Un certain rapport à l’écriture

Hello !

Alooors, aujourd’hui, je reviens avec un article un peu plus personnel, un article « humeur » comme on aime à les appeler : mon rapport à l’écriture. Ce billet d’humeur donc, est rédigé en collaboration avec Oberthur, dont le nouveau e-shop (tout beau tout neuf) est par ailleurs disponible ! La majorité d’entre nous connaissent déjà Oberthur : maroquinerie, papeterie, calendriers, cette marque nous a souvent accompagné une partie de notre enfance. (enfin pour ma part..) Et pour cause, née en 1852, elle portait à l’origine la seule et unique vocation d’être une imprimerie.

oberthurJ’ai donc reçu un carnet et un stylo de la collection adulte (oui, une collection junior existe donc), que j’ai moi-même choisi. Pourquoi avoir choisi ce type de produits plutôt qu’un autre ? Tout bêtement parce que j’avais envie d’évoquer ce fameux rapport à l’écriture que j’annonce depuis tout à l’heure.

J’ai toujours aimé écrire (ça commence bien tiens). Après des études de littérature, mon objectif était de pouvoir produire du contenu (écrit si possible), d’en faire mon métier, et il me semble que je suis en train de vous rédiger cet article, mission accomplie. Alors bien sûr, il s’agit là d’un métier, mais aussi et surtout d’un plaisir. (n’oublions pas que c’est bien de « mon » blog dont il s’agit ici) C’est la raison pour laquelle le ton que j’emploie est plutôt très détendu. Je me permets de faire des blagues pas forcément toujours heureuses, mais l’idée est que je produit malgré tout du contenu à ma façon. Contenu qui, en plus, vous plaît visiblement. Ceci est un premier rapport à l’écriture.

IMG_0131

En parallèle, j’aime écrire de manière manuscrite. Pas forcément des idées d’articles, etc, mais écrire, au sens le plus global du terme. (je suis d’ailleurs probablement la dernière personne en France à posséder un agenda papier, non ?) Loin de moi l’idée de me faire passer pour Apollinaire, mais l’écriture est quelque chose qui m’a toujours suivi, du plus loin que je me souvienne. C’est la raison pour laquelle j’aime posséder de beaux « ustensiles », précisément comme ce carnet Carmen et ce stylo bille Sequoia Oberthur, qui vont m’accompagner en voyage (ces photos sont d’ailleurs prises à Vienne). Le carnet, chic et élégant, est ce genre de produit qui donne donne envie de prendre sa plus belle plume et d’écrire des poèmes jusqu’au bout de la nuit (oui enfin au moins sa liste de course quoi). Quant au stylo Sequoia, ses lignes épurées en bois s’accordent parfaitement au carnet, et on adore le petit socle, c’est un 10/10 !

oberthurPour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Oberthur, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, bonne journée !

Redécorer son intérieur avec Kavehome

Hello !

J’ai l’impression que 50% redécore son appartement pour les fêtes, je me trompe ? La déco est un domaine qui passionne de plus en plus (très belle transition), que ce soit grâce à la profusion de boutiques en ligne, ou à Instagram, qui nous montre des intérieurs tous plus jolis les uns que les autres.

Mais alors la déco, c’est souvent cher, on ne trouve pas toujours son bonheur sur un seul et même site, il faut chercher, on enlèverait bien le petit détail du meuble, alors on hésite, puis on ne le prend pas, et puis on regrette, alors on cherche un ersatz ailleurs, bref, c’est presque à boulot à plein temps.

En ce qui me concerne, lorsque je cherchais un produit en particulier, j’écumais de looooongues heures les sites de déco, jusqu’à découvrir Kavehome, sur lequel je me rend instinctivement. Kavehome, c’est rien de plus qu’une boutique en ligne, où on trouve tout ce que l’on cherche mais pas trop, à des prix abordables, et pile poil dans ce que j’aime. Un peu sobre, un peu épuré, dans des tons relativement neutres, bref, le site parfait !

Alors j’ai décidé de vous montrer quelques pièces que j’aime, et qui, surtout, représente assez bien l’esprit de Kavehome à mon sens. Je possède certains de ces objets, que je vous montrerai quand j’aurai (enfin) mon nouvel appartement, et que mon sens créatif pourra s’exprimer en toute détente..


Une bonne base pour commencer à décorer son appartement : pratique et esthétique !


Un mélange métal/bois (sapin) surmonté d’un moulin, pour une ambiance champêtre à la maison.


Ni une lampe design, ni un accessoire d’écrivain, un entre-deux qui donne tout de suite un petit supplément d’âme à la pièce !


Cette trop chouette mode du fil qui me hante chaque jour..


La touche classe posée sur une étagère


Sobre, distingué (et utile), il se place partout, va avec tout !


Deux petits objets bien pratiques, au design si actuel.

 

Voilà, bon, évidemment, cette sélection n’est pas exhaustive, et je vous invite vraiment à vous rendre sur le site de Kavehome pour en voir plus ! Mais elle a le mérite de rassembler plusieurs éléments qui font, selon moi, l’esprit de la marque : sobre, élégante, accessible, dans l’air du temps ! Encore une fois, Noël approchant, pas mal d’idées cadeaux peuvent se trouver par ici !

Instagram (@kavehome)/Facebook

Bonne journée !

CASTELD, l’alchimie des matières jusqu’au poignet !

Hello !

Des montres, j’en porte quasiment tous les jours (enfin une seule par jour, mais quand même), mais des bracelets, beaucoup moins. Beaucoup moins, pour la simple et bonne raison que j’ai à coeur de les choisir avec soin. Alors j’en cherche, j’en découvre, et la dernière trouvaille en date est française : CASTELD.

Créée en 2012 par David Castelain (on aura compris d’où vient le nom tiens), CATSELD a développé une gamme de bijoux pour homme dans une recherche de qualité et de savoir-faire qu’on note dès qu’on se balade sur le site internet.

casteld braceletCapture casteld bracelet  2017-11-10 à 13.38.57casteld bracelet

Les matières (argent 925, pierres semi-précieuses, bois, cuir, etc.) sont sélectionnées avec soin, de sorte à créer des pièces uniques, et inspirantes « pour l’homme d’aujourd’hui » (comme on dit !).

Entourés d’artisans, David et sa collaboratrice Alexandra jouent sur les matières, à l’aide d’artisans rigoureux, qui ont su retranscrire à merveille cet ADN masculin qui se joue autour de nos poignets.

J’ai donc en ma possession le bracelet Paname, en taille Large (la taille souvent commandée pour les hommes). En bref, niveau composition, le descriptif nous dit :

Perles agate noire dépolie 6 mm
Perle argent 925  de 8 mm et 6 mm
Perles argent 925 et perle Pyrite
Bracelet avec perles argent massif finement travaillées
Bracelet monté sur élastique très résistant
Référence Produit BR H 210

Livré avec un certificat d’authenticité, c’est le genre de bracelet pas trop chic, mais assez recherché, juste ce qu’il faut ! « Sobre et efficace », précisément le genre d’accessoire que j’aime porter.

casteld bracelet hommecasteld bracelet homme

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de CASTELD, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, bonne journée !

Article sponsorisé

4 bougies qui vont m’accompagner cet hiver !

Hello !

Bon, ok, j’avoue, j’aime beaucoup la période hivernale, et je crois que je suis lancé là ! Et que serait une petite soirée de décembre sans une bougie et un verre de vin mug de thé ? Il me semble que, en matière de bougies, le choix est plutôt énorme, notamment ces dernières années. On ne sait jamais trop comment se positionner face à la profusion de marques, d’odeurs, de packaging, bref, c’est parfois un peu l’angoisse ! Après pas mal de tests, mon choix s’est porté sur quatre bougies qui m’accompagneront cet hiver. J’en aime évidemment l’odeur, mais aussi la marque qu’elles incarnent, et l’image et/ou les valeurs que cette dernière véhicule. Des bougies souvent « cocooning », idéales pour un dimanche matin sous la couette !

bougie hiver blog avis test diptyique dfc herbivore


  • La « Feu de bois » de Diptyque :

    Faut-il encore présenter Diptyque ? Oui ? Bon, et bien il s’agit là d’une entreprise française, créée en 1961 par Christiane Gautrot (architecte d’intérieur), Desmond Knox-Leet (peintre) et Yves Coueslant (décorateur et administrateur de théâtre). Le trio décide de s’associer, et de monter une première boutique, dans le but d’exposer des premières créations textiles. Tout ceci se passe au 34, Boulevard Saint-Germain, d’où cette inscription sur le packaging des bougies. C’est en 1963 (j’ai l’impression d’être Stéphane Bern, sortez-moi de là) que les trois associés commencent à explorer leur passion pour les parfums, jusqu’à devenir la maison que l’on connaît aujourd’hui ! Les odeurs sont souvent inclassables, je vous invite d’ailleurs à sentir toutes les créations en boutique si vous en avez l’occasion, c’est un peu le temple de l’idée cadeau !
    bougie diptyque feu de bois

La bougie « Feu de bois » est l’une de mes préférées de la marque car, précisément, elle sent le… feu de bois ! Ok, cette phrase est un peu vide de sens, mais pour avoir testé plusieurs bougies qui se voulaient également sentir le feu de bois, ici, on n’est pas sur la même affaire ! Un compromis idéal lorsqu’on n’a pas de cheminée (je m’emballe un peu mais l’idée est là !)

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram !


Une marque un peu moins connue que j’ai appris à découvrir récemment, et dont les produits sont fabriqués dans l’Est parisien. Du Made in France donc, mais pas que ! Delphine, la créatrice de la marque, travaille les odeurs via des mélanges souvent très originaux, et vraiment réussis ! C’est la raison pour laquelle cette bougie fait partie de ma sélection.

IMG_8308Alors, en bref, qu’est-ce qu’elle sent cette bougie ? La café ! Pour le coup, c’est une odeur particulière, que certains n’aimeront pas (ceux qui n’aiment pas l’odeur du café finalement), mais le mélange avec la vanille donne un côté « dimanche matin » qui me donne juste envie de faire griller 200 tranches de pain et d’organiser un petit-déjeuner sur une grande table en bois massif. (chacun ses envies finalement) À noter que les bougies proposées par La Bougie Herbivore sont conçue à partir de cire de soja naturelle, d’une mèche en coton, eco-repsonsable et végane ! Mention spéciale pour le packaging, sobre et efficace, tout ce que j’aime !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Cette bougie n’est pas celle vers laquelle on pourrait se tourner instinctivement lorsqu’on parle « hiver », mais c’est précisément la raison pour laquelle je l’aime beaucoup ! Comme en témoigne son petit nom (qui côtoie les bougies « Bahamas », « Bali », ou encore « Cuba »), ce produit est un appel à l’évasion (oh que c’est bien dit !). Je serai bien incapable de vous décrire l’odeur, mais l’idée de fraîcheur est vraiment la première chose qui me vient à l’esprit, avec une certaine notion d’élégance. Le site nous en parle de cette manière :

Fragrance à la fois boisée et fleurie typique du bois de Santal qui développe des notes équilibrées, riches et envoutantes. Cette bougie parfumée signée DFC est une évocation des beaux jours passés sur la côte, la désinvolture d’un St. Tropez plein de vie, de rencontres, de soleils et de fêtes.

dfc candles france bougie
Pour ceux et celles qui réfutent l’idée de « cocooning », d’épices et autres réjouissances hivernales, c’est typiquement le genre de marque vers laquelle il faut vous tourner !

Désormais installé à Metz après 15 années de bons et loyaux services à Montmartre, Patrick Aquatias a développé des produits assez masculins, au packaging hyper épuré, et totalement respectueux de l’environnement (cires naturelles de soja, cultivé sans OGM ni pesticides, parfums sans phtalates, ni CRM, la totale !) Un petit voyage olfactif dis donc !

Rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram pour plus d’infos !


Pour cette dernière bougie, même principe, l’odeur n’est pas cette fragrance hivernale que l’on s’imagine instinctivement, mais son côté chaleureux, voire pimenté, peut à tout moment être réconfortante ! En bref, La Note Parisienne est une entreprise qui propose notamment des bougies, dédiées aux arrondissements parisiens. Il y en a actuellement douze, toutes avec une fragrance développée autour de l’ambiance du quartier et des images véhiculées par ce dernier. Mon choix s’est porté sur le 18ème arrondissement, d’abord parce que j’y vis, mais aussi pour les notes – comme le précise le site – « Inspiration Poivron Harissa », qui n’est pas sans rappeler les étalages de fruits et d’épices d’un marché populaire. (sic)

la bougie parisienne

C’est donc la raison pour laquelle il me semblait bon de l’intégrer à cette petite sélection, outre le fait que j’avais envie de vous faire (re)découvrir la marque. L’odeur est assez indescriptible, mais « réchauffe » instantanément, et l’idée du piment est vraiment celle que l’on pourrait s’imaginer aux premiers abords ! C’est donc là l’originalité de La Note Parisienne, dont les créations sont, en plus de tout ça, Made in France, on adore !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Bon, et bien la saison des articles d’hiver/de Noël me semble donc officiellement lancée sur le blog.. N’hésitez pas à me faire part de vos idées ou de vos envies en commentaire, je me ferai un plaisir de m’y pencher !

Bonne journée !

La tendance des meubles personnalisés : l’exemple de Malherbe Édition

Hello hello !

 

Passion déco oblige, aujourd’hui, j’ai décidé de me pencher sur l’une des tendances du moment, les meubles personnalisés ! Et pour cause, l’idée est plus qu’intéressante : on repère un meuble, on le customise un peu comme bon nous semble, de sorte à se l’approprier au maximum, et à coller avec l’ambiance globale de notre chez soi. Plutôt chouette !

malherbe édition butterply

J’ai récemment découvert une marque qui propose ce type de prestation, avec des pièces toutes plus belles les unes que les autres : Malherbe Édition. Je me suis rendu au joli showroom, situé rue de Rome, dans le 8ème arrondissement parisien, histoire d’en savoir un peu plus et de découvrir les pièces de manière plus sympa. Je confirme donc, gros coup de coeur pour la collection 3D, la « ButterPly », qui permet de choisir la longueur, la largeur, la couleur, le type de bois, bref, absolument tout ! Si bien qu’en quelques minutes, on se retrouve avec le meuble de nos « rêves », plutôt sympa non ? Et tout ça en ligne sur le site internet.

malherbe éditionmalherbe édition butterply

malherbe édition butterply

De manière plus globale, la personnalisation de meubles mettre en lumière une espèce de réflexion sur le mobilier design. Cette envie de ne pas « avoir comme tout le monde », de s’approprier son intérieur à travers les éléments qui le composent, est un processus qui est désormais factuellement possible. Pour le plus grand bonheur des amateurs de jolies choses !

malherbe édition

malherbe édition butterply

Pour en savoir plus sur ces techniques, rendez-vous sur la collection ButterPly le site internet de Malherbe Édition, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Malherbeedition

 

Bonne journée !

 

Une semaine, des découvertes #4

Bonjour bonjour !

Incroyable mais vrai, ceux qui me suivent depuis quelques temps se souviennent peut-être de la série « Une semaine, des découvertes », que j’avais mis en place ici même. Une manière de partager mes petits bons plans du moment, mes découvertes finalement. Et bien après la troisième édition (qui date d’octobre dernier, ah oui quand même..), en toute logique, voici la quatrième ! Au programme : des lunettes, une invitation au voyage, du whisky canadien (et pourquoi pas ?), un service révolutionnaire pour les flemmards parisiens, et ma petite musique du moment, go !

  • Des lunettes de soleil eco-responsables : Shinywood

Dans mon dernier article, je vous parlais de la marque Vuarnet, suite à mon passage dans leur première boutique parisienne. Et bien passion du moment oblige, j’ai découvert une autre marque, à l’esprit différent et ultra chouette : Shinywood. Les lunettes Shinywood sont des lunettes dont la monture pliable est fabriquée en bois ou en bambou ! J’ai directement été sous le charme de l’idée, et de l’esprit responsable que véhicule cette marque. Adaptée aussi bien pour les hommes que pour les femmes, les produits ne sont pas que chouettes sur le papier. Eh non, car Shinywood a travaillé dur pour que la qualité soit aussi au rendez-vous. Les montures des lunettes sont équipées de verres aux normes UV400 de catégorie 3, ce qui, en gros, implique une protection à hauteur de 100% face aux UVA, UVB, et UVC. Je crois que tout est dit, de jolis produits, de chouettes valeurs, une qualité évidente, et une livraison gratuite, on aurait presque envie d’un code promo pour en profiter. Oh, mais qu’est-ce que c’est ?

On me dit qu’en entrant le code THOMASLOUIS10 sur le site de Shinywood (sans minimum d’achat jusqu’au 31 mai 2017), notre commande se voit créditée de 10%. Une belle manière de se préparer à l’été !

IMG_0862IMG_0872IMG_0873Alors rendez-vous sur le site de Shinywood, la page Facebook, ou le compte Instagram (@shinywood_fr) pour en découvrir plus !


J’ai récemment fait la découverte de petits guides ultra bien-faits, et pensé pour tous. En effet, les Éditions Jonglez sont de petits livres réalisés par les habitants d’une ville, pour les habitants de cette même ville, mais aussi pour les voyageurs curieux. Le concept de faire (re)découvrir son lieu de vie à son voisin tout en restant touristiquement intéressant pour tous est un pari osé, mais réussi ! Car les lieux qui figurent dans les guides que je vous présente ici ne sont souvent pas présents dans les guides traditionnels, sont souvent insolites, et permettent facilement de sortir des sentiers battus, et du fameux « attrape-touristes ».

guides éditions jonglezIMG_0870IMG_0871

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet des Éditions Jonglez, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @editionsjonglez


pike creek whisky canadien
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)
Pike_Creek_10©shehanhanwellage
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)

Il y a maintenant quelques semaines, je me suis rendu à un déjeuner au Floyd’s (un, je cite, « bar & grill » parisien), dans le but de découvrir le nouveau whisky mis en place par Pernod, Pike Creek. On parle donc d’alcool, mais d’alcool canadien « authentique », qui a passé dix années en fûts, qui a parfait son vieillissement dans des anciens fûts de rhum, qui a été façonné par le temps et par les éléments (on note que les températures peuvent aller de 30 à -25 degrés !). Dave Mitton, ambassadeur de la marque, nous indique même que ce whisky se marierait très bien avec le chocolat noir, et autant vous dire que je suis un peu à deux doigts d’essayer ! Made in Ontario, Pike Creek a misé sur la double maturation, révélant ainsi des notes de fruits secs, de caramel et de vanille, et une couleur relativement ambrée.

Lors de ce déjeuner, nous avons eu la chance de pouvoir le déguster, mis en relief avec, par exemple, du sirop d’érable. Un mélange détonnant, que j’ai bien envie de reproduire pour briller en société avec classe et distinction !

Bientôt commercialisé au prix de 35€ (les 70cl) essentiellement sur http://www.barpremium.com, on est sur un joli cadeau pour la fête des pères, un anniversaire, ou, encore une fois, juste pour soi ! (À consommer avec modération hein !) Plus d’infos sur le site internet de Pike Creek !


clac des doigts
Bon, clairement, et j’en suis désolé, cette découvert s’adresse aux parisiens flemmards uniquement (pour l’instant, attendez la suite !), mais je ne pouvais pas ne pas vous en toucher deux mots. Clac des doigts, c’est ce service dont on rêve tous quand les aléas du quotidien nous jouent des tours. Vous le voyez, ce moment où l’entrejambe de votre pantalon craque en pleine réunion, où vous êtes cloué(e) au lit mais qu’il vous faut impérativement une aspirine, où votre porte se claque avec les clés à l’intérieur, où tout simplement où vous avez la flemme de sortir mais que vous avez faim ? Bon, et bien tout ça, Clac des doigts le fait pour vous. Cette entreprise, au nom plein de promesses, est donc en activité à Paris et en proche banlieue parisienne, pour le moment ! (Petit clin d’oeil aux grandes agglomérations françaises, ainsi qu’à Londres, Genève, ou encore Bruxelles ou Monaco, votre tour pourrait vite arriver !) Sans abonnement, sans minimum d’achat, et via un simple texto (au 06-44-60-99-90, garanti 100% réactif !), l’anniversaire de votre grand-mère sera donc fêté en temps et en heure avec un joli bouquet livré entre 30 et 50 minutes, et au meilleur prix ! Disponibles 7j/7, de 8h à minuit, les opérateurs de Clac des doigts se font un plaisir de satisfaire tous nos désirs (enfin tant que c’est légal hein !)

Encore plus d’infos ? Ca se passe sur le site de Clac des doigts, sur la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @clacdesdoigts


  • Mon petit coup de coeur musical du moment : Process, de Samphaprocess sampha album

Bon, clairement, je ne suis pas journaliste musical, je n’ai pas l’oreille absolue non plus, mais, comme tout le monde ou presque, j’écoute et je découvre régulièrement des morceaux. Je connaissais déjà Sampha à travers sa « collaboration » avec SBTRKT (Hold on), et sa voix me faisait un petit quelque chose ! (ouuuh) Process est son premier album solo, c’est donc tout naturellement que je l’ai écouté, avec attention. On l’aura compris, j’ai adoré, la voix de cette personne est quand même très satisfaisante à l’écoute, et posée sur certaines chansons comme (No one knows me) Like The Piano, on est sur quelque chose d’assez abouti, voire de très « puissant » (toutes proportions gardées sur ce terme).

Bref, encore une fois, je ne vais pas vous en faire une critique complète et poussée, mais je ne peux que vous conseiller d’écouter. Tout simplement. Et de vous faire votre propre avis !

Allez, on essaie de se refaire des petites découvertes plus vite que la dernière fois, en attendant bonne journée à tous !

Bougie O, prendre le large à Paris

Bonjour bonjour !

 

Après quelques semaines d’absence , me voici de retour, avec, en prime, un gros stock de trouvailles dans mon baluchon ! Car, oui, j’ai déménagé à Paris, et ai donc eu l’occasion de faire de nouvelles découvertes, toutes plus chouettes les unes que les autres. À commencer, vous l’aurez compris, par Bougie O. Si vous commencez un peu à me suivre, vous aurez compris que j’ai un petit faible pour tout ce qui se rapproche (de près ou de loin) de l’ambiance marine, les vagues, l’air iodé, le cidre, tout ça tout ça ! Et bien figurez-vous que Bougie O rassemble tous ces éléments en un petit objet. Dingue, non ?

bougie o

Fabriquée à la main à Paris, la bougie océanique est l’équilibre entre un joli packaging blanc et bleu (qui se mélangent au fur et à mesure qu’elle brûle), qui reprend l’esprit marin, et une odeur discrète, mélange de santal et de musc. J’ai littéralement adoré la mèche en bois, hyper originale et toujours dans cet esprit que j’aime tant, avec, en prime, un petit crépitement assez sympa lorsque la bougie se consume.

bougie o

Fabriquée en cire de soja, elle peut brûler environ 30 heures, et ne fait pas partie de ces bougies dont l’odeur est – trop – entêtante, à vous donner le tournis (Bon ok, j’abuse un peu, mais c’est presque ça)

Et 30€ plus tard, voici votre bougie prête à être rentabilisée dans votre appartement cocooning. Je précise que, si cette petite chose vous intéresse, les stocks sont limités, alors n’attendez pas, et foncez !

Plus d’infos sur le site de Bougie O, sur la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @bougieo

 

Bonne journée, et à très vite !

Mes découvertes de la semaine #4

 

Bonjour ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine ! Pour ma part, elle était plutôt agréable, je vous laisse découvrir pourquoi :

– On connaît tous les bienfaits du karité, ça n’est plus à prouver. Eh bien cette semaine, j’ai fait la découverte d’une marque lyonnaise, qui, depuis 2005, se penche sur cet arbre aux bienfaits miraculeux : Karethic. Les bonnes valeurs que véhicule la marque m’ont particulièrement touché, c’est pourquoi je vous en parle ici avec chaleur ! Alors, quelles sont ces « bonnes valeurs » ? En premier lieu, Karethic est une marque respectueuse, qui a fait le choix de la filière « intégrée ». C’est-à-dire que le produit brut suit un seul trajet depuis la région de collecte (l’Atacora) jusqu’au siège français, sans intermédiaire ! Qualité et authenticité restent les maîtres mots pour cette marque, qui met à l’honneur les productrices du nord du Bénin. Il s’agit vraiment ici d’une association, plutôt que d’une relation beaucoup plus figée. Une approche d’échange qui me touche beaucoup, et qui valorise réellement le travail de la collecte du karité. Certifiés biologiques, les sols des arbres qui poussent en Afrique certifient un produit aux bienfaits restés intacts, au-delà d’une simple opération marketing. Une marque aux vertus aussi nombreuses que le karité donc !

karethic

Au-delà de ces jolies valeurs, qu’en est-il des produits en soi ? Karethic propose une large gamme de soins, masques, crèmes, baumes à lèvres, cetifiés vegan, bio et équitables. Pour ma part, j’ai testé le cube de savon doux traditionnel, ainsi que la crème hydratante et matifiante. Premier constat, le savon sent cette jolie odeur de karité, proche du cacao. (À noter qu’il contient également de l’huile d’olive et de l’huile de coco). Pour la crème, coup de coeur absolu ! Premièrement, l’odeur est si agréable qu’on s’en servirait presque comme lait pour le corps (bon, ok, j’abuse un peu, mais quand même !). Et l’efficacité est réellement au-rendez vous, si bien que je suis à deux doigts de m’en acheter vingt tubes « au cas où ».

Bref, vous l’aurez compris, Karethic est une super marque, qui conjugue bonnes valeurs et qualité des produits. N’hésitez donc pas à faire un petit tour sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @karethic


– Plus anecdotique, mais super idée déco, je voulais également vous présenter mon nouveau bureau homemade ! Ma moitié a eu la jolie idée de m’installer un espace de travail, toujours dans un style proche de ce que j’aime (encore merci, au passage !). Pour ce faire, rien de plus simple : des pieds en métal, une petite palette dont les planches sont rapprochées, et le tour est joué ! Vous l’aurez compris, il suffit de visser chaque pied aux coins de la palette, de vernir un peu le bois, et le bureau est prêt ! Simple, efficace et original !

bureau homemadebureau homemade


– Enfin, j’ai découvert la nouvelle collection de cartes de Pramax créateurs. Je connaissais déjà cette marque que j’affectionne beaucoup, puis Praline et Maxime, les créateurs de Pramax, m’ont envoyé leurs toutes nouvelles cartes, à l’esprit cocooning et hivernal. J’en profite d’ailleurs pour remercier ces deux chouettes personnes, avec qui échanger est toujours un énorme plaisir !

Que dire sur Pramax ? Des motifs dans l’air du temps, made in France, à l’ambiance chaleureuse et soignée, sur du papier recyclé, on adore ! Les décors retro et le format « Polaroid retrouvé » sont une invitation à la rêverie et à la détente, tout pour plaire quoi ! La dernière collection se concentre sur l’hiver, saison des feux de cheminées, des paysages enneigés, et autres réjouissances, toujours dans un esprit de finesse et de douceur. Je vous laisse le constater en image :

pramax créateurs

Sachez donc que Pramax déclinent ces motifs en cartes, donc, mais aussi en affiches, ou encore en tote bag. Petit bonus, la marque est distribuée dans de nombreux magasins en France et en Suisse, la liste juste ici. Encore une fois, Noël n’est pas dans si longtemps, pensons-y 😉

Pour voir toutes les jolies choses proposés par Pramax, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Pramaxcreateurs

Belle semaine à tous !

Du design responsable avec Hurlu

Des lignes épurées, du mobilier responsable, Hurlu est mon dernier coup de coeur déco ! Je vous présente :

Basé à Bordeaux, ce studio de design industriel est l’association de Laura Iriart et Arthur Trichelieu, deux designers aux parcours résolument complémentaires (des études d’architecture et de design pour l’une, un parcours de génie mécanique et productique, mais également de design pour l’autre). Entre créativité et technicité, Hurlu (raccourci de « Hurluberlu »), illustre bien cette fusion d’idées que représentent leurs créations.

HurluL’esprit brut mais raffiné des produits m’a immédiatement plu. Il s’avère même que les deux associés essaient de placer une vraie logique environnementale et sociétale dans leurs projet, en produisant en France, et à partir de rebuts de bois. Parfait, non ?

Quoiqu’il en soit, le fait est que le résultat est prometteur, puisque chaque création adopte ce même esprit, à la fois apaisant et épuré. Hurlu impose donc déjà sa ligne de conduite, à travers plateaux, lampes, porte-cartes, mais aussi lunettes à tisser, ou encore équerres ! Un mobilier accessible, intemporel, et si esthétique, qu’on se laisse volontiers tenter !

Plateau Hurlu

Personnellement, j’ai eu un coup de coeur pour le plateau, dont le design oscille entre originalité et praticité. Les rebords sont, selon moi, l’atout du produit, alors que les pieds permettent de tranquillement prendre son petit-déjeuner au lit, sans manquer de renverser son café. Sachez que les couleurs certaines parties des produits sont également personnalisables ! Un choix de coloris très sympas est disponible sur le site ou sur leur boutique Etsy.

Hurlu

Si Hurlu vous a plu, n’hésitez pas à jeter un oeil à leur (joli) site internet, leur boutique Etsy, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Hurludesign.

 

Bonne journée !