Revue : les produits Horace

Hello !

Aujourd’hui, c’est beauté ! Je suis depuis pas mal de temps maintenant la marque Horace, et ai eu l’occasion (depuis pas mal de temps également) de tester la majorité des produits qu’elle propose.

À l’occasion du lancement des deux gels douche (Bergamote d’Italie/menthe poivrée et Cèdre de Virginie/feuilles de sauge), je me suis dit qu’une revue plus globale serait probablement la bienvenue !

horace marque avis soins homme produits

Pour commencer, le petit point info : La marque Horace est une marque que j’aime beaucoup, en raison de la qualité générale des ses produits, mais également pour l’esprit détendu (mais pas trop) et plein de bon sens qu’elle véhicule. En les lisant, on a un peu tous envie de faire partie de la team Horace finalement !

horace marque avis soins homme produits

L’idée de base est, pour la marque, de distribuer des produits simples, efficaces et beaux, de sorte à proposer une meilleure expérience de grooming (en bref, de toilette) aux hommes. Peau sèche, peau mixte ou peau grasse, l’objectif est d’aider notre peau à réguler son pH, sans intermédiaire, et made in France ! Sur le papier, on peut quand même se dire que ça démarre bien ! Mais qu’en est il des produits ? Voici donc mon avis sur ceux que j’ai eu l’occasion de tester :

 

horace marque avis soins homme produitsIMG_7870

Attention, coup de coeur ! Je teste pas mal de produits de ce type, mais celui-ci m’a particulièrement plu, pour plusieurs raisons :

– Le packaging, outre le fait qu’il soit épuré (comme tous les produits de la marque, et ça, j’adore), est extrêmement pratique à manipuler, grâce à sa forme de tube. Premier point !

– J’ai également particulièrement aimé l’odeur, et ça n’est pas un détail lorsqu’il s’agit de soins pour le visage qu’on laisse poser plusieurs minutes ! Une espèce de mélange à base d’argiles et de karité qui, à mon sens, donne une douce odeur d’amande ! (donc de karité, merci Thomas)

– L’argile, précisément, est le genre d’ingrédient que j’aime retrouver dans la composition de mes soins. Ici, argile verte et argile rose sont mélangées, et donne un rendu « bonne mine » après avoir laissé poser le masque 15 minutes sur la peau. On adore !

En bref, je ne suis pas persuadé de lui trouver un vrai point négatif, on est donc sur un coup de coeur ! (et ça, c’est quand même hyper chouette)


horace marque avis soins homme produits

Un nettoyant qui ne tire pas la peau après utilisation, c’est possible, et celui-ci en fait partie ! Ce nettoyant visage est conçu à partir de plusieurs actifs, notamment du charbon actif japonais, qui assainit et purifie la peau, tout en donnant au produit cette couleur noire assez originale !

Sur le site, il est conseillé d’émulsionnez 1 à 2 doses sur le visage. Je ne pense pas avoir un visage difforme, alors je me contenterai de vous en conseiller plutôt 2 pompes, car une seule n’a pas l’air de me suffire ! Comme le masque purifiant, ce produit est sans parabène, sans sulfate, et n’est pas testé sur les animaux. Après quelques temps d’utilisation, et malgré les autres produits que je peux tester, j’en suis à mon deuxième flacon. Un bon indice sur la qualité de cette petite chose !


IMG_7872

C’était la première fois que j’utilisais un exfoliant sous forme d’éponge, et le test est plutôt concluant. Une fois l’éponge bien humidifiée, il suffit d’appliquer du nettoyant dessus, et de frotter (pas de poncer hein) le visage, pour éliminer nos petites peaux mortes, et réguler notre petit sébum. 100% végétale, et biodégradable, la sensation post-exfoliation est très agréable, la peau est douce, autant que l’utilisation ! C’est la raison pour laquelle cette éponge est également adaptée aux peaux sensibles, on le note !


IMG_7875

Avec le nettoyant, cet hydratant visage est un best-seller de chez Horace. Conçu à partir de 96% d’ingrédients naturels, sans parfum/parabène/silicone, et non-acnégène, ce produit a l’air d’avoir tout pour lui !

Les crèmes hydratante sont les produits que je trouve les plus compliqués à tester, car les résultats sont souvent réels au bout d’un long (long) moment ! J’ai beaucoup aimé la texture, et l’absence d’odeur entêtante qu’on retrouve souvent dans ce type de produits. Comme indiqué sur le site, il est vrai que le produit pénètre très rapidement sur la peau (sans laisser de résidus), ce qui est un atout non négligeable !


IMG_7876
Alors oui, j’ai photographié les produits après utilisation, ils sont un peu marqués par la vie, pardon pour ça !

Dans un esprit d’évasion, de voyage en Italie ou dans l’est des États-unis, ces deux petites nouveautés sont apparues chez Horace. Impossible de louper ces odeurs si particulières, que je n’avais jamais senti ailleurs. Les ingrédients ont une identité olfactive très marquée, et je crois que c’est précisément ce genre de parfums qu’on aime ou qu’on déteste. Si vous en avez l’occasion, je vous invite donc fortement à les sentir !

À l’application, ces gels douche ne moussent pas outre mesure, comme la plupart des produits que l’on retrouve dans le commerce, probablement en raison des 99% d’ingrédients naturels qui évincent les additifs dans la composition, yes !

 

 

Voilà pour cette petite revue, j’espère qu’elle vous aura plu ! À noter que je n’ai pas testé l’intégralité des produits Horace. En effet, la marque a également développé, par exemple, une gamme de produits dentaires (brosse à dents, cure-dents aux huiles essentielles, etc.) que je n’ai pas eu l’occasion de tester.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet d’Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram.

Bonne journée !

Mes produits capillaires du moment

Hello !

Aujourd’hui, c’est en mode « blogueur beauté » que je vous retrouve ! Des cheveux, on en a (presque) tous (un coucou à Pascal Obispo s’il passe par là), et on y fait souvent très attention. Moi le premier. Quand je dis « faire attention », j’entends que je me coiffe, que je teste un maximum de shampooings, et que j’essaie de me mettre aux soins pour rendre ma masse capillaire belle et soyeuse au quotidien, rien de plus. (mais, entre nous soit dit, quelle tannée en soi de devoir rester dix minutes sous la douche à attendre que ça pose.. bref !)

Alors évidemment, une « routine » capillaire, ça change, ça évolue en fonction des produits que l’on découvre, de la santé de nos cheveux, etc. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous faire part de mes produits « du moment », go !

  • Le « Playgum déstructuré » de chez Vivelle Dop :

Ce produit, c’est un peu le pilier de ma routine capillaire. Je l’utilise depuis plusieurs années maintenant, et je ne m’en lasse pas ! J’ai eu beau tester d’autres cires, gels, et autres pâtes fixantes, je reviens toujours vers ce produit pour me coiffer (mais ça va peut-être changer avec celui que je teste en ce moment, affaire à suivre !). Comme son nom l’indique, il ne fixe pas de manière immuable les cheveux, et il est donc totalement possible de changer sa coupe, ou de repositionner une mèche rebelle ! De plus, il est hyper pratique à utiliser, facile d’utilisation, et ne fait pas partie de ces produits extrêmement collants sur les doigts, donc désagréables. La texture ressemble un peu à du dentifrice, et l’odeur – même si elle n’a rien d’extraordinaire – est très agréable. En bref, c’est un peu mon indispensable, jusqu’au jour où j’en trouverai un nouveau ! (vos conseils et recommandations sont d’ailleurs les bienvenus !)

playgum vivelle dop déstructuré

  • Le « Trigger Happy » de chez Johnny’s Chop Shop :

J’ai découvert ce produit lors d’un voyage presse à Londres, avec la marque Johnny’s Chop Shop, qui est désormais disponible dans nos Monoprix français ! (Si vous avez l’occasion d’aller découvrir ça, je vous le conseille, ce sont de très bons produits) L’idée du spray texturisant me plaît beaucoup, mais, malgré plusieurs essais, aucun n’avait retenu mon attention. Celui-ci, en plus de son odeur très « salon de coiffure pro » (est-ce que cette phrase est bien claire ?),  fait le job avec brio. Effectivement, en très peu de pulvérisations, il… texturise le cheveu ! (Bien vu pour un texturisant). Je me permets de le signaler, car ça n’est pas le cas de tous les produits de ce type. Le « Trigger Happy » est donc ce type de produit que l’on peut utiliser tout le temps : en retard au travail, pas le temps de se laver les cheveux, un coup de spray et Afida Turner est dans la place ! (On s’emballe) Gros favori !

spray coiffant texturisant johnnys chop shop

  • Le Bedroom Hair de chez Kevin Murphy :

Ici, même principe que le produit précédent, mais pas totalement (c’est sûr, sinon peu d’intérêt, me direz-vous, et vous auriez raison !) Le « Bedroom Hair » texturiste également le cheveu, mais la façon de le faire est beaucoup moins humide (littéralement) que le « Trigger Happy ». À aucun moment, on n’a besoin d’attendre qu’il sèche, il agit presque de la même manière qu’un shampooing sec finalement ! Inutile de vous expliquer que le résultat est au rendez-vous, et le « Bedroom Hair » pourrait même se suffire à lui-même, lorsqu’il s’agit de se coiffer avec un effet « retour de plage à Copacabana » le matin. Pratique et efficace !

bedroom hair kevin murphybedroom hair kevin murphy

  • Le Damage Remedy de chez Aveda (pardon pour la qualité des photos, je n’ai pas d’explication plausible..) :

Alors là, on balaie les shampooing et autres produits pour coiffer le cheveu, on parle soin ! Par soin, on entend un produit que l’on applique régulièrement, voire quotidiennement, afin d’atteindre un résultat satisfaisant et conforme aux promesses tenues. Ce genre de produit est compliqué à trouver, car, précisément, ils atteignent rarement leurs objectifs sur une longue durée. Le « Damage Remedy » est donc censé « réparer » le cheveu et le protéger contre la chaleur. Je dois bien l’avouer, à part, de temps à autre, lorsque j’utilise un texturisant, je ne me sèche que rarement les cheveux au sèche-cheveux, je n’utilise pas de lisseur ou autre appareil chauffant, bref, je ne suis pas la cible première. Pour autant, « réparer » le cheveu, on dit pourquoi pas ! Simple d’utilisation, il suffit d’appliquer ce produit sur cheveu mouillé, et de sécher. Pas besoin de le retirer donc (côté pratique : 10/10). L’effet que ce soin laisse sur les cheveu me donne l’impression de sortir de chez Jacques Dessange : de manière instantanée, les cheveux sont doux, soyeux, on aurait presque l’impression qu’ils sont en bonne santé dis donc ! Et, bien évidemment, à la longue, je les ai senti beaucoup plus simples à « travailler », beaucoup plus vivifiés, plus sains quoi !

aveda produits cheveuxaveda cheveux produitsaveda produits cheveux

Voilà pour ce petit tour d’horizon de mes produits capillaires du moment ! J’adore tester de nouveaux produits, il est donc fort probable que, si je vois que cet article vous a plu, j’en refasse un autre dans les semaines à venir. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques/suggestions en commentaire, en attendant, je vous souhaite une bonne journée !

Pier Augé, la valeur de la peau.

Bonjour !

Alors, aujourd’hui, je vous parle de mes nouveaux produits chouchous du moment, en terme de soins ! Pier Augé, vous l’aurez compris, est une marque française créee il y a plus de 50 ans par un passionné, qui, entre autre, fut précurseur des cosmétiques pour hommes. C’est, entre autre, ce dont on va parler ici, mais pas que !

Car oui, Pier Augé m’a tapé dans l’oeil (notons l’expression) notamment en raison de ses valeurs plutôt très marquées, et très bonnes, de fait. En partant du postulat que « puisque la peau est une formule, il doit être possible de la reproduire », la formule créée par Pier Augé (la « Base Dergyl », de son nom) reprend toutes les composantes de notre peau, de sorte à nous apporter des soins sur mesure !

Même si la marque a conquis l’étranger, Pier Augé n’en reste pas moins une entreprise 100% française, conçue à Châteauroux, des matières premières jusqu’au packaging ! Et ça, on adore ! Distribués en (para)pharmacie, sur internet, ou encore en institut de beauté, les produits Pier Augé s’occupent de notre petit corps, mais aussi de notre visage ! Certains d’entre eux sont même dédiés aux hommes, et c’est ceux-ci que j’ai testé !

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in france

J’annonce, il y a des coups de coeur ! Je suis habituellement plutôt difficile en matière de soins, ça m’ennuie un peu, je ne vois jamais de résultats, bref, un peu le « client difficile » par excellence. Mais on s’y fait, on teste, on découvre, et on se créé un esprit critique !

La gamme « Men » de Pier Augé est, en premier lieu, très complète : un masque, un contour des yeux, un soin hydratant, un baume après-rasage, et un gommage, la totale !

Le produit qui m’intéressait le plus était sans doute le contour des yeux anti-fatigue. Car, qu’on se le dise, il y a des jours où j’ai tellement de valises sous les yeux qu’on pourrait prévoir un petit voyage tous ensemble sans problème avec elles ! (ovation du public) Bref, j’ai donc testé ce produit, une fois, deux fois, trois fois, et depuis, il est devenu une habitude, une routine beauté, comme on dit. Dès la première fois, j’ai senti des effets « défatiguants », lissants, laissant même apparaître un regard plus vif, plus malicieux (ok je m’emballe). Conçu pour tous types de peaux, je crois que c’est mon petit préféré de la gamme !

IMG_4441IMG_4446

Le masque relaxant sans rinçage a également attiré mon attention car, précisément, sans rinçage, mais aussi car défatiguant/anti-pollution. Le masque idéal pour un citadin donc ! Et, effectivement, en deux temps trois mouvements, la peau est réveillée de manière lumineuse et hydratée, voire retendue ! Tout bon quoi !

IMG_4440IMG_4447

Alors voilà, ce sont mes deux coups de coeur de la gamme, mais je crois pouvoir affirmer sans grande difficulté que les produits « Men » sont tous d’une qualité assez probante, et se complètent les uns les autres avec pertinence. Le gommage (aux billes de Jojoba) est doux, donne un grain de peau affiné, le baume après-rasage laisse une sensation de confort assez appréciable, tout en laissant une texture assez fraîche, et le soin hydratant (à la texture non grasse !) hydrate vraiment la peau (ce qui commence visiblement à devenir notable dans les cosmétiques), tout en protégeant la peau des agressions extérieures. Bref, une gamme complète et efficace, idéale à (s’)offrir pour rendre à la peau toute sa valeur !

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in franceIMG_4444IMG_4442IMG_4445Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in franceIMG_4448

Homme ou femme, ce qui suit peut vous intéresser ! Avec le code promo THLOUIS, 20% vous seront offert sur l’ensemble du site http://www.pierauge.com/. Ce code est valable pendant trois mois. Une bonne manière de découvrir un (ou plusieurs) produits de cette chouette marque ! À noter que j’ai également eu l’occasion de tester des produits pour femmes, et je pense que mon avis peut également s’appliquer de manière positive à ces produits (notamment le baume corps nourrissant au monoï et à l’orchidée !)

Deuxième annonce ! En ce moment, sur mon compte Instagram (@th.louis), un concours est organisé pour tenter de remporter la gamme « Men » entière. Une manière encore plus simple/sympa de découvrir la marque ! Rendez-vous juste ici pour y participer (pas de souci, c’est on ne peut plus simple !)

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in france

Par ailleurs, cette jolie salle de bain nous a gentiment été prêtée par Le Pigalle, un hôtel qui, comme son nom l’indique, est situé dans le quartier parisien de… Pigalle ! Pour en voir plus, ou pour les suivre,n’hésitez pas à vous rendre sur leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Lepigalleparis

Pour plus d’infos, ou pour voir tous les produits proposés par Pier Augé, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @Pier_Auge

À très vite !

 

Article sponsorisé

 

Crash test : 5 nettoyants pour la peau !

comparatif crash test nettoyant peau visage

Bonjour !

De plus en plus, certain(e)s d’entre vous me demandent sur Instagram (@th.louis, au cas où !) de parler de soins, de partager ce que j’utilise au quotidien, ou tout bêtement de tester des produits. Alors, je ne suis certainement pas EnjoyPhoenix, mais je m’exécute, avec un premier article « beauté » qui me correspond totalement. Car oui, niveau « produits de beauté », je ne passe pas ma vie chez Sephora, mais j’ai un « indispensable » : le nettoyant pour la peau. C’est, comme on dit, ma routine, j’en utilise matin et soir, presque régulièrement, et sa qualité est donc primordiale ! Je me suis donc décidé à en tester plusieurs, que je n’avais pas testé auparavant, et vous en faire une petite revue, de manière subjective, bien entendu ! À noter que je me suis attelé religieusement à tester les produits à fond, au minimum sur une semaine ! Cinq produits, cinq marques, à petits prix, ou un peu moins, vendus en grande surface ou non, bref, il y en a pour tout le monde !

  • Le nettoyant visage Horace :

Horace est une marque que j’ai découvert grâce à Instagram, et dont le packaging m’a beaucoup plu, car complètement dénué de fioritures, sobre et efficace ! Le marketing étant une raison complètement valable, j’ai donc voulu tester leur nettoyant visage. Conçu à base de charbon actif japonais, il est, selon le flacon, « purifiant naturel, et doux », « pour tous types de peaux ». Petite précision, j’ai la peau à tendance grasse (et oui, et oui, ça arrive !).

Bref, alors concrètement, ça se présente comment, c’est bien, c’est pas bien ? Le nettoyant en soi a une couleur noire, qui m’a un peu surpris au premier abord, pas du tout négativement, on s’entend ! Concernant l’odeur, elle est franchement neutre, je crois que je ne saurais même pas la comparer à une quelconque fragrance universelle. Cette absence d’odeur est plutôt un point positif pour moi, qui n’aime pas forcément sentir la rose musquée ou le musc dans mes soins cosmétiques. Bref, après plusieurs jours d’utilisation, il me semble que je suis pleinement convaincu par ce produit, qui laisse la peau impeccable. Petit détail qui pourrait avoir son importance : la couleur noire ne tâche absolument pas le lavabo, et s’écoule comme un produit lambda ! Pas besoin de passer l’éponge chaque matin, ouf. Un critère qui me fait dire qu’un produit est, selon moi, bon, est l’envie de le racheter. Et, pour le coup, je pense sincèrement pouvoir affirmer que je pourrais le racheter, voilà, c’est dit !

Plus d’infos et de produits sur le site internet de Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Horace.co

nettoyant horaceIMG_3947

  • Le « Oil Eliminator » de Kiehl’s :

Bon, ce produit est un peu plus spécifique que les autres, car présenté « pour hommes », et dont la cible est plutôt les peaux grasses. Mais l’idée de base reste la même, il s’agit d’un nettoyant pour le visage, et je suis persuadé que certain(e)s d’entre vous ont aussi la zone T qui brille en fin de journée (ah si si, s’il vous plaît !). La particularité de ce produit est qu’il est également exfoliant. Alors un exfoliant doux, évidemment, mais les grains sont quand même assez présents à l’application pour le noter ! J’ai une affection toute particulière pour Kiehl’s, notamment pour le personnel en boutique, qui est d’une gentillesse et d’un professionnalisme à toute épreuve. Je vous conseille d’ailleurs, si un jour vous décidez à vous procurer des produits de la marque, à vous rendre en magasin si vous en avez l’occasion, de sorte à recevoir des conseils de qualité, sur votre peau, et seulement votre peau ! Bref, pour revenir au produit en soi, je crois que c’est un très très bon produit, l’odeur n’est absolument pas chimique, on a presque l’impression de faire du bien à notre peau en l’appliquant (ah ben tiens, c’est le principe). L’utilisation quotidienne de ce produit « exfoliant » n’a absolument pas abîmé ma peau à la longue, bien au contraire ! Vous l’aurez compris, je rachète !

Rendez-vous sur le site de Kiehl’s, la page Facebook, ou le compte Instagram (@kiehlsfrance) pour plus de détails !

IMG_3953nettoyant oil eliminator kiehl's vert

  • Gel fraîcheur nettoyant Monoprix :

Un produit de grande surface, enfin ! Peu onéreux (de souvenir, moins de 5€), une petite blague sur le flacon comme sait si bien le faire l’équipe marketing de Monoprix, je me suis dit « ça vaut le coup d’essayer ! ». À l’application, la texture de ce produit est assez consistante, beaucoup moins liquide que les deux précédents produits par exemple. Je ne sais pas si ce point m’a dérangé, mais je l’ai noté dès la première utilisation, et, de fait, étaler le produit sur le visage est un peu moins facile, moins agréable également. Rien de bien grave en soi, on chipote, on chipote hein ! Pour ce qui est de l’effet, évidemment, ça reste un nettoyant d’entrée de gamme, il est moins probant que les autres, mais pour le prix, il fait le job, et c’est franchement totalement acceptable ! Le racheter ? Honnêtement, pourquoi pas, mais plutôt à l’occasion, en vacances par exemple ! Mais je ne crache pas du tout dessus, assurément !

IMG_3951gel nettoyant fraicheur monoprix

  • Le nettoyant visage Bivouak :

Celui-ci, je l’aime beaucoup ! Les effets sont peut-être les plus rapidement visibles, dès la première utilisation. À peine étalé, ce nettoyant (à l’odeur un peu boisée, que je ne porte pas forcément dans mon coeur, mais rien de fondamentalement dérangeant, vraiment !) donne directement un effet « sec » sur la peau. « Sec », on s’entend évidemment, mais « nettoyé en profondeur », vraiment vraiment très agréable ! À noter que Bivouak est une marque de soins masculins essentiellement, et propose des produits pour la barbe, des coffrets, etc. On est donc d’accord que je rachèterais sans souci aucun !

Rendez-vous sur le site internet de Bivouak, la page Facebook, ou le compte Instagram @bivouakfr pour plus d’infos.

IMG_3943nettoyant visage bivouak

  • La mousse nettoyante fleur de vigne Caudalie :

J’ai eu la chance de recevoir des produits de la très bonne marque Caudalie, dont cette mousse nettoyante qui, comme son nom l’indique, a une consistance différente des  produits précédents. En premier lieu, la texture mousse m’inspirait peut-être un peu moins confiance que la texture gel, pour une raison obscure. Néanmoins, le produit, outre son odeur fraîche et légère si agréable, fait vraiment le travail avec brio ! C’est la première fois que je testais des produits Caudalie (dont le masque purifiant, une tuerie par ailleurs), et je sens que ça ne sera pas la dernière ! On rachète, yes !

Plus d’infos sur le site de Caudalie, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Caudalie !

mousse nettoyant caudalie fleur de vigneIMG_3949

Bon, et bien c’était le premier vrai article « beauté » du blog, j’espère qu’il aura été pertinent, ou au moins utile, n’hésitez pas à me faire vos retours ! Personnellement, j’ai plutôt aimé prendre du temps pour tester tout ça et vous en faire un petit debrief !

Bonne journée, à très vite !

City trip à Copenhague !

Hello !

 

De retour de Copenhague, je me suis dit qu’un petit article pourrait être plutôt intéressant. Car outre les balades dans la ville, les « choses à voir », et autres attractions touristiques, j’ai eu l’occasion de tester quelques adresses, dont certaines plutôt très chouettes !

Bon, en bref, pour ceux et celles qui ne connaissent pas du tout Copenhague, procédons par ordre. C’est donc la capitale du Danemark, et le pays où, paraît-il, le taux de bonheur est le plus élevé au monde. Les danois ont même créé un concept, le « Hygge », que l’on retrouve dans certains livres qui lui sont consacré. (du type : Le livre du Hygge, écrit par Meik Wiking, et paru en novembre 2016 aux éditions First (bon, un peu marketing sur les bords, mais ça vaut le coup de le feuilleter en librairie).

IMG_3991

Copenhague, c’est aussi des vélos, beaucoup beaucoup beaucoup de vélos ! Sur la route, ces derniers font clairement la loi, les pistes cyclables sont légion, et si, par malheur, un piéton venait à ne pas regarder avant de traverser, la collision est totalement envisageable. Les vélos sont partout, garés n’importe où, parfois n’importe comment, c’est assez impressionnant. Pour notre séjour, nous en avons loué, histoire de se fondre dans le décor, et de découvrir la ville de manière hyper agréable. Sauf que rouler sur une piste cyclable à Copenhague, c’est un peu comme rouler sur l’autoroute du soleil un samedi de juillet. Il ne faut surtout pas dévier de sa trajectoire, l’angoisse de percuter un autre cycliste est palpable.. Bref, quoiqu’il en soit, Copenhague est une ville extrêmement agréable, à l’ambiance posée, où, comme on dit, « il fait bon vivre », j’ai adoré !

IMG_3992IMG_3980IMG_3965IMG_3995IMG_3996IMG_3994IMG_3993

IMG_3998IMG_3997

Parmi nos petites visites, on a découvert le jardin botanique (hyper sympa pour se poser), même si les serres ne sont pas extraordinaires. Mais bon, c’est gratuit, c’est sympa, et la vie est belle ! Nous avons également découvert le quartier de Christiania, notamment l’église de Notre-Sauveur (située au milieu du quartier), où l’on peut monter, non sans efforts. La vue est plutôt très chouette, je vous laisse juger par vous-même :

IMG_3978IMG_3979IMG_3964IMG_3963IMG_3981

Concernant les bonnes adresses, Copenhague n’est pas en reste ! Pour manger, pour se faire plaisir, ou même pour boire un verre, je dois dire qu’on a plutôt bien géré notre coup ! Presque tous les lieux où nous allions étaient chouettes, alors voici un petite sélection, non exhaustive, bien évidemment !

  • Cucaracha : Nous sommes allé boire des verres dans ce pub qui, de base, n’inspire pas plus que ça l’ambiance « hygge » associée à Copenhague. Et c’est plutôt vrai ! Outre les bougies posées sur les tables, les gens fument à l’intérieur, chantent tous ensemble les tubes danois que la serveuse met, et enchaînent les girafes de bière comme jamais. Mais au final, on y est bien. Pour le coup, on est sur un lieu typique, que j’étais plutôt content de découvrir en tant que français, perdu dans la meute danoise ! (Je n’ai pas pris de photos, la lumière était vraiment trop sombre)
    Adresse : Gothersgade 41, 1123 København K

 

  • Madam Chu’s : Un peu plus branché, ce bar à l’ambiance un peu « asiatisante » propose des cocktails hyper chouettes : vodka/saké/fruits de la passion/rhubarbe, ou encore rhum/mûre/basilic/citron vert. Des banquettes, un grand bar, une petite terrasse, de la musique plutôt hip-hop, c’était franchement une belle découverte !

    Adresse : Gammel Strand 40, 1202 København K

  • Papiroen et Tovernhallerne Market : Deux marchés couvert/food courts, où on peut s’installer pour manger, boire une bière, un café, bref !

    Ma préférence va à Papiroen, qu’on retrouvera dans le quartier de Christiania. Situé en bord d’eau, le Copenhagen Street Food est un concentré de cuisines du monde, impossible de choisir ! Et, petit supplément d’âme, les halles sont juste à côté du musée d’art contemporain, où sont notamment présents une installation de Yoko Ono, ou encore un film de 24 heures (basé sur l’heure exacte qu’il est au moment où on le visionne) réalisé par Christian Marclay.

    IMG_3986IMG_3985IMG_3984IMG_3983IMG_3990IMG_3989(1)IMG_3988IMG_3987IMG_3982

    Copenhagen Street Food
    Warehouse 7 & 8
    PapirØen
    Trangravsvej 14
    1436 Copenhagen K

    Le deuxième marché se trouve aux stations Nørreport Station et Nørreport Metro. Les halles de Copenhague (Tovernhallern Market) sont le plus grand marché de la ville. Ici, on vend plus de produits « bruts » qu’à Papiroen, mais il est totalement possible de manger « sur le pouce » parmi tous les stands présents. On s’attable, on profite de l’ambiance hyper détendue, bref, top top !

    IMG_3960

  • IMG_3962IMG_3961IMG_3958IMG_3959Toverhallerne Market
    Frederiksborggade 21
  •  Väkst : On passe du tout au tout avec ce restaurant un peu plus chic qu’un simple bout de table. Mais bonne découverte lorsqu’on souhaite se faire un vrai bon resto (au menu imposé, attention aux gens difficiles) ! Ambiance bistronomique dans ce lieu ouvert par Host (un autre restaurant de Copenhague conseillé par un ami, visiblement en travaux au moment où j’écris cet article, mais dans le même esprit que Väkst). Au menu, du porc tendre comme jamais, accompagné d’une sauce un peu piquante mais juste parfaite, et de légumes croquants dans une sauce hyper subtile. Personnellement, j’ai adoré, ce genre de lieu me parle vraiment vraiment ! Et, bien évidemment, l’endroit est canon ! À noter que, tout autour de cette adresse, le quartier est vraiment chouette : plein de petites échoppes, de friperies, et de cafés sympas !

    IMG_3973IMG_3972IMG_3968IMG_3967(1)IMG_3969IMG_3971IMG_3966

    Väkst
    Sankt Peders Stræde 34
    1453 København K

    Pour une pause café, très honnêtement, je ne crois pas avoir d’adresse particulière à donner, Copenhague regorge de petits coffeeshops trop chouettes, souvent avec le wifi (détail parfois important lorsqu’on est touriste !), malgré des prix qui feraient même bondir un parisien (4€ le café, ça commence à faire beaucoup les enfants !).
    Mais Copenhague, c’est aussi le design, des boutiques de déco toutes aussi belles les unes que les autres. (Typiquement, la boutique Hay est, je crois, un incontournable !) Il y en a partout, le choix est plutôt très vaste pour les amateurs de jolies choses. J’ai noté une seule adresse, mais il me semble qu’il pourrait y en avoir une dizaine sans souci :

  • Plint : En se baladant dans la rue commerçante de Copenhague, nous sommes tombés sur une boutique où on voudrait tout acheter, aux prix plutôt abordables (pour la Scandinavie, on s’entend hein !), bref, tout ce qu’on aime ! On trouve un peu de tout, des tasses, des soins pour le corps, des paniers, bref, les photos seront probablement plus parlantes, mais j’ai noté l’adresse dans un coin de ma tête !

    IMG_3975IMG_3977IMG_3974IMG_3976

    Plint
    Købmagergade 50
    1150 København K

 

Voilà, en bref, quelques « bonnes » adresses que j’ai pu récolter pendant mon séjour danois, sait-on jamais, si certains d’entre vous s’y rendent, ça peut toujours servir !

N’hésitez pas à me donner les votre si vous en avez aussi, je vais probablement y retourner, parce que, qu’on se le dise, j’ai vraiment vraiment aimé !

 

Bonne journée, à très vite !

 

#Summer vibes #2 : 4 cocktails estivaux à base de thé glacé

Hello !

 

Encore une fois, l’été arrive, on continue la série « Summer vibes » avec des cocktails à base de thé glacé ! Quatre recettes (pas forcément pompettes) de mélanges assez chouettes, avec pour base les sublimes thés de la marque Compagnie Coloniale. J’ai découvert leur produits il y a très peu, et alors qu’on se le dise, gros gros coup de coeur ! Les mariages sont juste parfaits, le goût est complètement fou, bref, des produits d’une qualité franchement notable ! Et, pour couronner le tout, la marque a sorti un coffret « thé glacé » (qu’on peut évidemment déguster chaud si on le souhaite !), avec, à l’intérieur :

  • 1 maté citron
  • 1 melon-mangue
  • 1 thé vert menthe
  • 1 délice panier de fruits

L’idée m’a parlé, je me suis donc lancé dans la confection de cocktail estivaux, à base de chacun de ces petits produits, parfois en prenant pour exemple les recettes de Javier Sham (qui officie au Sherry Butt, à Paris), qui a collaboré pour l’occasion avec Compagnie Coloniale.

Et d’ailleurs, parlons un petit peu de la marque en soi ! Compagnie coloniale est la plus ancienne de marque de thé français. Fondée à Paris en 1848, elle s’était d’abord spécialisée dans le chocolat, avant de changer de bord et de se tourner vers le thé. (anecdote) Et, pompon sur la pomponette, tout le procédé d’assemblage, d’aromatisation, de conditionnement des feuilles de thé se passe où ça, où ça ? En France, oui oui, dans les ateliers de la marque, on adore ! Bon, ce petit point « biographique » passé, place aux cocktails !


Alors, d’abord, comment s’y prendre pour préparer un thé glacé ? Rien de très compliqué, qu’on se le dise ! En bref, une bonne technique consisterait à faire infuser 4 minutes un sachet dans 1/2 d’eau chaude à 80°C, à retirer le sachet et à laisser refroidir. Bon, ça va je crois. Et c’est là que l’on peut passer aux choses sérieuses, et laisser un peu son imagination déborder, go !

 

  • Avec le Délice Panier de Fruits : (recette largement inspirée par celle de Javier Sham)

– 35ml de rhum blanc

– 15ml de citron vert pressé

– 20ml de sirop de sucre de canne

Le goût des fruits rouges est juste parfaitement en adéquation avec les autres saveurs, c’est un pouce en l’air ! Et avec des glaçons, c’est encore mieux ! (Je ne vais pas le dire pour chaque recette, alors considérons que cette phrase s’applique aussi aux trois suivantes)

IMG_2511IMG_2512IMG_2510

cocktail été thé glacé compagnie coloniale
La beauté du sachet !

  • Avec le maté citron :

– 20ml de gin

– 30ml d’eau pétillante

– 20ml de citron jaune pressé

– Un peu de gingembre râpé

– Quelques feuilles de menthe (à ajouter après avoir « shaké » la préparation)

C’est simple, efficace, et tout aussi bon en version non-alcoolisée ! Les doses peuvent également être modifiées à votre convenance, cela va de soi !

IMG_2503IMG_2505IMG_2507IMG_2508IMG_2506


  • Avec le thé vert menthe : (recette de Javier Sham, à laquelle j’ai juste ajouté un ingrédient supplémentaire)

– 20ml de sirop de sucre de canne

– 35ml de gin

– 10ml de citron jaune pressé

– Petit ingrédient bonus : des fleurs de lavande, qui donnent un côté frais et, de fait, fleuri à l’affaire ! (et en plus, c’est joli dis donc)

IMG_2499IMG_2501IMG_2500


  • Avec le melon/mangue :

– 20ml de sirop de fraise

– 30ml d’eau pétillante

– Des grains de poivre noir

Le goût hyper fruité du thé et la saveur tonique du poivre = bonheur. Une association qui pétille en bouche !

IMG_2497IMG_2495IMG_2498IMG_2496IMG_2494

Bon, et bien ainsi s’achève mon premier article « recette/DIY » comme on dit. J’avoue avoir adoré le faire (notamment les photos), alors n’hésitez pas à faire un petit retour sur tout ceci, et à me dire si vous avez testé l’une de ces recettes ! (j’avoue que celles de Javier Sham sont certainement mieux pensées/travaillées que les miennes, mais l’intention est là hein !)

Comme d’habitude, pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Compagnie Coloniale, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : Compagnie_Coloniale

À plus tard !!

La collection printemps/été 2017 de chez Faguo est arrivée !

Hello !

Faguo, ça vous dit quelque chose ? Dans un précédent article, je vous avais présenté l’un des sweats de leur marque que je portais, nonchalamment adossé à une fenêtre. Et toc toc toc, l’été arrive, et les nouvelles collections font leur apparition sur les boutiques en ligne.

Faguo, que vous connaissez peut-être, est une marque de mode lancée en 2009, dont les valeurs me plaisent beaucoup beaucoup ! Créée par deux amis français au cours d’un voyage en Chine, le terme « Faguo » veut tout simplement dire « France » en.. chinois ! Un joli petit clin d’oeil à la genèse de cette histoire. Après avoir passé tous les stades de la création d’entreprise, Faguo est désormais une vraie marque, qui compte de plus en plus dans le paysage français. Mais ça n’est pas tout, petit supplément d’âme, on est sur une marque engagée ! Engagée car, pour chaque article acheté, la marque plante un arbre en France. Un parti pris écologique, symbolisé sur les produits par le petit bouton en noix de coco. Sur le site, il est d’ailleurs possible de voir les forêts les plus proches de chez soi (clique ici !). Une façon d’être transparent, tout en respectant des valeurs plutôt très chouettes !

En toute logique, Faguo sort donc en ce moment sa nouvelle collection printemps/été 2017. Des jeux de mots comme on les aime, des couleurs tendances, des associations assez cool, on retrouve là des produits inspirants, dont les chaussures, présentes en nombre (et il y en a même pour les enfants !). Je vous laisse un petit diapo de mes coups de coeur pris sur la boutique en ligne, mais n’hésitez pas à vous faire une vision plus globale sur le site internet !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour ma part, j’ai opté pour un sac de voyage dont l’association de couleurs m’a beaucoup plu. La qualité est au rendez-vous (les matières premières sont choisies avec soin), et le produit est ce qu’on pourrait appeler un « sac de week-end » parfait, idéal également pour prendre l’avion !

faguo nouvelle collection printemps été 2017faguo nouvelle collection printemps été 2017Bref, vous l’aurez compris, la nouvelle collection de Faguo m’a un petit peu tapé dans l’oeil, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle nous organisons en ce moment même un concours sur mon compte Instagram @th.louis (80€ de bon d’achat à remporter sur la boutique en ligne, ouloulou !). Je vous invite également à en voir plus sur leur site internet, ou encore (re)découvrir leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Faguo.

À plus tard !

Une semaine, des découvertes #4

Bonjour bonjour !

Incroyable mais vrai, ceux qui me suivent depuis quelques temps se souviennent peut-être de la série « Une semaine, des découvertes », que j’avais mis en place ici même. Une manière de partager mes petits bons plans du moment, mes découvertes finalement. Et bien après la troisième édition (qui date d’octobre dernier, ah oui quand même..), en toute logique, voici la quatrième ! Au programme : des lunettes, une invitation au voyage, du whisky canadien (et pourquoi pas ?), un service révolutionnaire pour les flemmards parisiens, et ma petite musique du moment, go !

  • Des lunettes de soleil eco-responsables : Shinywood

Dans mon dernier article, je vous parlais de la marque Vuarnet, suite à mon passage dans leur première boutique parisienne. Et bien passion du moment oblige, j’ai découvert une autre marque, à l’esprit différent et ultra chouette : Shinywood. Les lunettes Shinywood sont des lunettes dont la monture pliable est fabriquée en bois ou en bambou ! J’ai directement été sous le charme de l’idée, et de l’esprit responsable que véhicule cette marque. Adaptée aussi bien pour les hommes que pour les femmes, les produits ne sont pas que chouettes sur le papier. Eh non, car Shinywood a travaillé dur pour que la qualité soit aussi au rendez-vous. Les montures des lunettes sont équipées de verres aux normes UV400 de catégorie 3, ce qui, en gros, implique une protection à hauteur de 100% face aux UVA, UVB, et UVC. Je crois que tout est dit, de jolis produits, de chouettes valeurs, une qualité évidente, et une livraison gratuite, on aurait presque envie d’un code promo pour en profiter. Oh, mais qu’est-ce que c’est ?

On me dit qu’en entrant le code THOMASLOUIS10 sur le site de Shinywood (sans minimum d’achat jusqu’au 31 mai 2017), notre commande se voit créditée de 10%. Une belle manière de se préparer à l’été !

IMG_0862IMG_0872IMG_0873Alors rendez-vous sur le site de Shinywood, la page Facebook, ou le compte Instagram (@shinywood_fr) pour en découvrir plus !


J’ai récemment fait la découverte de petits guides ultra bien-faits, et pensé pour tous. En effet, les Éditions Jonglez sont de petits livres réalisés par les habitants d’une ville, pour les habitants de cette même ville, mais aussi pour les voyageurs curieux. Le concept de faire (re)découvrir son lieu de vie à son voisin tout en restant touristiquement intéressant pour tous est un pari osé, mais réussi ! Car les lieux qui figurent dans les guides que je vous présente ici ne sont souvent pas présents dans les guides traditionnels, sont souvent insolites, et permettent facilement de sortir des sentiers battus, et du fameux « attrape-touristes ».

guides éditions jonglezIMG_0870IMG_0871

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet des Éditions Jonglez, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @editionsjonglez


pike creek whisky canadien
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)
Pike_Creek_10©shehanhanwellage
Crédit photo : Shehan (10 days in Paris)

Il y a maintenant quelques semaines, je me suis rendu à un déjeuner au Floyd’s (un, je cite, « bar & grill » parisien), dans le but de découvrir le nouveau whisky mis en place par Pernod, Pike Creek. On parle donc d’alcool, mais d’alcool canadien « authentique », qui a passé dix années en fûts, qui a parfait son vieillissement dans des anciens fûts de rhum, qui a été façonné par le temps et par les éléments (on note que les températures peuvent aller de 30 à -25 degrés !). Dave Mitton, ambassadeur de la marque, nous indique même que ce whisky se marierait très bien avec le chocolat noir, et autant vous dire que je suis un peu à deux doigts d’essayer ! Made in Ontario, Pike Creek a misé sur la double maturation, révélant ainsi des notes de fruits secs, de caramel et de vanille, et une couleur relativement ambrée.

Lors de ce déjeuner, nous avons eu la chance de pouvoir le déguster, mis en relief avec, par exemple, du sirop d’érable. Un mélange détonnant, que j’ai bien envie de reproduire pour briller en société avec classe et distinction !

Bientôt commercialisé au prix de 35€ (les 70cl) essentiellement sur http://www.barpremium.com, on est sur un joli cadeau pour la fête des pères, un anniversaire, ou, encore une fois, juste pour soi ! (À consommer avec modération hein !) Plus d’infos sur le site internet de Pike Creek !


clac des doigts
Bon, clairement, et j’en suis désolé, cette découvert s’adresse aux parisiens flemmards uniquement (pour l’instant, attendez la suite !), mais je ne pouvais pas ne pas vous en toucher deux mots. Clac des doigts, c’est ce service dont on rêve tous quand les aléas du quotidien nous jouent des tours. Vous le voyez, ce moment où l’entrejambe de votre pantalon craque en pleine réunion, où vous êtes cloué(e) au lit mais qu’il vous faut impérativement une aspirine, où votre porte se claque avec les clés à l’intérieur, où tout simplement où vous avez la flemme de sortir mais que vous avez faim ? Bon, et bien tout ça, Clac des doigts le fait pour vous. Cette entreprise, au nom plein de promesses, est donc en activité à Paris et en proche banlieue parisienne, pour le moment ! (Petit clin d’oeil aux grandes agglomérations françaises, ainsi qu’à Londres, Genève, ou encore Bruxelles ou Monaco, votre tour pourrait vite arriver !) Sans abonnement, sans minimum d’achat, et via un simple texto (au 06-44-60-99-90, garanti 100% réactif !), l’anniversaire de votre grand-mère sera donc fêté en temps et en heure avec un joli bouquet livré entre 30 et 50 minutes, et au meilleur prix ! Disponibles 7j/7, de 8h à minuit, les opérateurs de Clac des doigts se font un plaisir de satisfaire tous nos désirs (enfin tant que c’est légal hein !)

Encore plus d’infos ? Ca se passe sur le site de Clac des doigts, sur la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @clacdesdoigts


  • Mon petit coup de coeur musical du moment : Process, de Samphaprocess sampha album

Bon, clairement, je ne suis pas journaliste musical, je n’ai pas l’oreille absolue non plus, mais, comme tout le monde ou presque, j’écoute et je découvre régulièrement des morceaux. Je connaissais déjà Sampha à travers sa « collaboration » avec SBTRKT (Hold on), et sa voix me faisait un petit quelque chose ! (ouuuh) Process est son premier album solo, c’est donc tout naturellement que je l’ai écouté, avec attention. On l’aura compris, j’ai adoré, la voix de cette personne est quand même très satisfaisante à l’écoute, et posée sur certaines chansons comme (No one knows me) Like The Piano, on est sur quelque chose d’assez abouti, voire de très « puissant » (toutes proportions gardées sur ce terme).

Bref, encore une fois, je ne vais pas vous en faire une critique complète et poussée, mais je ne peux que vous conseiller d’écouter. Tout simplement. Et de vous faire votre propre avis !

Allez, on essaie de se refaire des petites découvertes plus vite que la dernière fois, en attendant bonne journée à tous !

Summer vibes #1 : Les lunettes Vuarnet, l’esprit classe et efficace !

Bonjour bonjour !

On tente une nouvelle série sur le blog, histoire de préparer l’été en toute détente !

L’été approche à grands pas (meilleure intro), on a envie d’enlever des couches, de profiter du soleil, et de renouveler un peu ses accessoires de fashionista ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui, on parle lunettes, on parle soleil, on parle lunettes de soleil !

J’ai récemment eu l’occasion de visiter la première boutique parisienne de la marque Vuarnet, située près de la Madeleine. Un très joli endroit, pleins de jolies choses, mais aussi avec une jolie histoire. Car c’est dans cette même boutique qu’il y a 60 ans, se trouvait l’atelier de l’opticien Roger Pouilloux, le fondateur de Vuarnet. La marque fête cette année même son anniversaire, et a souhaité marquer le coup avec plusieurs temps forts (l’ouverture d’une boutique, c’est déjà un bon temps fort je crois !), étalés dans l’année 2017.

ouverture première boutique vuarnet paris madeleine http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Mais d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas vraiment Vuarnet, c’est quoi ? Eh bien c’est ce que l’on pourrait appeler une marque de lunettes « de légende », façonnée par des produits iconiques, un savoir-faire « made in France » (on adore ça !), ou encore des ambassadeurs de renom.

Petit point histoire (mais intéressant, un peu comme Stéphane Bern quoi !) : En 1957, la marque naît au 28 rue Boissy d’Anglas (à l’endroit exact où la boutique à ouvert donc, tu suis, c’est bien !).

Roger Pouilloux, opticien passionné de ski, va se lancer le pari fou de rendre le monde de la solaire meilleur, en inventant un verre d’exception, le verre « Skilynx », capable de protéger les yeux sur les pistes, mais aussi de donner une vision parfaite du relief par temps couvert. Du verre minéral, capable de nous protéger contre les rayons UV, les infrarouges, ou encore la lumière bleue ! Trois ans plus tard, M. Pouilloux rencontre Jean Vuarnet, un champion de ski français qui remporte une médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de 1960 avec, je vous le donne en mille, une paire de Vuarnet sur le nez !

Les années 1960 marquent alors une espèce d’essor de la marque, portée par des icônes comme Mick Jagger, Romy Schneider, Daniel Craig dans « James Bond », ou encore Alain Delon (la scène de « La Piscine », ça vous parle ?)

Alain delon scène la piscine lunettes vuarnet

Bref, après un succès retentissant qui s’est propagé jusqu’aux États-Unis et le développement d’une collection de vêtements, Vuarnet a mis son succès sur pause dans les années 2000. Le temps d’une petite restructuration, la voici revenus en force depuis 2015 : Nouvelle équipe, réédition de modèles iconiques, lancement de nouvelles collections, Vincent Cassel comme ambassadeur, un bon retour sur le devant de la scène !

Comme je le disais tout à l’heure, 2017 est l’année de plusieurs événements pour Vuarnet, à commencer par l’ouverture de cette fameuse boutique parisienne. Mais ça n’est pas tout, on notera également le lancement en édition limitée du nouveau modèle iconique « Glacier 1957 » en janvier dernier, ou encore la réédition, limitée à 1957 (rapport à la date de création de la marque, vous l’avez ?), du tee-shirt iconique de Vuarnet.

tee-shirt vuarnet http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Le dernier point, et pas des moindres, est le lancement d’une grande opération caritative (Les « Vuarnet Love Days »), au bénéfice de l’association « Shades of Love ».

Cette association a pour vocation de venir en aide aux populations qui vivent dans des conditions de luminosité extrême, dans la chaîne de l’Himalaya, des Andes ou de la Sibérie en leur fournissant des lunettes de soleil pour les protéger des lésions oculaires.

Et en bref, vous achetez une paire de lunettes en boutique, sur le site web ou dans une sélection de points de vente partenaires, et Vuarnet offre également une paire de solaires en votre nom à une personne dans la nécessité physique de se protéger les yeux. Le concept est hyper cool, hyper pertinent, la folie quoi !

À noter que cette opération se déroule du 6 avril au 31 juillet 2017, alors on ne perd pas de temps !

IMG_0478.JPGPour finir, je vais tout de même vous présenter la paire que je porte. Il s’agit de la nouvelle collection « Edge », qui, selon moi, arrive à concilier un style actuel, tout en gardant « l’esprit Vuarnet », à travers, notamment, les cerclages qui bordent le contour des yeux. Trois modèles existent dans cette collection : rond, pilote et rectangle, et je porte les rectangles !

IMG_0507.JPG
Oui, on voit la fenêtre dans le verre, bon…

IMG_0506.JPGAprès ce petit topo sur Vuarnet, si vous avez besoin de plus d’infos, ou tout simplement envie de voir les collections proposées, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de la marque, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @vuarnetsunglasses

À plus tard !

Pataugas, l’aventure urbaine à nos pieds !

Hello !

Vous le savez peut-être, j’aime beaucoup m’habiller, mais j’aime aussi parfois « bien » le faire. Par « bien », j’entends porter des marques dont les valeurs me touchent personnellement, dont l’esprit me parle, ou encore dont le travail est intelligemment pensé. Et il me semble que la marque que je vous présente dans cet article a tout bon !

Il y a quelques temps, Pataugas m’a contacté pour vous présenter leurs produits, dont cette paire de chaussures, simple mais aux finitions plutôt très chouettes. Mais ce qui m’a le plus attiré dans cette marque, que je ne connaissais que vaguement, c’est le symbole qu’elle porte.

chaussures pataugas marque randonnée blog

Car, en me penchant un peu plus sur Pataugas, j’ai découvert qu’elle incarnait la marque mythique des randonneurs, se donnant pour objectif de donner à ses produits le style de l’aventurier urbain. En ce qui me concerne, on en n’est pas là (du tout), mais l’idée me plaît beaucoup !

Et, effectivement, on peut le voir avec cette paire, les chaussures mêlent les deux esprits avec une certaine pertinence, entre décontraction et finesse.

chaussures pataugas homme

Les chaussures Pataugas sont conçue dans des usines implantées au Portugal et en Italie, dans un respect de l’environnement qui fait toujours du bien ! Fabriqués à partir de matières naturelles (coton, cuir tanné sans chrome, caoutchouc, etc.), les produits placent la marque dans une démarche quasiment engagée, éco-responsable, authentique et, encore une fois, simple !

N’hésitez pas à faire un petit tour sur le site internet de Pataugas, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram, pour découvrir leur collection dans son intégralité.

À plus tard !