Summer vibes #1 : Les lunettes Vuarnet, l’esprit classe et efficace !

Bonjour bonjour !

On tente une nouvelle série sur le blog, histoire de préparer l’été en toute détente !

L’été approche à grands pas (meilleure intro), on a envie d’enlever des couches, de profiter du soleil, et de renouveler un peu ses accessoires de fashionista ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui, on parle lunettes, on parle soleil, on parle lunettes de soleil !

J’ai récemment eu l’occasion de visiter la première boutique parisienne de la marque Vuarnet, située près de la Madeleine. Un très joli endroit, pleins de jolies choses, mais aussi avec une jolie histoire. Car c’est dans cette même boutique qu’il y a 60 ans, se trouvait l’atelier de l’opticien Roger Pouilloux, le fondateur de Vuarnet. La marque fête cette année même son anniversaire, et a souhaité marquer le coup avec plusieurs temps forts (l’ouverture d’une boutique, c’est déjà un bon temps fort je crois !), étalés dans l’année 2017.

ouverture première boutique vuarnet paris madeleine http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Mais d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas vraiment Vuarnet, c’est quoi ? Eh bien c’est ce que l’on pourrait appeler une marque de lunettes « de légende », façonnée par des produits iconiques, un savoir-faire « made in France » (on adore ça !), ou encore des ambassadeurs de renom.

Petit point histoire (mais intéressant, un peu comme Stéphane Bern quoi !) : En 1957, la marque naît au 28 rue Boissy d’Anglas (à l’endroit exact où la boutique à ouvert donc, tu suis, c’est bien !).

Roger Pouilloux, opticien passionné de ski, va se lancer le pari fou de rendre le monde de la solaire meilleur, en inventant un verre d’exception, le verre « Skilynx », capable de protéger les yeux sur les pistes, mais aussi de donner une vision parfaite du relief par temps couvert. Du verre minéral, capable de nous protéger contre les rayons UV, les infrarouges, ou encore la lumière bleue ! Trois ans plus tard, M. Pouilloux rencontre Jean Vuarnet, un champion de ski français qui remporte une médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de 1960 avec, je vous le donne en mille, une paire de Vuarnet sur le nez !

Les années 1960 marquent alors une espèce d’essor de la marque, portée par des icônes comme Mick Jagger, Romy Schneider, Daniel Craig dans « James Bond », ou encore Alain Delon (la scène de « La Piscine », ça vous parle ?)

Alain delon scène la piscine lunettes vuarnet

Bref, après un succès retentissant qui s’est propagé jusqu’aux États-Unis et le développement d’une collection de vêtements, Vuarnet a mis son succès sur pause dans les années 2000. Le temps d’une petite restructuration, la voici revenus en force depuis 2015 : Nouvelle équipe, réédition de modèles iconiques, lancement de nouvelles collections, Vincent Cassel comme ambassadeur, un bon retour sur le devant de la scène !

Comme je le disais tout à l’heure, 2017 est l’année de plusieurs événements pour Vuarnet, à commencer par l’ouverture de cette fameuse boutique parisienne. Mais ça n’est pas tout, on notera également le lancement en édition limitée du nouveau modèle iconique « Glacier 1957 » en janvier dernier, ou encore la réédition, limitée à 1957 (rapport à la date de création de la marque, vous l’avez ?), du tee-shirt iconique de Vuarnet.

tee-shirt vuarnet http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Le dernier point, et pas des moindres, est le lancement d’une grande opération caritative (Les « Vuarnet Love Days »), au bénéfice de l’association « Shades of Love ».

Cette association a pour vocation de venir en aide aux populations qui vivent dans des conditions de luminosité extrême, dans la chaîne de l’Himalaya, des Andes ou de la Sibérie en leur fournissant des lunettes de soleil pour les protéger des lésions oculaires.

Et en bref, vous achetez une paire de lunettes en boutique, sur le site web ou dans une sélection de points de vente partenaires, et Vuarnet offre également une paire de solaires en votre nom à une personne dans la nécessité physique de se protéger les yeux. Le concept est hyper cool, hyper pertinent, la folie quoi !

À noter que cette opération se déroule du 6 avril au 31 juillet 2017, alors on ne perd pas de temps !

IMG_0478.JPGPour finir, je vais tout de même vous présenter la paire que je porte. Il s’agit de la nouvelle collection « Edge », qui, selon moi, arrive à concilier un style actuel, tout en gardant « l’esprit Vuarnet », à travers, notamment, les cerclages qui bordent le contour des yeux. Trois modèles existent dans cette collection : rond, pilote et rectangle, et je porte les rectangles !

IMG_0507.JPG
Oui, on voit la fenêtre dans le verre, bon…

IMG_0506.JPGAprès ce petit topo sur Vuarnet, si vous avez besoin de plus d’infos, ou tout simplement envie de voir les collections proposées, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de la marque, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @vuarnetsunglasses

À plus tard !

La collaboration Aigle x Le Slip Français, le made in France à son apogée !

L’automne bat son plein, l’hiver arrive à grands pas, et la transition est parfois un peu compliquée lorsqu’il s’agit de s’habiller. Aigle, maître caoutchoutier depuis 1853, a associé sont savoir-faire à celui de la marque française du moment, j’ai nommé Le Slip Français. Toutes deux ont un point commun de taille : la made in France. C’est donc tout naturellement qu’elles se sont associées, pour donner vie à cette collaboration.

« Le Jeannot » (car c’est le nom de cette collection) est un savant mélange des deux univers. On trouve, bien évidemment, une paire de bottes, un boxer, mais aussi un sweat, un tee-shirt, une paire de chaussettes (ultra confortables !), ou encore un pantalon d’intérieur, bref, une jolie panoplie ! La collaboration prend pour couleurs de base le bleu et le rouge. Un mélange qui fonctionne à merveille, et qui peut éventuellement nous rappeler la période de Noël (attention, ceci est une idée cadeau !)

le jeannot aigle slip français

J’ai eu la chance d’être ambassadeur de cette collaboration, et ai, de fait, reçu la collection dans son intégralité. J’ai ainsi pu tout essayer, tout tester, tout porter, il est donc facile pour moi de vous en parler en détail ! Tout d’abord, d’un point de vue de la qualité, on sent une réelle implication de le part des deux marques. Le travail est soigné, fin, et, point non négligeable, on se sent si bien dans ces vêtements !

Mais ça ne s’arrête pas là. En effet, les deux marques ont rendu cette collaboration unique en inscrivant sur le tee-shirt et sur le sweat une espèce de slogan, propre à cette collection : « Sous l’eau Jeannot ! », plutôt sympa pour une marque de bottes, non ?

jeannot aigle slip français

Bref, cette collaboration, en plus d’être dans l’air du temps, ne néglige absolument pas la qualité et, on le rappelle, est fabriquée en France ! C’est donc un gros coup de coeur pour cette jolie association d’idées et de talents, qui, j’en suis sûr, plaira au plus grand nombre !

 

Pour plus d’infos :

 

Bonne journée !

 

Et si on achetait français ?

Hello hello !

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, je me suis penché sur des marques françaises, fabriquées en France, dont la notoriété n’est pas (encore) nationale, et qui gagnerait réellement à être plus connues.

La tendance du « Made in France » n’est aujourd’hui plus à prouver. Mais que reste-t-il des bons produits, dont la qualité perdure face à la demande ? J’ai sélectionné trois marques, de produits totalement différents, qui répondent à ces critères, et dont la fabrication se passe dans l’hexagone. Cocorico !


Menthe à l’eau

Comme son nom l’indique, Menthe à l’eau est une marque fraîche et pétillante, dont les produits sont confectionnés, vous l’aurez compris, en France ! De collections éphémères en collections éphémères, Menthe à l’Eau développe un concept vraiment chouette, dont on se sent facilement proche ! (Vous pouvez d’ailleurs profiter d’un code promo à la fin de cet article !)

Menthe à l'eau
Pour info, je porte le tee-shirt « La Baule » en taille M

Alors, qu’est-ce qu’on trouve chez Menthe à l’Eau ? En ce moment, des jolies montres, mais aussi des tee-shirts 100% organiques, dont la petite particularité est ses empiècements tendances et colorés cousus main !

menthe à l'eau

On me dit également dans l’oreillette que des nouvelles gammes de produits (bonnets, sweats, accessoires) pourraient être la prochaine étape !

Résumons : des prix accessibles, des designs simple mais efficace, une fabrication française, qu’est-ce qu’on attend pour en profiter ? Ah, un code promo peut-être !

Par chance, en passant commande sur le site internet avec le code THLOUIS40, vous aurez droit à 40% de réduction, à valoir sur tout le site (soldes comprises) ! Précisons aussi que ce code promo est valable jusqu’au 31 décembre 2016. Alors autant sauter sur l’occasion, non ?

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site internet de Menthe à l’Eau, la page Facebook, ou encore vous rendre sur leur compte Instagram : @menthealeau_clothing


La belle mèche

Bon, on peut le dire, la grande tendance des ces dernières années, c’est les bougies parfumées. Entre Yankee Candle, ou encore Bath and Body Works (pour ne citer qu’elles), les marques rivalisent d’ingénosité pour trouver les parfums les plus attrayants, sans délaisser la qualité du produit. Parmi elles, une petite marque, créée en 2013, se distingue du lot : La Belle Mèche.

La belle mèche

Alors le nom sonne bien, mais c’est quoi exactement ? C’est de la cire de soja non polluante, c’est une mèche en coton garantie sans plomb, c’est des parfums atypiques et évocateurs (on en parlera juste après) sans substances nocives, mais aussi et surtout, une fabrication française !

Car oui, les parfums employés par la marque proviennent tout naturellement de Grasse, capitale mondiale du…parfum ! un gage de qualité, que La Belle Mèche complète avec une gamme de bougies aux huiles essentielles, chacune sélectionnées pour leurs propriétés respectives.

La belle mèche

Vous l’aurez compris, j’ai en ma possession la bougie Tchaï. Parfum devenu commun pour beaucoup d’amateurs de thé, il est présenté sur le site comme :

La saveur douce et piquante du tchaï indien (thé à base de cannelle, gingembre, cardamome, clou de girofle et poivre noir). Une bougie épicée qui réchauffe et qui réconforte après une froide journée d’hiver. Idéale pour un moment cocooning dans la chambre à coucher ou le salon.

La bougie parfumée d’hiver préférée de Laura !

Et alors, qu’en est-il ? Et bien la surprise est bonne, voire très bonne ! Car oui, le Tchaï, c’est une odeur forte, que l’on pourrait penser entêtante lorsque l’on parle d’une bougie. Mais il n’en est rien, le parfum (très agréable au demeurant) est bien plus doux qu’annoncé, ce qui n’est pas pour me déplaire !

La belle mèche

Pour ce qui est des prix, il faut compter 30€ pour une bougie de 190g, dont le temps de combustion est estimé à 50h. Il me semble que c’est un prix acceptable, lorsque l’on prend en compte la qualité du produit en soi ! Pour les budgets plus serrés, il est à noter que d’autres gammes (notamment des bougies colorées ou d’accessoires) sont relativement moins chères !

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site internet. La marque est également présente sur Facebook, mais aussi sur Instagram : @labellemeche.


Philemon-1889

Parlons peu, parlons beauté. Mesdames, j’en suis navré, ces produits-ci s’adressent plutôt aux hommes, mais l’idée cadeau est à noter !

Philemon-1889 est une marque de soins adaptés à la pilosité et à la peau de l’homme, développée par un duo d’entrepreneurs de choc : Antoine Fagot et Jean-Luc Courtial. Les produits répondent aux normes en vigueur, sont fabriqués en France, et sont conçus dans une volonté d’équilibre avec l’environnement. Sur le papier, elle a tout bon !

Philemon 1889

Concernant les produits, Philemon-1889 développe une gamme large, entre rasage, soins, mais aussi accessoires, ou encore coffrets. Idéal pour un joli cadeau ! Le packaging, quant à lui, est simple et travaillé, masculin et rétro à la fois, en bref, on aime !

 

Cette marque made in France a volontairement développé cet esprit vintage et ce sens de l’autodérision pour donner l’image d’un homme qui se réapproprie sa salle de bain, sans honte d’affirmer sa quête de bien-être. Le défi : Adapter les produits d’antan à l’utilisateur du 21ème siècle, et c’est un succès !

Philemon 1889

J’ai, pour ma part, testé quelques uns des produits vendus sur le site, et un constat se pose immédiatement : l’odeur de chaque soins est très chouette, et donne un fil conducteur à toute la gamme. Concernant la qualité, rien est à redire, les textures sont douces et agréables à l’application, le rendu est efficace, bref, c’est un sans fautes !

Ca vous parle ? Et bien sachez que l’inauguration de la marque aura lieu le 21 octobre à Lyon, et que vous pourrez la retrouver au salon du MIF du 18 au 20 septembre (à Paris – Porte de Versailles), mais aussi au salon Maison & Objet (à Paris aussi) en janvier !

Plus de détails sur le site internet, la page Facebook, les comptes Twitter et Instagram de Philemon-1889 !