City trip à Copenhague !

Hello !

 

De retour de Copenhague, je me suis dit qu’un petit article pourrait être plutôt intéressant. Car outre les balades dans la ville, les « choses à voir », et autres attractions touristiques, j’ai eu l’occasion de tester quelques adresses, dont certaines plutôt très chouettes !

Bon, en bref, pour ceux et celles qui ne connaissent pas du tout Copenhague, procédons par ordre. C’est donc la capitale du Danemark, et le pays où, paraît-il, le taux de bonheur est le plus élevé au monde. Les danois ont même créé un concept, le « Hygge », que l’on retrouve dans certains livres qui lui sont consacré. (du type : Le livre du Hygge, écrit par Meik Wiking, et paru en novembre 2016 aux éditions First (bon, un peu marketing sur les bords, mais ça vaut le coup de le feuilleter en librairie).

IMG_3991

Copenhague, c’est aussi des vélos, beaucoup beaucoup beaucoup de vélos ! Sur la route, ces derniers font clairement la loi, les pistes cyclables sont légion, et si, par malheur, un piéton venait à ne pas regarder avant de traverser, la collision est totalement envisageable. Les vélos sont partout, garés n’importe où, parfois n’importe comment, c’est assez impressionnant. Pour notre séjour, nous en avons loué, histoire de se fondre dans le décor, et de découvrir la ville de manière hyper agréable. Sauf que rouler sur une piste cyclable à Copenhague, c’est un peu comme rouler sur l’autoroute du soleil un samedi de juillet. Il ne faut surtout pas dévier de sa trajectoire, l’angoisse de percuter un autre cycliste est palpable.. Bref, quoiqu’il en soit, Copenhague est une ville extrêmement agréable, à l’ambiance posée, où, comme on dit, « il fait bon vivre », j’ai adoré !

IMG_3992IMG_3980IMG_3965IMG_3995IMG_3996IMG_3994IMG_3993

IMG_3998IMG_3997

Parmi nos petites visites, on a découvert le jardin botanique (hyper sympa pour se poser), même si les serres ne sont pas extraordinaires. Mais bon, c’est gratuit, c’est sympa, et la vie est belle ! Nous avons également découvert le quartier de Christiania, notamment l’église de Notre-Sauveur (située au milieu du quartier), où l’on peut monter, non sans efforts. La vue est plutôt très chouette, je vous laisse juger par vous-même :

IMG_3978IMG_3979IMG_3964IMG_3963IMG_3981

Concernant les bonnes adresses, Copenhague n’est pas en reste ! Pour manger, pour se faire plaisir, ou même pour boire un verre, je dois dire qu’on a plutôt bien géré notre coup ! Presque tous les lieux où nous allions étaient chouettes, alors voici un petite sélection, non exhaustive, bien évidemment !

  • Cucaracha : Nous sommes allé boire des verres dans ce pub qui, de base, n’inspire pas plus que ça l’ambiance « hygge » associée à Copenhague. Et c’est plutôt vrai ! Outre les bougies posées sur les tables, les gens fument à l’intérieur, chantent tous ensemble les tubes danois que la serveuse met, et enchaînent les girafes de bière comme jamais. Mais au final, on y est bien. Pour le coup, on est sur un lieu typique, que j’étais plutôt content de découvrir en tant que français, perdu dans la meute danoise ! (Je n’ai pas pris de photos, la lumière était vraiment trop sombre)
    Adresse : Gothersgade 41, 1123 København K

 

  • Madam Chu’s : Un peu plus branché, ce bar à l’ambiance un peu « asiatisante » propose des cocktails hyper chouettes : vodka/saké/fruits de la passion/rhubarbe, ou encore rhum/mûre/basilic/citron vert. Des banquettes, un grand bar, une petite terrasse, de la musique plutôt hip-hop, c’était franchement une belle découverte !

    Adresse : Gammel Strand 40, 1202 København K

  • Papiroen et Tovernhallerne Market : Deux marchés couvert/food courts, où on peut s’installer pour manger, boire une bière, un café, bref !

    Ma préférence va à Papiroen, qu’on retrouvera dans le quartier de Christiania. Situé en bord d’eau, le Copenhagen Street Food est un concentré de cuisines du monde, impossible de choisir ! Et, petit supplément d’âme, les halles sont juste à côté du musée d’art contemporain, où sont notamment présents une installation de Yoko Ono, ou encore un film de 24 heures (basé sur l’heure exacte qu’il est au moment où on le visionne) réalisé par Christian Marclay.

    IMG_3986IMG_3985IMG_3984IMG_3983IMG_3990IMG_3989(1)IMG_3988IMG_3987IMG_3982

    Copenhagen Street Food
    Warehouse 7 & 8
    PapirØen
    Trangravsvej 14
    1436 Copenhagen K

    Le deuxième marché se trouve aux stations Nørreport Station et Nørreport Metro. Les halles de Copenhague (Tovernhallern Market) sont le plus grand marché de la ville. Ici, on vend plus de produits « bruts » qu’à Papiroen, mais il est totalement possible de manger « sur le pouce » parmi tous les stands présents. On s’attable, on profite de l’ambiance hyper détendue, bref, top top !

    IMG_3960

  • IMG_3962IMG_3961IMG_3958IMG_3959Toverhallerne Market
    Frederiksborggade 21
  •  Väkst : On passe du tout au tout avec ce restaurant un peu plus chic qu’un simple bout de table. Mais bonne découverte lorsqu’on souhaite se faire un vrai bon resto (au menu imposé, attention aux gens difficiles) ! Ambiance bistronomique dans ce lieu ouvert par Host (un autre restaurant de Copenhague conseillé par un ami, visiblement en travaux au moment où j’écris cet article, mais dans le même esprit que Väkst). Au menu, du porc tendre comme jamais, accompagné d’une sauce un peu piquante mais juste parfaite, et de légumes croquants dans une sauce hyper subtile. Personnellement, j’ai adoré, ce genre de lieu me parle vraiment vraiment ! Et, bien évidemment, l’endroit est canon ! À noter que, tout autour de cette adresse, le quartier est vraiment chouette : plein de petites échoppes, de friperies, et de cafés sympas !

    IMG_3973IMG_3972IMG_3968IMG_3967(1)IMG_3969IMG_3971IMG_3966

    Väkst
    Sankt Peders Stræde 34
    1453 København K

    Pour une pause café, très honnêtement, je ne crois pas avoir d’adresse particulière à donner, Copenhague regorge de petits coffeeshops trop chouettes, souvent avec le wifi (détail parfois important lorsqu’on est touriste !), malgré des prix qui feraient même bondir un parisien (4€ le café, ça commence à faire beaucoup les enfants !).
    Mais Copenhague, c’est aussi le design, des boutiques de déco toutes aussi belles les unes que les autres. (Typiquement, la boutique Hay est, je crois, un incontournable !) Il y en a partout, le choix est plutôt très vaste pour les amateurs de jolies choses. J’ai noté une seule adresse, mais il me semble qu’il pourrait y en avoir une dizaine sans souci :

  • Plint : En se baladant dans la rue commerçante de Copenhague, nous sommes tombés sur une boutique où on voudrait tout acheter, aux prix plutôt abordables (pour la Scandinavie, on s’entend hein !), bref, tout ce qu’on aime ! On trouve un peu de tout, des tasses, des soins pour le corps, des paniers, bref, les photos seront probablement plus parlantes, mais j’ai noté l’adresse dans un coin de ma tête !

    IMG_3975IMG_3977IMG_3974IMG_3976

    Plint
    Købmagergade 50
    1150 København K

 

Voilà, en bref, quelques « bonnes » adresses que j’ai pu récolter pendant mon séjour danois, sait-on jamais, si certains d’entre vous s’y rendent, ça peut toujours servir !

N’hésitez pas à me donner les votre si vous en avez aussi, je vais probablement y retourner, parce que, qu’on se le dise, j’ai vraiment vraiment aimé !

 

Bonne journée, à très vite !

 

#Summer vibes #2 : 4 cocktails estivaux à base de thé glacé

Hello !

 

Encore une fois, l’été arrive, on continue la série « Summer vibes » avec des cocktails à base de thé glacé ! Quatre recettes (pas forcément pompettes) de mélanges assez chouettes, avec pour base les sublimes thés de la marque Compagnie Coloniale. J’ai découvert leur produits il y a très peu, et alors qu’on se le dise, gros gros coup de coeur ! Les mariages sont juste parfaits, le goût est complètement fou, bref, des produits d’une qualité franchement notable ! Et, pour couronner le tout, la marque a sorti un coffret « thé glacé » (qu’on peut évidemment déguster chaud si on le souhaite !), avec, à l’intérieur :

  • 1 maté citron
  • 1 melon-mangue
  • 1 thé vert menthe
  • 1 délice panier de fruits

L’idée m’a parlé, je me suis donc lancé dans la confection de cocktail estivaux, à base de chacun de ces petits produits, parfois en prenant pour exemple les recettes de Javier Sham (qui officie au Sherry Butt, à Paris), qui a collaboré pour l’occasion avec Compagnie Coloniale.

Et d’ailleurs, parlons un petit peu de la marque en soi ! Compagnie coloniale est la plus ancienne de marque de thé français. Fondée à Paris en 1848, elle s’était d’abord spécialisée dans le chocolat, avant de changer de bord et de se tourner vers le thé. (anecdote) Et, pompon sur la pomponette, tout le procédé d’assemblage, d’aromatisation, de conditionnement des feuilles de thé se passe où ça, où ça ? En France, oui oui, dans les ateliers de la marque, on adore ! Bon, ce petit point « biographique » passé, place aux cocktails !


Alors, d’abord, comment s’y prendre pour préparer un thé glacé ? Rien de très compliqué, qu’on se le dise ! En bref, une bonne technique consisterait à faire infuser 4 minutes un sachet dans 1/2 d’eau chaude à 80°C, à retirer le sachet et à laisser refroidir. Bon, ça va je crois. Et c’est là que l’on peut passer aux choses sérieuses, et laisser un peu son imagination déborder, go !

 

  • Avec le Délice Panier de Fruits : (recette largement inspirée par celle de Javier Sham)

– 35ml de rhum blanc

– 15ml de citron vert pressé

– 20ml de sirop de sucre de canne

Le goût des fruits rouges est juste parfaitement en adéquation avec les autres saveurs, c’est un pouce en l’air ! Et avec des glaçons, c’est encore mieux ! (Je ne vais pas le dire pour chaque recette, alors considérons que cette phrase s’applique aussi aux trois suivantes)

IMG_2511IMG_2512IMG_2510

cocktail été thé glacé compagnie coloniale
La beauté du sachet !

  • Avec le maté citron :

– 20ml de gin

– 30ml d’eau pétillante

– 20ml de citron jaune pressé

– Un peu de gingembre râpé

– Quelques feuilles de menthe (à ajouter après avoir « shaké » la préparation)

C’est simple, efficace, et tout aussi bon en version non-alcoolisée ! Les doses peuvent également être modifiées à votre convenance, cela va de soi !

IMG_2503IMG_2505IMG_2507IMG_2508IMG_2506


  • Avec le thé vert menthe : (recette de Javier Sham, à laquelle j’ai juste ajouté un ingrédient supplémentaire)

– 20ml de sirop de sucre de canne

– 35ml de gin

– 10ml de citron jaune pressé

– Petit ingrédient bonus : des fleurs de lavande, qui donnent un côté frais et, de fait, fleuri à l’affaire ! (et en plus, c’est joli dis donc)

IMG_2499IMG_2501IMG_2500


  • Avec le melon/mangue :

– 20ml de sirop de fraise

– 30ml d’eau pétillante

– Des grains de poivre noir

Le goût hyper fruité du thé et la saveur tonique du poivre = bonheur. Une association qui pétille en bouche !

IMG_2497IMG_2495IMG_2498IMG_2496IMG_2494

Bon, et bien ainsi s’achève mon premier article « recette/DIY » comme on dit. J’avoue avoir adoré le faire (notamment les photos), alors n’hésitez pas à faire un petit retour sur tout ceci, et à me dire si vous avez testé l’une de ces recettes ! (j’avoue que celles de Javier Sham sont certainement mieux pensées/travaillées que les miennes, mais l’intention est là hein !)

Comme d’habitude, pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Compagnie Coloniale, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : Compagnie_Coloniale

À plus tard !!

La collection printemps/été 2017 de chez Faguo est arrivée !

Hello !

Faguo, ça vous dit quelque chose ? Dans un précédent article, je vous avais présenté l’un des sweats de leur marque que je portais, nonchalamment adossé à une fenêtre. Et toc toc toc, l’été arrive, et les nouvelles collections font leur apparition sur les boutiques en ligne.

Faguo, que vous connaissez peut-être, est une marque de mode lancée en 2009, dont les valeurs me plaisent beaucoup beaucoup ! Créée par deux amis français au cours d’un voyage en Chine, le terme « Faguo » veut tout simplement dire « France » en.. chinois ! Un joli petit clin d’oeil à la genèse de cette histoire. Après avoir passé tous les stades de la création d’entreprise, Faguo est désormais une vraie marque, qui compte de plus en plus dans le paysage français. Mais ça n’est pas tout, petit supplément d’âme, on est sur une marque engagée ! Engagée car, pour chaque article acheté, la marque plante un arbre en France. Un parti pris écologique, symbolisé sur les produits par le petit bouton en noix de coco. Sur le site, il est d’ailleurs possible de voir les forêts les plus proches de chez soi (clique ici !). Une façon d’être transparent, tout en respectant des valeurs plutôt très chouettes !

En toute logique, Faguo sort donc en ce moment sa nouvelle collection printemps/été 2017. Des jeux de mots comme on les aime, des couleurs tendances, des associations assez cool, on retrouve là des produits inspirants, dont les chaussures, présentes en nombre (et il y en a même pour les enfants !). Je vous laisse un petit diapo de mes coups de coeur pris sur la boutique en ligne, mais n’hésitez pas à vous faire une vision plus globale sur le site internet !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, j’ai opté pour un sac de voyage dont l’association de couleurs m’a beaucoup plu. La qualité est au rendez-vous (les matières premières sont choisies avec soin), et le produit est ce qu’on pourrait appeler un « sac de week-end » parfait, idéal également pour prendre l’avion !

faguo nouvelle collection printemps été 2017faguo nouvelle collection printemps été 2017Bref, vous l’aurez compris, la nouvelle collection de Faguo m’a un petit peu tapé dans l’oeil, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous organisons en ce moment même un concours sur mon compte Instagram @th.louis (80€ de bon d’achat à remporter sur la boutique en ligne, ouloulou !). Je vous invite également à en voir plus sur leur site internet, ou encore (re)découvrir leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Faguo.

À plus tard !

Redonner une seconde vie à ses murs avec Bimago !

Bonjour !

Vous le savez, j’ai un petit penchant pour la déco qui est parfois problématique lorsque l’on vit dans une petite surface (et à Paris, c’est peu dire !). Tous les jours, j’ai cette petite voix qui, au fond de moi, me pousse à vouloir changer de place chaque objet, cette pulsion de tout refaire à neuf chaque matin, ça commence à devenir compliqué !

Alors certes, il y a les bibelots en tous genres, les meubles, la vaisselle, mais il y a aussi les murs (chose à laquelle je n’avais jamais vraiment songé). Le vrai souci est alors de trouver un revêtement original, assez esthétique pour ne pas s’en lasser quinze jours après, bref, de quoi donner un coup de neuf à son intérieur. Et j’ai récemment découvert un site sur lequel on peut trouver tout ça : Bimago.

Bimago papier peint

Bimago est une boutique en ligne, où l’on peut notamment trouver presque tous les styles de papiers peints, pour cuisine, salon, ou chambre à coucher. Entre motifs graphiques, fresques, paysages urbains, tout le monde y trouvera son compte !

Bimago papier peint

Lancé il y a onze ans par trois jeunes artistes, Bimago a réussi à se créer une place de choix sur le marché de la décoration murale. Développé à l’échelle internationale, le site propose papiers peints, mais aussi tableaux, stickers, paravents, ou encore reproductions d’art. Plutôt complet donc !

Bimago papier peint

Ambiance jeune, service client polyglotte, le ton donné par Bimago est celui qu’on aimerait tous voir lorsque l’on passe une commande en ligne, personnellement, j’adhère !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet de Bimago, la page Facebook, le compte Pinterest, ou encore leur chaîne Youtube (avec plein de petits conseils déco trop chouettes !)

Article sponsorisé.

La collaboration Aigle x Le Slip Français, le made in France à son apogée !

L’automne bat son plein, l’hiver arrive à grands pas, et la transition est parfois un peu compliquée lorsqu’il s’agit de s’habiller. Aigle, maître caoutchoutier depuis 1853, a associé sont savoir-faire à celui de la marque française du moment, j’ai nommé Le Slip Français. Toutes deux ont un point commun de taille : la made in France. C’est donc tout naturellement qu’elles se sont associées, pour donner vie à cette collaboration.

« Le Jeannot » (car c’est le nom de cette collection) est un savant mélange des deux univers. On trouve, bien évidemment, une paire de bottes, un boxer, mais aussi un sweat, un tee-shirt, une paire de chaussettes (ultra confortables !), ou encore un pantalon d’intérieur, bref, une jolie panoplie ! La collaboration prend pour couleurs de base le bleu et le rouge. Un mélange qui fonctionne à merveille, et qui peut éventuellement nous rappeler la période de Noël (attention, ceci est une idée cadeau !)

le jeannot aigle slip français

J’ai eu la chance d’être ambassadeur de cette collaboration, et ai, de fait, reçu la collection dans son intégralité. J’ai ainsi pu tout essayer, tout tester, tout porter, il est donc facile pour moi de vous en parler en détail ! Tout d’abord, d’un point de vue de la qualité, on sent une réelle implication de le part des deux marques. Le travail est soigné, fin, et, point non négligeable, on se sent si bien dans ces vêtements !

Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, les deux marques ont rendu cette collaboration unique en inscrivant sur le tee-shirt et sur le sweat une espèce de slogan, propre à cette collection : « Sous l’eau Jeannot ! », plutôt sympa pour une marque de bottes, non ?

jeannot aigle slip français

Bref, cette collaboration, en plus d’être dans l’air du temps, ne néglige absolument pas la qualité et, on le rappelle, est fabriquée en France ! C’est donc un gros coup de coeur pour cette jolie association d’idées et de talents, qui, j’en suis sûr, plaira au plus grand nombre !

 

Pour plus d’infos :

 

Bonne journée !

 

Mes découvertes de la semaine #4

 

Bonjour ! J’espère que vous avez passé une bonne semaine ! Pour ma part, elle était plutôt agréable, je vous laisse découvrir pourquoi :

– On connaît tous les bienfaits du karité, ça n’est plus à prouver. Eh bien cette semaine, j’ai fait la découverte d’une marque lyonnaise, qui, depuis 2005, se penche sur cet arbre aux bienfaits miraculeux : Karethic. Les bonnes valeurs que véhicule la marque m’ont particulièrement touché, c’est pourquoi je vous en parle ici avec chaleur ! Alors, quelles sont ces « bonnes valeurs » ? En premier lieu, Karethic est une marque respectueuse, qui a fait le choix de la filière « intégrée ». C’est-à-dire que le produit brut suit un seul trajet depuis la région de collecte (l’Atacora) jusqu’au siège français, sans intermédiaire ! Qualité et authenticité restent les maîtres mots pour cette marque, qui met à l’honneur les productrices du nord du Bénin. Il s’agit vraiment ici d’une association, plutôt que d’une relation beaucoup plus figée. Une approche d’échange qui me touche beaucoup, et qui valorise réellement le travail de la collecte du karité. Certifiés biologiques, les sols des arbres qui poussent en Afrique certifient un produit aux bienfaits restés intacts, au-delà d’une simple opération marketing. Une marque aux vertus aussi nombreuses que le karité donc !

karethic

Au-delà de ces jolies valeurs, qu’en est-il des produits en soi ? Karethic propose une large gamme de soins, masques, crèmes, baumes à lèvres, cetifiés vegan, bio et équitables. Pour ma part, j’ai testé le cube de savon doux traditionnel, ainsi que la crème hydratante et matifiante. Premier constat, le savon sent cette jolie odeur de karité, proche du cacao. (À noter qu’il contient également de l’huile d’olive et de l’huile de coco). Pour la crème, coup de coeur absolu ! Premièrement, l’odeur est si agréable qu’on s’en servirait presque comme lait pour le corps (bon, ok, j’abuse un peu, mais quand même !). Et l’efficacité est réellement au-rendez vous, si bien que je suis à deux doigts de m’en acheter vingt tubes « au cas où ».

Bref, vous l’aurez compris, Karethic est une super marque, qui conjugue bonnes valeurs et qualité des produits. N’hésitez donc pas à faire un petit tour sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @karethic


– Plus anecdotique, mais super idée déco, je voulais également vous présenter mon nouveau bureau homemade ! Ma moitié a eu la jolie idée de m’installer un espace de travail, toujours dans un style proche de ce que j’aime (encore merci, au passage !). Pour ce faire, rien de plus simple : des pieds en métal, une petite palette dont les planches sont rapprochées, et le tour est joué ! Vous l’aurez compris, il suffit de visser chaque pied aux coins de la palette, de vernir un peu le bois, et le bureau est prêt ! Simple, efficace et original !

bureau homemadebureau homemade


– Enfin, j’ai découvert la nouvelle collection de cartes de Pramax créateurs. Je connaissais déjà cette marque que j’affectionne beaucoup, puis Praline et Maxime, les créateurs de Pramax, m’ont envoyé leurs toutes nouvelles cartes, à l’esprit cocooning et hivernal. J’en profite d’ailleurs pour remercier ces deux chouettes personnes, avec qui échanger est toujours un énorme plaisir !

Que dire sur Pramax ? Des motifs dans l’air du temps, made in France, à l’ambiance chaleureuse et soignée, sur du papier recyclé, on adore ! Les décors retro et le format « Polaroid retrouvé » sont une invitation à la rêverie et à la détente, tout pour plaire quoi ! La dernière collection se concentre sur l’hiver, saison des feux de cheminées, des paysages enneigés, et autres réjouissances, toujours dans un esprit de finesse et de douceur. Je vous laisse le constater en image :

pramax créateurs

Sachez donc que Pramax déclinent ces motifs en cartes, donc, mais aussi en affiches, ou encore en tote bag. Petit bonus, la marque est distribuée dans de nombreux magasins en France et en Suisse, la liste juste ici. Encore une fois, Noël n’est pas dans si longtemps, pensons-y 😉

Pour voir toutes les jolies choses proposés par Pramax, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Pramaxcreateurs

Belle semaine à tous !

Ma collaboration avec « Arsène & Laurent »

Il y a quelques jours, j’ai participé au shooting de la nouvelle collection d’Arsène & Laurent. Arsène & Laurent, c’est une jeune marque, installée dans le village des créateurs à Lyon. Si la capitales des Gaules n’a pas de secret pour vous, vous connaissez certainement cet endroit, où se développent diverses marques – dans un petit passage qui donne envie d’y flâner tout l’après-midi.

Passage des créateurs
©Loïc Benoît

Alors, Arsène & Laurent, qu’est-ce que c’est ? C’est une brillante association entre deux idées en principe antinomiques : la mode et le foot. À partir de cette idée, Gabriela et Matthieu décident de conjuguer la tradition et l’avant-gardisme. C’est ainsi que l’on retrouve un esprit vintage intemporel, que l’on pourrait associer à la figure du dandy. Un homme élégant mais un poil impertinent, personnellement, j’adore l’idée !

Arsène & Laurent

Après vous avoir annoncé les prénoms des deux fondateurs de la marque (Gabriela et Matthieu, vous avez suivi, c’est bien !), vous allez probablement me demander, mais pourquoi « Arsène & Laurent » ? Pas de panique, je vous explique ! Arsène fait tout bonnement référence à la prestance teintée d’humour que véhiculait Arsène Lupin. Laurent, quant à lui, fait référence à Lucien Laurent, un joueur de foot français des années 1930, qui a marqué le premier but de toute l’histoire du Mundial. On a connu pire comme référence, non ? Mélange de dandy cambrioleur et de gentleman sportif, Arsène & Laurent se place donc comme une marque dont l’évolution est clairement à suivre !

Lorsqu’il s’agit de fabrication, la marque privilégie la conception française. Les polos, par exemple, sont produits à partir de coton surpiqué français, alors que leurs boutons viennent également de l’hexagone. La fabrication s’élargit parfois à l’Europe, dont les pays sont toutefois sélectionnés pour leur savoir-faire et la qualité du travail accompli. L’impression, quant à elle, se passe à l’atelier, passage Thiaffait.

Arsène & Laurent

La nouvelle collection d’Arsène & Laurent met en valeur hommes et femmes à travers des phrases attractives, au ton piquant et décalé. Sachez aussi que ces phrases sont personnalisables selon vos goûts et vos préférences. Une chouette idée cadeau, ou, tout simplement, une bonne raison de se faire plaisir !

Arsène & Laurent

2016_10_23_arsenelaurent_gentleman_18

Je précise également que la soirée d’anniversaire de la marque se déroulera le samedi 26 novembre, à la boutique du village des créateurs, dès 19h. Au programme de ce cocktail, ouvert à tous : rencontre des différents acteurs d’Arsène & Laurent, présentation de la nouvelle collection, et, si vous le souhaitez, création de vos propres tee-shirts !

Arsène & Laurent

Alors, ça vous plaît ? Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Arsène & Laurent, sur leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Arseneetlaurent.

Le village des créateurs vous intéresse ? Aucun problème, ils ont également de quoi vous ravir sur leur site, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Vdcboutique.

 

À très vite, pour de nouvelles découvertes !

Et si on achetait français ?

Hello hello !

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, je me suis penché sur des marques françaises, fabriquées en France, dont la notoriété n’est pas (encore) nationale, et qui gagnerait réellement à être plus connues.

La tendance du « Made in France » n’est aujourd’hui plus à prouver. Mais que reste-t-il des bons produits, dont la qualité perdure face à la demande ? J’ai sélectionné trois marques, de produits totalement différents, qui répondent à ces critères, et dont la fabrication se passe dans l’hexagone. Cocorico !


Menthe à l’eau

Comme son nom l’indique, Menthe à l’eau est une marque fraîche et pétillante, dont les produits sont confectionnés, vous l’aurez compris, en France ! De collections éphémères en collections éphémères, Menthe à l’Eau développe un concept vraiment chouette, dont on se sent facilement proche ! (Vous pouvez d’ailleurs profiter d’un code promo à la fin de cet article !)

Menthe à l'eau
Pour info, je porte le tee-shirt « La Baule » en taille M

Alors, qu’est-ce qu’on trouve chez Menthe à l’Eau ? En ce moment, des jolies montres, mais aussi des tee-shirts 100% organiques, dont la petite particularité est ses empiècements tendances et colorés cousus main !

menthe à l'eau

On me dit également dans l’oreillette que des nouvelles gammes de produits (bonnets, sweats, accessoires) pourraient être la prochaine étape !

Résumons : des prix accessibles, des designs simple mais efficace, une fabrication française, qu’est-ce qu’on attend pour en profiter ? Ah, un code promo peut-être !

Par chance, en passant commande sur le site internet avec le code THLOUIS40, vous aurez droit à 40% de réduction, à valoir sur tout le site (soldes comprises) ! Précisons aussi que ce code promo est valable jusqu’au 31 décembre 2016. Alors autant sauter sur l’occasion, non ?

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site internet de Menthe à l’Eau, la page Facebook, ou encore vous rendre sur leur compte Instagram : @menthealeau_clothing


La belle mèche

Bon, on peut le dire, la grande tendance des ces dernières années, c’est les bougies parfumées. Entre Yankee Candle, ou encore Bath and Body Works (pour ne citer qu’elles), les marques rivalisent d’ingénosité pour trouver les parfums les plus attrayants, sans délaisser la qualité du produit. Parmi elles, une petite marque, créée en 2013, se distingue du lot : La Belle Mèche.

La belle mèche

Alors le nom sonne bien, mais c’est quoi exactement ? C’est de la cire de soja non polluante, c’est une mèche en coton garantie sans plomb, c’est des parfums atypiques et évocateurs (on en parlera juste après) sans substances nocives, mais aussi et surtout, une fabrication française !

Car oui, les parfums employés par la marque proviennent tout naturellement de Grasse, capitale mondiale du…parfum ! un gage de qualité, que La Belle Mèche complète avec une gamme de bougies aux huiles essentielles, chacune sélectionnées pour leurs propriétés respectives.

La belle mèche

Vous l’aurez compris, j’ai en ma possession la bougie Tchaï. Parfum devenu commun pour beaucoup d’amateurs de thé, il est présenté sur le site comme :

La saveur douce et piquante du tchaï indien (thé à base de cannelle, gingembre, cardamome, clou de girofle et poivre noir). Une bougie épicée qui réchauffe et qui réconforte après une froide journée d’hiver. Idéale pour un moment cocooning dans la chambre à coucher ou le salon.

La bougie parfumée d’hiver préférée de Laura !

Et alors, qu’en est-il ? Et bien la surprise est bonne, voire très bonne ! Car oui, le Tchaï, c’est une odeur forte, que l’on pourrait penser entêtante lorsque l’on parle d’une bougie. Mais il n’en est rien, le parfum (très agréable au demeurant) est bien plus doux qu’annoncé, ce qui n’est pas pour me déplaire !

La belle mèche

Pour ce qui est des prix, il faut compter 30€ pour une bougie de 190g, dont le temps de combustion est estimé à 50h. Il me semble que c’est un prix acceptable, lorsque l’on prend en compte la qualité du produit en soi ! Pour les budgets plus serrés, il est à noter que d’autres gammes (notamment des bougies colorées ou d’accessoires) sont relativement moins chères !

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site internet. La marque est également présente sur Facebook, mais aussi sur Instagram : @labellemeche.


Philemon-1889

Parlons peu, parlons beauté. Mesdames, j’en suis navré, ces produits-ci s’adressent plutôt aux hommes, mais l’idée cadeau est à noter !

Philemon-1889 est une marque de soins adaptés à la pilosité et à la peau de l’homme, développée par un duo d’entrepreneurs de choc : Antoine Fagot et Jean-Luc Courtial. Les produits répondent aux normes en vigueur, sont fabriqués en France, et sont conçus dans une volonté d’équilibre avec l’environnement. Sur le papier, elle a tout bon !

Philemon 1889

Concernant les produits, Philemon-1889 développe une gamme large, entre rasage, soins, mais aussi accessoires, ou encore coffrets. Idéal pour un joli cadeau ! Le packaging, quant à lui, est simple et travaillé, masculin et rétro à la fois, en bref, on aime !

 

Cette marque made in France a volontairement développé cet esprit vintage et ce sens de l’autodérision pour donner l’image d’un homme qui se réapproprie sa salle de bain, sans honte d’affirmer sa quête de bien-être. Le défi : Adapter les produits d’antan à l’utilisateur du 21ème siècle, et c’est un succès !

Philemon 1889

J’ai, pour ma part, testé quelques uns des produits vendus sur le site, et un constat se pose immédiatement : l’odeur de chaque soins est très chouette, et donne un fil conducteur à toute la gamme. Concernant la qualité, rien est à redire, les textures sont douces et agréables à l’application, le rendu est efficace, bref, c’est un sans fautes !

Ca vous parle ? Et bien sachez que l’inauguration de la marque aura lieu le 21 octobre à Lyon, et que vous pourrez la retrouver au salon du MIF du 18 au 20 septembre (à Paris – Porte de Versailles), mais aussi au salon Maison & Objet (à Paris aussi) en janvier !

Plus de détails sur le site internet, la page Facebook, les comptes Twitter et Instagram de Philemon-1889 !