Mes bonnes adresses à Paris #3

Hello ! Mais que revoici ? Un article « bonnes adresses » (pour une raison obscure, parfois un peu axé Rive Gauche cette fois-ci) ! Ce type d’article fait visiblement partie de vos préférés (oui, je vois tout..), alors pourquoi se priver, surtout lorsqu’on sait que c’est également un contenu que j’adore préparer ! N’hésitez d’ailleurs pas à me dire si vous préférez une sélection de plusieurs lieux publiée de temps à autre, ou un article dédié à une seule adresse, posté plus régulièrement !

Lire la suite

Une journée en Champagne à la découverte de Piper-Heidsieck !

Hello ! Si vous me suivez sur Instagram (je commence les deux tiers de mes articles comme ça non ?), vous avez peut-être vu que je suis récemment parti en Champagne-Ardenne avec la marque de champagne Piper-Heidsieck. L’idée de découvrir les « coulisses » et les secrets de fabrication d’une grande entreprise comme celle-ci m’a tout de suite plu, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je suis reparti avec plein de petites infos ! Je n’ai qu’à les partager avec vous finalement, non ?

Arrivé dans la matinée au siège de Piper-Heidsieck, nous sommes accueilli par un buffet digne de la Cène (quoique..). Nous n’avons évidemment mangé que la quart du tiers du quart des denrées, mais les bases étaient posées, bienvenue en Champagne !

piper heidsieck champagne

S’en est ensuivi une visite de la cuverie – où le champagne se fait – appuyée par les explications de notre accompagnatrice. Au centre de cette pièce, deux immenses cuves d’assemblage, qui peuvent respectivement contenir 500 000 bouteilles chacune. De quoi passer une bonne soirée… (lourdeur) Chaque cru et chaque cépage dispose de sa propre cuve, de sorte à respecter au mieux le processus de vinification de chacun. À titre d’exemple, pour élaborer la Cuvée Brut (dont je vous parlerai plus tard), une centaine de crus sont nécessaires. On est donc sur une production à haute échelle !

piper heidsieck champagneIMG_7678piper heidsieck champagne

Le bâtiment qui abrite la maison de champagne est relativement atypique. Créé en 2008 par Jacques Ferrier, ses lignes graphiques et modernes donnent à Piper-Heidsieck un souffle nouveau qui, à mon sens, tranche avec certaines autres maisons de champagne, qui n’ont parfois pas les moyens techniques de le faire.

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

Chez Piper-Heidsieck, l’idée de base est vraiment de rendre toutes les bouteilles homogènes, d’un point de vue qualitatif, de sorte à entretenir une image de marque durable. C’est la raison pour laquelle des vins de réserve ont commencé à voir le jour en 1999. En bref, ces vins sont reconnus chaque année pour leurs qualités exceptionnelles, et viennent compléter la recette des champagne Piper-Heidsieck, de sorte à assurer une régularité des arômes. Sur le papier, on peine à saisir le principe, mais Régis Camus – le Chef de Cave de la maison – a reçu huit fois le titre de « Chef de Cave de l’année » par le International Wine Challenge. En partant du principe que Piper-Heidsieck est la Maison de Champagne la plus récompensée du siècle, on se dit que c’est un bon principe.

piper heidsieck champagne

La petite visite se poursuit dans les caves, où les bouteilles sont stockées pendant six à dix ans, puis dans le petit musée (oui oui), retraçant l’histoire et les faits marquants qui ont fait la renommée de la maison. On retiendra notamment que Piper-Heidsieck est très impliquée/présente dans le cinéma international. Fournisseur officiel du Festival de Cannes depuis les années 1990, Champagne officiel des Oscars à deux reprises, présent à de nombreuses reprises dans divers films, bref, on est sur une implication notable ! C’est la raison pour laquelle une petite ambiance « tapis rouge » a été mise en place au Siège de Piper (oui, j’ose le petit surnom, je suis comme ça !)

piper heidsieck champagneIMG_7682piper heidsieck champagne

Le champagne est donc produit en… Champagne, oui d’accord, mais pour quelles raisons exactes ? Trois caractéristiques construisent cette région : un climat rude avec des grandes variations de températures en hiver ou en été, un sous-sol calcaire, et une terre vallonnée. Cette dernière est idéale pour cultiver le raisin ! On y produit donc le champagne à partir de trois cépages champenois : le Chardonnay (vif et chaleureux), le Meunier (fruité et charnu), et le Pinot Noir (puissant, aux notes de fruits rouges).

piper heidsieck champagne

Bon, après s’être imprégné de toutes ces infos, direction la dégustation, moment clé de la journée, où on a pu découvrir les différents champagnes proposés par la marque, et où on a appris à les différencier.

La dégustation est un moment clé dans la fabrication du champagne. Tous les cépages et tous les crus sont affectés à une cuve spécifique, et sont suivis de près chaque jour. Le Chef de Caves (Séverine Frerson en l’occurence) et son équipe identifient les caractéristiques de chaque vin, de sorte à les utiliser pour assembler les cuvées non-millésimées.

piper heidsieck champagne

Piper a mis en place une technique assez originale pour nous faire déguster ses champagnes : la dégustation au toucher. Devant nous, une petite boîte, contenant différents types de tissus, de sorte à pouvoir associer ce que l’on boit à une sensation. Une manière d’intégrer le sens du toucher aux quatre autres sens, qui paraissent, quant à eux, aller de soi lorsque l’on déguste un quelconque aliment/boisson. On se prend au jeu, pas si facile au demeurant, et on finit par trouver à chaque fois quel tissu se rapproche le plus de quel champagne.

piper heidsieck champagne

En ce qui concerne la dégustation, nous avons eu la chance de goûter (de gauche à droite) le Brut, l’Essentiel (cuvée réservée), le Vintage 2008 (millésimé), le Rosé sauvage, et la Cuvée Sublime (et ben rien que ça dis donc !). Pour faire court, la Cuvée Brut est la signature de la Maison, non millésimée, harmonieux et vive en même temps. L’Essentiel retranscrit l’essence même du champagne, assemblage de Pinot Noir, de Meunier et de Chardonnay. Le Vintage est l’équilibre parfait entre le Chardonnay et le Pinot Noir, et se bonifie à merveille au fil du temps. Le Rosé Sauvage, quant à lui, est l’alliance parfaite entre vins blancs et rouges, dont la première recette date de 2001. Et enfin, la Cuvée Sublime rassemble des Pinots Noirs pour donner le caractère harmonieux d’un « grand champagne ».

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

En bref, une journée hyper intéressante, pleine de découvertes (et c’est tout ce qu’on veut finalement non ?) et, qu’on se le dise, déguster du champagne tout au long de la journée, y’a quand même pire !

 

La recette exclusive du nouveau Kusmi Tea est arrivée !

Hello !

Vous l’avez peut-être vu dans mes stories Instagram, il y a quelques semaines, j’ai été invité au sein du chic hôtel Meurice, pour un non moins chic petit-déjeuner organisé par Kusmi Tea. L’objectif de cette rencontre était de faire découvrir à une flopée de blogueurs le tout nouveau produit, à l’occasion des 150 ans de la marque (que j’ignorais aussi ancienne par ailleurs !)

Outre la chance que nous avons eu d’être reçus dans la salle du somptueux hôtel Meurice, de déguster les somptueuses créations du pâtissier officiel de ce même Meurice, Cédric Grolet (élu « meilleur pâtissier de restaurant du monde » il y a peu !), nous avons pu goûter en exclusivité ce fameux thé. Alors, qu’est-ce que c’est, pourquoi, qui, comment ?

kusmi tea alain ducasse thé blanc rose framboise nouveau meurice

Vous l’aurez compris, pour ce nouveau produit, Sylvain Orebi – le propriétaire et le nez de Kusmi Tea –  s’est associé à Alain Ducasse, qui est, (surprise), le chef cuisinier (étoilé, pardon !) du Meurice ! Sur le papier, on se dit « que de jolies saveurs en perspective ! ». Mais ça n’est pas tout, non non ! À l’occasion des 150 ans de Kusmi, la marque a tenu à marquer le coup ! Ainsi, il s’agit là également du premier thé blanc développé chez Kusmi ! L’association du savoir-faire de Kusmi et de la quête d’élégance d’Alain Ducasse donne alors un produit très réussi aux notes de rose et de framboise. Chic, sobre, et raffiné. Nous avons donc eu l’occasion de le déguster à la bonne température, infusé parfaitement, et, qu’on se le dise, tout le monde en a repris !

kusmi tea alain ducasse thé blanc rose framboise nouveau meurice

Pour les petites infos pratiques, ce thé peut être infusé deux fois. Il est conseillé de le laisser 3 minutes lors de la première infusion, et 3 à 4 minutes pour la seconde. La température de l’eau idéale est de 80°C, et la (trop jolie) boîte de 120g est vendue 39€ en ligne et en boutique Kusmi Tea, depuis le 4 octobre !

Bonne journée !

 

Menu du jour, notre appli food du quotidien ! (+ bonne adresse parisienne !)

Hello !

 

Des applis, il en existe beaucoup, pour tout, souvent pour rien, et la mémoire de notre téléphone n’est pas extensible. Il nous faut donc sélectionner les meilleures, les plus utiles, et celles qui deviendront nos alliés au quotidien. Et bien je crois que l’application « Menu du jour » en fait partie ! En bref, tout est dans le nom, mais je vous explique un peu le principe.

 

Plusieurs cas de figure :

  • On a l’habitude de se rendre dans un restaurant dont on apprécie particulièrement la carte, mais le menu change quotidiennement.
  • Pendant une pause déjeuner, on ne sait pas trop aller, on hésite, on aimerait connaître le menu du jour à l’avance pour se décider.
  • On a des intolérances alimentaires, connaître le menu du restaurant à l’avance nous arrangerait bien.
  • Et bien d’autres encore !C’est là que Menu du Jour intervient  ! Une mise en page hyper intuitive, on se géolocalise… et voilà ! L’application sélectionne pour nous les restaurants du quartier, avec les menus du jour de chacun, rien de plus simple !

menu du jour application restaurant

J’ai donc eu l’occasion de tester de manière concrète cette application, en me rendant au Chamarré, un restaurant de Montmartre.

Pour parler un peu plus du lieu en soi (car j’en ai vraiment envie !), je crois qu’on est sur une bonne adresse parisienne, décidément !

Situé rue Lamarck, le Chamarré est vraiment vraiment ce qu’on pourrait appeler un « vrai bon restaurant ». Pour un prix totalement acceptable (32€ entrée/plat/dessert, 24€ entrée/plat ou plat/dessert), on a l’occasion de goûter à des plats hyper travaillés, aux associations souvent très pertinentes, j’ai vraiment adoré ! Accueilli par une équipe chaleureuse ainsi qu’Antoine Heerah, un chef hyper gentil, et plus qu’attentionné, on s’installe sur la jolie terrasse, et en avant les enfants ! Les photos des plats (prises avec mon téléphone, une sombre histoire de batterie d’appareil photo, désolé pour ça !) parleront certainement mieux que moi.

IMG_4139IMG_4144IMG_4143IMG_4142IMG_4140IMG_4137IMG_4138IMG_4136IMG_4135IMG_4134IMG_4133IMG_4132chamarré montmartre restaurant

On passe vraiment un moment au calme, dans un lieu hyper chaleureux, et on mange excessivement bien, il me semble que c’est quand même une bonne base pour passer un bon moment !

En bref, une bonne adresse parisienne, une application très utile et simple d’utilisation, il me semble que c’était une bonne journée ! Pour plus d’infos, n’hésitez pas à télécharger « Menu du jour« , ou à suivre le projet sur Facebook ou Instagram : @menudujourmdj.

Pour le Chamarré, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Chamarremontmartre.

 

À très vite, bonne journée !

Kalios, la tradition grecque au goût du jour !

Hello ! Bon, vous le savez sans doute de plus en plus, j’ai un petit (gros) penchant pour la food. Les bonnes adresses, les jolies marques, les concepts originaux, bref, je suis à l’affût permanent du potentiel coup de coeur. Et bien devinez quoi… j’ai un nouveau coup de coeur ! Vue notamment sur la chaîne Youtube de Janane Boudili (« En vrac« ), Kalios est une marque de produits grecs, et c’est une vraie bonne découverte, vous allez voir !

my kalios huile tapenade produits apéroFondée en 2009 par Pierre-Julien et Grégory Chantzios, Kalios est née d’une affaire de famille. D’origine grecs, les deux entrepreneurs sont partis d’un pari plutôt ambitieux : reprendre l’oliveraie de leurs grands-parents, en Grèce ! Je vous la fais courte, l’histoire complète est très joliment racontée sur le site internet de la marque (clique ici !), mais le fait est qu’à force de travail, d’efforts et de motivation, l’huile d’olive Kalios est désormais utilisée par près de 80 chefs étoilés, et plus de 500 restaurants, il me semble que c’est un joli parcours !

my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produits apéro olives amandes

Parlons des produits de plus près. Kalios a donc fondé sa gamme sur les olives, huiles, tapenades, etc. (Attention, idée apéro !) Mais depuis, la proposition s’est développée, jusqu’à présenter gressins, amandes, ou encore miel du Péloponnèse. J’ai eu la chance de pouvoir tester une belle sélection de ces produits, et c’est un… coup de coeur ! Il est toujours un peu plus compliqué de parler de food sans la faire goûter, mais, faites moi confiance, les produits Kalios sont réellement qualitatifs. L’huile d’olive (vendue environ 16€ dans le commerce, ce qui est vraiment acceptable pour le genre de produit dont il est ici question) est ce type d’huile que l’on pourrait déguster à la cuillère, et le packaging vient rendre le tout hyper esthétique, que demander de plus ?my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produitsmy kalios huile tapenade produits apéro olivesDistribuée notamment chez Lafayette Gourmet, chez Causses, et dans de nombreuses épiceries fines, Kalios a réussi à faire honneur aux valeurs familiales avec brio. Le travail s’effectue à l’ancienne, sans produits chimiques, et a même donné naissance à une gamme d’huile d’olive labellisée bio, dont la qualité n’est plus vraiment à prouver. C’est ainsi que Yannick Alleno***, les Frères Troisgros***, Anne-Sophie Pic***, Christophe Aribert**, Pascal Barbot***, ou encore Eric Guérin*, se sont emparé des produits Kalios pour s’en servir en cuisine.

Plus d’infos sur la marque ? Ca se passe sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Mykalios.

À très vite !