Une journée en Champagne à la découverte de Piper-Heidsieck !

Hello ! Si vous me suivez sur Instagram (je commence les deux tiers de mes articles comme ça non ?), vous avez peut-être vu que je suis récemment parti en Champagne-Ardenne avec la marque de champagne Piper-Heidsieck. L’idée de découvrir les « coulisses » et les secrets de fabrication d’une grande entreprise comme celle-ci m’a tout de suite plu, et le moins que l’on puisse dire, c’est que je suis reparti avec plein de petites infos ! Je n’ai qu’à les partager avec vous finalement, non ?

Arrivé dans la matinée au siège de Piper-Heidsieck, nous sommes accueilli par un buffet digne de la Cène (quoique..). Nous n’avons évidemment mangé que la quart du tiers du quart des denrées, mais les bases étaient posées, bienvenue en Champagne !

piper heidsieck champagne

S’en est ensuivi une visite de la cuverie – où le champagne se fait – appuyée par les explications de notre accompagnatrice. Au centre de cette pièce, deux immenses cuves d’assemblage, qui peuvent respectivement contenir 500 000 bouteilles chacune. De quoi passer une bonne soirée… (lourdeur) Chaque cru et chaque cépage dispose de sa propre cuve, de sorte à respecter au mieux le processus de vinification de chacun. À titre d’exemple, pour élaborer la Cuvée Brut (dont je vous parlerai plus tard), une centaine de crus sont nécessaires. On est donc sur une production à haute échelle !

piper heidsieck champagneIMG_7678piper heidsieck champagne

Le bâtiment qui abrite la maison de champagne est relativement atypique. Créé en 2008 par Jacques Ferrier, ses lignes graphiques et modernes donnent à Piper-Heidsieck un souffle nouveau qui, à mon sens, tranche avec certaines autres maisons de champagne, qui n’ont parfois pas les moyens techniques de le faire.

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

Chez Piper-Heidsieck, l’idée de base est vraiment de rendre toutes les bouteilles homogènes, d’un point de vue qualitatif, de sorte à entretenir une image de marque durable. C’est la raison pour laquelle des vins de réserve ont commencé à voir le jour en 1999. En bref, ces vins sont reconnus chaque année pour leurs qualités exceptionnelles, et viennent compléter la recette des champagne Piper-Heidsieck, de sorte à assurer une régularité des arômes. Sur le papier, on peine à saisir le principe, mais Régis Camus – le Chef de Cave de la maison – a reçu huit fois le titre de « Chef de Cave de l’année » par le International Wine Challenge. En partant du principe que Piper-Heidsieck est la Maison de Champagne la plus récompensée du siècle, on se dit que c’est un bon principe.

piper heidsieck champagne

La petite visite se poursuit dans les caves, où les bouteilles sont stockées pendant six à dix ans, puis dans le petit musée (oui oui), retraçant l’histoire et les faits marquants qui ont fait la renommée de la maison. On retiendra notamment que Piper-Heidsieck est très impliquée/présente dans le cinéma international. Fournisseur officiel du Festival de Cannes depuis les années 1990, Champagne officiel des Oscars à deux reprises, présent à de nombreuses reprises dans divers films, bref, on est sur une implication notable ! C’est la raison pour laquelle une petite ambiance « tapis rouge » a été mise en place au Siège de Piper (oui, j’ose le petit surnom, je suis comme ça !)

piper heidsieck champagneIMG_7682piper heidsieck champagne

Le champagne est donc produit en… Champagne, oui d’accord, mais pour quelles raisons exactes ? Trois caractéristiques construisent cette région : un climat rude avec des grandes variations de températures en hiver ou en été, un sous-sol calcaire, et une terre vallonnée. Cette dernière est idéale pour cultiver le raisin ! On y produit donc le champagne à partir de trois cépages champenois : le Chardonnay (vif et chaleureux), le Meunier (fruité et charnu), et le Pinot Noir (puissant, aux notes de fruits rouges).

piper heidsieck champagne

Bon, après s’être imprégné de toutes ces infos, direction la dégustation, moment clé de la journée, où on a pu découvrir les différents champagnes proposés par la marque, et où on a appris à les différencier.

La dégustation est un moment clé dans la fabrication du champagne. Tous les cépages et tous les crus sont affectés à une cuve spécifique, et sont suivis de près chaque jour. Le Chef de Caves (Séverine Frerson en l’occurence) et son équipe identifient les caractéristiques de chaque vin, de sorte à les utiliser pour assembler les cuvées non-millésimées.

piper heidsieck champagne

Piper a mis en place une technique assez originale pour nous faire déguster ses champagnes : la dégustation au toucher. Devant nous, une petite boîte, contenant différents types de tissus, de sorte à pouvoir associer ce que l’on boit à une sensation. Une manière d’intégrer le sens du toucher aux quatre autres sens, qui paraissent, quant à eux, aller de soi lorsque l’on déguste un quelconque aliment/boisson. On se prend au jeu, pas si facile au demeurant, et on finit par trouver à chaque fois quel tissu se rapproche le plus de quel champagne.

piper heidsieck champagne

En ce qui concerne la dégustation, nous avons eu la chance de goûter (de gauche à droite) le Brut, l’Essentiel (cuvée réservée), le Vintage 2008 (millésimé), le Rosé sauvage, et la Cuvée Sublime (et ben rien que ça dis donc !). Pour faire court, la Cuvée Brut est la signature de la Maison, non millésimée, harmonieux et vive en même temps. L’Essentiel retranscrit l’essence même du champagne, assemblage de Pinot Noir, de Meunier et de Chardonnay. Le Vintage est l’équilibre parfait entre le Chardonnay et le Pinot Noir, et se bonifie à merveille au fil du temps. Le Rosé Sauvage, quant à lui, est l’alliance parfaite entre vins blancs et rouges, dont la première recette date de 2001. Et enfin, la Cuvée Sublime rassemble des Pinots Noirs pour donner le caractère harmonieux d’un « grand champagne ».

piper heidsieck champagnepiper heidsieck champagne

En bref, une journée hyper intéressante, pleine de découvertes (et c’est tout ce qu’on veut finalement non ?) et, qu’on se le dise, déguster du champagne tout au long de la journée, y’a quand même pire !

 

Pourquoi/Comment je suis aussi matinal

Hello hello !

 

C’est la rentrée, les bonnes résolutions, tout ça tout ça ! Pendant tout l’été, j’ai réfléchi au tournant que prenait le blog, et, sur vos remarques, on repart de plus belle, mais avec plus d’articles « lifestyle ». Par « lifestyle », on entend plus d’articles humeur, moins convenus, et parfois plus personnels. À commencer par celui-ci, donc.

Ceux qui me suivent sur Instagram (@th.louis) me font souvent remarquer que je suis très (trop) matinal, notamment lorsque je poste des stories dans la rue à 6h30 le matin.

Très bonne remarque, me direz-vous, mais les questions s’ensuivent souvent : « Pourquoi ? », « Qu’est-ce que tu fais dehors à cette heure-ci ? », ou encore « Mais tu ne dors jamais ? ». Je me suis dit qu’en faire un article pourrait être une bonne idée. Non pas que j’ai des informations essentielles à délivrer, ni que mon mode de vie est un exemple à suivre, loin de là, mais tout simplement parce que c’est un point de vue, et qu’il pourrait être intéressant de le partager avec vous (et puis parce que c’est mon blog finalement hein !) !

être matinal café
Alors oui, je suis matinal, probablement un peu trop même. Je me suis fixé une espèce de rythme de vie qui consiste à me lever à 6h tous les matins, peu importe l’heure à laquelle je me suis couché. (on fera exception des lendemains de grosses soirées hein..) La raison est toute bête (dans tous les sens du terme) : j’ai envie de profiter de mes journées à fond, et ça fonctionne ! Ca pourrait paraître une corvée, mais au final, j’en tire beaucoup plus de positif que de négatif, et c’est désormais devenu un élément incontournable de mon quotidien. Alors certains réveils sont plus difficiles que d’autres, c’est évident, mais, en grande majorité, j’ai noté que mes journées sont beaucoup pour plus constructives, car, de fait, plus longues. Je vais faire du sport, je lis la presse, me balade, attends l’heure d’ouverture des magasins, bref, plein de petites choses que l’on ne prend pas forcément le temps de faire au quotidien. Et c’est tellement bénéfique sur le moral ! C’est un peu la fête au village tous les jours dans ma tête finalement.

être matinal café

Et la fatigue dans tout ça ? Disons que mon corps s’est habitué à ce rythme de vie, et que dormir 5 heures par nuit n’est pas un gros souci me concernant. Mais elle est présente, de fait, et si elle se manifeste de manière trop poussée en milieu de journée, j’ai testé pour vous… la microsieste ! (oui..) Pratique de plus en plus répandue, elle consiste à ne dormir/se reposer qu’une dizaine de minutes, histoire de ne pas s’étaler deux heures et entrer dans une phase de sommeil profond. Vous savez, cette phase qui nous rend tout flappi(e), si bien que la fin de la journée se transforme en calvaire, où chaque activité est une épreuve. Et bien, ça fonctionne (plutôt) bien dans mon cas, et je suis reparti pour finir la journée en pleine forme !

Que vous le soyez ou non, n’hésitez pas à me faire part de vos astuces ou de vos remarques en commentaires concernant  » les gens du matin ». N’hésitez pas non plus à me dire si ce type d’article est une catégorie qui pourrait vous plaire sur la durée !

Bonne journée !

 

Une journée en Normandie !

Salut !

Aujourd’hui, je reviens avec un article photo ! Je m’étais déjà essayé à ce type de contenu l’automne dernier à Lyon (l’article est juste ici, clique clique !), et j’avais beaucoup aimé ce principe de laisser la place à l’image seule pour illustrer un propos. Même principe aujourd’hui, je vous laisse donc avec quelques clichés (pas forcément extraordinaires, mais ça me faisait plaisir vous de les partager !) de ma journée à Trouville et à Deauville (les deux villes se touchent, pour ceux qui ne connaissent pas le coin), entre marée basse et cubi de vin blanc.

À plus tard !

deauville trouville journée
« Les Roches Noires », l’hôtel de Trouville où Marguerite Duras a séjourné
thlouis deauville trouville journée
Ma veste vient de la marques « Rains », et n’est (à ma connaissance), plus dispo à la vente. La marque est très chouette, je vous invite quand même à jeter un oeil sur leur site !

deauville trouville journéedeauville trouville journéedeauville trouville journéedeauville trouville journéedeauville trouville journéedeauville trouville journéedeauville trouville journée

deauville trouville journée
Bon, c’est pas Salma Hayek, mais c’était plutôt drôle !

deauville trouville journéedeauville trouville journée

L’art de vivre masculin est à la Garçonnière !

Hello !

Il y a quelques jours, je me suis rendu à la soirée de présentation des marques de ski Fusalp et Vuarnet. Au programme, découverte des marques, dégustation de produits montagnards de la Maison de Savoie (que je recommande chaleureusement, soit dit en passant), mais également découverte de la Garçonnière. La Garçonnière, c’est la boutique qui accueillait l’événement, mêlant concept store, lieu de vie, mais aussi coin barbier (au moment où j’y suis allé, il y avait un client, je n’ai pas osé prendre de photo) ! Avec pour objectif de rendre le lieu hyper accueillant pour nos amis les hommes, on peut alors organiser une partie autour du baby-foot, se faire tailler la moustache par, paraît-il, l’un des meilleurs barbiers de France, ou encore découvrir une multitude de vêtements, accessoires, et autres petits produits en tous genres.

img_8252

img_8251img_8242img_8257

Lorsqu’on pénètre dans cet endroit véritablement dédié à l’art de vivre masculin, l’accueil est chaleureux et décontracté, on se sent tout de suite chez soi. Alors on se dit qu’on va flâner, découvrir la sélection des nouvelles tendances, dont la ligne de conduite est souvent de privilégier les jeunes labels au potentiel grandissant. Manteaux, noeuds papillon, lunettes de soleil, plantes grasses, mais aussi coin épicerie, tout laisse à penser que l’on ne va (peut ?) pas repartir les mains vides. La liste des marques présentes à la Garçonnière serait bien évidemment trop longue à lister ici, le mieux est donc de vous y rendre, au détour d’une pause dej ou d’une virée shopping sur les Grands Boulevards.

img_8262

img_8254

img_8255

Pour la petite histoire, la boutique s’est créée à l’initiative de quatre marques (Oncle Pape, Apto, Newstalk et Monsieur London), de manière éphémère en 2014 et 2015. Et, vous l’aurez compris, le succès était tel qu’en 2016, la Garçonnière est devenue permanente.

img_8256

C’est donc une jolie découverte que je vous livre ici, n’hésitez pas à y faire un petit tour :

La Garçonnière

40, rue petits carreaux

75002 PARIS

Métro Sentier

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 20h, et le dimanche de 13h30 à 18h (fermé le lundi)

Et pour encore plus d’infos, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram : @la_garconniere_

Bonne journée, à très vite !

 

Human & Tea, le thé dans tout ce qu’il a de plus beau

Depuis quelques temps, Lyon accueille un nouveau venu dans le domaine du thé, au nom plein de promesses : Human & Tea. Fondée par Nathalie et Daniel Cotte, cette marque est l’association de deux amoureux de thés (et amoureux tout court !), dont la conviction réside dans une simple phrase : la vie est plus belle avec un thé. Sur cette note pleine d’optimisme, les deux associés, guidés par le plaisir avant tout, misent sur le fait qu’il existe un thé qui plaira à chacun.

human & tea lyon

Sacré pari, me direz-vous. Certes, mais quelle jolie idée ! À force de travail, les deux compagnons ont ouvert leur boutique dans la capitale de la gastronomie, j’ai nommé Lyon ! En pénétrant dans cette endroit hyper chaleureux (rue des 4 chapeaux, en presqu’île), on tombe sur une table olfactive qui donne directement le ton. Ici, on prend à coeur les envie du client, et on trouve ce qui lui correspond, avec le plus de soin possible. Une centaine de thés sont répertoriés ici, toujours avec cette envie d’être le plus efficace possible. De ce fait, la large gamme proposée par Human & Tea est sélectionnée selon des critères géographiques, climatiques, ou encore traditionnels, de sorte à faire ressortir le plus précisément possible le caractère du thé en question.

human & tea lyon

Que l’on soit novice ou amateur de thé confirmé, Human & Tea saura donc nous satisfaire ! J’ai, pour ma part, eu l’occasion de tester un thé blanc au bambou, pétales de grenade et aux notes de cranberry (« Isée », de son petit nom), présenté dans une boîte ultra esthétique, que je ne manquerai pas de réutiliser. Le mélange est étonnant, extrêmement savoureux, et réconfortant à la fois. Et c’est exactement ce que je voulais !

Pour résumer, Human & Tea est le symbole que l’on peut encore s’extasier des petites choses de la vie, qu’au moins un thé nous correspond sur cette planète, et que ce thé peut être un véritable art de vivre. Personnellement, je valide mille fois cette philosophie !

human & tea lyon

Alors n’hésitez pas, et rendez-vous sur le site internet de Human & Tea, sur leur page Facebook, ou encore sur leur compte Instagram : @humanandteaco

La boutique : Human & Tea

11, rue des 4 chapeaux

69002 LYON

Ouvert du mardi au samedi de 11h30 à 19H30

Bonne journée !

Le recyclage au service de la mode avec Hacter !

Bonjour !

Aujourd’hui, je vous présente mon nouveau coup de coeur mode : Hacter (Teaser : un code promo se trouve à la fin de cette article !). La marque s’est installée à Nantes, avec pour ambition une production humaine et géographiquement proche. C’est la raison pour laquelle les chaussures sont confectionnées au Portugal. Les sacs et accessoires, quant à eux, sont également produits au Portugal, mais aussi en France.

Bien que récente (elle existe concrètement depuis le printemps 2015), la marque est déjà bien présente en boutiques et sur internet, où fleurissent les référencements à son propos. La big boss, Anne Boutruche (associée à Sébastien Adam), a lancé l’idée d’une marque dédiée aux « dandys cool », après s’être professionnellement frottée au le milieu de la mode. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était une bonne idée !

Alors que le monde de la mode masculine reste encore un vaste terrain de jeu, Hacter s’empare des codes de base et les transforme, à travers des pièces dont les valeurs sont tout aussi importantes que le style. Les produits, souvent conçus à partir de vêtements collectés, de chutes de production, ou encore de tissus sur le point d’être détruits, sont ainsi proposés en édition limitée. Un gage de qualité et d’engagement assez chouette !

 

Hacter Concept

Pour ma part, j’ai testé une paire de derbies (les « Funny Games« , pour être précis), qui m’ont attiré par leur côté chic et détendu à la fois. Par ailleurs, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais ce genre de chaussures (tout ce qui ne s’apparente pas à des baskets, en fait…) me font toujours un peu peur, car le cuir (ici, de la vachette, mêlée à du denim recyclé) doit « se faire », comme on dit. En l’occurrence, j’ai porté ces chaussures toute une journée, et je peux affirmer qu’elles sont hyper confortables, nul besoin d’adaptation pour le pied ! Je précise également que, pour aller jusqu’au bout de l’idée, les semelles sont biodégradables, et que chaque paire est livrée dans une pochette fabriquée à partir de vêtements collectés au Relais ! C’est donc une vraie bonne découverte, et une marque qui, je l’espère, deviendra grande ! En tout cas, Hacter a tout pour elle !

Intéressant non ? Eh bien sachez que pour toute commande de 70€ ou plus, 30€ vous sont offerts avec le code TH.LOUIS-30 jusqu’au 15 décembre. Pas mal non ?

Alors pour découvrir tout ça, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de Hacter, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Hacterconcept

Bonne journée !

Et si on achetait français ?

Hello hello !

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, je me suis penché sur des marques françaises, fabriquées en France, dont la notoriété n’est pas (encore) nationale, et qui gagnerait réellement à être plus connues.

La tendance du « Made in France » n’est aujourd’hui plus à prouver. Mais que reste-t-il des bons produits, dont la qualité perdure face à la demande ? J’ai sélectionné trois marques, de produits totalement différents, qui répondent à ces critères, et dont la fabrication se passe dans l’hexagone. Cocorico !


Menthe à l’eau

Comme son nom l’indique, Menthe à l’eau est une marque fraîche et pétillante, dont les produits sont confectionnés, vous l’aurez compris, en France ! De collections éphémères en collections éphémères, Menthe à l’Eau développe un concept vraiment chouette, dont on se sent facilement proche ! (Vous pouvez d’ailleurs profiter d’un code promo à la fin de cet article !)

Menthe à l'eau
Pour info, je porte le tee-shirt « La Baule » en taille M

Alors, qu’est-ce qu’on trouve chez Menthe à l’Eau ? En ce moment, des jolies montres, mais aussi des tee-shirts 100% organiques, dont la petite particularité est ses empiècements tendances et colorés cousus main !

menthe à l'eau

On me dit également dans l’oreillette que des nouvelles gammes de produits (bonnets, sweats, accessoires) pourraient être la prochaine étape !

Résumons : des prix accessibles, des designs simple mais efficace, une fabrication française, qu’est-ce qu’on attend pour en profiter ? Ah, un code promo peut-être !

Par chance, en passant commande sur le site internet avec le code THLOUIS40, vous aurez droit à 40% de réduction, à valoir sur tout le site (soldes comprises) ! Précisons aussi que ce code promo est valable jusqu’au 31 décembre 2016. Alors autant sauter sur l’occasion, non ?

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site internet de Menthe à l’Eau, la page Facebook, ou encore vous rendre sur leur compte Instagram : @menthealeau_clothing


La belle mèche

Bon, on peut le dire, la grande tendance des ces dernières années, c’est les bougies parfumées. Entre Yankee Candle, ou encore Bath and Body Works (pour ne citer qu’elles), les marques rivalisent d’ingénosité pour trouver les parfums les plus attrayants, sans délaisser la qualité du produit. Parmi elles, une petite marque, créée en 2013, se distingue du lot : La Belle Mèche.

La belle mèche

Alors le nom sonne bien, mais c’est quoi exactement ? C’est de la cire de soja non polluante, c’est une mèche en coton garantie sans plomb, c’est des parfums atypiques et évocateurs (on en parlera juste après) sans substances nocives, mais aussi et surtout, une fabrication française !

Car oui, les parfums employés par la marque proviennent tout naturellement de Grasse, capitale mondiale du…parfum ! un gage de qualité, que La Belle Mèche complète avec une gamme de bougies aux huiles essentielles, chacune sélectionnées pour leurs propriétés respectives.

La belle mèche

Vous l’aurez compris, j’ai en ma possession la bougie Tchaï. Parfum devenu commun pour beaucoup d’amateurs de thé, il est présenté sur le site comme :

La saveur douce et piquante du tchaï indien (thé à base de cannelle, gingembre, cardamome, clou de girofle et poivre noir). Une bougie épicée qui réchauffe et qui réconforte après une froide journée d’hiver. Idéale pour un moment cocooning dans la chambre à coucher ou le salon.

La bougie parfumée d’hiver préférée de Laura !

Et alors, qu’en est-il ? Et bien la surprise est bonne, voire très bonne ! Car oui, le Tchaï, c’est une odeur forte, que l’on pourrait penser entêtante lorsque l’on parle d’une bougie. Mais il n’en est rien, le parfum (très agréable au demeurant) est bien plus doux qu’annoncé, ce qui n’est pas pour me déplaire !

La belle mèche

Pour ce qui est des prix, il faut compter 30€ pour une bougie de 190g, dont le temps de combustion est estimé à 50h. Il me semble que c’est un prix acceptable, lorsque l’on prend en compte la qualité du produit en soi ! Pour les budgets plus serrés, il est à noter que d’autres gammes (notamment des bougies colorées ou d’accessoires) sont relativement moins chères !

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à consulter le site internet. La marque est également présente sur Facebook, mais aussi sur Instagram : @labellemeche.


Philemon-1889

Parlons peu, parlons beauté. Mesdames, j’en suis navré, ces produits-ci s’adressent plutôt aux hommes, mais l’idée cadeau est à noter !

Philemon-1889 est une marque de soins adaptés à la pilosité et à la peau de l’homme, développée par un duo d’entrepreneurs de choc : Antoine Fagot et Jean-Luc Courtial. Les produits répondent aux normes en vigueur, sont fabriqués en France, et sont conçus dans une volonté d’équilibre avec l’environnement. Sur le papier, elle a tout bon !

Philemon 1889

Concernant les produits, Philemon-1889 développe une gamme large, entre rasage, soins, mais aussi accessoires, ou encore coffrets. Idéal pour un joli cadeau ! Le packaging, quant à lui, est simple et travaillé, masculin et rétro à la fois, en bref, on aime !

 

Cette marque made in France a volontairement développé cet esprit vintage et ce sens de l’autodérision pour donner l’image d’un homme qui se réapproprie sa salle de bain, sans honte d’affirmer sa quête de bien-être. Le défi : Adapter les produits d’antan à l’utilisateur du 21ème siècle, et c’est un succès !

Philemon 1889

J’ai, pour ma part, testé quelques uns des produits vendus sur le site, et un constat se pose immédiatement : l’odeur de chaque soins est très chouette, et donne un fil conducteur à toute la gamme. Concernant la qualité, rien est à redire, les textures sont douces et agréables à l’application, le rendu est efficace, bref, c’est un sans fautes !

Ca vous parle ? Et bien sachez que l’inauguration de la marque aura lieu le 21 octobre à Lyon, et que vous pourrez la retrouver au salon du MIF du 18 au 20 septembre (à Paris – Porte de Versailles), mais aussi au salon Maison & Objet (à Paris aussi) en janvier !

Plus de détails sur le site internet, la page Facebook, les comptes Twitter et Instagram de Philemon-1889 !