3 adresses food testées (et approuvées) à Bruxelles !

 

Il y a quelques mois/années, j’avais déjà eu l’occasion de me rendre à Bruxelles pendant trois jours. La ville, dans ses grandes lignes, ne m’était donc pas inconnue. J’ai donc pu, cette fois-ci, me concentrer sur ce dont regorge la fameuse capitale de la bande dessinée : les bonnes adresses (ce qui est logique vous me direz.. (non)). Alors trois jours, c’est évidemment pas assez lorsqu’on n’a qu’un seul estomac, mais j’ai quand même trouvé quelques adresses qui valent probablement le détour. J’ai essayé d’en sélectionner trois, toutes différentes, histoire d’élargir la palette un maximum !

  • La Cantinetta :

la cantinetta bruxelles

Nous sommes tombé dessus un peu (beaucoup) par hasard. Victime de son succès, le restaurant dans lequel nous voulions nous rendre au début était complet, et faire la queue pour manger n’est pas mon activité favorite. C’est donc sans à priori que nous sommes entrés à la Cantinetta. Un italien donc, où les réservations sont visiblement conseillées. Gros coup de coeur pour les pizzas (notamment la pâte, assez fine et hyper « bonne »), et le principe du « vin de la maison » : remporter chez nous ce que l’on n’a pas bu à table, et c’est le moins cher de la carte ! Une jolie déco, un personnel accueillant et plein de bonnes intentions, un tarif plutôt correct, de l’huile piquante très (très) piquante, je prends ça comme une bonne adresse !

la cantinetta bruxellesla cantinetta bruxelles

La Cantinetta

Rue de la Paix 24, 1050 Ixelles, Belgique


 

  • Nuetnigenough :

 

Littéralement, « Nuetnigenough », c’est celui qui n’en a jamais assez (en brusseleir). Les bases sont fixées. Pour résumer, ici, on est sur un bar à bières/restaurant typique, tout ce qu’on aime lorsqu’on vient à Bruxelles en touriste finalement ! La salle, sans prétention, n’est composée que de quelques tables, ce qui nous a obligé (oh non..) à boire une bière, attablés au bar en attendant. Au menu, que des bonnes choses (à base de saucisse, de purée, de sauce, etc.), listées sur une carte assez restreinte. Mais comme tout fait déjà envie, on n’a qu’à dire que c’est une bonne adresse.

nuetnigenough bruxelles

Nuetnigenough

Rue du Lombard 25, 1000 Bruxelles, Belgique


  • L’ultime atome :

l'ultime atome bruxelles

Abstraction faite du jeu de mot, nous sommes allés ici pour bruncher. Alors que je me baladais sur les comptes Instagram d’adresses bruxelloises, l’assiette de l’Ultime atome m’a fait plutôt très envie, à base de plein de choses réunies dans une même assiette. Ni une ni deux, on débarque dans cette salle immense (il est possible de réserver au cas où !), et on commande le fameux brunch. Alors, ça n’était pas le brunch d’une vie, mais le rapport qualité-prix est tellement bon que ça rend la chose très intéressante ! Clairement, plus personne autour du resto de la table n’avait faim en sortant d’ici, c’était très bon, on a été servi par une ex-parisienne (c’est un 10 pour l’ambiance typique donc), bim, bonne adresse !

IMG_1666

L’ultime atome

Rue Saint-Boniface 14, 1050 Ixelles, Belgique

 

 

Bon, voilà un petit article rapide, sans prétention, mais qui résume assez bien mon séjour à Bruxelles : manger. Un italien, un restaurant typique, et un restaurant tout court, tout ça me semblait assez éclectique pour être partagé.. Bonne journée !

 

Menu du jour, notre appli food du quotidien ! (+ bonne adresse parisienne !)

Hello !

 

Des applis, il en existe beaucoup, pour tout, souvent pour rien, et la mémoire de notre téléphone n’est pas extensible. Il nous faut donc sélectionner les meilleures, les plus utiles, et celles qui deviendront nos alliés au quotidien. Et bien je crois que l’application « Menu du jour » en fait partie ! En bref, tout est dans le nom, mais je vous explique un peu le principe.

 

Plusieurs cas de figure :

  • On a l’habitude de se rendre dans un restaurant dont on apprécie particulièrement la carte, mais le menu change quotidiennement.
  • Pendant une pause déjeuner, on ne sait pas trop aller, on hésite, on aimerait connaître le menu du jour à l’avance pour se décider.
  • On a des intolérances alimentaires, connaître le menu du restaurant à l’avance nous arrangerait bien.
  • Et bien d’autres encore !C’est là que Menu du Jour intervient  ! Une mise en page hyper intuitive, on se géolocalise… et voilà ! L’application sélectionne pour nous les restaurants du quartier, avec les menus du jour de chacun, rien de plus simple !

menu du jour application restaurant

J’ai donc eu l’occasion de tester de manière concrète cette application, en me rendant au Chamarré, un restaurant de Montmartre.

Pour parler un peu plus du lieu en soi (car j’en ai vraiment envie !), je crois qu’on est sur une bonne adresse parisienne, décidément !

Situé rue Lamarck, le Chamarré est vraiment vraiment ce qu’on pourrait appeler un « vrai bon restaurant ». Pour un prix totalement acceptable (32€ entrée/plat/dessert, 24€ entrée/plat ou plat/dessert), on a l’occasion de goûter à des plats hyper travaillés, aux associations souvent très pertinentes, j’ai vraiment adoré ! Accueilli par une équipe chaleureuse ainsi qu’Antoine Heerah, un chef hyper gentil, et plus qu’attentionné, on s’installe sur la jolie terrasse, et en avant les enfants ! Les photos des plats (prises avec mon téléphone, une sombre histoire de batterie d’appareil photo, désolé pour ça !) parleront certainement mieux que moi.

IMG_4139IMG_4144IMG_4143IMG_4142IMG_4140IMG_4137IMG_4138IMG_4136IMG_4135IMG_4134IMG_4133IMG_4132chamarré montmartre restaurant

On passe vraiment un moment au calme, dans un lieu hyper chaleureux, et on mange excessivement bien, il me semble que c’est quand même une bonne base pour passer un bon moment !

En bref, une bonne adresse parisienne, une application très utile et simple d’utilisation, il me semble que c’était une bonne journée ! Pour plus d’infos, n’hésitez pas à télécharger « Menu du jour« , ou à suivre le projet sur Facebook ou Instagram : @menudujourmdj.

Pour le Chamarré, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Chamarremontmartre.

 

À très vite, bonne journée !

Idée déco, idée cadeau : les cartes Mapiful

Salut salut !

Vous le savez peut-être, j’ai un petit (gros) penchant pour les voyages, et tout ce qui se rapporte de près ou de loin à ce thème suscite tout mon intérêt. Et bien, je vous le donne en mille, c’est le cas de Mapiful ! Je vous poste parfois des petites idées déco, et pour le coup, on est même sur un coup de coeur !

Mapiful carte personnalisable paris

Mapiful, c’est des cartes personnalisée de villes, rien de plus. Rien de plus, mais l’idée est tout simplement top ! En quelques clics, on choisit sa ville (Paris, Bologne, Sydney, Compiègne (j’ai vérifié), etc.), on bascule la carte en mode paysage ou portrait, on décide de l’inscription, du thème visuel, bref, on personnalise un maximum ! De là découle une jolie carte de 50 x 70 cm, qu’on se fait livrer gratuitement ! (avec, en prime, un petit code promo en fin d’article, ouloulou !)

Mapiful est l’idée (suédoise) de quatre amis de base, portés par le design, la technologie et… les cartes. Inspirés par le jeu « Snake » (si tu as eu un Nokia 3310, tape dans tes mains !), ils ont créé un concept de lignes épurées, personnalisables, pour convenir à un maximum de personnes ! Ainsi, une destination marquante, votre lieu de naissance, la ville de votre premier baiser, tout est faisable !

Alors bon, dans l’absolu, une idée aussi chouette, je valide, et j’ai bien envie de vous en faire profiter. Et bien chose promise, chose due, avec le code THOMAS15, votre commande se voit récompensée d’une réduction plutôt chouette ! (attention, ce code n’est valable que jusqu’à fin mai 2017 !)

N’hésitez pas à voir tout ça sur le site de Mapiful, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Mapiful

À plus tard !

Article sponsorisé

Mes bonnes adresses à Berlin !

Hello !

Ces trois derniers jours, j’étais à Berlin, l’une de mes destinations européennes préférées (si ce n’est la première) ! Au fur et à mesure du temps, je commence à connaître (voire reconnaître) les quartiers, identifier l’esprit de la ville, et surtout, écumer les petits lieux de la vie berlinoise. Et cette fois-ci, je dois dire que j’ai été assez prolifique sur les restos et autres bonnes adresses. À peine sorti de l’avion, je m’empresse donc de vous les partager, en espérant qu’elles vous inspirent pour un potentiel séjour à Berlin ! Les photos de plus ou moins bonnes qualités (pardon pour ça, la luminosité n’est pas toujours notre meilleure amie !), mais j’ai tout de même tenté d’illustrer au maximum les choses !

IMG_1020IMG_1030berlin week-end voyage allemagne bons plans bonnes adressesIMG_1022

On commence en douceur avec une adresse qui conjugue food et concept store : Voo Store. À mi-chemin entre coffee shop et boutique hipster, l’endroit est niché dans un petit passage du quartier de Kreuzberg. Côté boutique, énormément de marques sont présentes, de New Balance, à AMI, en passant par Loewe ou encore Acne Studio. Des marques connues, d’autres moins, des objets-livres un peu concept, des bougies, on trouve un peu tout, un peu rien, on adore y flâner ! Après un peu de shopping, on valide totalement boire un petit café, tout ça sans quitter la boutique !

voo store berlin bonnes adressesIMG_0913IMG_0898IMG_0897IMG_0901

Voo Store

Oranienstraße 24

10999 Berlin
Du lundi au samedi : 10h – 20h


À quelques rues de là, nous sommes allé déjeuner dans un marché couvert, qui est, on peut se le dire, mon petit coup de coeur ! Markthalle Neun, c’est donc un marché de base, mais aussi un lieu où l’on mange, ambiance street food. Plusieurs petites échoppes se côtoient, avec, au centre, des tables et des bancs, un peu comme un pique-nique ! Des pâtes, des burgers, de la cuisine asiatique, il y en a pour tous les goûts ! Nous avons notamment testé le pull-pork sandwich, et alors attention les yeux, on a un peu envie d’en recommander quatre d’un coup ! Je ne saurai pas vous donner le nom de l’échoppe en question, mais elle se trouve dans l’un des quatre coins du marché (merci Thomas).

markthalle neun berlin allemagne

Markthalle Neun

Eisenbahnstr. 42/42
10997 Berlin-Kreuzberg


Histoire de bien commencer notre dimanche, nous avons décidé de manger, pour changer ! Jusque là, tout semble normal, mais il faut savoir que Berlin regorge de petites cantines de ce type. Il est donc parfois difficile (ou stimulant) de savoir choisir ! En voici donc une, testée et approuvée, où nous avons essayé une bonne partie de la carte (gros sacs) ! Factory Girl, c’est rien de plus qu’un choix assez large, des plats juste bons, dans un lieu à la déco pensée et très chouette. Tout ce qu’il nous faut pour passer un bon moment il me semble !

factory girl berlin allemagne brunch bonnes adressesIMG_1024IMG_1023

Factory Girl

Auguststrasse 29c

10119 Berlin


  • Le café ambiance salon de thé hyper bon : Café Krone

Dans le même genre, mais à la déco un peu plus féminine (ambiance Madame de Stael), le café Krone. Le lieu, plutôt spacieux, compte des grandes tables, des petits fauteuils, bref, il y en a un peu pour toutes les humeurs ! Des salades, des pancakes, des planches, des avocado toasts (les fameux !), on trouve forcément son bonheur pour pas très cher, on a adoré !

IMG_1013IMG_1014café krone berlin coffeeshop allemagne bonnes adressesIMG_1015

Café Krone

Oderberger Straße 38

10435 Berlin


Quand on pénètre chez Standard, l’odeur nous transporte directement dans un petit troquet d’Italie (ok je m’emballe). Un bon point pour un lieu dont la carte nous donne envie d’avoir trois estomacs ! Car ce restaurant italien met à la carte des pizzas succulentes (mention spéciale pour la saucisse/pomme de terre/romarin, une folie !), mais pas que ! Un lieu à découvrir, où je reviendrai très certainement lors de mon prochain passage à Berlin. On s’y sent bien, on mange bien, on reviendrait tous les jours tiens !

standard serious pizza berlin allemagne

Standard – Serious Pizza

Templiner Str. 7

10119 Berlin


Pas très loin de la célèbre Alexanderplatz se trouve le Café cinéma. Une devanture qui, en premier lieu, n’inspire pas forcément, nous a d’ailleurs fait passer notre chemin. Puis, en tournant la tête vers la gauche, nous avons découvert un petit passage hyper mignon, qui donnait sur un café. Coup de théâtre, je vous le donne en mille, c’était le Café cinéma tiens ! Nous y sommes alors rentré, pour notre plus grand plaisir ! Une ambiance tamisée (la pièce est quasiment éclairée intégralement avec des bougies), des gens qui travaillent tranquillement, des enfants, des jeux de société, une déco soignée, bref, chouette quoi ! Nous avons pris un verre de rouge attablé à un piano transformé en table, on adore !

café cinema berlin allemagne bonnes adresses alexanderplatzcafé cinema berlin allemagne bonnes adresses

Café Cinema

Rosenthaler Straße 39

10178 Berlin


Le dernier (mais pas des moindres) lieu que je voulais vous présenter est un bar posté le long d’une grande rue, qui, en soi, ne retient pas forcément notre attention. Pourtant, en rentrant dans Mein Haus am See, on trouve tout ce que l’on veut pour se sentir bien. Des gros canapés, des tables ambiance cantine, des estrades remplies de coussins (meilleur concept !), un fumoir ambiance cocooning (oui oui), un parti-pris de déco que je vous laisserait découvrir, on prend une bière à moins de 3€ et on profite d’être là ! On note le petit supplément d’âme : cet endroit est ouvert 24/24h et 7/7j, c’est un coup de coeur !

mein haus am see berlin allemagne club bonnes adressesIMG_1026IMG_1028

Mein Haus am See

Brunnenstr. 197-198/Torstr.125

10119 Berlin

Voilà, en bref, quelques bonnes adresse que j’ai pu tester à Berlin. La liste n’est évidemment pas exhaustive, mais peut-être trouverez vous votre bonheur parmi ces  petits lieux, en tout cas je l’espère !

À plus tard !

Mes bonnes adresses à Paris #1

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle de plusieurs « bonnes adresses », où j’ai, en tout cas, envie de me rendre régulièrement, pour travailler, boire un café, ou tout simplement manger. Mon métier actuel me permet de travailler d’où je veux, la qualité et l’ambiance de certains lieux sont donc primordiales pour moi. Je me permets également de vous préciser que toutes ces adresses sont validées par moi et moi-même, après au moins deux passages (= deux tests, donc), de sorte à être bien sûr de vouloir vous les présenter.

Ici, je vais donc vous présenter quatre adresses, toutes différentes, aux quatre coins de Paris (bon, peut-être que je m’emballe un peu là) : un coffeshop, un resto végé, un café-libraire-galerie, et un healthy « pas chiant » (vous comprendrez plus bas !). J’ai essayé de prendre un maximum de photos, de sorte à rendre la chose la plus parlante possible, et de rendre justice au mieux à chaque endroit. Go !

 


  • Le coffeeshop : Passager

 

Au coeur du 11ème arrondissement, près de l’arrêt de métro Ledru-Rollin, se situe Passager, mon coffeeshop parisien préféré. Posté sur une avenue, c’est pourtant une espèce de petit cocon qui nous attend lorsque l’on franchit la porte. Au programme : un accueil hyper chaleureux, de la musique chouette mais pas trop forte (très appréciable quand on souhaite travailler tranquillement), une déco qu’on verrait bien dans notre appartement, bref, que du bon ! Je vais vraiment très souvent chez Passager, j’ai donc eu le temps de tester la carte un minimum, nourriture comprise. Et, en bref, c’est bon, ça ne se prend pas la tête, c’est abordable, je ne sais pas vraiment quoi vous dire de plus à part de foncer et de tester ! Si vous avez un moment, n’hésitez vraiment pas à aller boire un petit cappuccino assis bien tranquillement face à l’agitation parisienne, c’est presque jouissif. Je vous laisse avec une flopée de photos, qui parleront probablement mieux que moi.

Passager café

107, Avenue Ledru-Rollin 75011 PARIS

(Métro : Ledru-Rollin)

Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 18h30

Page Facebook

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshop

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager café coffeshop paris 11 bastille


  • Le végé : Primeur

 

Ami(e)s végétalien(ne)s, Primeur est votre nouvelle cantine ! Postée dans une petite rue calme du quartier de Belleville, ce petit resto est tout ce que j’aime. Simple, sans chichis, très abordable, accueillant (mention spéciale au personnel), et très bon (ce qui est un détail non négligeable) ! Je ne suis pas végé de base, mais j’y reviens régulièrement, et je pense qu’il y a une raison à ça ! Le cuistot s’essaie parfois à des mélanges qui s’avèrent toujours savoureux, un brunch dominical (à 20€, amis parisiens, c’est à noter !) a été lancé il y a maintenant quelques semaines, le « Chili sin carne » est toujours une réussite, bref, Primeur, c’est un peu comme à la maison. Je vous laisse une nouvelle fois avec des photos !

 

Primeur

4, rue Lemon 75020 PARIS

(Métro : Belleville)

Ouvert tous les jours de 12h à 15h et le jeudi/vendredi/samedi de 19h à 22h

Page Facebook


cantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétarien


  • Le café/libraire/galerie/endroit cool : La Régulière

 

Vous les connaissez, ces endroits où on se sent « vraiment bien », et où on resterait des heures ? Eh bien, pour ma part, c’est à la Goutte d’or que ça se passe, à la Régulière. Librairie, café, parfois galerie et lieu d’échange, il n’en fallait pas plus pour que cet endroit ait sa place dans mon classement.

Côté librairie, la sélection remporte tous les (mes) suffrages : un choix plutôt très pertinent, de littérature contemporaine, d’essais sociétaux, culturels, mais aussi de BD et de livres illustrés. On a juste envie de se choisir un petit bouquin et d’aller s’installer sur les fauteuils du coin café. Personnellement, j’y vais plus souvent pour travailler, et c’est un bonheur absolu. Le lieu est hyper lumineux, l’ambiance est paisible (on reste dans une librairie hein !), on y boit du café, bref, idéal lorsque l’on souhaite un petit moment de répit.

La Régulière

43, rue Myrha 75018 PARIS

(Métro : Château Rouge ou Barbès-Rochechouart)

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 13h à 19h

Page Facebook

la régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrha


  • Le healthy « pas chiant » : Nous Valmy

 

Si vous êtes parisien, vous connaissez peut-être déjà « Nous ». Car avant celui-ci, il y en avait déjà deux, un rue de Châteaudun (Paris 9), et l’autre rue de Paradis (Paris 10). Le petite troisième s’est donc installé il y a quelques jours au bord du canal Saint-Martin (on note le bon plan pour cet été !), dans une ambiance ethnique et colorée, on adore !

Et, plus concrètement, qu’est-ce qu’on y mange ? « Nous Valmy » propose une carte de street-food qualitative et souvent healthy, basé sur du fait maison, sur des produits de saison, et sur beaucoup d’amour ! La spécialité de ce nouveau venu, c’est le bol de poisson (testé et approuvé, donc), dont la sauce curry est une petite merveille ! Un bol, en bref, c’est du riz, une salade (de saison, donc), du houmous, quelques graines, et la viande/poisson/boulettes veggie de notre choix. Mais sur la carte, on trouve aussi des « nourritos », des « nurgers », des petits plats à partager, bref, des produits de la cuisine du monde revisités avec des produits bio et naturels. C’est toujours une bonne idée !

Bon, on mange (très bien), à tout petit prix, au bord de l’eau, servi par une équipe hyper sympa, je ne sais pas trop quoi dire de plus !

 

Nous Valmy

53, Quai de Valmy 75010 PARIS

(Métro : République ou Goncourt)

Ouvert du lundi au vendredi 12h à 14H30, puis de 19h à 22H30 et le samedi/dimanche de 12h à 16h et de 19h à 22H30.

Site internet/Page Facebook

Nous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouverture

 

À plus tard pour d’autres bonnes adresses !

Apiales, la cantine qui a du coffre !

Voilà déjà deux ou trois fois que je me rends chez Apiales, avec cette sensation que je vais bien manger. Et à chaque fois (oui oui), c’est un succès. Aujourd’hui, ça n’a encore pas loupé, je me suis donc dit qu’il fallait que je vous présente ! (Je vous remercie de noter le jeu de mot dans le titre, j’avoue que je me suis senti pousser des ailes)

apiales lyon

Alors, Apiales, c’est un café/lunch/brunch/take-away (rien que ça) qui a ouvert il y a quelques mois dans le quartier lyonnais d’Ainay. C’est aussi l’association de Adrian Bourgeais (ancien danseur au Danemark) et Angelina Chapon (ex contributrice pour Milk Deco), qui ont décidé de faire vibrer la rue Laurencin, soutenus par une équipe de choc en cuisine. L’accueil est d’ailleurs toujours hyper chaleureux et attentionné, ce qui a vraiment retenu mon attention !

apiales lyon

Le lieu est grand, très grand, illuminé par d’immenses baies vitrées, et séparé en deux par un hall d’immeuble. Lorsque l’on pénètre dans la salle, on découvre alors une déco épurée (Inspiration scandinave, Adrian ? Oui peut-être !), colorée par des coussins aux motifs ethniques et quelques plantes grasses du meilleur goût. Une impression concrète de ne pas être cloisonné, qui nous met dans les meilleures conditions pour se mettre à table !

apiales lyon rue laurencin

Justement, parlons de la cuisine. En premier lieu, les prix affichés sur la carte pourraient nous sembler un peu excessifs. Je ne vous jette pas la pierre (Pierre), je me le suis également dit. Toutefois, j’y suis revenu à plusieurs reprises, vous vous imaginez donc qu’il y a bien quelque chose là-dessous !

apiales lyon rue laurencin menu

Et bien c’est la nourriture, tout simplement ! Un bon point pour un restaurant, non ? La cuisine de Apiales est ce que l’on pourrait qualifier de cuisine « bistronomique », au sens où les produits sont, pour la plupart, assez simples, mais si bien travaillés, si finement associés qu’on est sur des saveurs vraiment créatives. Les aliments choisis sont bons, de saison, que demander de plus !

apiales lyon rue laurencin carte prix

J’en ressors donc à chaque fois conquis sur tous les points, c’est la raison pour laquelle je vous le conseille plus que chaudement !

apiales lyon

Apiales

11, rue Laurencin

69002 LYON

Horaires d’ouverture :

Le mardi et le mercredi de 10h à 18

Le jeudi et le vendredi de 10h à 16h, et de 19h30 à 21h30

Le samedi de 12h à 18h (brunch !)

Le site internet (à venir)

La page Facebook

Le compte Instagram : @apiales

 

Une semaine, des découvertes #3

Cette semaine s’est basée sur trois mots-clés : lecture, cuisine, et box ! Vous allez voir, le mélange est souvent réussi ! Voici donc mes découvertes de la semaine :

 

En premier lieu, j’ai récemment lu l’ouvrage de Yann Andréa, Je voudrais parler de Duras, paru aux Éditions Pauvert en 1999, et réédité en 2016. Pour faire bref, si certains d’entre vous ne connaissent pas l’auteur, il fut le dernier compagnon de Marguerite Duras. Il a principalement basé son oeuvre littéraire sur la figure de cette auteure, dont il a été l’acolyte de fin de vie.

Cet ouvrage est la retranscription des entretiens de Yann Andréa avec Michèle Manceaux, écrivain, journaliste, et amie de Marguerite Duras. Il y évoque alors sa relation particulière avec l’auteure, sa vision de ce personnage emblématique, de son rapport à l’écriture, au couple, etc. Personnellement, je me sens assez proche de ce duo, tant sur le plan de l’écriture que sur le plan personnel, j’ai donc lu ces entretiens d’une traite, sans répit aucun. Les aficionados de Duras n’y apprendront rien de transcendent, mais il est toujours intéressant de se replonger dans cette histoire littéraire qui aura marqué le XXème siècle.

Yann Andrea
Yann Andréa, Je voudrais parler de Duras, 1999/2016, Pauvert, 112 pages, 10€

Continuons à parler bouquins ! Cette semaine, j’ai reçu une box lecture : la Kube. Fondée en février 2015, la Kube a pour objectif de dénicher LE livre qui correspondra aux attentes, aux goûts, aux envies du moment du lecteur potentiel. De ce fait, le principe de la Kube est simple : Le lecteur donne ses critères, et le réseau de libraires sélectionnés par la Kube se charge de lui trouver un livre sur-mesure, qui collera au mieux à ses attentes. Le premier choix ne vous convient pas ? Pas de panique, il est possible de faire une deuxième tentative !

IMG_6273.JPG

Pour ma part, mon critère principal était plutôt vaste : j’avais indiqué souhaiter recevoir une publication contemporaine française. J’ai donc reçu un livre de 2014, en format poche, de Sylvain Prudhomme, Les Grands. Le choix est donc pertinent, un bon point pour la Kube ! En parallèle, de nombreux goodies : une carte postale aux couleurs automnales, divers prospectus, un crayon à papier, un « carnet d’émotions », un échantillon de thé, et un autre livre : Un détective à la Havane », de Leonardo Padura. Car oui, les éditions Métailié étaient invitées de la box de ce mois-ci. Elles y ont alors gentiment glissé l’une de leur publications en supplément, tout ceci pour 15€ par mois, chouette non ?

La Kube

 

La Kube

La Kube

Parlons du carnet d’émotions, que la Kube nous offre en supplément, qu’est-ce que c’est ? Le principe est rigolo, je vous laisse avec l’explication en photo ci-dessous :

IMG_6269.JPG

La Kube

Pour ma part, j’ai été conquis par cette box, l’idée cadeau est également super pour quelqu’un dont les goûts littéraires nous sont familiers !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de La Kube, la page Facebook, ou le compte Instagram : @Insta_Kube

 


Amis du voyage, amis de la bonne bouffe, bienvenue ! Chez Kitchen Trotter, les deux se mêlent à merveille, au sein d’une box dont le thème change chaque mois. Axée autour d’un pays et de ses traditions culinaires, Kitchen Trotter se fixe le défi de nous faire voyager par les papilles sans bouger de chez nous, verdict ?

Kitchen Trotter

Et bien c’est un pari plus que réussi ! Le dernier kit (que j’ai donc reçu) prend pour thème la Pologne. Au programme de la box, de nombreux produits, tous listés dans un petit dépliant aux couleurs du pays : Kitchen trotter Pologne

Raifort, graines de pavot, caramels aux cacahuètes, cèpes séchés, et même moule à pierogi (sorte de raviole polonaise). Le kit est vraiment complet, je suis ravi !

Le dépliant explique donc l’intérêt de chacun de chaque élément présent dans la box, mais propose également une recette à partir des produits en question. De quoi ne pas être déboussolé lorsque l’on découvre le pays par sa cuisine !

Kitchen TrotterKitchen Trotter

Pour 25€ par mois, vous pouvez donc découvrir la culture d’un pays par sa cuisine, à travers une box vraiment bien remplie. L’idée est vraiment bonne, amusante, et fonctionne à merveille !

Plus d’infos sur le site Kitchen Trotter, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Kitchentrotter.

 

Bonne semaine !

 

Du design responsable avec Hurlu

Des lignes épurées, du mobilier responsable, Hurlu est mon dernier coup de coeur déco ! Je vous présente :

Basé à Bordeaux, ce studio de design industriel est l’association de Laura Iriart et Arthur Trichelieu, deux designers aux parcours résolument complémentaires (des études d’architecture et de design pour l’une, un parcours de génie mécanique et productique, mais également de design pour l’autre). Entre créativité et technicité, Hurlu (raccourci de « Hurluberlu »), illustre bien cette fusion d’idées que représentent leurs créations.

HurluL’esprit brut mais raffiné des produits m’a immédiatement plu. Il s’avère même que les deux associés essaient de placer une vraie logique environnementale et sociétale dans leurs projet, en produisant en France, et à partir de rebuts de bois. Parfait, non ?

Quoiqu’il en soit, le fait est que le résultat est prometteur, puisque chaque création adopte ce même esprit, à la fois apaisant et épuré. Hurlu impose donc déjà sa ligne de conduite, à travers plateaux, lampes, porte-cartes, mais aussi lunettes à tisser, ou encore équerres ! Un mobilier accessible, intemporel, et si esthétique, qu’on se laisse volontiers tenter !

Plateau Hurlu

Personnellement, j’ai eu un coup de coeur pour le plateau, dont le design oscille entre originalité et praticité. Les rebords sont, selon moi, l’atout du produit, alors que les pieds permettent de tranquillement prendre son petit-déjeuner au lit, sans manquer de renverser son café. Sachez que les couleurs certaines parties des produits sont également personnalisables ! Un choix de coloris très sympas est disponible sur le site ou sur leur boutique Etsy.

Hurlu

Si Hurlu vous a plu, n’hésitez pas à jeter un oeil à leur (joli) site internet, leur boutique Etsy, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Hurludesign.

 

Bonne journée !

Plaisir d’offrir !

On le sait tous, faire un cadeau, même à un proche, demande parfois des efforts énormes, qui transforment souvent l’acte d’offrir en épreuve. Alors on hésite, on écume les boutiques, on pense au massage chez l’esthéticienne du coin, au bon d’achat sans prétention, jusqu’à se dire qu’il serait bien pratique que quelqu’un le fasse pour nous.

C’est là qu’intervient La Petite Attention, by Gustave et Rosalie ! La Petite Attention, c’est une box cadeau avec un produit de créateur prêt à être offert, d’une valeur de 50€ à 100€ (on économise entre 20% et 60% sur le prix de base !), c’est une anti-sèche qui explique ce que l’on offre, et une livraison gratuite en France métropolitaine.

la petite attention

Dans l’absolu, le principe est super. La surprise est totale pour vous comme pour la personne en question, il est donc impossible de se faire réprimander avec des phrases comme : « Tu ne connais vraiment pas mes goûts ! », ou encore « C’est gentil, mais je l’ai déjà ». Car La Petite Attention s’acharne à dénicher des produits aux quatre coins du monde, entre concept stores, salons divers, etc. pour nous en faire profiter !

Parlons maintenant du prix. 40€ pour un abonnement mensuel, 120€ pour 3 mois, 230€ pour 6 mois, et 460€ pour un an. Tous ces abonnements sont évidemment résiliables à tout moment, en sachant que la première box est choisie par vos soins, selon une sélection de trois articles déjà envoyés dans de précédentes box. Une mise en bouche moins rude, qui permet de se faire à l’idée de recevoir un chouette cadeau chaque mois !

la petite attention

En ce qui me concerne, j’ai reçu le porte-carte 11028 A bicolore, de la marque Il Bussetto, pour 40€ au lieu de 60€. Pour le coup, j’étais réellement content car le mien est une ruine sans nom, offert gracieusement par ma banque !

Emballé dans une petite boîte toute simple, toute mignonne, puis dans un pochon à l’effigie de la marque italienne, le porte-carte me convient parfaitement. Le réel avantage est que les cadeaux proposés dans la box sont souvent sobres et efficaces, de sorte à plaire au maximum d’entre nous. En lisant la petite anti-sèche glissée dans le paquet, je découvre également que ce porte-carte est une pièce unique, créée exclusivement pour La Petite Attention. Bien joué !

Pour info, parmi les différents cadeaux déjà proposés, on peut trouver un chargeur portatif scandinave, un sac de week-end danois, une enceinte waterproof, une manchette de Cléopâtre, ou encore un jeu de pucket ! Éclectisme et tendance sont donc les maîtres mots !

la petite attention

En bref, La Petite Attention, c’est une idée originale (pensons-y pour Noël !), qui n’abuse pas du tout sur les prix, et qui fera forcément fureur par la finesse des surprises contenues dans la box !

Pour plus d’informations, et pour voir les visuels des précédentes box, etc, vous pouvez vous rendre sur le site internet, la page Facebook, ou encore découvrir leur chouette compte Instagram : @lapetiteattention.