Crash test : 5 nettoyants pour la peau !

comparatif crash test nettoyant peau visage

Bonjour !

De plus en plus, certain(e)s d’entre vous me demandent sur Instagram (@th.louis, au cas où !) de parler de soins, de partager ce que j’utilise au quotidien, ou tout bêtement de tester des produits. Alors, je ne suis certainement pas EnjoyPhoenix, mais je m’exécute, avec un premier article « beauté » qui me correspond totalement. Car oui, niveau « produits de beauté », je ne passe pas ma vie chez Sephora, mais j’ai un « indispensable » : le nettoyant pour la peau. C’est, comme on dit, ma routine, j’en utilise matin et soir, presque régulièrement, et sa qualité est donc primordiale ! Je me suis donc décidé à en tester plusieurs, que je n’avais pas testé auparavant, et vous en faire une petite revue, de manière subjective, bien entendu ! À noter que je me suis attelé religieusement à tester les produits à fond, au minimum sur une semaine ! Cinq produits, cinq marques, à petits prix, ou un peu moins, vendus en grande surface ou non, bref, il y en a pour tout le monde !

  • Le nettoyant visage Horace :

Horace est une marque que j’ai découvert grâce à Instagram, et dont le packaging m’a beaucoup plu, car complètement dénué de fioritures, sobre et efficace ! Le marketing étant une raison complètement valable, j’ai donc voulu tester leur nettoyant visage. Conçu à base de charbon actif japonais, il est, selon le flacon, « purifiant naturel, et doux », « pour tous types de peaux ». Petite précision, j’ai la peau à tendance grasse (et oui, et oui, ça arrive !).

Bref, alors concrètement, ça se présente comment, c’est bien, c’est pas bien ? Le nettoyant en soi a une couleur noire, qui m’a un peu surpris au premier abord, pas du tout négativement, on s’entend ! Concernant l’odeur, elle est franchement neutre, je crois que je ne saurais même pas la comparer à une quelconque fragrance universelle. Cette absence d’odeur est plutôt un point positif pour moi, qui n’aime pas forcément sentir la rose musquée ou le musc dans mes soins cosmétiques. Bref, après plusieurs jours d’utilisation, il me semble que je suis pleinement convaincu par ce produit, qui laisse la peau impeccable. Petit détail qui pourrait avoir son importance : la couleur noire ne tâche absolument pas le lavabo, et s’écoule comme un produit lambda ! Pas besoin de passer l’éponge chaque matin, ouf. Un critère qui me fait dire qu’un produit est, selon moi, bon, est l’envie de le racheter. Et, pour le coup, je pense sincèrement pouvoir affirmer que je pourrais le racheter, voilà, c’est dit !

Plus d’infos et de produits sur le site internet de Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Horace.co

nettoyant horaceIMG_3947

  • Le « Oil Eliminator » de Kiehl’s :

Bon, ce produit est un peu plus spécifique que les autres, car présenté « pour hommes », et dont la cible est plutôt les peaux grasses. Mais l’idée de base reste la même, il s’agit d’un nettoyant pour le visage, et je suis persuadé que certain(e)s d’entre vous ont aussi la zone T qui brille en fin de journée (ah si si, s’il vous plaît !). La particularité de ce produit est qu’il est également exfoliant. Alors un exfoliant doux, évidemment, mais les grains sont quand même assez présents à l’application pour le noter ! J’ai une affection toute particulière pour Kiehl’s, notamment pour le personnel en boutique, qui est d’une gentillesse et d’un professionnalisme à toute épreuve. Je vous conseille d’ailleurs, si un jour vous décidez à vous procurer des produits de la marque, à vous rendre en magasin si vous en avez l’occasion, de sorte à recevoir des conseils de qualité, sur votre peau, et seulement votre peau ! Bref, pour revenir au produit en soi, je crois que c’est un très très bon produit, l’odeur n’est absolument pas chimique, on a presque l’impression de faire du bien à notre peau en l’appliquant (ah ben tiens, c’est le principe). L’utilisation quotidienne de ce produit « exfoliant » n’a absolument pas abîmé ma peau à la longue, bien au contraire ! Vous l’aurez compris, je rachète !

Rendez-vous sur le site de Kiehl’s, la page Facebook, ou le compte Instagram (@kiehlsfrance) pour plus de détails !

IMG_3953nettoyant oil eliminator kiehl's vert

  • Gel fraîcheur nettoyant Monoprix :

Un produit de grande surface, enfin ! Peu onéreux (de souvenir, moins de 5€), une petite blague sur le flacon comme sait si bien le faire l’équipe marketing de Monoprix, je me suis dit « ça vaut le coup d’essayer ! ». À l’application, la texture de ce produit est assez consistante, beaucoup moins liquide que les deux précédents produits par exemple. Je ne sais pas si ce point m’a dérangé, mais je l’ai noté dès la première utilisation, et, de fait, étaler le produit sur le visage est un peu moins facile, moins agréable également. Rien de bien grave en soi, on chipote, on chipote hein ! Pour ce qui est de l’effet, évidemment, ça reste un nettoyant d’entrée de gamme, il est moins probant que les autres, mais pour le prix, il fait le job, et c’est franchement totalement acceptable ! Le racheter ? Honnêtement, pourquoi pas, mais plutôt à l’occasion, en vacances par exemple ! Mais je ne crache pas du tout dessus, assurément !

IMG_3951gel nettoyant fraicheur monoprix

  • Le nettoyant visage Bivouak :

Celui-ci, je l’aime beaucoup ! Les effets sont peut-être les plus rapidement visibles, dès la première utilisation. À peine étalé, ce nettoyant (à l’odeur un peu boisée, que je ne porte pas forcément dans mon coeur, mais rien de fondamentalement dérangeant, vraiment !) donne directement un effet « sec » sur la peau. « Sec », on s’entend évidemment, mais « nettoyé en profondeur », vraiment vraiment très agréable ! À noter que Bivouak est une marque de soins masculins essentiellement, et propose des produits pour la barbe, des coffrets, etc. On est donc d’accord que je rachèterais sans souci aucun !

Rendez-vous sur le site internet de Bivouak, la page Facebook, ou le compte Instagram @bivouakfr pour plus d’infos.

IMG_3943nettoyant visage bivouak

  • La mousse nettoyante fleur de vigne Caudalie :

J’ai eu la chance de recevoir des produits de la très bonne marque Caudalie, dont cette mousse nettoyante qui, comme son nom l’indique, a une consistance différente des  produits précédents. En premier lieu, la texture mousse m’inspirait peut-être un peu moins confiance que la texture gel, pour une raison obscure. Néanmoins, le produit, outre son odeur fraîche et légère si agréable, fait vraiment le travail avec brio ! C’est la première fois que je testais des produits Caudalie (dont le masque purifiant, une tuerie par ailleurs), et je sens que ça ne sera pas la dernière ! On rachète, yes !

Plus d’infos sur le site de Caudalie, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Caudalie !

mousse nettoyant caudalie fleur de vigneIMG_3949

Bon, et bien c’était le premier vrai article « beauté » du blog, j’espère qu’il aura été pertinent, ou au moins utile, n’hésitez pas à me faire vos retours ! Personnellement, j’ai plutôt aimé prendre du temps pour tester tout ça et vous en faire un petit debrief !

Bonne journée, à très vite !

Adibla, faire du bien à nos oreilles !

Hello !

Aujourd’hui, on parle accessoire, on parle high-tech, on parle écouteurs ! On en utilise (presque) tous, ils sont devenus le prolongement de nos oreilles, et pourtant, ils ne sont pas forcément pratiques, de bonne qualité, ou tout simplement agréables à porter. Il y a quelques jours, je me suis rendu à la boutique Adibla (dans le 15ème arrondissement parisien), dans le but de découvrir cette marque d’écouteurs sans fil, dont la devise est « l’émotion par le son ».

Adibla, c’est quoi ? C’est une association technologique franco-coréenne qui vise à rendre notre écoute la plus pointue et la plus pratique possible. Grâce à la technologie bluetooth, tout est possible. La gamme Adibla correspondra donc aux plus sportifs d’entre nous (se prendre le fil des écouteurs à la salle de sport et s’arracher la moitié de l’oreille, est-ce qu’il y a pire comme sensation ?), mais aussi à ceux qui souhaitent travailler sans se sentir emprisonné(e) avec un cordon, ou juste pour ceux qui souhaitent écouter leurs podcasts préférés dans le bus. Bref, le sans fil est un vrai plus, que la marque a su développer en plusieurs gammes, allant même jusqu’à reproduire le son de nos casques préférés. Les plus mélomanes/pros d’entre nous seront donc ravis !

IMG_3697adibla écouteurs paris bluetooth

La qualité des produits Adibla tient dans la « Technologie audio J-NAT ». Comme le stipule le site internet de la marque, le J-NAT® se base sur des études psychoacoustiques très poussées pour déterminer comment le son doit être généré et traité pour qu’il soit le mieux perçu par l’oreille et le cerveau. C’est là que l’on redécouvre des petits détails que contiennent nos chansons préférées, et qu’on s’émerveille devant la puissance contenue dans ces petits objets, tout ceci en toute liberté, c’est validé ! 

IMG_3696
J’ai eu la chance de tester le « Neckmaster Life + » (le produit d’entrée de gamme). En 8 heures d’autonomie, celui-ci conjugue qualité (trois signatures audio : neutre, extra basses et classique), et praticité, grâce aux différents embouts livrés dans la boîte. Les écouteurs s’adaptent donc à toutes les oreilles, toutes les envies, et, qu’on se le dise, le son est juste fou, si bien que je ne me rendais même pas compte qu’on était en train de me parler ! (on le rappelle, on regarde bien à droite et à gauche avant de traverser donc !)

IMG_3699

Bon, et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je vous donne rendez-vous sur mon compte Instagram (@th.louis), un petit concours y est organisé pour gagner une paire de « Neckmaster Life + » (et ça vaut franchement le coup !)

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet d’Adibla, le page Facebook, le compte Twitter, ou encore le compte Instagram : @adibla_audio

Boutique :

51, rue Dombasle

75015 PARIS

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

Bonne journée, à très vite !

Urbanisme et éco-conscience, bienvenue chez Basus !

Hello !

 

Depuis quelques temps, une nouvelle marque figure parmi mes coups de coeur : Basus. Créée par Florence et Stan Desmarty, la première collection a été lancée en 2011, et ne cesse de se développer. Car oui, désormais, Basus a fait des collaborations (avec The Good Life, par exemple !), et a même ouvert une boutique, située dans le 11ème arrondissement parisien, au pied du Perchoir. Un espace vaste et hyper agréable, dont je vous parlerai un peu plus tard dans l’article.

Bref, alors Basus, inspirée par la nature, le design et l’urbanisme, a développé des pièces aux empiècements assez originaux, à l’esprit intemporel toutefois. En 2015, est lancé un projet que j’aime particulièrement, le projet « Cork ». Basus créé le « cuir de liège », symbole de l’éco-conscience de la marque, dont le toucher ressemble à… du cuir. La sensation est la même, et au fil du temps, il vieillit et se patine comme un cuir de base. Le cuir de liège ne nécessite pas de traitement particulier, un coup à la machine à 30° et ça repart ! De plus, le liège n’a pas été choisi par hasard, bien au contraire. Symbole d’un potentiel écologique notable, cette matière ne demande pas énormément de moyens de production et n’est que très peu polluante (car la matière première est entièrement recyclable, de fait). Un matériau plein de promesses donc, qui révèle le potentiel créatif des fondateurs ! À partir de là, Basus a développé des pièces aux empiècements originaux, toujours sous le signe de la mode urbaine, que l’on retrouve à l’Espace Basus.

IMG_3487

Cette boutique concept située près de Ménilmontant est un peu le paradis des jolies choses. Des tee-shirts, des chemises, des (trop trop (trop) beaux) bombers, tout est un potentiel coup de coeur, au sein de cet espace où, point non négligeable, on peut circuler en paix, presque en faisant des pas chassés. Situé au fond d’une petite cour intérieure, c’est l’endroit idéal pour y passer la journée ! Et parce que des photos valent mieux qu’un long discours :

basus espace basus parisIMG_3513IMG_3504IMG_3503IMG_3510IMG_3509IMG_3508IMG_3499IMG_3512IMG_3506IMG_3505

Bref, on l’aura compris, Basus, c’est une marque qui va probablement compter dans mon dressing, c’est la raison pour laquelle je tenais à en parler ici !

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Basus, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Basus_Official

 

Espace Basus

14, rue Crespin du Gast

75011 PARIS

 

À très vite !

#Summer vibes #2 : 4 cocktails estivaux à base de thé glacé

Hello !

 

Encore une fois, l’été arrive, on continue la série « Summer vibes » avec des cocktails à base de thé glacé ! Quatre recettes (pas forcément pompettes) de mélanges assez chouettes, avec pour base les sublimes thés de la marque Compagnie Coloniale. J’ai découvert leur produits il y a très peu, et alors qu’on se le dise, gros gros coup de coeur ! Les mariages sont juste parfaits, le goût est complètement fou, bref, des produits d’une qualité franchement notable ! Et, pour couronner le tout, la marque a sorti un coffret « thé glacé » (qu’on peut évidemment déguster chaud si on le souhaite !), avec, à l’intérieur :

  • 1 maté citron
  • 1 melon-mangue
  • 1 thé vert menthe
  • 1 délice panier de fruits

L’idée m’a parlé, je me suis donc lancé dans la confection de cocktail estivaux, à base de chacun de ces petits produits, parfois en prenant pour exemple les recettes de Javier Sham (qui officie au Sherry Butt, à Paris), qui a collaboré pour l’occasion avec Compagnie Coloniale.

Et d’ailleurs, parlons un petit peu de la marque en soi ! Compagnie coloniale est la plus ancienne de marque de thé français. Fondée à Paris en 1848, elle s’était d’abord spécialisée dans le chocolat, avant de changer de bord et de se tourner vers le thé. (anecdote) Et, pompon sur la pomponette, tout le procédé d’assemblage, d’aromatisation, de conditionnement des feuilles de thé se passe où ça, où ça ? En France, oui oui, dans les ateliers de la marque, on adore ! Bon, ce petit point « biographique » passé, place aux cocktails !


Alors, d’abord, comment s’y prendre pour préparer un thé glacé ? Rien de très compliqué, qu’on se le dise ! En bref, une bonne technique consisterait à faire infuser 4 minutes un sachet dans 1/2 d’eau chaude à 80°C, à retirer le sachet et à laisser refroidir. Bon, ça va je crois. Et c’est là que l’on peut passer aux choses sérieuses, et laisser un peu son imagination déborder, go !

 

  • Avec le Délice Panier de Fruits : (recette largement inspirée par celle de Javier Sham)

– 35ml de rhum blanc

– 15ml de citron vert pressé

– 20ml de sirop de sucre de canne

Le goût des fruits rouges est juste parfaitement en adéquation avec les autres saveurs, c’est un pouce en l’air ! Et avec des glaçons, c’est encore mieux ! (Je ne vais pas le dire pour chaque recette, alors considérons que cette phrase s’applique aussi aux trois suivantes)

IMG_2511IMG_2512IMG_2510

cocktail été thé glacé compagnie coloniale
La beauté du sachet !

  • Avec le maté citron :

– 20ml de gin

– 30ml d’eau pétillante

– 20ml de citron jaune pressé

– Un peu de gingembre râpé

– Quelques feuilles de menthe (à ajouter après avoir « shaké » la préparation)

C’est simple, efficace, et tout aussi bon en version non-alcoolisée ! Les doses peuvent également être modifiées à votre convenance, cela va de soi !

IMG_2503IMG_2505IMG_2507IMG_2508IMG_2506


  • Avec le thé vert menthe : (recette de Javier Sham, à laquelle j’ai juste ajouté un ingrédient supplémentaire)

– 20ml de sirop de sucre de canne

– 35ml de gin

– 10ml de citron jaune pressé

– Petit ingrédient bonus : des fleurs de lavande, qui donnent un côté frais et, de fait, fleuri à l’affaire ! (et en plus, c’est joli dis donc)

IMG_2499IMG_2501IMG_2500


  • Avec le melon/mangue :

– 20ml de sirop de fraise

– 30ml d’eau pétillante

– Des grains de poivre noir

Le goût hyper fruité du thé et la saveur tonique du poivre = bonheur. Une association qui pétille en bouche !

IMG_2497IMG_2495IMG_2498IMG_2496IMG_2494

Bon, et bien ainsi s’achève mon premier article « recette/DIY » comme on dit. J’avoue avoir adoré le faire (notamment les photos), alors n’hésitez pas à faire un petit retour sur tout ceci, et à me dire si vous avez testé l’une de ces recettes ! (j’avoue que celles de Javier Sham sont certainement mieux pensées/travaillées que les miennes, mais l’intention est là hein !)

Comme d’habitude, pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Compagnie Coloniale, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : Compagnie_Coloniale

À plus tard !!

3 idées de cadeaux pour la fête des pères !

(Meilleur titre)

Bonjour bonjour !

La fête des pères, c’est le 18 juin ! Et, on le sait tous, faire un cadeau à un homme est souvent plus compliqué, papa ou non ! Alors bon, pourquoi pas trois petites idées de cadeaux – à plus ou moins petits prix ? Ca peut donner des pistes, au cas où quoi !

  • Un kit de rasage :

Qu’on se le dise, il y a fort à parier pour que votre papa ait de la barbe. Et bien des marques comme Big Moustache proposent notamment des rasoirs et des lames de qualité, sous forme d’abonnement (sans engagement !), mais pas que ! Un principe plutôt très sympa, lorsqu’on sait que son Papounet utilise et use son rasoir manuel quasi-quotidiennement. Sachez également que, pour un cadeau plus complet, Big Moustache propose des super coffrets de rasage, entre 25€ et 50€. Par exemple, le coffret du bûcheron (en photo juste après) comprend tout le matériel nécessaire pour bien entretenir sa barbe, c’est-à-dire :

  • 1 brosse à barbe
  • 1 huile à barbe (50 ml)
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 rasoir 5 lames Terminator (manche + 1 recharge)
  • 1 mois d’abonnement à Big Moustache

big moustache soins barbe moustacheIMG_2265IMG_2266IMG_2267IMG_2268IMG_2269IMG_2270

Un coffret pour la moustache est également disponible, mais également une multitude de petits produits, dont le fil conducteur est toujours le rasage, bien évidemment : savon à barbe, stick cicatrisant, ou encore bol de rasage, tout y est pour rendre son papa le plus beau du monde ! (bon, en tout cas, le mieux rasé)

Pour les petits flemmards (parisiens), à noter que Big Moustache propose un service de barbier à domicile, plutôt sympa ça !

Plus d’infos sur le site internet de Big Moustache, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Bigmoustache


  • Un petit coffret chouette chouette !

Greenma, c’est une marque que j’adore ! De base, cette entreprise, implantée à Lyon, produit du (bon) thé, mais fourmille d’idées, comme celle que je m’apprête à vous présenter ! Car oui, Greenma s’est mis aux savons et aux bougies, et fait même des coffrets, idéal donc pour la fête des pères ! (ah oui tiens)

Ce coffret-ci est vraiment top, lorsqu’il s’agit de faire découvrir des parfums de différentes manières. Il comprend donc un thé vert à la menthe (toujours présenté dans un joli pot en verre fumé), ainsi qu’un savon romarin/menthe poivrée/pin sylvestre, on adore ! Emballé dans un petit pochon plutôt très chouette, c’est, à mon sens, un petit cadeau idéal, et tout ceci pour une vingtaine d’euros !

coffret greenma thé vert menthe savonIMG_2272

Alors pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de Greenma, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Greenma_france.


  • Un livre d’actualité

Quoi de mieux que présenter l’actu à son papa sous une forme différente qu’un reportage TF1 ou qu’un article basique dans Le Point ? En BD par exemple, en voilà une bonne idée ! J’ai récemment acheté Le Journal du off, ouvrage scénarisé par Renaud Saint-Cricq et Frédéric Gerschel, et dessiné par James. Paru le 17 mai chez Glénat, Le Journal du off présente la campagne d’Emmanuel Macron (notre actuel Président de la République, au cas où hein !) Neuf mois de coulisses suivis par un journaliste fictif, pour des secrets politiques qui, eux, sont bien réels ! Un cadeau plutôt très sympa à offrir à son Papa pour marquer le coup, non ?

glénat le journal du off saint cricq gerschel james

Bref, cadeau ou pas cadeau, la fête des pères, c’est toujours un bon prétexte pour partager un moment cool avec son Papounet !

À plus tard !

Hanjo, pour l’amour des bonnes choses

Hanjo évoque une bande de potes, autour d’un verre de vin. Le décor est placé, ici, c’est les ambiances conviviales, les repas entre amis, les bons petits plats qui guident l’esprit de la marque. (et on adore !). « Le vestiaire des épicuriens », c’est ainsi qu’Hanjo aime s’appeler, inutile donc d’en dire plus, les valeurs me parlent personnellement, je ne pouvais donc que vous le partager !

Fabriqués en pur coton, les produits Hanjo garantissent une qualité irréprochable, appuyée par une coupe que l’on pourrait qualifier de « confortable » : pas d’étiquette qui gratte sur le côté, des poignets plus large que la moyenne pour pouvoir porter sa Rolex tranquillement (ah non en fait..), une étiquette de composition détachable, etc. Tout ceci en gardant un côté distingué, grâce aux deux pinces dans le dos !

chemise hanjo

À noter qu’Hanjo fait majoritairement des chemises, mais aussi des chaussettes ! Pour ma part, j’ai reçu la chemise « Cru Bourgeois » (mention spéciale pour le nom !), dont le motif, lorsqu’on le regarde de loin, ressemble à des petits points. Toutefois, il n’en est rien, oh non ! Il s’agit en réalité de petits ballons de vin, qui ne sont pas sans rappeler un certain esprit bistronomique, propre à la marque !

chemise hanjo

chemise hanjoIMG_2018

Alors, ça vous parle ? N’hésitez pas à visiter le site internet de Hanjo, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @hanjo.fr

Bonne journée !

Ben Klark, à la ville comme à la scène !

Bonjour bonjour !

Période des nouvelles collections oblige, aujourd’hui, c’est encore un article mode ! Mais quand c’est pour découvrir des marques comme celle-ci, on dit oui ! J’ai récemment fait la découverte de BENKLARK, une maison française fondée en 2012. Très attachée aux valeurs de savoir-faire à la française, les pièces sont réalisées avec finesse, avec pour inspiration principale (attention…) le basketball !

J’ai bien dit inspiration, pas adaptation hein, car les produits que propose BENKLARK (notamment les chemises) sont des pièces que l’on porte tous les jours, comme pour les grandes occasions. C’est d’ailleurs ce point qui m’a principalement intéressé chez cette marque : une malléabilité du produit. Il est donc totalement envisageable d’aller faire ses courses à Monoprix, comme il est possible d’aller au mariage de sa soeur, avec une chemise BENKLARK !

Comme vous pouvez le constater, j’ai opté pour une chemise (de l’édition Pearl) dont le système de fermeture est entièrement pensé avec des boutons pressions (comme sur les joggings d’entraînement des joueurs de la NBA, et oui Jamy !). Ces mêmes boutons sont d’ailleurs faits à partir de perles de nacre noires, qui viennent souligner le niveau de qualité de la chemise BENKLARK. Inutile de préciser qu’il est donc facile de s’habiller/de se déshabiller, et ça, on adore ! Toutefois, et on le remarque bien, la chemise concilie avec brio ce côté décontracté avec un esprit distingué. La matière (du tissu Oxford PinPoint, plus fin et aéré que le tissu Oxford classique) joue également beaucoup, ainsi que le col Mao (qui revient en force, on le note !). Personnellement, j’adore l’idée !

ben klark chemise col mao pearlIMG_1581

chemise ben klark collection pearl basketAu passage, en me baladant sur le site de BENKLARK, j’ai également découvert qu’ils faisaient des blousons Teddy (gamme Héritage), et alors là, c’est aussi un coup de coeur ! Et toujours Made in France, yes !

teddy ben klark made in france

Pour finir, je vous laisse des petits close-up (ouloulouu) de la chemise, histoire de bien vous rendre compte de la qualité de la chose ! Et je vous précise au passage que BENKLARK est vendu principalement en ligne, mais aussi à Nantes (Boutique la STATION, 21 Rue Crébillon), sur rendez-vous privé (à Paris, Nantes et Toulouse), ou encore en Popup stores. Le mieux est de rester connecté(e) à la page Facebook, qui met en ligne toutes les infos du moment !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, si tout ceci vous a inspiré, n’hésitez donc pas à vous rendre sur le site internet de BENKLARK, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Benklark

 

À plus tard !

Article sponsorisé

La collection printemps/été 2017 de chez Faguo est arrivée !

Hello !

Faguo, ça vous dit quelque chose ? Dans un précédent article, je vous avais présenté l’un des sweats de leur marque que je portais, nonchalamment adossé à une fenêtre. Et toc toc toc, l’été arrive, et les nouvelles collections font leur apparition sur les boutiques en ligne.

Faguo, que vous connaissez peut-être, est une marque de mode lancée en 2009, dont les valeurs me plaisent beaucoup beaucoup ! Créée par deux amis français au cours d’un voyage en Chine, le terme « Faguo » veut tout simplement dire « France » en.. chinois ! Un joli petit clin d’oeil à la genèse de cette histoire. Après avoir passé tous les stades de la création d’entreprise, Faguo est désormais une vraie marque, qui compte de plus en plus dans le paysage français. Mais ça n’est pas tout, petit supplément d’âme, on est sur une marque engagée ! Engagée car, pour chaque article acheté, la marque plante un arbre en France. Un parti pris écologique, symbolisé sur les produits par le petit bouton en noix de coco. Sur le site, il est d’ailleurs possible de voir les forêts les plus proches de chez soi (clique ici !). Une façon d’être transparent, tout en respectant des valeurs plutôt très chouettes !

En toute logique, Faguo sort donc en ce moment sa nouvelle collection printemps/été 2017. Des jeux de mots comme on les aime, des couleurs tendances, des associations assez cool, on retrouve là des produits inspirants, dont les chaussures, présentes en nombre (et il y en a même pour les enfants !). Je vous laisse un petit diapo de mes coups de coeur pris sur la boutique en ligne, mais n’hésitez pas à vous faire une vision plus globale sur le site internet !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, j’ai opté pour un sac de voyage dont l’association de couleurs m’a beaucoup plu. La qualité est au rendez-vous (les matières premières sont choisies avec soin), et le produit est ce qu’on pourrait appeler un « sac de week-end » parfait, idéal également pour prendre l’avion !

faguo nouvelle collection printemps été 2017faguo nouvelle collection printemps été 2017Bref, vous l’aurez compris, la nouvelle collection de Faguo m’a un petit peu tapé dans l’oeil, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous organisons en ce moment même un concours sur mon compte Instagram @th.louis (80€ de bon d’achat à remporter sur la boutique en ligne, ouloulou !). Je vous invite également à en voir plus sur leur site internet, ou encore (re)découvrir leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Faguo.

À plus tard !

Idée déco, idée cadeau : les cartes Mapiful

Salut salut !

Vous le savez peut-être, j’ai un petit (gros) penchant pour les voyages, et tout ce qui se rapporte de près ou de loin à ce thème suscite tout mon intérêt. Et bien, je vous le donne en mille, c’est le cas de Mapiful ! Je vous poste parfois des petites idées déco, et pour le coup, on est même sur un coup de coeur !

Mapiful carte personnalisable paris

Mapiful, c’est des cartes personnalisée de villes, rien de plus. Rien de plus, mais l’idée est tout simplement top ! En quelques clics, on choisit sa ville (Paris, Bologne, Sydney, Compiègne (j’ai vérifié), etc.), on bascule la carte en mode paysage ou portrait, on décide de l’inscription, du thème visuel, bref, on personnalise un maximum ! De là découle une jolie carte de 50 x 70 cm, qu’on se fait livrer gratuitement ! (avec, en prime, un petit code promo en fin d’article, ouloulou !)

Mapiful est l’idée (suédoise) de quatre amis de base, portés par le design, la technologie et… les cartes. Inspirés par le jeu « Snake » (si tu as eu un Nokia 3310, tape dans tes mains !), ils ont créé un concept de lignes épurées, personnalisables, pour convenir à un maximum de personnes ! Ainsi, une destination marquante, votre lieu de naissance, la ville de votre premier baiser, tout est faisable !

Alors bon, dans l’absolu, une idée aussi chouette, je valide, et j’ai bien envie de vous en faire profiter. Et bien chose promise, chose due, avec le code THOMAS15, votre commande se voit récompensée d’une réduction plutôt chouette ! (attention, ce code n’est valable que jusqu’à fin mai 2017 !)

N’hésitez pas à voir tout ça sur le site de Mapiful, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Mapiful

À plus tard !

Article sponsorisé

Une semaine, des découvertes #4

Bonjour bonjour !

Incroyable mais vrai, ceux qui me suivent depuis quelques temps se souviennent peut-être de la série « Une semaine, des découvertes », que j’avais mis en place ici même. Une manière de partager mes petits bons plans du moment, mes découvertes finalement. Et bien après la troisième édition (qui date d’octobre dernier, ah oui quand même..), en toute logique, voici la quatrième ! Au programme : des lunettes, une invitation au voyage, du whisky canadien (et pourquoi pas ?), un service révolutionnaire pour les flemmards parisiens, et ma petite musique du moment, go !

  • Des lunettes de soleil eco-responsables : Shinywood

Dans mon dernier article, je vous parlais de la marque Vuarnet, suite à mon passage dans leur première boutique parisienne. Et bien passion du moment oblige, j’ai découvert une autre marque, à l’esprit différent et ultra chouette : Shinywood. Les lunettes Shinywood sont des lunettes dont la monture pliable est fabriquée en bois ou en bambou ! J’ai directement été sous le charme de l’idée, et de l’esprit responsable que véhicule cette marque. Adaptée aussi bien pour les hommes que pour les femmes, les produits ne sont pas que chouettes sur le papier. Eh non, car Shinywood a travaillé dur pour que la qualité soit aussi au rendez-vous. Les montures des lunettes sont équipées de verres aux normes UV400 de catégorie 3, ce qui, en gros, implique une protection à hauteur de 100% face aux UVA, UVB, et UVC. Je crois que tout est dit, de jolis produits, de chouettes valeurs, une qualité évidente, et une livraison gratuite, on aurait presque envie d’un code promo pour en profiter. Oh, mais qu’est-ce que c’est ?

On me dit qu’en entrant le code THOMASLOUIS10 sur le site de Shinywood (sans minimum d’achat jusqu’au 31 mai 2017), notre commande se voit créditée de 10%. Une belle manière de se préparer à l’été !

IMG_0862IMG_0872IMG_0873Alors rendez-vous sur le site de Shinywood, la page Facebook, ou le compte Instagram (@shinywood_fr) pour en découvrir plus !


J’ai récemment fait la découverte de petits guides ultra bien-faits, et pensé pour tous. En effet, les Éditions Jonglez sont de petits livres réalisés par les habitants d’une ville, pour les habitants de cette même ville, mais aussi pour les voyageurs curieux. Le concept de faire (re)découvrir son lieu de vie à son voisin tout en restant touristiquement intéressant pour tous est un pari osé, mais réussi ! Car les lieux qui figurent dans les guides que je vous présente ici ne sont souvent pas présents dans les guides traditionnels, sont souvent insolites, et permettent facilement de sortir des sentiers battus, et du fameux « attrape-touristes ».

guides éditions jonglezIMG_0870IMG_0871

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet des Éditions Jonglez, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @editionsjonglez


pike creek whisky canadien
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)
Pike_Creek_10©shehanhanwellage
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)

Il y a maintenant quelques semaines, je me suis rendu à un déjeuner au Floyd’s (un, je cite, « bar & grill » parisien), dans le but de découvrir le nouveau whisky mis en place par Pernod, Pike Creek. On parle donc d’alcool, mais d’alcool canadien « authentique », qui a passé dix années en fûts, qui a parfait son vieillissement dans des anciens fûts de rhum, qui a été façonné par le temps et par les éléments (on note que les températures peuvent aller de 30 à -25 degrés !). Dave Mitton, ambassadeur de la marque, nous indique même que ce whisky se marierait très bien avec le chocolat noir, et autant vous dire que je suis un peu à deux doigts d’essayer ! Made in Ontario, Pike Creek a misé sur la double maturation, révélant ainsi des notes de fruits secs, de caramel et de vanille, et une couleur relativement ambrée.

Lors de ce déjeuner, nous avons eu la chance de pouvoir le déguster, mis en relief avec, par exemple, du sirop d’érable. Un mélange détonnant, que j’ai bien envie de reproduire pour briller en société avec classe et distinction !

Bientôt commercialisé au prix de 35€ (les 70cl) essentiellement sur http://www.barpremium.com, on est sur un joli cadeau pour la fête des pères, un anniversaire, ou, encore une fois, juste pour soi ! (À consommer avec modération hein !) Plus d’infos sur le site internet de Pike Creek !


clac des doigts
Bon, clairement, et j’en suis désolé, cette découvert s’adresse aux parisiens flemmards uniquement (pour l’instant, attendez la suite !), mais je ne pouvais pas ne pas vous en toucher deux mots. Clac des doigts, c’est ce service dont on rêve tous quand les aléas du quotidien nous jouent des tours. Vous le voyez, ce moment où l’entrejambe de votre pantalon craque en pleine réunion, où vous êtes cloué(e) au lit mais qu’il vous faut impérativement une aspirine, où votre porte se claque avec les clés à l’intérieur, où tout simplement où vous avez la flemme de sortir mais que vous avez faim ? Bon, et bien tout ça, Clac des doigts le fait pour vous. Cette entreprise, au nom plein de promesses, est donc en activité à Paris et en proche banlieue parisienne, pour le moment ! (Petit clin d’oeil aux grandes agglomérations françaises, ainsi qu’à Londres, Genève, ou encore Bruxelles ou Monaco, votre tour pourrait vite arriver !) Sans abonnement, sans minimum d’achat, et via un simple texto (au 06-44-60-99-90, garanti 100% réactif !), l’anniversaire de votre grand-mère sera donc fêté en temps et en heure avec un joli bouquet livré entre 30 et 50 minutes, et au meilleur prix ! Disponibles 7j/7, de 8h à minuit, les opérateurs de Clac des doigts se font un plaisir de satisfaire tous nos désirs (enfin tant que c’est légal hein !)

Encore plus d’infos ? Ca se passe sur le site de Clac des doigts, sur la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @clacdesdoigts


  • Mon petit coup de coeur musical du moment : Process, de Samphaprocess sampha album

Bon, clairement, je ne suis pas journaliste musical, je n’ai pas l’oreille absolue non plus, mais, comme tout le monde ou presque, j’écoute et je découvre régulièrement des morceaux. Je connaissais déjà Sampha à travers sa « collaboration » avec SBTRKT (Hold on), et sa voix me faisait un petit quelque chose ! (ouuuh) Process est son premier album solo, c’est donc tout naturellement que je l’ai écouté, avec attention. On l’aura compris, j’ai adoré, la voix de cette personne est quand même très satisfaisante à l’écoute, et posée sur certaines chansons comme (No one knows me) Like The Piano, on est sur quelque chose d’assez abouti, voire de très « puissant » (toutes proportions gardées sur ce terme).

Bref, encore une fois, je ne vais pas vous en faire une critique complète et poussée, mais je ne peux que vous conseiller d’écouter. Tout simplement. Et de vous faire votre propre avis !

Allez, on essaie de se refaire des petites découvertes plus vite que la dernière fois, en attendant bonne journée à tous !