Mes dernières découvertes ‘beauté’ !

Ces dernières semaines (mois), comme d’habitude, j’ai testé des produits cosmétiques et autres soins. Parmi tout ceux que j’ai pu tester, quelques-uns se sont démarqués. Et bien, coup de théâtre, les voici :

IMG_3188

Il y a quelques semaines, je me suis rendu à la soirée de lancement en France de la marque « Bulldog Skincare ». L’occasion de découvrir ce que propose cette marque pour  les hommes. Tout d’abord, j’ai noté que les produits sont conçus à base d’ingrédients naturels (aloe vera ou encore thé vert). La marque se divise en deux gammes : barbe (baume, huile et shampooing) et hydratation (trois crèmes : Original, Peau Sensible et Age Defense).

Alors comme je n’ai pas trois visages, j’ai commencé par tester la crème hydratante « Original ». On me dit dans l’oreillette qu’il s’agit là du bestseller de la marque, et qu’il s’en vendrait un exemplaire toutes les 15 secondes dans le monde. Une composition naturelle et étudiée (thé vert, aloe vera, huile de caméline, etc.), qui hydrate la peau sans la laisser grasse ou collante (avec une odeur, encore une fois, très naturelle). Un (très) bon point, lorsqu’on sait que la plupart des marques luttent encore contre cet effet « poisseux » post-application. À 8,80€ les 100Ml, on se dit qu’on aurait tort de ne pas tester !

crème hydratante original bulldog skincarecrème hydratante original bulldog skincare

Je connaissais Embryolisse uniquement grâce au lait-crème concentré, qui fait visiblement l’unanimité chez les aficionados de la beauté et de l’hydratation. Soit.

J’ai eu la chance de pouvoir tester d’autres produits, histoire d’en savoir un peu plus sur ce que peux proposer la marque. Mon attention s’est portée sur un produit pour les yeux, adapté à toutes les peaux. Et, qu’on se le dise, l’image d’Embryolisse est plutôt celle d’un « laboratoire », en témoigne le terme « soin » utilisé pour qualifier ce produit. Comment l’illustre également la composition, à base de vitamines A et E, et d’une sélection d’actifs végétaux (sésame, bleuet et méristème de chêne). C’est donc avec une certaine assurance que je me suis dirigé vers ce contour des yeux, cette partie du corps étant assez fine, et, de fait, plus réactive. Bref, ce « soin » est censé combattre les premières rides, les cernes et les poches. Évidemment, il ne s’agit pas là d’un produit miracle, mais j’avoue que, alors que j’ai des cernes assez marqués, j’ai vu ce qu’on appellera une « différence », en tout cas, un regard moins marqué au fil des applications (hyper simples au demeurant). Et il pénètre très très (très) rapidement. Il me semble que c’est bon signe tout ça !

soin lissant contour des yeux embryolissesoin lissant contour des yeux embryolisse

Côté cheveux, j’ai découvert cette cire « made in France », de la marque Chopperhead. Inspiré par de grands noms de la coiffure et du tatouage, Éric Famechon a développé des gammes pour hommes, composées de soins spécifiques pour la barbe et les cheveux. Un univers assez marqué, dont le packaging reflète bien l’esprit !

Bref, et donc cette cire ? Et bien coup de coeur pour plusieurs raisons ! Tout d’abord, parce qu’elle ne colle pas, et ça, c’est tout de même assez rare dans l’univers des cires capillaires. (appelons ça comme ça tiens) Deuxièmement, parce qu’elle est légère. J’entends par là qu’au-delà du fait que la texture soit assez fluide lorsqu’on la travaille dans la main, la cire donne juste un mouvement aux cheveux. On pourrait presque croire qu’il n’y a rien, et la coiffure est donc hyper malléable. Pas d’effet carton, pas d’effet gras, pas d’effet collant, bref, c’est un top !

cire classique chopperhead

Embryolisse, le retour ! Même si je partais assez positif,, je ne pensais pas aimer autant cette marque. Bref, le soin booster défatigant était LE produit que je voulais tester. Conçu pour tous les types de peaux, ce produit se présente sous la forme d’un flacon pompe plutôt très pratique. La texture, légère, voire légèrement aqueuse, pénètre très rapidement sur la peau, et laisse une espèce de voile « effet bonne mine », on se croirait presque sur Instagram dis donc !

soin booster défatigant embryolissesoin booster défatigant embryolisse

Alors oui, c’est un basique, oui, c’est probablement l’un des bestseller de la marque, oui, il y a fort à parier pour que vous la connaissiez, mais sait-on jamais ! Je n’avais encore jamais testé ce produit qui fait tant parler de lui dans le monde de la beauté (je ris moi-même de cette phrase), mais dont on vante tant l’efficacité. Et bien un fan de plus, bravo l’Occitane.

Car, effectivement, c’est un super produit, vraiment ! J’ai hésité à vous parler également de la crème à l’amande que propose l’Occitane, mais il me semble que j’ai préféré celle-ci, ne serait-ce que pour l’odeur. Je ne suis pas très fan des odeurs trop prononcées, ici, c’est une subtile fragrance (proche de celle du karité donc) qui se dégage, rien de plus. Mais surtout, surtout, la texture non grasse de cette crème est vraiment le gros plus ! Elle pénètre très rapidement, ne laisse pas de fini gras, et on garde cette petite odeur agréable quelques temps sur les mains. En bref, je la rachèterai sans souci, voire avec plaisir !

(On notera la « jolie » photo d’un tube vide, mais au moins, on est certain que je l’ai vraiment testée/utilisée hein !)

crème mains karité l'occitane

Kiehl’s, l’une de mes marques préférées ! Si vous ne la connaissez pas, je vous invite à lire mon article sur le Midnight Recovery Concentrate, où je développe un peu plus exhaustivement l’histoire de la marque, ses valeurs, et tout ce qu’elle peut nous proposer ! Bref, après avoir déjà testé pas mal de produits, j’ai jeté mon dévolu sur un produit pour les yeux/poches. Alors oui, j’adore Kiehl’s, mais il n’empêche que mon avis est objectif, et que certains produits de la marque ne m’ont pas plu, qu’on reste clair !

Ce que j’ai particulièrement aimé dans ce produit est, tout d’abord, le format, minuscule. Pratique en voyage, pratique dans la poche, pratique partout, ce petit stick s’applique en toutes circonstances ! J’ai également noté (et aimé) la sensation directe de fraîcheur lorsqu’on pose le produit sous les yeux. Ce côté « effet instantané » est probablement dû à la composition. Grâce à la caféine et à l’hibiscus, les poches sont diminuées de manière notable, et le regard est vivifié ! À l’application, il suffit de tapoter délicatement, et le tour est joué ! Simple et efficace.

(Produit déjà bien utilisé + inscriptions qui s’effacent = on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a pour la photo..)

facial fuel Eye de puffer kiehls

Il y a quelques jours, la maison de parfum Atelier Cologne m’a fait parvenir un petit colis surprise personnalisé, composé de trois fragrances développées par leurs soins. Après un peu d’hésitation entre les trois, mais avec l’envie de vous en parler, j’ai décidé de concentrer mon attention sur Pomélo Paradis.

En bref, Atelier Cologne est une maison française qui fabrique des « Colognes Absolues ». L’idée était de créer des colognes qui tiennent aussi bien que les eaux de parfums. Et c’est visiblement chose faite, avec ces gammes de colognes, de bougies et de soins, toutes à base de ce produit authentique qui inspira une nouvelle façon de se parfumer.

Et voici Pomélo Paradis qui, comme son nom l’indique, comporte beaucoup de notes d’agrumes, très fraîches au demeurant. Toutefois, Atelier Cologne a développé une gamme très riche, il y a fort à parier que tout le monde y trouvera son bonheur, notamment dans la boutique située 8 Rue Saint-Florentin – dans le premier arrondissement à Paris !

atelier cologneatelier cologne

 

4 bougies qui vont m’accompagner cet hiver !

Hello !

Bon, ok, j’avoue, j’aime beaucoup la période hivernale, et je crois que je suis lancé là ! Et que serait une petite soirée de décembre sans une bougie et un verre de vin mug de thé ? Il me semble que, en matière de bougies, le choix est plutôt énorme, notamment ces dernières années. On ne sait jamais trop comment se positionner face à la profusion de marques, d’odeurs, de packaging, bref, c’est parfois un peu l’angoisse ! Après pas mal de tests, mon choix s’est porté sur quatre bougies qui m’accompagneront cet hiver. J’en aime évidemment l’odeur, mais aussi la marque qu’elles incarnent, et l’image et/ou les valeurs que cette dernière véhicule. Des bougies souvent « cocooning », idéales pour un dimanche matin sous la couette !

bougie hiver blog avis test diptyique dfc herbivore


  • La « Feu de bois » de Diptyque :

    Faut-il encore présenter Diptyque ? Oui ? Bon, et bien il s’agit là d’une entreprise française, créée en 1961 par Christiane Gautrot (architecte d’intérieur), Desmond Knox-Leet (peintre) et Yves Coueslant (décorateur et administrateur de théâtre). Le trio décide de s’associer, et de monter une première boutique, dans le but d’exposer des premières créations textiles. Tout ceci se passe au 34, Boulevard Saint-Germain, d’où cette inscription sur le packaging des bougies. C’est en 1963 (j’ai l’impression d’être Stéphane Bern, sortez-moi de là) que les trois associés commencent à explorer leur passion pour les parfums, jusqu’à devenir la maison que l’on connaît aujourd’hui ! Les odeurs sont souvent inclassables, je vous invite d’ailleurs à sentir toutes les créations en boutique si vous en avez l’occasion, c’est un peu le temple de l’idée cadeau !
    bougie diptyque feu de bois

La bougie « Feu de bois » est l’une de mes préférées de la marque car, précisément, elle sent le… feu de bois ! Ok, cette phrase est un peu vide de sens, mais pour avoir testé plusieurs bougies qui se voulaient également sentir le feu de bois, ici, on n’est pas sur la même affaire ! Un compromis idéal lorsqu’on n’a pas de cheminée (je m’emballe un peu mais l’idée est là !)

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram !


Une marque un peu moins connue que j’ai appris à découvrir récemment, et dont les produits sont fabriqués dans l’Est parisien. Du Made in France donc, mais pas que ! Delphine, la créatrice de la marque, travaille les odeurs via des mélanges souvent très originaux, et vraiment réussis ! C’est la raison pour laquelle cette bougie fait partie de ma sélection.

IMG_8308Alors, en bref, qu’est-ce qu’elle sent cette bougie ? La café ! Pour le coup, c’est une odeur particulière, que certains n’aimeront pas (ceux qui n’aiment pas l’odeur du café finalement), mais le mélange avec la vanille donne un côté « dimanche matin » qui me donne juste envie de faire griller 200 tranches de pain et d’organiser un petit-déjeuner sur une grande table en bois massif. (chacun ses envies finalement) À noter que les bougies proposées par La Bougie Herbivore sont conçue à partir de cire de soja naturelle, d’une mèche en coton, eco-repsonsable et végane ! Mention spéciale pour le packaging, sobre et efficace, tout ce que j’aime !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Cette bougie n’est pas celle vers laquelle on pourrait se tourner instinctivement lorsqu’on parle « hiver », mais c’est précisément la raison pour laquelle je l’aime beaucoup ! Comme en témoigne son petit nom (qui côtoie les bougies « Bahamas », « Bali », ou encore « Cuba »), ce produit est un appel à l’évasion (oh que c’est bien dit !). Je serai bien incapable de vous décrire l’odeur, mais l’idée de fraîcheur est vraiment la première chose qui me vient à l’esprit, avec une certaine notion d’élégance. Le site nous en parle de cette manière :

Fragrance à la fois boisée et fleurie typique du bois de Santal qui développe des notes équilibrées, riches et envoutantes. Cette bougie parfumée signée DFC est une évocation des beaux jours passés sur la côte, la désinvolture d’un St. Tropez plein de vie, de rencontres, de soleils et de fêtes.

dfc candles france bougie
Pour ceux et celles qui réfutent l’idée de « cocooning », d’épices et autres réjouissances hivernales, c’est typiquement le genre de marque vers laquelle il faut vous tourner !

Désormais installé à Metz après 15 années de bons et loyaux services à Montmartre, Patrick Aquatias a développé des produits assez masculins, au packaging hyper épuré, et totalement respectueux de l’environnement (cires naturelles de soja, cultivé sans OGM ni pesticides, parfums sans phtalates, ni CRM, la totale !) Un petit voyage olfactif dis donc !

Rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram pour plus d’infos !


Pour cette dernière bougie, même principe, l’odeur n’est pas cette fragrance hivernale que l’on s’imagine instinctivement, mais son côté chaleureux, voire pimenté, peut à tout moment être réconfortante ! En bref, La Note Parisienne est une entreprise qui propose notamment des bougies, dédiées aux arrondissements parisiens. Il y en a actuellement douze, toutes avec une fragrance développée autour de l’ambiance du quartier et des images véhiculées par ce dernier. Mon choix s’est porté sur le 18ème arrondissement, d’abord parce que j’y vis, mais aussi pour les notes – comme le précise le site – « Inspiration Poivron Harissa », qui n’est pas sans rappeler les étalages de fruits et d’épices d’un marché populaire. (sic)

la bougie parisienne

C’est donc la raison pour laquelle il me semblait bon de l’intégrer à cette petite sélection, outre le fait que j’avais envie de vous faire (re)découvrir la marque. L’odeur est assez indescriptible, mais « réchauffe » instantanément, et l’idée du piment est vraiment celle que l’on pourrait s’imaginer aux premiers abords ! C’est donc là l’originalité de La Note Parisienne, dont les créations sont, en plus de tout ça, Made in France, on adore !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Bon, et bien la saison des articles d’hiver/de Noël me semble donc officiellement lancée sur le blog.. N’hésitez pas à me faire part de vos idées ou de vos envies en commentaire, je me ferai un plaisir de m’y pencher !

Bonne journée !

Revue : les produits Horace

Hello !

Aujourd’hui, c’est beauté ! Je suis depuis pas mal de temps maintenant la marque Horace, et ai eu l’occasion (depuis pas mal de temps également) de tester la majorité des produits qu’elle propose.

À l’occasion du lancement des deux gels douche (Bergamote d’Italie/menthe poivrée et Cèdre de Virginie/feuilles de sauge), je me suis dit qu’une revue plus globale serait probablement la bienvenue !

horace marque avis soins homme produits

Pour commencer, le petit point info : La marque Horace est une marque que j’aime beaucoup, en raison de la qualité générale des ses produits, mais également pour l’esprit détendu (mais pas trop) et plein de bon sens qu’elle véhicule. En les lisant, on a un peu tous envie de faire partie de la team Horace finalement !

horace marque avis soins homme produits

L’idée de base est, pour la marque, de distribuer des produits simples, efficaces et beaux, de sorte à proposer une meilleure expérience de grooming (en bref, de toilette) aux hommes. Peau sèche, peau mixte ou peau grasse, l’objectif est d’aider notre peau à réguler son pH, sans intermédiaire, et made in France ! Sur le papier, on peut quand même se dire que ça démarre bien ! Mais qu’en est il des produits ? Voici donc mon avis sur ceux que j’ai eu l’occasion de tester :

 

horace marque avis soins homme produitsIMG_7870

Attention, coup de coeur ! Je teste pas mal de produits de ce type, mais celui-ci m’a particulièrement plu, pour plusieurs raisons :

– Le packaging, outre le fait qu’il soit épuré (comme tous les produits de la marque, et ça, j’adore), est extrêmement pratique à manipuler, grâce à sa forme de tube. Premier point !

– J’ai également particulièrement aimé l’odeur, et ça n’est pas un détail lorsqu’il s’agit de soins pour le visage qu’on laisse poser plusieurs minutes ! Une espèce de mélange à base d’argiles et de karité qui, à mon sens, donne une douce odeur d’amande ! (donc de karité, merci Thomas)

– L’argile, précisément, est le genre d’ingrédient que j’aime retrouver dans la composition de mes soins. Ici, argile verte et argile rose sont mélangées, et donne un rendu « bonne mine » après avoir laissé poser le masque 15 minutes sur la peau. On adore !

En bref, je ne suis pas persuadé de lui trouver un vrai point négatif, on est donc sur un coup de coeur ! (et ça, c’est quand même hyper chouette)


horace marque avis soins homme produits

Un nettoyant qui ne tire pas la peau après utilisation, c’est possible, et celui-ci en fait partie ! Ce nettoyant visage est conçu à partir de plusieurs actifs, notamment du charbon actif japonais, qui assainit et purifie la peau, tout en donnant au produit cette couleur noire assez originale !

Sur le site, il est conseillé d’émulsionnez 1 à 2 doses sur le visage. Je ne pense pas avoir un visage difforme, alors je me contenterai de vous en conseiller plutôt 2 pompes, car une seule n’a pas l’air de me suffire ! Comme le masque purifiant, ce produit est sans parabène, sans sulfate, et n’est pas testé sur les animaux. Après quelques temps d’utilisation, et malgré les autres produits que je peux tester, j’en suis à mon deuxième flacon. Un bon indice sur la qualité de cette petite chose !


IMG_7872

C’était la première fois que j’utilisais un exfoliant sous forme d’éponge, et le test est plutôt concluant. Une fois l’éponge bien humidifiée, il suffit d’appliquer du nettoyant dessus, et de frotter (pas de poncer hein) le visage, pour éliminer nos petites peaux mortes, et réguler notre petit sébum. 100% végétale, et biodégradable, la sensation post-exfoliation est très agréable, la peau est douce, autant que l’utilisation ! C’est la raison pour laquelle cette éponge est également adaptée aux peaux sensibles, on le note !


IMG_7875

Avec le nettoyant, cet hydratant visage est un best-seller de chez Horace. Conçu à partir de 96% d’ingrédients naturels, sans parfum/parabène/silicone, et non-acnégène, ce produit a l’air d’avoir tout pour lui !

Les crèmes hydratante sont les produits que je trouve les plus compliqués à tester, car les résultats sont souvent réels au bout d’un long (long) moment ! J’ai beaucoup aimé la texture, et l’absence d’odeur entêtante qu’on retrouve souvent dans ce type de produits. Comme indiqué sur le site, il est vrai que le produit pénètre très rapidement sur la peau (sans laisser de résidus), ce qui est un atout non négligeable !


IMG_7876
Alors oui, j’ai photographié les produits après utilisation, ils sont un peu marqués par la vie, pardon pour ça !

Dans un esprit d’évasion, de voyage en Italie ou dans l’est des États-unis, ces deux petites nouveautés sont apparues chez Horace. Impossible de louper ces odeurs si particulières, que je n’avais jamais senti ailleurs. Les ingrédients ont une identité olfactive très marquée, et je crois que c’est précisément ce genre de parfums qu’on aime ou qu’on déteste. Si vous en avez l’occasion, je vous invite donc fortement à les sentir !

À l’application, ces gels douche ne moussent pas outre mesure, comme la plupart des produits que l’on retrouve dans le commerce, probablement en raison des 99% d’ingrédients naturels qui évincent les additifs dans la composition, yes !

 

 

Voilà pour cette petite revue, j’espère qu’elle vous aura plu ! À noter que je n’ai pas testé l’intégralité des produits Horace. En effet, la marque a également développé, par exemple, une gamme de produits dentaires (brosse à dents, cure-dents aux huiles essentielles, etc.) que je n’ai pas eu l’occasion de tester.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram.

Bonne journée !

Mon top 3 de la rentrée littéraire 2017 !

Hello hello ! Si vous me suivez sur Instagram, vous savez probablement que j’aime (beaucoup) la littérature, notamment contemporaine. Et la rentrée littéraire est un moment de l’année qui m’enchante au plus haut point, autant qu’il me perd. (581 ouvrages publiés cette année, bonsoir à tous). Comme chaque année, j’ai donc entrepris d’en lire le maximum, sans réel critère, au fil des découvertes, des occasions. Bien évidemment, je ne suis pas journaliste littéraire, mon avis est donc hyper subjectif, et je n’ai évidemment pas lu 581 ouvrages. Toutefois, j’en ai, je crois, découvert un nombre certain  (j’ai par ailleurs été assez déçu de mes lectures, d’où le temps assez long pour rédiger cet article), et vous livre (jeu de mot) ici mon top 3 !

 

Sciences de la vie, Joy Sorman

Dès que j’ai vu s’afficher le nom de Joy Sorman dans la liste des ouvrages de cette rentrée littéraire 2017, j’ai immédiatement sauté sur l’occasion. Il est de ces auteurs dont on ne souhaite manquer aucune parution. Et chez moi, Joy Sorman en fait partie ! (Je ne compte plus le nombre de personnes à qui j’ai offert Comme une bête, paru en 2012 !) Et cette année, je n’ai pas été déçu (ah oui, on peut aimer un auteur et détester l’un de ces ouvrages, dédicace à tous les fans d’Amélie Nothomb) Bref, alors Sciences de la vie, qu’est-ce que c’est, pourquoi j’aurais envie de le conseiller ?

Tout d’abord, sur le site du Seuil, on trouve ce résumé :

Nombre de médecins qui se sont penchés sur les cas saugrenus de la famille de Ninon Moise ont échoué à les guérir, parfois même à simplement les nommer. Depuis le Moyen Âge, les filles aînées de chaque génération sont frappées, les catastrophes s’enchaînent. Ninon, dix-sept ans, dernière-née de cette lignée maudite, a droit à un beau diagnostic : allodynie tactile dynamique, trois mots brandis pour désigner ce mal mystérieux qui brûle la peau de ses bras sans laisser de traces, et sans explications.

Mais Ninon, contrairement à ses aïeules, ne se contente pas d’une formule magique, veut être soignée par la science, et entend échapper au déterminisme génétique, aux récits de sorcières qui ont bercé son enfance, pour rejoindre le temps, adulte, des expériences raisonnées. C’est une décision, celle de contrarier sa propre histoire, de s’inventer une nouvelle identité, de remonter le courant de son intuition initiale, qui lui a fait dire un 19 janvier au réveil je suis maudite comme toutes les autres.

Formidable odyssée de la peau, ce roman de Joy Sorman tend le fil suspendu du destin dans le labyrinthe des énigmes médicales, où l’emporte toujours « la vie, la vie, la vie décidément ».

rentrée littéraire joy sorman sciences de la vie

Bon, très bien, un sujet peu romanesque de prime abord, que Joy Sorman parvient, à mon sens, à « pousser dans ses retranchements ». Le sens de l’analyse dont elle fait preuve prend le dessus, alors qu’on pourrait la soupçonner d’adopter un style alambiqué pour masquer le contenu. Les explications et autres exposés un poil scientifiques sont transmis avec un savoir simple et éloquent, qui nous évite de suspendre la lecture tous les quart d’heure, et de prendre son plus beau « Quid » (livre que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître..) pour y chercher une définition.

Bref, Joy Sorman décrit donc avec ce que j’imagine être une certaine justesse, l’état d’esprit et la douleur permanente de ces personnes atteintes de maladies rares. Maladies rares que l’on considérera alors comme des espèces d’énigmes pour la science et qui, une fois disparues, rendent le malade comme isolé, seul au monde. Comme souvent, une nouvelle expérience de lecteur s’engage avec Joy Sorman !

Joy Sorman, Sciences de la vie, Seuil, 272 pages


Yves Ravey, Trois jours chez ma tante

J’avoue, j’ai choisi celui-ci moins pour l’auteur et le sujet que la maison – à qui je fais entièrement confiance sur la qualité des publications. Je me baladais en librairie, et j’ai tout simplement acheté cet ouvrage, sans avoir vraiment lu le résumé, sans totalement connaître Yves Ravey. Bref, « au petit bonheur la chance » comme on dit ? (comment ça personne ne dit ça ?) Peut-être le titre, qui me fait penser au Goncourt 2005 de François Weyergans, Trois jours chez ma mère ? Quoiqu’il en soit, je m’y suis mis, et ai, par la même occasion, découvert qu’Yves Ravey est un écrivain assez prolifique (on est sur un 18ème roman, ah oui très bien..), dont l’oeuvre théâtrale est entrée à la Comédie Française !

Bon, et ce livre, dans tout ça ? Les Éditions de Minuit le décrivent ainsi :

Après vingt ans d’absence, Marcello Martini est convoqué par sa tante, une vieille dame fortunée qui finit ses jours dans une maison de retraite médicalisée, en ayant gardé toute sa tête.
Elle lui fait savoir qu’elle met fin à son virement mensuel et envisage de le déshériter.
Une discussion s’engage entre eux et ça démarre très fort.

rentrée littéraire yves ravey trois jours chez ma tante

Pour ce 18ème ouvrage, Yves Ravey développe une écriture assez sobre, au service d’un suspsense assez poignant. Les choses sont dévoilées avec un certain calme, un goût pour les détails dits « anodins » assez notable. L’atmosphère prend alors un tournant de plus en plus romanesque, posant des bases presque pesantes, non sans humour à certains moments ! Cette écriture que j’oserais qualifier d’intelligente a d’ailleurs donné à Trois jours chez ma tante une place de choix dans la première sélection du prix Goncourt 2017.

Yves Ravey, Trois jours chez ma tante, Minuit, 192 pages


 

Christophe Honoré, Ton Père

Christophe Honoré est auteur jeunesse, metteur en scène pour le cinéma (Les Chansons d’Amour, par exemple, c’est lui) et le théâtre. Il publie Ton Père au sein de la collection « Traits et portraits » des éditions Mercure de France. Cette collection a pour objectif d’inviter des personnalités à se livrer à l’exercice de l’autoportrait, ponctué d’illustrations choisies par leurs auteurs. Sur les conseils d’une amie, je me suis donc procuré cet ouvrage, qui est – toutes proportions gardées sur ces termes – le récit d’une homophobie ordinaire :

 « Je m’appelle Christophe et j’étais déjà assez âgé quand un enfant est entré dans ma chambre avec un papier à la main. »

C’est par cette première phrase que Christophe Honoré nous fait entrer dans le fulgurant autoportrait romancé d’un homme d’aujourd’hui qui lui ressemble mais qui n’est pas tout à fait lui. Lui, le cinéaste, le metteur en scène de théâtre et d’opéra, mais avant tout l’écrivain.

Sur le papier que sa fille de dix ans a trouvé épinglé à la porte de son appartement, ces mots griffonnés au feutre noir : « Guerre et paix : contrepèterie douteuse ? » Alors, très vite, tout s’emballe et devient presque polar. Qui a écrit ces mots ? Qui le soupçonne d’être un mauvais père ? Peut-on être gay et père ? Le livre nous conduit soudain dans tous les recoins d’une vie mais aussi au cœur de l’adolescence en Bretagne, la découverte du désir, des filles, des garçons, du plaisir, de la drague.

Un livre à la fois puissant et énigmatique, d’une merveilleuse liberté, à la mesure de son sujet.

rentrée littéraire christophe honoré ton père

Ici, le lecteur est immergé dans la mémoire intime de Christophe Honoré. Ce dernier cherche des indices parfois très anciens, dans sa propre enfance, puis au coeur de son adolescence bretonne. Honoré dresse le portrait d’un homme qui doute, mais qui ne baisse pas les bras, à l’aide d’une écriture de l’intime assez poussée. Cette même écriture qui me ferait dire qu’il s’agit ici d’un livre assez « libre », qui fait du bien à voir (à lire), où l’on ressent, de manière subtile mais franche, que l’homosexualité n’a jamais induit, pour lui, l’exclusion de la paternité..

On notera également la présence de photos. De photos d’écrivains et artistes morts du sida – Hervé Guibert, Serge Daney, Jean-Luc Lagarce, Jacques Demy, ou encore Bernard-Marie Koltès. Ton Père est, par ailleurs, présent sur la liste des prix Médicis et Décembre.

Christophe Honoré, Ton Père, Mercure de France, 192 pages

 

Bon, voilà pour mon top 3 ! Aucun de ces ouvrages n’est un « coup de coeur » véritable, mais ils sont, à mon sens, ceux qui se sont démarqués au sein de mes lectures. Par ailleurs, je songe à intégrer beaucoup plus de culture dans mon contenu, sur le blog notamment. N’hésitez pas à me faire savoir si c’est un thème qui vous intéresserait ou non, bonne journée !

La collection printemps/été 2017 de chez Faguo est arrivée !

Hello !

Faguo, ça vous dit quelque chose ? Dans un précédent article, je vous avais présenté l’un des sweats de leur marque que je portais, nonchalamment adossé à une fenêtre. Et toc toc toc, l’été arrive, et les nouvelles collections font leur apparition sur les boutiques en ligne.

Faguo, que vous connaissez peut-être, est une marque de mode lancée en 2009, dont les valeurs me plaisent beaucoup beaucoup ! Créée par deux amis français au cours d’un voyage en Chine, le terme « Faguo » veut tout simplement dire « France » en.. chinois ! Un joli petit clin d’oeil à la genèse de cette histoire. Après avoir passé tous les stades de la création d’entreprise, Faguo est désormais une vraie marque, qui compte de plus en plus dans le paysage français. Mais ça n’est pas tout, petit supplément d’âme, on est sur une marque engagée ! Engagée car, pour chaque article acheté, la marque plante un arbre en France. Un parti pris écologique, symbolisé sur les produits par le petit bouton en noix de coco. Sur le site, il est d’ailleurs possible de voir les forêts les plus proches de chez soi (clique ici !). Une façon d’être transparent, tout en respectant des valeurs plutôt très chouettes !

En toute logique, Faguo sort donc en ce moment sa nouvelle collection printemps/été 2017. Des jeux de mots comme on les aime, des couleurs tendances, des associations assez cool, on retrouve là des produits inspirants, dont les chaussures, présentes en nombre (et il y en a même pour les enfants !). Je vous laisse un petit diapo de mes coups de coeur pris sur la boutique en ligne, mais n’hésitez pas à vous faire une vision plus globale sur le site internet !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, j’ai opté pour un sac de voyage dont l’association de couleurs m’a beaucoup plu. La qualité est au rendez-vous (les matières premières sont choisies avec soin), et le produit est ce qu’on pourrait appeler un « sac de week-end » parfait, idéal également pour prendre l’avion !

faguo nouvelle collection printemps été 2017faguo nouvelle collection printemps été 2017Bref, vous l’aurez compris, la nouvelle collection de Faguo m’a un petit peu tapé dans l’oeil, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous organisons en ce moment même un concours sur mon compte Instagram @th.louis (80€ de bon d’achat à remporter sur la boutique en ligne, ouloulou !). Je vous invite également à en voir plus sur leur site internet, ou encore (re)découvrir leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Faguo.

À plus tard !

Idée déco, idée cadeau : les cartes Mapiful

Salut salut !

Vous le savez peut-être, j’ai un petit (gros) penchant pour les voyages, et tout ce qui se rapporte de près ou de loin à ce thème suscite tout mon intérêt. Et bien, je vous le donne en mille, c’est le cas de Mapiful ! Je vous poste parfois des petites idées déco, et pour le coup, on est même sur un coup de coeur !

Mapiful carte personnalisable paris

Mapiful, c’est des cartes personnalisée de villes, rien de plus. Rien de plus, mais l’idée est tout simplement top ! En quelques clics, on choisit sa ville (Paris, Bologne, Sydney, Compiègne (j’ai vérifié), etc.), on bascule la carte en mode paysage ou portrait, on décide de l’inscription, du thème visuel, bref, on personnalise un maximum ! De là découle une jolie carte de 50 x 70 cm, qu’on se fait livrer gratuitement ! (avec, en prime, un petit code promo en fin d’article, ouloulou !)

Mapiful est l’idée (suédoise) de quatre amis de base, portés par le design, la technologie et… les cartes. Inspirés par le jeu « Snake » (si tu as eu un Nokia 3310, tape dans tes mains !), ils ont créé un concept de lignes épurées, personnalisables, pour convenir à un maximum de personnes ! Ainsi, une destination marquante, votre lieu de naissance, la ville de votre premier baiser, tout est faisable !

Alors bon, dans l’absolu, une idée aussi chouette, je valide, et j’ai bien envie de vous en faire profiter. Et bien chose promise, chose due, avec le code THOMAS15, votre commande se voit récompensée d’une réduction plutôt chouette ! (attention, ce code n’est valable que jusqu’à fin mai 2017 !)

N’hésitez pas à voir tout ça sur le site de Mapiful, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Mapiful

À plus tard !

Article sponsorisé

Kalios, la tradition grecque au goût du jour !

Hello ! Bon, vous le savez sans doute de plus en plus, j’ai un petit (gros) penchant pour la food. Les bonnes adresses, les jolies marques, les concepts originaux, bref, je suis à l’affût permanent du potentiel coup de coeur. Et bien devinez quoi… j’ai un nouveau coup de coeur ! Vue notamment sur la chaîne Youtube de Janane Boudili (« En vrac« ), Kalios est une marque de produits grecs, et c’est une vraie bonne découverte, vous allez voir !

my kalios huile tapenade produits apéroFondée en 2009 par Pierre-Julien et Grégory Chantzios, Kalios est née d’une affaire de famille. D’origine grecs, les deux entrepreneurs sont partis d’un pari plutôt ambitieux : reprendre l’oliveraie de leurs grands-parents, en Grèce ! Je vous la fais courte, l’histoire complète est très joliment racontée sur le site internet de la marque (clique ici !), mais le fait est qu’à force de travail, d’efforts et de motivation, l’huile d’olive Kalios est désormais utilisée par près de 80 chefs étoilés, et plus de 500 restaurants, il me semble que c’est un joli parcours !

my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produits apéro olives amandes

Parlons des produits de plus près. Kalios a donc fondé sa gamme sur les olives, huiles, tapenades, etc. (Attention, idée apéro !) Mais depuis, la proposition s’est développée, jusqu’à présenter gressins, amandes, ou encore miel du Péloponnèse. J’ai eu la chance de pouvoir tester une belle sélection de ces produits, et c’est un… coup de coeur ! Il est toujours un peu plus compliqué de parler de food sans la faire goûter, mais, faites moi confiance, les produits Kalios sont réellement qualitatifs. L’huile d’olive (vendue environ 16€ dans le commerce, ce qui est vraiment acceptable pour le genre de produit dont il est ici question) est ce type d’huile que l’on pourrait déguster à la cuillère, et le packaging vient rendre le tout hyper esthétique, que demander de plus ?my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produitsmy kalios huile tapenade produits apéro olivesDistribuée notamment chez Lafayette Gourmet, chez Causses, et dans de nombreuses épiceries fines, Kalios a réussi à faire honneur aux valeurs familiales avec brio. Le travail s’effectue à l’ancienne, sans produits chimiques, et a même donné naissance à une gamme d’huile d’olive labellisée bio, dont la qualité n’est plus vraiment à prouver. C’est ainsi que Yannick Alleno***, les Frères Troisgros***, Anne-Sophie Pic***, Christophe Aribert**, Pascal Barbot***, ou encore Eric Guérin*, se sont emparé des produits Kalios pour s’en servir en cuisine.

Plus d’infos sur la marque ? Ca se passe sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Mykalios.

À très vite !

Mes coups de coeur Instagram #2

Hello !

Il y a quelques temps, je vous avais fait un article sur (quelques uns de) mes coups de coeur Instagram (juste ici). Eh bien, roulement de tambour, bien voici la deuxième édition !

Si vous me suivez sur Instagram (@th.louis, pour ceux que ça intéresse), vous savez sans doute que c’est mon réseau social préféré. Je suis hyper sensible à la qualité du contenu, et à la façon dont il doit être transmis par une « simple » image – qui, en toute logique, prime donc sur le texte.

Bref, ceci étant dit, voici une sélection (pas exhaustive DU TOUT) de certains comptes Instagram qui figurent parmi mes favoris. N’hésitez pas à me dire si certains ont retenus votre attention !

laurie lauriane instagram

@LaurieLauriane

Ce compte-ci est, je crois, l’un de mes comptes « de base ». Par « de base », j’entends « dont je ne loupe rien », en gros. Chez Lauriane, pas de paysages à couper le souffle, pas vraiment de photos d’acaï bowl, juste son intérieur, son chat, son enfant. Dans une douceur visuelle assez impressionnante, elle rend esthétique à peu près tout ce qu’elle prend en photo, d’une décoration murale, jusqu’à une télévision. Le mieux est vraiment d’aller jeter un oeil à ce qu’elle fait, ça vaut vraiment (selon moi) le détour !

(Et elle a aussi un blog, You may love it, juste ici !)

Instagram : @LaurieLauriane


caroline le plus bel âge instagram

@Leplusbelage

Bon, alors ici, même principe, c’est indéniable, on est sur de la douceur et des jolies choses. Caroline, maman belge et photographe, nous livre une espèce de carnet de bord de son enfant. Sous des photos hyper poétiques, elle nous raconte souvent ses sentiments, ses sensations, en tant que maman en premier lieu, mais aussi en tant que femme, parfois. Voilà, c’est simple, c’est doux, on aimerait juste n’être abonné qu’à des comptes de ce type.

(Et même principe, son blog est juste ici)

Instagram : @Leplusbelage


nessa buonomo instagram lyon

@NessaBuonomo

Encore un compte dont je ne loupe aucune publication ! Nessa Buonomo est une « maman, blogueuse, auteur, styliste et amoureuse des fleurs » qui pourrait figurer dans mon top 5 des comptes Instagram que je préfère ! Ici, les jolies choses sont mises en scène dans une simplicité déconcertante, un esthétisme minimaliste qui est visuellement très très (très) satisfaisant. Pas de fioriture, pas de couleurs flashy, tout n’est que douceur et beauté, entre un pot de fleurs nonchalamment disposé et un verre d’eau posé sur une table.

À savoir que Nessa Buonomo a également un studio photo à Lyon (« le studio quotidien »), dont le compte Instagram est tout aussi intéressant à suivre : @StudioQuotidien.

Nessa Buonomo studio quotidien

Le site de Nessa Buonomo

Instagram : @NessaBuonomo & @StudioQuotidien

Voilà, point trop n’en faut, ces trois/quatre comptes devraient déjà être satisfaisants si vous aimez les jolies choses, la sobriété et l’esthétisme sans chichis. N’hésitez pas aussi à me faire part de vos coups de coeur, je suis toujours tout excité à l’idée de découvrir des jolis comptes Instagram, et des gens qui s’en servent comme d’un « jeu esthétique » !

On se retrouve très vite une troisième édition (oooh tout le monde en rêve, je le sens), bonne journée !

Le recyclage au service de la mode avec Hacter !

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous présente mon nouveau coup de coeur mode : Hacter (Teaser : un code promo se trouve à la fin de cette article !). La marque s’est installée à Nantes, avec pour ambition une production humaine et géographiquement proche. C’est la raison pour laquelle les chaussures sont confectionnées au Portugal. Les sacs et accessoires, quant à eux, sont également produits au Portugal, mais aussi en France.

Bien que récente (elle existe concrètement depuis le printemps 2015), la marque est déjà bien présente en boutiques et sur internet, où fleurissent les référencements à son propos. La big boss, Anne Boutruche (associée à Sébastien Adam), a lancé l’idée d’une marque dédiée aux « dandys cool », après s’être professionnellement frottée au le milieu de la mode. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était une bonne idée !

Alors que le monde de la mode masculine reste encore un vaste terrain de jeu, Hacter s’empare des codes de base et les transforme, à travers des pièces dont les valeurs sont tout aussi importantes que le style. Les produits, souvent conçus à partir de vêtements collectés, de chutes de production, ou encore de tissus sur le point d’être détruits, sont ainsi proposés en édition limitée. Un gage de qualité et d’engagement assez chouette !

 

Hacter Concept

Pour ma part, j’ai testé une paire de derbies (les « Funny Games« , pour être précis), qui m’ont attiré par leur côté chic et détendu à la fois. Par ailleurs, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ce genre de chaussures (tout ce qui ne s’apparente pas à des baskets, en fait…) me font toujours un peu peur, car le cuir (ici, de la vachette, mêlée à du denim recyclé) doit « se faire », comme on dit. En l’occurrence, j’ai porté ces chaussures toute une journée, et je peux affirmer qu’elles sont hyper confortables, nul besoin d’adaptation pour le pied ! Je précise également que, pour aller jusqu’au bout de l’idée, les semelles sont biodégradables, et que chaque paire est livrée dans une pochette fabriquée à partir de vêtements collectés au Relais ! C’est donc une vraie bonne découverte, et une marque qui, je l’espère, deviendra grande ! En tout cas, Hacter a tout pour elle !

Intéressant non ? Eh bien sachez que pour toute commande de 70€ ou plus, 30€ vous sont offerts avec le code TH.LOUIS-30 jusqu’au 15 décembre. Pas mal non ?

Alors pour découvrir tout ça, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de Hacter, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Hacterconcept

Bonne journée !

Mes découvertes de la semaine #4

 

Bonjour ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine ! Pour ma part, elle était plutôt agréable, je vous laisse découvrir pourquoi :

– On connaît tous les bienfaits du karité, ça n’est plus à prouver. Eh bien cette semaine, j’ai fait la découverte d’une marque lyonnaise, qui, depuis 2005, se penche sur cet arbre aux bienfaits miraculeux : Karethic. Les bonnes valeurs que véhicule la marque m’ont particulièrement touché, c’est pourquoi je vous en parle ici avec chaleur ! Alors, quelles sont ces « bonnes valeurs » ? En premier lieu, Karethic est une marque respectueuse, qui a fait le choix de la filière « intégrée ». C’est-à-dire que le produit brut suit un seul trajet depuis la région de collecte (l’Atacora) jusqu’au siège français, sans intermédiaire ! Qualité et authenticité restent les maîtres mots pour cette marque, qui met à l’honneur les productrices du nord du Bénin. Il s’agit vraiment ici d’une association, plutôt que d’une relation beaucoup plus figée. Une approche d’échange qui me touche beaucoup, et qui valorise réellement le travail de la collecte du karité. Certifiés biologiques, les sols des arbres qui poussent en Afrique certifient un produit aux bienfaits restés intacts, au-delà d’une simple opération marketing. Une marque aux vertus aussi nombreuses que le karité donc !

karethic

Au-delà de ces jolies valeurs, qu’en est-il des produits en soi ? Karethic propose une large gamme de soins, masques, crèmes, baumes à lèvres, cetifiés vegan, bio et équitables. Pour ma part, j’ai testé le cube de savon doux traditionnel, ainsi que la crème hydratante et matifiante. Premier constat, le savon sent cette jolie odeur de karité, proche du cacao. (À noter qu’il contient également de l’huile d’olive et de l’huile de coco). Pour la crème, coup de coeur absolu ! Premièrement, l’odeur est si agréable qu’on s’en servirait presque comme lait pour le corps (bon, ok, j’abuse un peu, mais quand même !). Et l’efficacité est réellement au-rendez vous, si bien que je suis à deux doigts de m’en acheter vingt tubes « au cas où ».

Bref, vous l’aurez compris, Karethic est une super marque, qui conjugue bonnes valeurs et qualité des produits. N’hésitez donc pas à faire un petit tour sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @karethic


– Plus anecdotique, mais super idée déco, je voulais également vous présenter mon nouveau bureau homemade ! Ma moitié a eu la jolie idée de m’installer un espace de travail, toujours dans un style proche de ce que j’aime (encore merci, au passage !). Pour ce faire, rien de plus simple : des pieds en métal, une petite palette dont les planches sont rapprochées, et le tour est joué ! Vous l’aurez compris, il suffit de visser chaque pied aux coins de la palette, de vernir un peu le bois, et le bureau est prêt ! Simple, efficace et original !

bureau homemadebureau homemade


– Enfin, j’ai découvert la nouvelle collection de cartes de Pramax créateurs. Je connaissais déjà cette marque que j’affectionne beaucoup, puis Praline et Maxime, les créateurs de Pramax, m’ont envoyé leurs toutes nouvelles cartes, à l’esprit cocooning et hivernal. J’en profite d’ailleurs pour remercier ces deux chouettes personnes, avec qui échanger est toujours un énorme plaisir !

Que dire sur Pramax ? Des motifs dans l’air du temps, made in France, à l’ambiance chaleureuse et soignée, sur du papier recyclé, on adore ! Les décors retro et le format « Polaroid retrouvé » sont une invitation à la rêverie et à la détente, tout pour plaire quoi ! La dernière collection se concentre sur l’hiver, saison des feux de cheminées, des paysages enneigés, et autres réjouissances, toujours dans un esprit de finesse et de douceur. Je vous laisse le constater en image :

pramax créateurs

Sachez donc que Pramax déclinent ces motifs en cartes, donc, mais aussi en affiches, ou encore en tote bag. Petit bonus, la marque est distribuée dans de nombreux magasins en France et en Suisse, la liste juste ici. Encore une fois, Noël n’est pas dans si longtemps, pensons-y 😉

Pour voir toutes les jolies choses proposés par Pramax, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Pramaxcreateurs

Belle semaine à tous !