables entre amis !

tire bouchon design lance made in france

Plus d’infos sur le site internet de Lance, la page Facebook, ou encore le compte Instagram. Bonne journée !

Un certain rapport à l’écriture

Hello !

Alooors, aujourd’hui, je reviens avec un article un peu plus personnel, un article « humeur » comme on aime à les appeler : mon rapport à l’écriture. Ce billet d’humeur donc, est rédigé en collaboration avec Oberthur, dont le nouveau e-shop (tout beau tout neuf) est par ailleurs disponible ! La majorité d’entre nous connaissent déjà Oberthur : maroquinerie, papeterie, calendriers, cette marque nous a souvent accompagné une partie de notre enfance. (enfin pour ma part..) Et pour cause, née en 1852, elle portait à l’origine la seule et unique vocation d’être une imprimerie.

oberthurJ’ai donc reçu un carnet et un stylo de la collection adulte (oui, une collection junior existe donc), que j’ai moi-même choisi. Pourquoi avoir choisi ce type de produits plutôt qu’un autre ? Tout bêtement parce que j’avais envie d’évoquer ce fameux rapport à l’écriture que j’annonce depuis tout à l’heure.

J’ai toujours aimé écrire (ça commence bien tiens). Après des études de littérature, mon objectif était de pouvoir produire du contenu (écrit si possible), d’en faire mon métier, et il me semble que je suis en train de vous rédiger cet article, mission accomplie. Alors bien sûr, il s’agit là d’un métier, mais aussi et surtout d’un plaisir. (n’oublions pas que c’est bien de « mon » blog dont il s’agit ici) C’est la raison pour laquelle le ton que j’emploie est plutôt très détendu. Je me permets de faire des blagues pas forcément toujours heureuses, mais l’idée est que je produit malgré tout du contenu à ma façon. Contenu qui, en plus, vous plaît visiblement. Ceci est un premier rapport à l’écriture.

IMG_0131

En parallèle, j’aime écrire de manière manuscrite. Pas forcément des idées d’articles, etc, mais écrire, au sens le plus global du terme. (je suis d’ailleurs probablement la dernière personne en France à posséder un agenda papier, non ?) Loin de moi l’idée de me faire passer pour Apollinaire, mais l’écriture est quelque chose qui m’a toujours suivi, du plus loin que je me souvienne. C’est la raison pour laquelle j’aime posséder de beaux « ustensiles », précisément comme ce carnet Carmen et ce stylo bille Sequoia Oberthur, qui vont m’accompagner en voyage (ces photos sont d’ailleurs prises à Vienne). Le carnet, chic et élégant, est ce genre de produit qui donne donne envie de prendre sa plus belle plume et d’écrire des poèmes jusqu’au bout de la nuit (oui enfin au moins sa liste de course quoi). Quant au stylo Sequoia, ses lignes épurées en bois s’accordent parfaitement au carnet, et on adore le petit socle, c’est un 10/10 !

oberthurPour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Oberthur, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, bonne journée !

5 idées de cadeaux pour Noël !

Le voici le voilàààà ! Le tant attendu article « idées cadeaux » à côté duquel tout bon blogueur qui se respecte ne peut passer à côté !

Bon, très clairement, je ne sais pas si vous avez vraiment besoin de ce genre d’article pour trouver des idées de cadeaux, qu’on soit honnête. C’est la raison pour laquelle je me suis un peu axé sur des produits en soi, car, par exemple, « une montre » est une idée de cadeau complètement valable, mais on n’a qu’à s’intéresser à un modèle de manière un peu plus précise finalement. (comment ça je vais vous parler d’une montre dans l’article ?) Allez, go !

 


 

 

Il y quelques temps, j’ai eu l’occasion de tester ce concept dont je connaissais déjà l’existence pour les femmes : la box shopping. L’idée est relativement simple : on se créé un profil, on entre nos critères de style, nos préférences, les éléments que l’on n’aimerait pas retrouver, et Le Grand Dressing se charge, chaque mois, de nous dégoter une (deux, ou quatre) tenues complètes, en fonction de notre profil ! J’ai donc eu la chance de tester le premier mois gratuitement, et comment vous dire que l’expérience a été tellement concluante, que je me suis abonné ! (cette personne est une victime..)

le grand dressing conceptIMG_8794

Le concept fonctionne donc sous forme d’abonnement mensuel, selon nos envies et notre budget. Le petit plus ? On peut renvoyer toutes les pièces de la sélection qui ne nous plaisent pas (une enveloppe de retour est fournie !)

En ce qui me concerne, j’avais indiqué ne pas vouloir de violet ni de orange, ne pas vouloir trouver trop d’imprimés, bref, plein de petits critères, qui ont été respectés à la lettre. Dans mon paquet, un (trop joli) pull, une chemise, un chino kaki, et une ceinture, c’est un sans faute, à partir de 35€ par mois. (une vraie bonne affaire, quand on se dit que c’est juste le prix de la ceinture !)

le grand dressing conceptle grand dressing concept


 

nokia steel hr

La tendance du moment, j’ai bien l’impression que ce sont ces petits objets. Je ne suis évidemment pas passé à côté (ben tiens), et ai testé cette montre connectée de chez Nokia Health (anciennement Withings). En premier lieu, j’ai directement adhéré à son son style épuré, à mille lieux de l’archétype de la montre connectée pleine de petits boutons. De plus, le bracelet est amovible, il est donc possible d’opter pour un bracelet en cuir, histoire de la rendre encore plus classe.

Et concrètement, qu’est-ce qu’elle fait, cette montre ? Elle calcule le nombre de calories que tu dépenses dans la journée, elle mesure ton rythme cardiaque, vibre lorsque quelqu’un te contacte sur ton téléphone, bref, un petit assistant personnel tout ce qu’il y a de plus simple quoi ! L’installation est hyper rapide, et surtout, hyper simple, via l’application Health Mate, ce qui est un point non négligeable. L’autonomie est plutôt très chouette (jusqu’à 25 jours pour une utilisation non sportive, quand même !). Vendue à partir de 190€, c’est un peu le cadeau idéal qui convient à tout le monde (ou presque !).


 

  • Un accessoire de beauté : l’iTondeuse de chez Big Moustache :

Un classique, mais sait-on jamais ! Tout homme mal rasé (donc quasiment tout le monde, à l’heure où on se parle) a besoin d’un petit coup de rafraîchissement de temps à autre. Big Moustache a donc sorti il y a peu cette tondeuse à barbe, qui dispose de plusieurs sabots, et dont le design moderne plaira au plus grand nombre. Vendue à 29€, cette iTondeuse est rechargeable directement via la tondeuse, ou sur le socle fourni dans la boîte ! Sobre et efficace !

itondeuse big moustacheitondeuse big moustache


 

Esteban, c’est LA marque de parfums par excellence. L’entreprise développe des fragrances souvent très bien travaillées, et, surtout, se renouvelle sans cesse ! En témoigne ce nouveau produit, en édition imitée art platinium (d’autres coloris sont disponibles). 79€ pour cet objet hyper design, hyper élégant, qui diffuse donc une brume aérienne, chic et choc quoi !

esteban

diffuseur de parfum esteban paris


 

  • De quoi bien manger à la maison : un bon d’achat chez Frichti ?

Au royaume des services de livraison à domicile, il y a Frichti. Frichti propose une livraison de produits frais, avec un suivi du livreur, 7/7j, à Paris et proche banlieue (oui, cette idée cadeau précise ne convient pas à tout le monde, mais l’idée est là lorsqu’on consomme régulièrement à domicile). Pour le coup, je commande assez souvent chez eux, et la qualité des plats proposés me surprend toujours autant, on n’est vraiment pas sur un fast-food !

Frichti a également à coeur de se renouveler, et propose des plats de saison, des plateaux repas, des produits de Noël, ou encore des kits pour préparer soi-même sa pizza, ou encore son burger. Une vraie bonne idée cadeau pour tous ceux pour qui bien manger sans effort est important (donc tout le monde je crois !)

Je vous mets des captures écran de ce que peux proposer Frichti en ce moment, accompagné des prix ! Et n’hésitez pas à rester connectés sur mon compte Instagram (@th.louis), peut-être qu’une petite surprise arrive avant Noël 😉

frichti parisCapture d_écran 2017-12-06 à 11.56.10

 

Bon, ce qui est fait n’est plus à faire, voici donc 5 petites idées qui changent de la sobre boîte de pâtes de fruits ou du savon parfumé, en espérant que vous trouviez l’inspiration là-dedans !

Je vous invite également à consulter le petit onglet « des codes promo » du blog, que je mets régulièrement à jour. Qui sait, peut-être que quelque chose pourra également vous intéresser !

Bonne journée !

 

Combattre les éléments avec la Maison Piganiol !

Bonjour bonjour !

Ces derniers jours, à Paris, il fait quand même sacrément froid. Et v’là-t’y pas que la pluie/le crachin/la neige (appelez ça comme vous voudrez) s’y met également ! Ces banalités étant énoncées, je me suis dit qu’il était temps de vous présenter la Maison Piganiol, cette entreprise française qui conçoit des parapluies depuis… 1884 !

maison piganiol parapluie

Créée par Jean Delort, le nom « Piganiol » arrive dès la deuxième génération (en 1931), avec René, puis Henri Piganiol. Depuis, se succèdent à la tête de l’entreprise toutes les générations. Une maison familiale donc, mais pas que ! Fabriqués au coeur du Massif Central, à Aurillac, les parapluies Piganiol sont le symbole de ce que l’artisanat français fait de mieux.

maison piganiol parapluie

Des finitions d’exception, un respect de la tradition, des valeurs transmises de génération en génération, que d’éléments qui confère à l’entreprise le statut de leader sur le marché du parapluie de luxe. À noter qu’en 2009, à l’occasion des 125 ans de la Maison, le Ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi à distingué cette dernière avec le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

maison piganiol parapluie

Des parapluies cannes, pour homme, pour femme, colorés, pliants, le choix est, pour couronner le tout, plutôt très vaste. Une marque sur laquelle on peut donc compter les jours de déluge !

Et petit code promo : 10€ de réduction avec le code THLOUIS !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.

Bonne journée !

 

Sauce Bistrot : Ma découverte food venue tout droit du Béarn !

Hello !

Vous commencez peut-être à le savoir, j’adore manger, j’adore faire des découvertes, j’adore découvrir des choses à manger ! (Meilleure intro).

(Attention, meilleure transition, décidément !) Et bien figurez-vous que j’ai découvert il y a très peu une marque de food complètement locale, originale, et surtout hyper bonne : Sauce Bistrot. Comme son nom l’indique, cette entreprise lancée en 2014 a développé des gammes de sauces (béarnaises), exclusivement conçues dans le Béarn.

sauce bistrot sauce béarnaise

Les produits proposés par la marque sont plutôt très axés sur cet incontournable de la gastronomie française : la sauce béarnaise. Mélange d’huile, de jaune d’œuf, d’échalote, d’estragon et de cerfeuil, c’est l’une de mes sauces préférées (puisqu’on me demande). L’idée de Sauce Bistrot est donc de revisiter ce produit toujours de manière authentique, en y associant des composants qui se marient à merveille avec la recette originale. On trouvera donc, par exemple, la sauce béarnaise au Bordeaux, au miel, au piment d’Espelette (mon petit préféré), et même à la menthe paloise !

sauce bistrot sauce béarnaiseIMG_8859

J’ai eu l’occasion de tester les trois dernières, et, très honnêtement, quand il s’agit d’organiser un petit apéro entre amis, de donner un supplément d’âme à une viande, ou juste de faire un cadeau sympa, c’est l’idéal ! Et en parlant de cadeau, Sauce Bistrot propose des coffrets destinés à cet usage, plutôt sympa à l’approche des fêtes donc ! Celui-ci est composé des béarnaises miel/piment/menthe, et est à 20€, honnête !

sauce bistrot sauce béarnaise

Plus d’infos sur le site internet de Sauce Bistrot, la page Facebook, ou encore le compte Instagram. Bonne journée !

Les vêtements d’intérieur, nos alliés de l’hiver !

Hello !

Il ne me semble pas que ça soit une impression, mais bien un constat : lorsque l’hiver s’installe, on a tendance à vouloir rester un peu plus chez soi. Il me semble également que chez soi, c’est précisément l’endroit où l’on souhaite le plus se sentir à l’aise. J’entends là ne pas rester dans un jean skinny et un crop-top en dentelle (non, parce que je connais quelqu’un, qui connaît quelqu’un, qui… bref). C’est là qu’interviennent ce que j’ai nonchalamment décidé d’appeler les « vêtements d’intérieur ». On mettra dans cette catégorie pyjamas, grosses chaussettes, caleçons larges, et toute autre pièce de tissu qui nous rassure, nous donne l’impression d’être dans une petite bulle de coton, enfin vous voyez l’idée ! Alors quand l’hiver arrive, ils sont plus que jamais la star de nos petites vies, et leur qualité/design se doit d’être un minimum sympa, si on veut faire des selfies en pyjama !

boutique arthur pyjama

boutique arthur pyjama

Je vous avais déjà parlé de la Boutique Arthur, il y a quelques mois de ça maintenant, alors que j’avais découvert la gamme de caleçons originaux et résolument « quali » que cette dernière propose. Mais ça, c’était en août, et le mois de décembre m’a donc naturellement poussé vers les pyjamas et autres « vêtements d’intérieurs » (tu l’as, tu l’as ?). Voici donc un exemple probant de ce que peut proposer Arthur dans ce domaine : le pyjama bouclette anthracite (mention spéciale pour le nom !).

boutique arthur pyjamaIMG_8788

L’archétype du pyjama trop cool trop cocooning trop sympa trop tout, c’est lui ! Depuis que je l’ai, je l’enfile dès que j’arrive chez moi, et la vie est plus douce ! (ah il suffit d’un rien vous savez) D’un point de vue purement descriptif, il est tout gris, les chevilles et les poignets sont saisi par un élastique, et la matière est assez originale pour être soulignée. J’ai donc pris l’un des plus simple, mais Arthur propose un choix assez vaste de vêtements d’intérieurs qui plaira sans nul doute au plus grand nombre !

Je vous laisse jeter un oeil au site internet, à la page Facebook, ou au compte Instagram (@boutiquearthur) pour en savoir plus, bonne journée !

Trois « beaux livres » à (s’)offrir pour Noël !

Hello !

De la manière la plus originale qui soit, voici voilà… un article « idées cadeaux de Noël » ! Plus sérieusement, j’aime assez l’idée d’offrir (et de recevoir finalement) ce que l’on appelle un « beau livre ». C’est précisément le genre d’objet qui, à mon sens, fait plaisir mais que l’on ne s’achète que très rarement, souvent en raison de son prix !

Je passe pas mal de temps à regarder les sorties littéraires, qu’il s’agisse de romans, de bandes dessinées, ou encore de beaux livres ! J’ai donc sélectionné trois produits, sortis il y a peu, et assez intéressants/originaux pour être offerts (enfin je crois).

IMG_8729


  • The Parisianer, Utoipes 2050 :

IMG_8735the parisianer 2050 livre

Alors celui-ci, je l’ai découvert il y a quelques jours, alors que je flânais tout simplement dans une librairie. The Parisianer, c’est ce magazine imaginaire, dont le concept est né en 2013, et donc les couvertures mettent en exergue la vision qu’a un artiste de Paris. Voilà, pour la faire courte, c’est l’idée ! Un premier livre est d’ailleurs sorti en 2014, regroupant toutes les Unes imaginaires, et constituant également une idée cadeau assez chouette !

Et cette fois-ci, The Parisianer est allé plus loin, et publie donc The Parisianer, Utopies 2050, issu de l’exposition de 2015. Vous l’aurez probablement compris, ici, les couvertures sont celles que l’on pourrait potentiellement retrouver dans 30 ans, toujours imaginées par treize illustrateurs (Clémence Pollet, Wassim Boutaleb, Michael Prigent, ou Philippe Mignon pour ne citer qu’eux)

Je ne vous dévoile pas tout, mais on retrouve, par exemple, une éolienne sur le Moulin Rouge ! Toutes ces illustrations sont donc des mises en scène de la vie quotidienne parisienne, toujours liées à des sujets sociétaux, comme le réchauffement climatique, le logement, les énergies nouvelles, etc. En somme, un objet vraiment sympa à retrouver sous le sapin !

the parisianer 2050

The Parisianer, Utopies 2050, Collectif, 10/18, novembre 2017, 152 pages, 18,90€


 

  • Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et aujourd’hui :

IMG_8730livre barbière de paris

Ce livre s’adresse à tout le monde, mais peut-être plus particulièrement à ceux et celles pour qui l’art de la barbe est un vrai sujet. Car, précisément, il s’agit ici d’un vrai gros livre que l’on pourrait apparenter à une anthologie de la barbe. Conçu par Sarah Daniel-Hamizi, la Barbière de Paris (la seule femme barbier parisienne, dont les salons sont… à Paris !) on a là 240 pages de photos de barbes, toutes plus atypiques les unes que les autres, avec des explications très fournies, des supports attrapés dans l’histoire, mais également dans les arts. Une espèce de voyage au pays des barbus (comme c’est bien dit tiens), vraiment très intéressant, et qui plaira à coup sûr à un chasseur de tendance, ou à un barbu/moustachu militant !

livre barbière de paris

Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et aujourd’hui, Sarah, La Barbière de Paris, Cernunnos, octobre 2017, 288 pages, 40€


 

  • À Paris :

à paris jeanne damas

Celui-ci est probablement un peu plus « conventionnel », un peu plus connu également, mais il est certain qu’il peut être une idée cadeau chouette pour beaucoup de personnes ! Jeanne Damas (aux photos) et Lauren Bastide (à l’écriture) se sont associé pour produire ce joli livre illustré, reprenant un thème fédérateur et inépuisable : Paris.

L’idée de cet ouvrage est donc de dresser le portrait de 20 parisiennes, de parcours et de quartiers différents, et de les suivre jusque chez elles. On y découvre « leur » Paris, leurs anecdotes, et, finalement, leur petite vie, très simplement. Ces portraits sont donc accompagnés de photos, prises par la « it-girl » Jeanne Damas, et sont entrecoupés d’annexes, des meilleurs restaurants de la capitale (toutes proportions gardées sur ce terme évidemment), en passant par des petits textes amoureux de Paris.

Une vision de la ville toujours chouette à recevoir en cadeau (et l’objet-livre est par ailleurs très réussi !)

à paris jeanne damas

À Paris, Lauren Bastide & Jeanne Damas, Grasset, octobre 2017, 228 pages, 24€


 

Voilà pour cette petite sélection, d’autres articles « noëliques » arrivent très vite ! Bonne journée !

Redécorer son intérieur avec Kavehome

Hello !

J’ai l’impression que 50% redécore son appartement pour les fêtes, je me trompe ? La déco est un domaine qui passionne de plus en plus (très belle transition), que ce soit grâce à la profusion de boutiques en ligne, ou à Instagram, qui nous montre des intérieurs tous plus jolis les uns que les autres.

Mais alors la déco, c’est souvent cher, on ne trouve pas toujours son bonheur sur un seul et même site, il faut chercher, on enlèverait bien le petit détail du meuble, alors on hésite, puis on ne le prend pas, et puis on regrette, alors on cherche un ersatz ailleurs, bref, c’est presque à boulot à plein temps.

En ce qui me concerne, lorsque je cherchais un produit en particulier, j’écumais de looooongues heures les sites de déco, jusqu’à découvrir Kavehome, sur lequel je me rend instinctivement. Kavehome, c’est rien de plus qu’une boutique en ligne, où on trouve tout ce que l’on cherche mais pas trop, à des prix abordables, et pile poil dans ce que j’aime. Un peu sobre, un peu épuré, dans des tons relativement neutres, bref, le site parfait !

Alors j’ai décidé de vous montrer quelques pièces que j’aime, et qui, surtout, représente assez bien l’esprit de Kavehome à mon sens. Je possède certains de ces objets, que je vous montrerai quand j’aurai (enfin) mon nouvel appartement, et que mon sens créatif pourra s’exprimer en toute détente..


Une bonne base pour commencer à décorer son appartement : pratique et esthétique !


Un mélange métal/bois (sapin) surmonté d’un moulin, pour une ambiance champêtre à la maison.


Ni une lampe design, ni un accessoire d’écrivain, un entre-deux qui donne tout de suite un petit supplément d’âme à la pièce !


Cette trop chouette mode du fil qui me hante chaque jour..


La touche classe posée sur une étagère


Sobre, distingué (et utile), il se place partout, va avec tout !


Deux petits objets bien pratiques, au design si actuel.

 

Voilà, bon, évidemment, cette sélection n’est pas exhaustive, et je vous invite vraiment à vous rendre sur le site de Kavehome pour en voir plus ! Mais elle a le mérite de rassembler plusieurs éléments qui font, selon moi, l’esprit de la marque : sobre, élégante, accessible, dans l’air du temps ! Encore une fois, Noël approchant, pas mal d’idées cadeaux peuvent se trouver par ici !

Instagram (@kavehome)/Facebook

Bonne journée !

Mes bonnes adresses à Paris #3

Hello ! Mais que revoici ? Un article « bonnes adresses » (pour une raison obscure, parfois un peu axé Rive Gauche cette fois-ci) ! Ce type d’article fait visiblement partie de vos préférés (oui, je vois tout..), alors pourquoi se priver, surtout lorsqu’on sait que c’est également un contenu que j’adore préparer ! N’hésitez d’ailleurs pas à me dire si vous préférez une sélection de plusieurs lieux publiée de temps à autre, ou un article dédié à une seule adresse, posté plus régulièrement !

Lire la suite