Quoi de neuf Paris ? #1

  • L’Atelier d’Octobre Éditions a ouvert ses portes :

Octobre Éditions, vous connaissez ? Le petit frère de Sézane (la marque pour femmes hyper en vogue) développe des produits pour hommes, sobres, élégants, tout ce qu’on veut finalement ! Et bien depuis quelques semaines, l’Atelier Octobre Éditions a ouvert ses portes au 12, rue d’Uzes, à deux pas des Grands Boulevards, et à quelques semaines d’intervalle avec le lancement du e-shop ! (et ça, on adore !)

Un lieu sur deux étages, à l’ambiance chaleureuse. Entre deux petites madeleines et une tasse de café, on flâne, on touche les matières, on essaie, la boutique (et les cabines d’essayage) s’y prêtent vraiment ! À l’étage, on retrouve un « bar à chemises », dont la déco et la disposition donnent envie de prendre place sur les tabourets, pour discuter « textile » jusqu’au bout de la nuit (ok je m’emballe, mais c’est quand même très très cool !) Et le personnel est hyper accueillant, ce qui ne gâche rien !

atelier octobre éditions

l’Atelier Octobre Éditions

12, rue d’Uzès

75002 PARIS

(Ouvert du mercredi au samedi, de 11h à 20h)


  • L’expérience Johnnie Walker au Whisky Shop :

Si vous me suivez sur Instagram (@th.louis), vous avez sans doute vu qu’il y a quelques semaines, je me suis rendu au Whisky Shop (Place de la Madeleine, à Paris) dans le but de découvrir la marque (de whisky donc) Johnnie Walker. Accueillis dans la superbe salle à l’étage, le décor est planté. Au programme : petit point sur la marque écossaise et sur le whisky en général, mais aussi dégustations de différentes références proposés par la marque (selon les âges, les saveurs, les manières de le déguster, etc.). Tout ceci accompagné de bonnes petites choses qui se marient à merveille avec les scotches. (on note la mousse de plancton par exemple !) Le point d’orgue de cette découverte était, après avoir analysé quels whiskies avaient nos faveurs, de procéder à notre propre assemblage, que l’on a pu rapporter à la maison ! (ambiance cours de chimie) Une vraie plongée au coeur du whisky, idéale pour un cadeau de Noël !

johnnie walker whisky shop madeleine paris

Plus d’infos sur le site de Johnnie Walker, mais aussi sur celui du Whiksy Shop, où vous pourrez retrouver plus d’infos sur cette fameuse « expérience ».


  • L’Appartement français s’installe à Filles du Calvaire :

Si vous suivez assidûment ce blog (ah non ?), l’Appartement français doit vous dire quelque chose. (article à retrouver ici) Il s’agit, en bref, d’un pop up store entièrement axé sur le Made in France. Plus de 100 marques mode, accessoires, déco ou idées cadeaux réunies dans un même espace, avec pour ambition de prouver que le Made in France est accessible à tous ! Un joli projet mis en place au 16, Boulevard des filles du Calvaire jusqu’au 31 décembre, avant l’ouverture début 2018 d’une « vraie » boutique, de 200m carré, avec plus de 300 marques, une folie !

l'appartement français made in france paris

L’Appartement français

16, Boulevard des Filles du Calvaire

75011 PARIS

(Ouvert tous les jours du 8 au 31 décembre)


  • Singin in the Rain s’exporte au Grand Palais :

Depuis le 28 novembre, et jusqu’au 11 janvier, la nef du Grand Palais est investie par cette comédie musicale qu’on ne présente plus. Le Théâtre du Châtelet, à l’origine de ce show, est actuellement en travaux, et s’est donc exporté sous la plus grande verrière d’Europe, à deux pas de la place de la Concorde.

Déjà programmé en 2015, Singin in the Rain revient avec un spectacle en grandes pompes, entre chorégraphie léchées et flopée de tableaux dignes de Broadway. L’idée d’assister à un spectacle au Grand Palais est une vraie expérience (petit conseil : il y fait un poil froid, n’hésitez pas à prendre un pull en plus !) Une plongée dans l’histoire de deux stars du cinéma muet, rendue célèbre notamment par Gene Kelly. Le Grand Palais a également mis en place un espace bar/food-truck/cours de claquettes/etc, afin de se plonger dans l’ambiance une bonne fois pour toute ! Un classique à voir au moins une fois !

singin in the rain grand palais chatelet theatre

Singin in the Rain 

Mise en scène : Robert Carsen
Costumes : Anthony Powell
Chorégraphie : Stephen Mear
Décor : Tim Hatley
Dramaturgie : Ian Burton
Lumières : Robert Carsen
Lumières : Giuseppe Di Iorio

En anglais surtitré – Durée 2h40 avec entracte

Du 28 novembre 2017 au 11 janvier 2018

Grand Palais

3 Avenue du Général Eisenhower

75008 Paris


  • Le pop up store « Good Morning South »

Ici, c’est tout plein de petits créateurs venus exclusivement du sud de la France qui se sont réunis grâce à Good Morning South. Jusqu’au 24 décembre, au 66 rue Notre-Dame de Nazareth, c’est un peu comme à la maison ! De la food, des accessoires de mode, des petites lampes, c’est un peu le paradis du cadeau ! Accueilli comme des rois par deux soeurs marseillaises, on profite de la petite ambiance du sud venue s’exporter quelques temps à la capitale, et c’est hyper plaisant !

pop up store good morning southIMG_8863pop up store good morning south

Pop up Good Morning South

66, rue Notre Dame de Nazareth

75003 PARIS

 

Si l’idée vous plaît, on n’hésite pas, on me le fait savoir hein ! À bientôt pour une prochaine édition ! (?)

Trois « beaux livres » à (s’)offrir pour Noël !

Hello !

De la manière la plus originale qui soit, voici voilà… un article « idées cadeaux de Noël » ! Plus sérieusement, j’aime assez l’idée d’offrir (et de recevoir finalement) ce que l’on appelle un « beau livre ». C’est précisément le genre d’objet qui, à mon sens, fait plaisir mais que l’on ne s’achète que très rarement, souvent en raison de son prix !

Je passe pas mal de temps à regarder les sorties littéraires, qu’il s’agisse de romans, de bandes dessinées, ou encore de beaux livres ! J’ai donc sélectionné trois produits, sortis il y a peu, et assez intéressants/originaux pour être offerts (enfin je crois).

IMG_8729


  • The Parisianer, Utoipes 2050 :

IMG_8735the parisianer 2050 livre

Alors celui-ci, je l’ai découvert il y a quelques jours, alors que je flânais tout simplement dans une librairie. The Parisianer, c’est ce magazine imaginaire, dont le concept est né en 2013, et donc les couvertures mettent en exergue la vision qu’a un artiste de Paris. Voilà, pour la faire courte, c’est l’idée ! Un premier livre est d’ailleurs sorti en 2014, regroupant toutes les Unes imaginaires, et constituant également une idée cadeau assez chouette !

Et cette fois-ci, The Parisianer est allé plus loin, et publie donc The Parisianer, Utopies 2050, issu de l’exposition de 2015. Vous l’aurez probablement compris, ici, les couvertures sont celles que l’on pourrait potentiellement retrouver dans 30 ans, toujours imaginées par treize illustrateurs (Clémence Pollet, Wassim Boutaleb, Michael Prigent, ou Philippe Mignon pour ne citer qu’eux)

Je ne vous dévoile pas tout, mais on retrouve, par exemple, une éolienne sur le Moulin Rouge ! Toutes ces illustrations sont donc des mises en scène de la vie quotidienne parisienne, toujours liées à des sujets sociétaux, comme le réchauffement climatique, le logement, les énergies nouvelles, etc. En somme, un objet vraiment sympa à retrouver sous le sapin !

the parisianer 2050

The Parisianer, Utopies 2050, Collectif, 10/18, novembre 2017, 152 pages, 18,90€


 

  • Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et aujourd’hui :

IMG_8730livre barbière de paris

Ce livre s’adresse à tout le monde, mais peut-être plus particulièrement à ceux et celles pour qui l’art de la barbe est un vrai sujet. Car, précisément, il s’agit ici d’un vrai gros livre que l’on pourrait apparenter à une anthologie de la barbe. Conçu par Sarah Daniel-Hamizi, la Barbière de Paris (la seule femme barbier parisienne, dont les salons sont… à Paris !) on a là 240 pages de photos de barbes, toutes plus atypiques les unes que les autres, avec des explications très fournies, des supports attrapés dans l’histoire, mais également dans les arts. Une espèce de voyage au pays des barbus (comme c’est bien dit tiens), vraiment très intéressant, et qui plaira à coup sûr à un chasseur de tendance, ou à un barbu/moustachu militant !

livre barbière de paris

Barbes, boucs, moustaches et autres favoris dans l’art d’hier et aujourd’hui, Sarah, La Barbière de Paris, Cernunnos, octobre 2017, 288 pages, 40€


 

  • À Paris :

à paris jeanne damas

Celui-ci est probablement un peu plus « conventionnel », un peu plus connu également, mais il est certain qu’il peut être une idée cadeau chouette pour beaucoup de personnes ! Jeanne Damas (aux photos) et Lauren Bastide (à l’écriture) se sont associé pour produire ce joli livre illustré, reprenant un thème fédérateur et inépuisable : Paris.

L’idée de cet ouvrage est donc de dresser le portrait de 20 parisiennes, de parcours et de quartiers différents, et de les suivre jusque chez elles. On y découvre « leur » Paris, leurs anecdotes, et, finalement, leur petite vie, très simplement. Ces portraits sont donc accompagnés de photos, prises par la « it-girl » Jeanne Damas, et sont entrecoupés d’annexes, des meilleurs restaurants de la capitale (toutes proportions gardées sur ce terme évidemment), en passant par des petits textes amoureux de Paris.

Une vision de la ville toujours chouette à recevoir en cadeau (et l’objet-livre est par ailleurs très réussi !)

à paris jeanne damas

À Paris, Lauren Bastide & Jeanne Damas, Grasset, octobre 2017, 228 pages, 24€


 

Voilà pour cette petite sélection, d’autres articles « noëliques » arrivent très vite ! Bonne journée !

Mes bonnes adresses à Paris #3

Hello ! Mais que revoici ? Un article « bonnes adresses » (pour une raison obscure, parfois un peu axé Rive Gauche cette fois-ci) ! Ce type d’article fait visiblement partie de vos préférés (oui, je vois tout..), alors pourquoi se priver, surtout lorsqu’on sait que c’est également un contenu que j’adore préparer ! N’hésitez d’ailleurs pas à me dire si vous préférez une sélection de plusieurs lieux publiée de temps à autre, ou un article dédié à une seule adresse, posté plus régulièrement !

Lire la suite

4 bougies qui vont m’accompagner cet hiver !

Hello !

Bon, ok, j’avoue, j’aime beaucoup la période hivernale, et je crois que je suis lancé là ! Et que serait une petite soirée de décembre sans une bougie et un verre de vin mug de thé ? Il me semble que, en matière de bougies, le choix est plutôt énorme, notamment ces dernières années. On ne sait jamais trop comment se positionner face à la profusion de marques, d’odeurs, de packaging, bref, c’est parfois un peu l’angoisse ! Après pas mal de tests, mon choix s’est porté sur quatre bougies qui m’accompagneront cet hiver. J’en aime évidemment l’odeur, mais aussi la marque qu’elles incarnent, et l’image et/ou les valeurs que cette dernière véhicule. Des bougies souvent « cocooning », idéales pour un dimanche matin sous la couette !

bougie hiver blog avis test diptyique dfc herbivore


  • La « Feu de bois » de Diptyque :

    Faut-il encore présenter Diptyque ? Oui ? Bon, et bien il s’agit là d’une entreprise française, créée en 1961 par Christiane Gautrot (architecte d’intérieur), Desmond Knox-Leet (peintre) et Yves Coueslant (décorateur et administrateur de théâtre). Le trio décide de s’associer, et de monter une première boutique, dans le but d’exposer des premières créations textiles. Tout ceci se passe au 34, Boulevard Saint-Germain, d’où cette inscription sur le packaging des bougies. C’est en 1963 (j’ai l’impression d’être Stéphane Bern, sortez-moi de là) que les trois associés commencent à explorer leur passion pour les parfums, jusqu’à devenir la maison que l’on connaît aujourd’hui ! Les odeurs sont souvent inclassables, je vous invite d’ailleurs à sentir toutes les créations en boutique si vous en avez l’occasion, c’est un peu le temple de l’idée cadeau !
    bougie diptyque feu de bois

La bougie « Feu de bois » est l’une de mes préférées de la marque car, précisément, elle sent le… feu de bois ! Ok, cette phrase est un peu vide de sens, mais pour avoir testé plusieurs bougies qui se voulaient également sentir le feu de bois, ici, on n’est pas sur la même affaire ! Un compromis idéal lorsqu’on n’a pas de cheminée (je m’emballe un peu mais l’idée est là !)

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram !


Une marque un peu moins connue que j’ai appris à découvrir récemment, et dont les produits sont fabriqués dans l’Est parisien. Du Made in France donc, mais pas que ! Delphine, la créatrice de la marque, travaille les odeurs via des mélanges souvent très originaux, et vraiment réussis ! C’est la raison pour laquelle cette bougie fait partie de ma sélection.

IMG_8308Alors, en bref, qu’est-ce qu’elle sent cette bougie ? La café ! Pour le coup, c’est une odeur particulière, que certains n’aimeront pas (ceux qui n’aiment pas l’odeur du café finalement), mais le mélange avec la vanille donne un côté « dimanche matin » qui me donne juste envie de faire griller 200 tranches de pain et d’organiser un petit-déjeuner sur une grande table en bois massif. (chacun ses envies finalement) À noter que les bougies proposées par La Bougie Herbivore sont conçue à partir de cire de soja naturelle, d’une mèche en coton, eco-repsonsable et végane ! Mention spéciale pour le packaging, sobre et efficace, tout ce que j’aime !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Cette bougie n’est pas celle vers laquelle on pourrait se tourner instinctivement lorsqu’on parle « hiver », mais c’est précisément la raison pour laquelle je l’aime beaucoup ! Comme en témoigne son petit nom (qui côtoie les bougies « Bahamas », « Bali », ou encore « Cuba »), ce produit est un appel à l’évasion (oh que c’est bien dit !). Je serai bien incapable de vous décrire l’odeur, mais l’idée de fraîcheur est vraiment la première chose qui me vient à l’esprit, avec une certaine notion d’élégance. Le site nous en parle de cette manière :

Fragrance à la fois boisée et fleurie typique du bois de Santal qui développe des notes équilibrées, riches et envoutantes. Cette bougie parfumée signée DFC est une évocation des beaux jours passés sur la côte, la désinvolture d’un St. Tropez plein de vie, de rencontres, de soleils et de fêtes.

dfc candles france bougie
Pour ceux et celles qui réfutent l’idée de « cocooning », d’épices et autres réjouissances hivernales, c’est typiquement le genre de marque vers laquelle il faut vous tourner !

Désormais installé à Metz après 15 années de bons et loyaux services à Montmartre, Patrick Aquatias a développé des produits assez masculins, au packaging hyper épuré, et totalement respectueux de l’environnement (cires naturelles de soja, cultivé sans OGM ni pesticides, parfums sans phtalates, ni CRM, la totale !) Un petit voyage olfactif dis donc !

Rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram pour plus d’infos !


Pour cette dernière bougie, même principe, l’odeur n’est pas cette fragrance hivernale que l’on s’imagine instinctivement, mais son côté chaleureux, voire pimenté, peut à tout moment être réconfortante ! En bref, La Note Parisienne est une entreprise qui propose notamment des bougies, dédiées aux arrondissements parisiens. Il y en a actuellement douze, toutes avec une fragrance développée autour de l’ambiance du quartier et des images véhiculées par ce dernier. Mon choix s’est porté sur le 18ème arrondissement, d’abord parce que j’y vis, mais aussi pour les notes – comme le précise le site – « Inspiration Poivron Harissa », qui n’est pas sans rappeler les étalages de fruits et d’épices d’un marché populaire. (sic)

la bougie parisienne

C’est donc la raison pour laquelle il me semblait bon de l’intégrer à cette petite sélection, outre le fait que j’avais envie de vous faire (re)découvrir la marque. L’odeur est assez indescriptible, mais « réchauffe » instantanément, et l’idée du piment est vraiment celle que l’on pourrait s’imaginer aux premiers abords ! C’est donc là l’originalité de La Note Parisienne, dont les créations sont, en plus de tout ça, Made in France, on adore !

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram.


Bon, et bien la saison des articles d’hiver/de Noël me semble donc officiellement lancée sur le blog.. N’hésitez pas à me faire part de vos idées ou de vos envies en commentaire, je me ferai un plaisir de m’y pencher !

Bonne journée !

La qualité Pied de biche !

Hello !

(Attention, lieux communs !) Le froid arrive, il s’est même installé, on a rangé les tongs et autres sandales, et il est maintenant temps de penser à se chausser de manière un peu plus « de saison ». Alors on met souvent des baskets, des sneakers, mais parfois, la tenue ne s’y prête pas, et on a besoin de chaussures un peu plus habillées, des bottines par exemple !

Il y a quelques jours, je suis allé à la boutique Pied de biche, situé rue Commines, dans le 3ème arrondissement parisien. Je connaissais déjà la marque, je voyais ses modèles passer sur internet, et je trouvais toujours ça très chic, très sobre, très beau finalement ! Par ailleurs, alors que j’ignorais que cette boutique avait ouvert en septembre, j’ai été ravi de découvrir ce joli espace, où j’ai pu essayer la paire que je vais vous présenter !

IMG_7724

Alors, tout d’abord, Pied de Biche, c’est quoi ? C’est donc une marque de chaussures, pour homme comme pour femme, qui tente de revisiter les incontournables de notre garde-robepied. Sa petite patte est de travailler le bicolore, le bimatière, toujours en essayant de trouver les meilleures produits, pour un rapport qualité/prix irréprochable. Et c’est la première chose qui m’a plu dans la marque : des matériaux ramenés d’endroits reconnus pour la qualité de leur savoir-faire : le nord de l’Italie pour le cuir, Porto pour l’atelier de fabrication, bref, des endroit reconnus dans leur domaine !

Initialement créateur de Chelsea Boots, Pied de Biche a étendu sa gamme aux derbys, aux chukkas, ou encore aux baskets ! Toujours dans un souci de couleur, de matière et de détail, et ça, on adore !

La paire que j’ai reçu est une nouveauté de la saison : les Chukka bleu nuit (165€). Concernant la taille, j’ai pris ma taille habituelle et, après avoir marché avec une bonne partie de la journée, tout s’est très bien passé. La chaussure, qui se détend au fil des jours, est hyper agréable à porter, on ne se sent pas étriqué, bref, la paire parfaite ! J’ai adoré l’association couleur/matière qui, à mon sens, fait toute l’essence de cette paire. Le velours bleu est très fin, et la semelle dispose d’une surépaisseur en gomme (pour l’isolement thermique). On est donc sur un produit de qualité qui, je pense, va me durer un bon bout de temps !

pied de biche parispied de biche paris

Bon, en bref, Pied de Biche, j’adore, j’y retournerai, car j’avoue que, désormais, les baskets me tentent assez !

N’hésitez pas à vous rendre sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram, pour suivre l’actu de la marque 😉

Boutique Pied de Biche : 5, rue Commines 75003 PARIS

Bonne journée !

L’appartement français, « le Made in France est dans la rue » !

Hello ! Vous me suivez peut-être sur Instagram (comment ça non ?),et avez peut-être remarqué qu’il m’arrive régulièrement d’y présenter des produits « Made in France ». Alors, je ne suis absolument pas un spécialiste du domaine, je ne consomme pas du fabriqué en France outre mesure, mais le principe m’attire, autant qu’il m’interroge. Devant la profusion de marques, les clichés du « mais le Made in France, c’est cher », et la méconnaissance de ce mode de consommation, j’ai découvert un projet plutôt très chouette : l’Appartement français. l'appartement français made in france parisL’Appartement français est le projet de David et Émilie, deux anciens collègues de travail, devenus amis « dans la vie », portés tous les deux par un simple constat : trouver un produit, quel qu’il soit, fabriqué en France et qui nous plaise vraiment peut s’avérer être une tannée sans nom. C’est la raison pour laquelle ils se sont lancés le défi de lancer un concept store parisien entièrement axé sur le Made in France, appuyé par une boutique en ligne. Le projet, porté par le financement participatif, est actuellement lancé sur Ulule, et est actif jusqu’au 15 novembre.

l'appartement français made in france paris ulule

Mais de manière plus concrète, qu’est-ce que ce projet ? Il s’agira là donc d’une boutique, mais pas que ! Conçu comme un appartement, ce véritable lieu de vie dédiera chaque pièces à un thème précis. (une salle/une ambiance finalement !). Des jouets pour enfants, en passant par les cosmétiques, les vélos, ou encore la décoration, l’Appartement français sera LE lieu du Made in France (on me dit dans l’oreillette que plus de 300 marques y seront présentes). Hyper complet, hyper accessible, hyper chouette quoi ! À noter également qu’on pourra également y trouver une « pièce de troc », dans laquelle il sera possible d’échanger ses produits Made in France, ou encore un atelier, où auront lieu des conférences, des workshops, etc. On adore !

l'appartement français made in france paris

Relayé par une boutique en ligne, le projet de l’Appartement français réussi donc à rendre accessible le Made in France, au coeur de Paris. L’ouverture, prévue début 2018, donnera probablement un nouveau souffle à la consommation de produits fabriqués en France, et élargira probablement les esprits face à toutes les questions que cela engendre.

Par ailleurs, avis aux parisien(ne)s ! Une boutique éphémère sera mise en place 16 Boulevard des Filles du Calvaire, à compter du 8 décembre jusqu’au 31 décembre 2017 !

Si le projet vous parle autant que moi, je vous invite à vous rendre sur la campagne de crowdfunding disponible sur Ulule, et active jusqu’au 15 novembre 2017. Hop hop hop !

Bonne journée !

 

Menu du jour, notre appli food du quotidien ! (+ bonne adresse parisienne !)

Hello !

 

Des applis, il en existe beaucoup, pour tout, souvent pour rien, et la mémoire de notre téléphone n’est pas extensible. Il nous faut donc sélectionner les meilleures, les plus utiles, et celles qui deviendront nos alliés au quotidien. Et bien je crois que l’application « Menu du jour » en fait partie ! En bref, tout est dans le nom, mais je vous explique un peu le principe.

 

Plusieurs cas de figure :

  • On a l’habitude de se rendre dans un restaurant dont on apprécie particulièrement la carte, mais le menu change quotidiennement.
  • Pendant une pause déjeuner, on ne sait pas trop aller, on hésite, on aimerait connaître le menu du jour à l’avance pour se décider.
  • On a des intolérances alimentaires, connaître le menu du restaurant à l’avance nous arrangerait bien.
  • Et bien d’autres encore !C’est là que Menu du Jour intervient  ! Une mise en page hyper intuitive, on se géolocalise… et voilà ! L’application sélectionne pour nous les restaurants du quartier, avec les menus du jour de chacun, rien de plus simple !

menu du jour application restaurant

J’ai donc eu l’occasion de tester de manière concrète cette application, en me rendant au Chamarré, un restaurant de Montmartre.

Pour parler un peu plus du lieu en soi (car j’en ai vraiment envie !), je crois qu’on est sur une bonne adresse parisienne, décidément !

Situé rue Lamarck, le Chamarré est vraiment vraiment ce qu’on pourrait appeler un « vrai bon restaurant ». Pour un prix totalement acceptable (32€ entrée/plat/dessert, 24€ entrée/plat ou plat/dessert), on a l’occasion de goûter à des plats hyper travaillés, aux associations souvent très pertinentes, j’ai vraiment adoré ! Accueilli par une équipe chaleureuse ainsi qu’Antoine Heerah, un chef hyper gentil, et plus qu’attentionné, on s’installe sur la jolie terrasse, et en avant les enfants ! Les photos des plats (prises avec mon téléphone, une sombre histoire de batterie d’appareil photo, désolé pour ça !) parleront certainement mieux que moi.

IMG_4139IMG_4144IMG_4143IMG_4142IMG_4140IMG_4137IMG_4138IMG_4136IMG_4135IMG_4134IMG_4133IMG_4132chamarré montmartre restaurant

On passe vraiment un moment au calme, dans un lieu hyper chaleureux, et on mange excessivement bien, il me semble que c’est quand même une bonne base pour passer un bon moment !

En bref, une bonne adresse parisienne, une application très utile et simple d’utilisation, il me semble que c’était une bonne journée ! Pour plus d’infos, n’hésitez pas à télécharger « Menu du jour« , ou à suivre le projet sur Facebook ou Instagram : @menudujourmdj.

Pour le Chamarré, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Chamarremontmartre.

 

À très vite, bonne journée !

Adibla, faire du bien à nos oreilles !

Hello !

Aujourd’hui, on parle accessoire, on parle high-tech, on parle écouteurs ! On en utilise (presque) tous, ils sont devenus le prolongement de nos oreilles, et pourtant, ils ne sont pas forcément pratiques, de bonne qualité, ou tout simplement agréables à porter. Il y a quelques jours, je me suis rendu à la boutique Adibla (dans le 15ème arrondissement parisien), dans le but de découvrir cette marque d’écouteurs sans fil, dont la devise est « l’émotion par le son ».

Adibla, c’est quoi ? C’est une association technologique franco-coréenne qui vise à rendre notre écoute la plus pointue et la plus pratique possible. Grâce à la technologie bluetooth, tout est possible. La gamme Adibla correspondra donc aux plus sportifs d’entre nous (se prendre le fil des écouteurs à la salle de sport et s’arracher la moitié de l’oreille, est-ce qu’il y a pire comme sensation ?), mais aussi à ceux qui souhaitent travailler sans se sentir emprisonné(e) avec un cordon, ou juste pour ceux qui souhaitent écouter leurs podcasts préférés dans le bus. Bref, le sans fil est un vrai plus, que la marque a su développer en plusieurs gammes, allant même jusqu’à reproduire le son de nos casques préférés. Les plus mélomanes/pros d’entre nous seront donc ravis !

IMG_3697adibla écouteurs paris bluetooth

La qualité des produits Adibla tient dans la « Technologie audio J-NAT ». Comme le stipule le site internet de la marque, le J-NAT® se base sur des études psychoacoustiques très poussées pour déterminer comment le son doit être généré et traité pour qu’il soit le mieux perçu par l’oreille et le cerveau. C’est là que l’on redécouvre des petits détails que contiennent nos chansons préférées, et qu’on s’émerveille devant la puissance contenue dans ces petits objets, tout ceci en toute liberté, c’est validé ! 

IMG_3696
J’ai eu la chance de tester le « Neckmaster Life + » (le produit d’entrée de gamme). En 8 heures d’autonomie, celui-ci conjugue qualité (trois signatures audio : neutre, extra basses et classique), et praticité, grâce aux différents embouts livrés dans la boîte. Les écouteurs s’adaptent donc à toutes les oreilles, toutes les envies, et, qu’on se le dise, le son est juste fou, si bien que je ne me rendais même pas compte qu’on était en train de me parler ! (on le rappelle, on regarde bien à droite et à gauche avant de traverser donc !)

IMG_3699

Bon, et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je vous donne rendez-vous sur mon compte Instagram (@th.louis), un petit concours y est organisé pour gagner une paire de « Neckmaster Life + » (et ça vaut franchement le coup !)

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet d’Adibla, le page Facebook, le compte Twitter, ou encore le compte Instagram : @adibla_audio

Boutique :

51, rue Dombasle

75015 PARIS

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

Bonne journée, à très vite !

Une semaine, des découvertes #4

Bonjour bonjour !

Incroyable mais vrai, ceux qui me suivent depuis quelques temps se souviennent peut-être de la série « Une semaine, des découvertes », que j’avais mis en place ici même. Une manière de partager mes petits bons plans du moment, mes découvertes finalement. Et bien après la troisième édition (qui date d’octobre dernier, ah oui quand même..), en toute logique, voici la quatrième ! Au programme : des lunettes, une invitation au voyage, du whisky canadien (et pourquoi pas ?), un service révolutionnaire pour les flemmards parisiens, et ma petite musique du moment, go !

  • Des lunettes de soleil eco-responsables : Shinywood

Dans mon dernier article, je vous parlais de la marque Vuarnet, suite à mon passage dans leur première boutique parisienne. Et bien passion du moment oblige, j’ai découvert une autre marque, à l’esprit différent et ultra chouette : Shinywood. Les lunettes Shinywood sont des lunettes dont la monture pliable est fabriquée en bois ou en bambou ! J’ai directement été sous le charme de l’idée, et de l’esprit responsable que véhicule cette marque. Adaptée aussi bien pour les hommes que pour les femmes, les produits ne sont pas que chouettes sur le papier. Eh non, car Shinywood a travaillé dur pour que la qualité soit aussi au rendez-vous. Les montures des lunettes sont équipées de verres aux normes UV400 de catégorie 3, ce qui, en gros, implique une protection à hauteur de 100% face aux UVA, UVB, et UVC. Je crois que tout est dit, de jolis produits, de chouettes valeurs, une qualité évidente, et une livraison gratuite, on aurait presque envie d’un code promo pour en profiter. Oh, mais qu’est-ce que c’est ?

On me dit qu’en entrant le code THOMASLOUIS10 sur le site de Shinywood (sans minimum d’achat jusqu’au 31 mai 2017), notre commande se voit créditée de 10%. Une belle manière de se préparer à l’été !

IMG_0862IMG_0872IMG_0873Alors rendez-vous sur le site de Shinywood, la page Facebook, ou le compte Instagram (@shinywood_fr) pour en découvrir plus !


J’ai récemment fait la découverte de petits guides ultra bien-faits, et pensé pour tous. En effet, les Éditions Jonglez sont de petits livres réalisés par les habitants d’une ville, pour les habitants de cette même ville, mais aussi pour les voyageurs curieux. Le concept de faire (re)découvrir son lieu de vie à son voisin tout en restant touristiquement intéressant pour tous est un pari osé, mais réussi ! Car les lieux qui figurent dans les guides que je vous présente ici ne sont souvent pas présents dans les guides traditionnels, sont souvent insolites, et permettent facilement de sortir des sentiers battus, et du fameux « attrape-touristes ».

guides éditions jonglezIMG_0870IMG_0871

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet des Éditions Jonglez, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @editionsjonglez


pike creek whisky canadien
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)
Pike_Creek_10©shehanhanwellage
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)

Il y a maintenant quelques semaines, je me suis rendu à un déjeuner au Floyd’s (un, je cite, « bar & grill » parisien), dans le but de découvrir le nouveau whisky mis en place par Pernod, Pike Creek. On parle donc d’alcool, mais d’alcool canadien « authentique », qui a passé dix années en fûts, qui a parfait son vieillissement dans des anciens fûts de rhum, qui a été façonné par le temps et par les éléments (on note que les températures peuvent aller de 30 à -25 degrés !). Dave Mitton, ambassadeur de la marque, nous indique même que ce whisky se marierait très bien avec le chocolat noir, et autant vous dire que je suis un peu à deux doigts d’essayer ! Made in Ontario, Pike Creek a misé sur la double maturation, révélant ainsi des notes de fruits secs, de caramel et de vanille, et une couleur relativement ambrée.

Lors de ce déjeuner, nous avons eu la chance de pouvoir le déguster, mis en relief avec, par exemple, du sirop d’érable. Un mélange détonnant, que j’ai bien envie de reproduire pour briller en société avec classe et distinction !

Bientôt commercialisé au prix de 35€ (les 70cl) essentiellement sur http://www.barpremium.com, on est sur un joli cadeau pour la fête des pères, un anniversaire, ou, encore une fois, juste pour soi ! (À consommer avec modération hein !) Plus d’infos sur le site internet de Pike Creek !


clac des doigts
Bon, clairement, et j’en suis désolé, cette découvert s’adresse aux parisiens flemmards uniquement (pour l’instant, attendez la suite !), mais je ne pouvais pas ne pas vous en toucher deux mots. Clac des doigts, c’est ce service dont on rêve tous quand les aléas du quotidien nous jouent des tours. Vous le voyez, ce moment où l’entrejambe de votre pantalon craque en pleine réunion, où vous êtes cloué(e) au lit mais qu’il vous faut impérativement une aspirine, où votre porte se claque avec les clés à l’intérieur, où tout simplement où vous avez la flemme de sortir mais que vous avez faim ? Bon, et bien tout ça, Clac des doigts le fait pour vous. Cette entreprise, au nom plein de promesses, est donc en activité à Paris et en proche banlieue parisienne, pour le moment ! (Petit clin d’oeil aux grandes agglomérations françaises, ainsi qu’à Londres, Genève, ou encore Bruxelles ou Monaco, votre tour pourrait vite arriver !) Sans abonnement, sans minimum d’achat, et via un simple texto (au 06-44-60-99-90, garanti 100% réactif !), l’anniversaire de votre grand-mère sera donc fêté en temps et en heure avec un joli bouquet livré entre 30 et 50 minutes, et au meilleur prix ! Disponibles 7j/7, de 8h à minuit, les opérateurs de Clac des doigts se font un plaisir de satisfaire tous nos désirs (enfin tant que c’est légal hein !)

Encore plus d’infos ? Ca se passe sur le site de Clac des doigts, sur la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @clacdesdoigts


  • Mon petit coup de coeur musical du moment : Process, de Samphaprocess sampha album

Bon, clairement, je ne suis pas journaliste musical, je n’ai pas l’oreille absolue non plus, mais, comme tout le monde ou presque, j’écoute et je découvre régulièrement des morceaux. Je connaissais déjà Sampha à travers sa « collaboration » avec SBTRKT (Hold on), et sa voix me faisait un petit quelque chose ! (ouuuh) Process est son premier album solo, c’est donc tout naturellement que je l’ai écouté, avec attention. On l’aura compris, j’ai adoré, la voix de cette personne est quand même très satisfaisante à l’écoute, et posée sur certaines chansons comme (No one knows me) Like The Piano, on est sur quelque chose d’assez abouti, voire de très « puissant » (toutes proportions gardées sur ce terme).

Bref, encore une fois, je ne vais pas vous en faire une critique complète et poussée, mais je ne peux que vous conseiller d’écouter. Tout simplement. Et de vous faire votre propre avis !

Allez, on essaie de se refaire des petites découvertes plus vite que la dernière fois, en attendant bonne journée à tous !

Mes bonnes adresses à Paris #1

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle de plusieurs « bonnes adresses », où j’ai, en tout cas, envie de me rendre régulièrement, pour travailler, boire un café, ou tout simplement manger. Mon métier actuel me permet de travailler d’où je veux, la qualité et l’ambiance de certains lieux sont donc primordiales pour moi. Je me permets également de vous préciser que toutes ces adresses sont validées par moi et moi-même, après au moins deux passages (= deux tests, donc), de sorte à être bien sûr de vouloir vous les présenter.

Ici, je vais donc vous présenter quatre adresses, toutes différentes, aux quatre coins de Paris (bon, peut-être que je m’emballe un peu là) : un coffeshop, un resto végé, un café-libraire-galerie, et un healthy « pas chiant » (vous comprendrez plus bas !). J’ai essayé de prendre un maximum de photos, de sorte à rendre la chose la plus parlante possible, et de rendre justice au mieux à chaque endroit. Go !

 


  • Le coffeeshop : Passager

 

Au coeur du 11ème arrondissement, près de l’arrêt de métro Ledru-Rollin, se situe Passager, mon coffeeshop parisien préféré. Posté sur une avenue, c’est pourtant une espèce de petit cocon qui nous attend lorsque l’on franchit la porte. Au programme : un accueil hyper chaleureux, de la musique chouette mais pas trop forte (très appréciable quand on souhaite travailler tranquillement), une déco qu’on verrait bien dans notre appartement, bref, que du bon ! Je vais vraiment très souvent chez Passager, j’ai donc eu le temps de tester la carte un minimum, nourriture comprise. Et, en bref, c’est bon, ça ne se prend pas la tête, c’est abordable, je ne sais pas vraiment quoi vous dire de plus à part de foncer et de tester ! Si vous avez un moment, n’hésitez vraiment pas à aller boire un petit cappuccino assis bien tranquillement face à l’agitation parisienne, c’est presque jouissif. Je vous laisse avec une flopée de photos, qui parleront probablement mieux que moi.

Passager café

107, Avenue Ledru-Rollin 75011 PARIS

(Métro : Ledru-Rollin)

Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 18h30

Page Facebook

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshop

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager café coffeshop paris 11 bastille


  • Le végé : Primeur

 

Ami(e)s végétalien(ne)s, Primeur est votre nouvelle cantine ! Postée dans une petite rue calme du quartier de Belleville, ce petit resto est tout ce que j’aime. Simple, sans chichis, très abordable, accueillant (mention spéciale au personnel), et très bon (ce qui est un détail non négligeable) ! Je ne suis pas végé de base, mais j’y reviens régulièrement, et je pense qu’il y a une raison à ça ! Le cuistot s’essaie parfois à des mélanges qui s’avèrent toujours savoureux, un brunch dominical (à 20€, amis parisiens, c’est à noter !) a été lancé il y a maintenant quelques semaines, le « Chili sin carne » est toujours une réussite, bref, Primeur, c’est un peu comme à la maison. Je vous laisse une nouvelle fois avec des photos !

 

Primeur

4, rue Lemon 75020 PARIS

(Métro : Belleville)

Ouvert tous les jours de 12h à 15h et le jeudi/vendredi/samedi de 19h à 22h

Page Facebook


cantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétarien


  • Le café/libraire/galerie/endroit cool : La Régulière

 

Vous les connaissez, ces endroits où on se sent « vraiment bien », et où on resterait des heures ? Eh bien, pour ma part, c’est à la Goutte d’or que ça se passe, à la Régulière. Librairie, café, parfois galerie et lieu d’échange, il n’en fallait pas plus pour que cet endroit ait sa place dans mon classement.

Côté librairie, la sélection remporte tous les (mes) suffrages : un choix plutôt très pertinent, de littérature contemporaine, d’essais sociétaux, culturels, mais aussi de BD et de livres illustrés. On a juste envie de se choisir un petit bouquin et d’aller s’installer sur les fauteuils du coin café. Personnellement, j’y vais plus souvent pour travailler, et c’est un bonheur absolu. Le lieu est hyper lumineux, l’ambiance est paisible (on reste dans une librairie hein !), on y boit du café, bref, idéal lorsque l’on souhaite un petit moment de répit.

La Régulière

43, rue Myrha 75018 PARIS

(Métro : Château Rouge ou Barbès-Rochechouart)

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 13h à 19h

Page Facebook

la régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrha


  • Le healthy « pas chiant » : Nous Valmy

 

Si vous êtes parisien, vous connaissez peut-être déjà « Nous ». Car avant celui-ci, il y en avait déjà deux, un rue de Châteaudun (Paris 9), et l’autre rue de Paradis (Paris 10). Le petite troisième s’est donc installé il y a quelques jours au bord du canal Saint-Martin (on note le bon plan pour cet été !), dans une ambiance ethnique et colorée, on adore !

Et, plus concrètement, qu’est-ce qu’on y mange ? « Nous Valmy » propose une carte de street-food qualitative et souvent healthy, basé sur du fait maison, sur des produits de saison, et sur beaucoup d’amour ! La spécialité de ce nouveau venu, c’est le bol de poisson (testé et approuvé, donc), dont la sauce curry est une petite merveille ! Un bol, en bref, c’est du riz, une salade (de saison, donc), du houmous, quelques graines, et la viande/poisson/boulettes veggie de notre choix. Mais sur la carte, on trouve aussi des « nourritos », des « nurgers », des petits plats à partager, bref, des produits de la cuisine du monde revisités avec des produits bio et naturels. C’est toujours une bonne idée !

Bon, on mange (très bien), à tout petit prix, au bord de l’eau, servi par une équipe hyper sympa, je ne sais pas trop quoi dire de plus !

 

Nous Valmy

53, Quai de Valmy 75010 PARIS

(Métro : République ou Goncourt)

Ouvert du lundi au vendredi 12h à 14H30, puis de 19h à 22H30 et le samedi/dimanche de 12h à 16h et de 19h à 22H30.

Site internet/Page Facebook

Nous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouverture

 

À plus tard pour d’autres bonnes adresses !