CASTELD, l’alchimie des matières jusqu’au poignet !

Hello !

Des montres, j’en porte quasiment tous les jours (enfin une seule par jour, mais quand même), mais des bracelets, beaucoup moins. Beaucoup moins, pour la simple et bonne raison que j’ai à coeur de les choisir avec soin. Alors j’en cherche, j’en découvre, et la dernière trouvaille en date est française : CASTELD.

Créée en 2012 par David Castelain (on aura compris d’où vient le nom tiens), CATSELD a développé une gamme de bijoux pour homme dans une recherche de qualité et de savoir-faire qu’on note dès qu’on se balade sur le site internet.

casteld braceletCapture casteld bracelet  2017-11-10 à 13.38.57casteld bracelet

Les matières (argent 925, pierres semi-précieuses, bois, cuir, etc.) sont sélectionnées avec soin, de sorte à créer des pièces uniques, et inspirantes « pour l’homme d’aujourd’hui » (comme on dit !).

Entourés d’artisans, David et sa collaboratrice Alexandra jouent sur les matières, à l’aide d’artisans rigoureux, qui ont su retranscrire à merveille cet ADN masculin qui se joue autour de nos poignets.

J’ai donc en ma possession le bracelet Paname, en taille Large (la taille souvent commandée pour les hommes). En bref, niveau composition, le descriptif nous dit :

Perles agate noire dépolie 6 mm
Perle argent 925  de 8 mm et 6 mm
Perles argent 925 et perle Pyrite
Bracelet avec perles argent massif finement travaillées
Bracelet monté sur élastique très résistant
Référence Produit BR H 210

Livré avec un certificat d’authenticité, c’est le genre de bracelet pas trop chic, mais assez recherché, juste ce qu’il faut ! « Sobre et efficace », précisément le genre d’accessoire que j’aime porter.

casteld bracelet hommecasteld bracelet homme

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de CASTELD, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, bonne journée !

Article sponsorisé

4 bougies qui vont m’accompagner cet hiver !

Hello !

Bon, ok, j’avoue, j’aime beaucoup la période hivernale, et je crois que je suis lancé là ! Et que serait une petite soirée de décembre sans une bougie et un verre de vin mug de thé ? Il me semble que, en matière de bougies, le choix est plutôt énorme, notamment ces dernières années. On ne sait jamais trop comment se positionner face à la profusion de marques, d’odeurs, de packaging, bref, c’est parfois un peu l’angoisse ! Après pas mal de tests, mon choix s’est porté sur quatre bougies qui m’accompagneront cet hiver. J’en aime évidemment l’odeur, mais aussi la marque qu’elles incarnent, et l’image et/ou les valeurs que cette dernière véhicule. Des bougies souvent « cocooning », idéales pour un dimanche matin sous la couette !

bougie hiver blog avis test diptyique dfc herbivore


  • La « Feu de bois » de Diptyque :

    Faut-il encore présenter Diptyque ? Oui ? Bon, et bien il s’agit là d’une entreprise française, créée en 1961 par Christiane Gautrot (architecte d’intérieur), Desmond Knox-Leet (peintre) et Yves Coueslant (décorateur et administrateur de théâtre). Le trio décide de s’associer, et de monter une première boutique, dans le but d’exposer des premières créations textiles. Tout ceci se passe au 34, Boulevard Saint-Germain, d’où cette inscription sur le packaging des bougies. C’est en 1963 (j’ai l’impression d’être Stéphane Bern, sortez-moi de là) que les trois associés commencent à explorer leur passion pour les parfums, jusqu’à devenir la maison que l’on connaît aujourd’hui ! Les odeurs sont souvent inclassables, je vous invite d’ailleurs à sentir toutes les créations en boutique si vous en avez l’occasion, c’est un peu le temple de l’idée cadeau !
    bougie diptyque feu de bois

La bougie « Feu de bois » est l’une de mes préférées de la marque car, précisément, elle sent le… feu de bois ! Ok, cette phrase est un peu vide de sens, mais pour avoir testé plusieurs bougies qui se voulaient également sentir le feu de bois, ici, on n’est pas sur la même affaire ! Un compromis idéal lorsqu’on n’a pas de cheminée (je m’emballe un peu mais l’idée est là !)

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram !


Une marque un peu moins connue que j’ai appris à découvrir récemment, et dont les produits sont fabriqués dans l’Est parisien. Du Made in France donc, mais pas que ! Delphine, la créatrice de la marque, travaille les odeurs via des mélanges souvent très originaux, et vraiment réussis ! C’est la raison pour laquelle cette bougie fait partie de ma sélection.

IMG_8308Alors, en bref, qu’est-ce qu’elle sent cette bougie ? La café ! Pour le coup, c’est une odeur particulière, que certains n’aimeront pas (ceux qui n’aiment pas l’odeur du café finalement), mais le mélange avec la vanille donne un côté « dimanche matin » qui me donne juste envie de faire griller 200 tranches de pain et d’organiser un petit-déjeuner sur une grande table en bois massif. (chacun ses envies finalement) À noter que les bougies proposées par La Bougie Herbivore sont conçue à partir de cire de soja naturelle, d’une mèche en coton, eco-repsonsable et végane ! Mention spéciale pour le packaging, sobre et efficace, tout ce que j’aime !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Cette bougie n’est pas celle vers laquelle on pourrait se tourner instinctivement lorsqu’on parle « hiver », mais c’est précisément la raison pour laquelle je l’aime beaucoup ! Comme en témoigne son petit nom (qui côtoie les bougies « Bahamas », « Bali », ou encore « Cuba »), ce produit est un appel à l’évasion (oh que c’est bien dit !). Je serai bien incapable de vous décrire l’odeur, mais l’idée de fraîcheur est vraiment la première chose qui me vient à l’esprit, avec une certaine notion d’élégance. Le site nous en parle de cette manière :

Fragrance à la fois boisée et fleurie typique du bois de Santal qui développe des notes équilibrées, riches et envoutantes. Cette bougie parfumée signée DFC est une évocation des beaux jours passés sur la côte, la désinvolture d’un St. Tropez plein de vie, de rencontres, de soleils et de fêtes.

dfc candles france bougie
Pour ceux et celles qui réfutent l’idée de « cocooning », d’épices et autres réjouissances hivernales, c’est typiquement le genre de marque vers laquelle il faut vous tourner !

Désormais installé à Metz après 15 années de bons et loyaux services à Montmartre, Patrick Aquatias a développé des produits assez masculins, au packaging hyper épuré, et totalement respectueux de l’environnement (cires naturelles de soja, cultivé sans OGM ni pesticides, parfums sans phtalates, ni CRM, la totale !) Un petit voyage olfactif dis donc !

Rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram pour plus d’infos !


Pour cette dernière bougie, même principe, l’odeur n’est pas cette fragrance hivernale que l’on s’imagine instinctivement, mais son côté chaleureux, voire pimenté, peut à tout moment être réconfortante ! En bref, La Note Parisienne est une entreprise qui propose notamment des bougies, dédiées aux arrondissements parisiens. Il y en a actuellement douze, toutes avec une fragrance développée autour de l’ambiance du quartier et des images véhiculées par ce dernier. Mon choix s’est porté sur le 18ème arrondissement, d’abord parce que j’y vis, mais aussi pour les notes – comme le précise le site – « Inspiration Poivron Harissa », qui n’est pas sans rappeler les étalages de fruits et d’épices d’un marché populaire. (sic)

la bougie parisienne

C’est donc la raison pour laquelle il me semblait bon de l’intégrer à cette petite sélection, outre le fait que j’avais envie de vous faire (re)découvrir la marque. L’odeur est assez indescriptible, mais « réchauffe » instantanément, et l’idée du piment est vraiment celle que l’on pourrait s’imaginer aux premiers abords ! C’est donc là l’originalité de La Note Parisienne, dont les créations sont, en plus de tout ça, Made in France, on adore !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Bon, et bien la saison des articles d’hiver/de Noël me semble donc officiellement lancée sur le blog.. N’hésitez pas à me faire part de vos idées ou de vos envies en commentaire, je me ferai un plaisir de m’y pencher !

Bonne journée !

La qualité Pied de biche !

Hello !

(Attention, lieux communs !) Le froid arrive, il s’est même installé, on a rangé les tongs et autres sandales, et il est maintenant temps de penser à se chausser de manière un peu plus « de saison ». Alors on met souvent des baskets, des sneakers, mais parfois, la tenue ne s’y prête pas, et on a besoin de chaussures un peu plus habillées, des bottines par exemple !

Il y a quelques jours, je suis allé à la boutique Pied de biche, situé rue Commines, dans le 3ème arrondissement parisien. Je connaissais déjà la marque, je voyais ses modèles passer sur internet, et je trouvais toujours ça très chic, très sobre, très beau finalement ! Par ailleurs, alors que j’ignorais que cette boutique avait ouvert en septembre, j’ai été ravi de découvrir ce joli espace, où j’ai pu essayer la paire que je vais vous présenter !

IMG_7724

Alors, tout d’abord, Pied de Biche, c’est quoi ? C’est donc une marque de chaussures, pour homme comme pour femme, qui tente de revisiter les incontournables de notre garde-robepied. Sa petite patte est de travailler le bicolore, le bimatière, toujours en essayant de trouver les meilleures produits, pour un rapport qualité/prix irréprochable. Et c’est la première chose qui m’a plu dans la marque : des matériaux ramenés d’endroits reconnus pour la qualité de leur savoir-faire : le nord de l’Italie pour le cuir, Porto pour l’atelier de fabrication, bref, des endroit reconnus dans leur domaine !

Initialement créateur de Chelsea Boots, Pied de Biche a étendu sa gamme aux derbys, aux chukkas, ou encore aux baskets ! Toujours dans un souci de couleur, de matière et de détail, et ça, on adore !

La paire que j’ai reçu est une nouveauté de la saison : les Chukka bleu nuit (165€). Concernant la taille, j’ai pris ma taille habituelle et, après avoir marché avec une bonne partie de la journée, tout s’est très bien passé. La chaussure, qui se détend au fil des jours, est hyper agréable à porter, on ne se sent pas étriqué, bref, la paire parfaite ! J’ai adoré l’association couleur/matière qui, à mon sens, fait toute l’essence de cette paire. Le velours bleu est très fin, et la semelle dispose d’une surépaisseur en gomme (pour l’isolement thermique). On est donc sur un produit de qualité qui, je pense, va me durer un bon bout de temps !

pied de biche parispied de biche paris

Bon, en bref, Pied de Biche, j’adore, j’y retournerai, car j’avoue que, désormais, les baskets me tentent assez !

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, pour suivre l’actu de la marque 😉

Boutique Pied de Biche : 5, rue Commines 75003 PARIS

Bonne journée !

Une journée en Champagne à la découverte de Piper-Heidsieck !

Hello ! Si vous me suivez sur Instagram (je commence les deux tiers de mes articles comme ça non ?), vous avez peut-être vu que je suis récemment parti en Champagne-Ardenne avec la marque de champagne Piper-Heidsieck. L’idée de découvrir les « coulisses » et les secrets de fabrication d’une grande entreprise comme celle-ci m’a tout de suite plu, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je suis reparti avec plein de petites infos ! Je n’ai qu’à les partager avec vous finalement, non ?

Arrivé dans la matinée au siège de Piper-Heidsieck, nous sommes accueilli par un buffet digne de la Cène (quoique..). Nous n’avons évidemment mangé que la quart du tiers du quart des denrées, mais les bases étaient posées, bienvenue en Champagne !

piper heidsieck champagne

S’en est ensuivi une visite de la cuverie – où le champagne se fait – appuyée par les explications de notre accompagnatrice. Au centre de cette pièce, deux immenses cuves d’assemblage, qui peuvent respectivement contenir 500 000 bouteilles chacune. De quoi passer une bonne soirée… (lourdeur) Chaque cru et chaque cépage dispose de sa propre cuve, de sorte à respecter au mieux le processus de vinification de chacun. À titre d’exemple, pour élaborer la Cuvée Brut (dont je vous parlerai plus tard), une centaine de crus sont nécessaires. On est donc sur une production à haute échelle !

piper heidsieck champagneIMG_7678piper heidsieck champagne

Le bâtiment qui abrite la maison de champagne est relativement atypique. Créé en 2008 par Jacques Ferrier, ses lignes graphiques et modernes donnent à Piper-Heidsieck un souffle nouveau qui, à mon sens, tranche avec certaines autres maisons de champagne, qui n’ont parfois pas les moyens techniques de le faire.

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

Chez Piper-Heidsieck, l’idée de base est vraiment de rendre toutes les bouteilles homogènes, d’un point de vue qualitatif, de sorte à entretenir une image de marque durable. C’est la raison pour laquelle des vins de réserve ont commencé à voir le jour en 1999. En bref, ces vins sont reconnus chaque année pour leurs qualités exceptionnelles, et viennent compléter la recette des champagne Piper-Heidsieck, de sorte à assurer une régularité des arômes. Sur le papier, on peine à saisir le principe, mais Régis Camus – le Chef de Cave de la maison – a reçu huit fois le titre de « Chef de Cave de l’année » par le International Wine Challenge. En partant du principe que Piper-Heidsieck est la Maison de Champagne la plus récompensée du siècle, on se dit que c’est un bon principe.

piper heidsieck champagne

La petite visite se poursuit dans les caves, où les bouteilles sont stockées pendant six à dix ans, puis dans le petit musée (oui oui), retraçant l’histoire et les faits marquants qui ont fait la renommée de la maison. On retiendra notamment que Piper-Heidsieck est très impliquée/présente dans le cinéma international. Fournisseur officiel du Festival de Cannes depuis les années 1990, Champagne officiel des Oscars à deux reprises, présent à de nombreuses reprises dans divers films, bref, on est sur une implication notable ! C’est la raison pour laquelle une petite ambiance « tapis rouge » a été mise en place au Siège de Piper (oui, j’ose le petit surnom, je suis comme ça !)

piper heidsieck champagneIMG_7682piper heidsieck champagne

Le champagne est donc produit en… Champagne, oui d’accord, mais pour quelles raisons exactes ? Trois caractéristiques construisent cette région : un climat rude avec des grandes variations de températures en hiver ou en été, un sous-sol calcaire, et une terre vallonnée. Cette dernière est idéale pour cultiver le raisin ! On y produit donc le champagne à partir de trois cépages champenois : le Chardonnay (vif et chaleureux), le Meunier (fruité et charnu), et le Pinot Noir (puissant, aux notes de fruits rouges).

piper heidsieck champagne

Bon, après s’être imprégné de toutes ces infos, direction la dégustation, moment clé de la journée, où on a pu découvrir les différents champagnes proposés par la marque, et où on a appris à les différencier.

La dégustation est un moment clé dans la fabrication du champagne. Tous les cépages et tous les crus sont affectés à une cuve spécifique, et sont suivis de près chaque jour. Le Chef de Caves (Séverine Frerson en l’occurence) et son équipe identifient les caractéristiques de chaque vin, de sorte à les utiliser pour assembler les cuvées non-millésimées.

piper heidsieck champagne

Piper a mis en place une technique assez originale pour nous faire déguster ses champagnes : la dégustation au toucher. Devant nous, une petite boîte, contenant différents types de tissus, de sorte à pouvoir associer ce que l’on boit à une sensation. Une manière d’intégrer le sens du toucher aux quatre autres sens, qui paraissent, quant à eux, aller de soi lorsque l’on déguste un quelconque aliment/boisson. On se prend au jeu, pas si facile au demeurant, et on finit par trouver à chaque fois quel tissu se rapproche le plus de quel champagne.

piper heidsieck champagne

En ce qui concerne la dégustation, nous avons eu la chance de goûter (de gauche à droite) le Brut, l’Essentiel (cuvée réservée), le Vintage 2008 (millésimé), le Rosé sauvage, et la Cuvée Sublime (et ben rien que ça dis donc !). Pour faire court, la Cuvée Brut est la signature de la Maison, non millésimée, harmonieux et vive en même temps. L’Essentiel retranscrit l’essence même du champagne, assemblage de Pinot Noir, de Meunier et de Chardonnay. Le Vintage est l’équilibre parfait entre le Chardonnay et le Pinot Noir, et se bonifie à merveille au fil du temps. Le Rosé Sauvage, quant à lui, est l’alliance parfaite entre vins blancs et rouges, dont la première recette date de 2001. Et enfin, la Cuvée Sublime rassemble des Pinots Noirs pour donner le caractère harmonieux d’un « grand champagne ».

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

En bref, une journée hyper intéressante, pleine de découvertes (et c’est tout ce qu’on veut finalement non ?) et, qu’on se le dise, déguster du champagne tout au long de la journée, y’a quand même pire !

 

Pataugas, l’aventure urbaine à nos pieds !

Hello !

Vous le savez peut-être, j’aime beaucoup m’habiller, mais j’aime aussi parfois « bien » le faire. Par « bien », j’entends porter des marques dont les valeurs me touchent personnellement, dont l’esprit me parle, ou encore dont le travail est intelligemment pensé. Et il me semble que la marque que je vous présente dans cet article a tout bon !

Il y a quelques temps, Pataugas m’a contacté pour vous présenter leurs produits, dont cette paire de chaussures, simple mais aux finitions plutôt très chouettes. Mais ce qui m’a le plus attiré dans cette marque, que je ne connaissais que vaguement, c’est le symbole qu’elle porte.

chaussures pataugas marque randonnée blog

Car, en me penchant un peu plus sur Pataugas, j’ai découvert qu’elle incarnait la marque mythique des randonneurs, se donnant pour objectif de donner à ses produits le style de l’aventurier urbain. En ce qui me concerne, on en n’est pas là (du tout), mais l’idée me plaît beaucoup !

Et, effectivement, on peut le voir avec cette paire, les chaussures mêlent les deux esprits avec une certaine pertinence, entre décontraction et finesse.

chaussures pataugas homme

Les chaussures Pataugas sont conçue dans des usines implantées au Portugal et en Italie, dans un respect de l’environnement qui fait toujours du bien ! Fabriqués à partir de matières naturelles (coton, cuir tanné sans chrome, caoutchouc, etc.), les produits placent la marque dans une démarche quasiment engagée, éco-responsable, authentique et, encore une fois, simple !

N’hésitez pas à faire un petit tour sur le site internet de Pataugas, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram, pour découvrir leur collection dans son intégralité.

À plus tard !

La collaboration Aigle x Le Slip Français, le made in France à son apogée !

L’automne bat son plein, l’hiver arrive à grands pas, et la transition est parfois un peu compliquée lorsqu’il s’agit de s’habiller. Aigle, maître caoutchoutier depuis 1853, a associé sont savoir-faire à celui de la marque française du moment, j’ai nommé Le Slip Français. Toutes deux ont un point commun de taille : la made in France. C’est donc tout naturellement qu’elles se sont associées, pour donner vie à cette collaboration.

« Le Jeannot » (car c’est le nom de cette collection) est un savant mélange des deux univers. On trouve, bien évidemment, une paire de bottes, un boxer, mais aussi un sweat, un tee-shirt, une paire de chaussettes (ultra confortables !), ou encore un pantalon d’intérieur, bref, une jolie panoplie ! La collaboration prend pour couleurs de base le bleu et le rouge. Un mélange qui fonctionne à merveille, et qui peut éventuellement nous rappeler la période de Noël (attention, ceci est une idée cadeau !)

le jeannot aigle slip français

J’ai eu la chance d’être ambassadeur de cette collaboration, et ai, de fait, reçu la collection dans son intégralité. J’ai ainsi pu tout essayer, tout tester, tout porter, il est donc facile pour moi de vous en parler en détail ! Tout d’abord, d’un point de vue de la qualité, on sent une réelle implication de le part des deux marques. Le travail est soigné, fin, et, point non négligeable, on se sent si bien dans ces vêtements !

Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, les deux marques ont rendu cette collaboration unique en inscrivant sur le tee-shirt et sur le sweat une espèce de slogan, propre à cette collection : « Sous l’eau Jeannot ! », plutôt sympa pour une marque de bottes, non ?

jeannot aigle slip français

Bref, cette collaboration, en plus d’être dans l’air du temps, ne néglige absolument pas la qualité et, on le rappelle, est fabriquée en France ! C’est donc un gros coup de coeur pour cette jolie association d’idées et de talents, qui, j’en suis sûr, plaira au plus grand nombre !

 

Pour plus d’infos :

 

Bonne journée !

 

Ma collaboration avec « Arsène & Laurent »

Il y a quelques jours, j’ai participé au shooting de la nouvelle collection d’Arsène & Laurent. Arsène & Laurent, c’est une jeune marque, installée dans le village des créateurs à Lyon. Si la capitales des Gaules n’a pas de secret pour vous, vous connaissez certainement cet endroit, où se développent diverses marques – dans un petit passage qui donne envie d’y flâner tout l’après-midi.

Passage des créateurs
©Loïc Benoît

Alors, Arsène & Laurent, qu’est-ce que c’est ? C’est une brillante association entre deux idées en principe antinomiques : la mode et le foot. À partir de cette idée, Gabriela et Matthieu décident de conjuguer la tradition et l’avant-gardisme. C’est ainsi que l’on retrouve un esprit vintage intemporel, que l’on pourrait associer à la figure du dandy. Un homme élégant mais un poil impertinent, personnellement, j’adore l’idée !

Arsène & Laurent

Après vous avoir annoncé les prénoms des deux fondateurs de la marque (Gabriela et Matthieu, vous avez suivi, c’est bien !), vous allez probablement me demander, mais pourquoi « Arsène & Laurent » ? Pas de panique, je vous explique ! Arsène fait tout bonnement référence à la prestance teintée d’humour que véhiculait Arsène Lupin. Laurent, quant à lui, fait référence à Lucien Laurent, un joueur de foot français des années 1930, qui a marqué le premier but de toute l’histoire du Mundial. On a connu pire comme référence, non ? Mélange de dandy cambrioleur et de gentleman sportif, Arsène & Laurent se place donc comme une marque dont l’évolution est clairement à suivre !

Lorsqu’il s’agit de fabrication, la marque privilégie la conception française. Les polos, par exemple, sont produits à partir de coton surpiqué français, alors que leurs boutons viennent également de l’hexagone. La fabrication s’élargit parfois à l’Europe, dont les pays sont toutefois sélectionnés pour leur savoir-faire et la qualité du travail accompli. L’impression, quant à elle, se passe à l’atelier, passage Thiaffait.

Arsène & Laurent

La nouvelle collection d’Arsène & Laurent met en valeur hommes et femmes à travers des phrases attractives, au ton piquant et décalé. Sachez aussi que ces phrases sont personnalisables selon vos goûts et vos préférences. Une chouette idée cadeau, ou, tout simplement, une bonne raison de se faire plaisir !

Arsène & Laurent

2016_10_23_arsenelaurent_gentleman_18

Je précise également que la soirée d’anniversaire de la marque se déroulera le samedi 26 novembre, à la boutique du village des créateurs, dès 19h. Au programme de ce cocktail, ouvert à tous : rencontre des différents acteurs d’Arsène & Laurent, présentation de la nouvelle collection, et, si vous le souhaitez, création de vos propres tee-shirts !

Arsène & Laurent

Alors, ça vous plaît ? Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Arsène & Laurent, sur leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Arseneetlaurent.

Le village des créateurs vous intéresse ? Aucun problème, ils ont également de quoi vous ravir sur leur site, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Vdcboutique.

 

À très vite, pour de nouvelles découvertes !