Kalios, la tradition grecque au goût du jour !

Hello ! Bon, vous le savez sans doute de plus en plus, j’ai un petit (gros) penchant pour la food. Les bonnes adresses, les jolies marques, les concepts originaux, bref, je suis à l’affût permanent du potentiel coup de coeur. Et bien devinez quoi… j’ai un nouveau coup de coeur ! Vue notamment sur la chaîne Youtube de Janane Boudili (« En vrac« ), Kalios est une marque de produits grecs, et c’est une vraie bonne découverte, vous allez voir !

my kalios huile tapenade produits apéroFondée en 2009 par Pierre-Julien et Grégory Chantzios, Kalios est née d’une affaire de famille. D’origine grecs, les deux entrepreneurs sont partis d’un pari plutôt ambitieux : reprendre l’oliveraie de leurs grands-parents, en Grèce ! Je vous la fais courte, l’histoire complète est très joliment racontée sur le site internet de la marque (clique ici !), mais le fait est qu’à force de travail, d’efforts et de motivation, l’huile d’olive Kalios est désormais utilisée par près de 80 chefs étoilés, et plus de 500 restaurants, il me semble que c’est un joli parcours !

my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produits apéro olives amandes

Parlons des produits de plus près. Kalios a donc fondé sa gamme sur les olives, huiles, tapenades, etc. (Attention, idée apéro !) Mais depuis, la proposition s’est développée, jusqu’à présenter gressins, amandes, ou encore miel du Péloponnèse. J’ai eu la chance de pouvoir tester une belle sélection de ces produits, et c’est un… coup de coeur ! Il est toujours un peu plus compliqué de parler de food sans la faire goûter, mais, faites moi confiance, les produits Kalios sont réellement qualitatifs. L’huile d’olive (vendue environ 16€ dans le commerce, ce qui est vraiment acceptable pour le genre de produit dont il est ici question) est ce type d’huile que l’on pourrait déguster à la cuillère, et le packaging vient rendre le tout hyper esthétique, que demander de plus ?my kalios huile tapenade produits apéromy kalios huile tapenade produitsmy kalios huile tapenade produits apéro olivesDistribuée notamment chez Lafayette Gourmet, chez Causses, et dans de nombreuses épiceries fines, Kalios a réussi à faire honneur aux valeurs familiales avec brio. Le travail s’effectue à l’ancienne, sans produits chimiques, et a même donné naissance à une gamme d’huile d’olive labellisée bio, dont la qualité n’est plus vraiment à prouver. C’est ainsi que Yannick Alleno***, les Frères Troisgros***, Anne-Sophie Pic***, Christophe Aribert**, Pascal Barbot***, ou encore Eric Guérin*, se sont emparé des produits Kalios pour s’en servir en cuisine.

Plus d’infos sur la marque ? Ca se passe sur leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Mykalios.

À très vite !

La Bonne box, le meilleur de l’épicerie fine à la maison

Bonjour !

Aujourd’hui, on parle de bonne bouffe (Vous aimez ça ? Moi aussi, ça tombe bien). Mais alors « bonne », dans le sens où les produits sont réellement qualitatifs, et choisis avec  le plus grand soin. La Bonne Box, c’est une box (ah oui ?) mensuelle, à laquelle on s’abonne pour environ 25€ par mois, pour soi, ou pour offrir aux gens qu’on aime. Jusque là, vous suivez. C’est aussi des produits sélectionnés par des experts en gastronomie, avec pour cible : la gourmandise ! Avec environ 5 à 7 produits par box, La Bonne Box déniche de nouvelles saveurs, de nouvelles associations culinaires, permettant très souvent de composer un repas entier.

Pour ma part, j’ai reçu box de février (qui n’est plus disponible en stock, mais le principe reste le même tous les mois, pas d’inquiétude !), qui avait pour thème, je vous le donne en mille, la…la… Saint-Valentin ! (Un point pour toi !) Précisons d’abord que la box était clairement adaptée aux célibataires, comme aux personnes en couple, aucun problème à ce niveau là !

Et alors que la compétition en matière de box culinaire devient de plus en plus rude en France, surprise, j’ai été hyper étonné de la qualité de celle-ci ! Produits recherchés, souvent originaux, et surtout très bons ! (Le jus fraise/goyave/violette est une tuerie !) Je vous laisse avec une photo globale (oui, la photo n’est pas dingue, mais c’est toujours très difficile de photographier une box en entier, pardon pardon !)

la bonne box février contenu unboxing

la bonne box février jus de fruits

la bonne box février confiture riz au lait

Donc, au programme, des biscuits au piment d’espelette, une confiture saveur coquelicot (mais à base de fruits rouges), le fameux jus de fruits, du chocolat noir « au sel de mer », une préparation pour riz au lait abricot/vanille, bref, un joli pack de Saint-Valentin ! Et chaque mois, le principe reste le même, voici, par exemple, la box de novembre dernier :

la bonne box contenu

En bref, malgré la concurrence, je suis conquis par La Bonne Box, principalement pour le choix et la qualité des produits, et c’est un peu tout ce qu’on demande à une box culinaire, non  ?

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de La Bonne Box, sur leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Labonnebox

À très très vite !

 

L’art de vivre masculin est à la Garçonnière !

Hello !

Il y a quelques jours, je me suis rendu à la soirée de présentation des marques de ski Fusalp et Vuarnet. Au programme, découverte des marques, dégustation de produits montagnards de la Maison de Savoie (que je recommande chaleureusement, soit dit en passant), mais également découverte de la Garçonnière. La Garçonnière, c’est la boutique qui accueillait l’événement, mêlant concept store, lieu de vie, mais aussi coin barbier (au moment où j’y suis allé, il y avait un client, je n’ai pas osé prendre de photo) ! Avec pour objectif de rendre le lieu hyper accueillant pour nos amis les hommes, on peut alors organiser une partie autour du baby-foot, se faire tailler la moustache par, paraît-il, l’un des meilleurs barbiers de France, ou encore découvrir une multitude de vêtements, accessoires, et autres petits produits en tous genres.

img_8252

img_8251img_8242img_8257

Lorsqu’on pénètre dans cet endroit véritablement dédié à l’art de vivre masculin, l’accueil est chaleureux et décontracté, on se sent tout de suite chez soi. Alors on se dit qu’on va flâner, découvrir la sélection des nouvelles tendances, dont la ligne de conduite est souvent de privilégier les jeunes labels au potentiel grandissant. Manteaux, noeuds papillon, lunettes de soleil, plantes grasses, mais aussi coin épicerie, tout laisse à penser que l’on ne va (peut ?) pas repartir les mains vides. La liste des marques présentes à la Garçonnière serait bien évidemment trop longue à lister ici, le mieux est donc de vous y rendre, au détour d’une pause dej ou d’une virée shopping sur les Grands Boulevards.

img_8262

img_8254

img_8255

Pour la petite histoire, la boutique s’est créée à l’initiative de quatre marques (Oncle Pape, Apto, Newstalk et Monsieur London), de manière éphémère en 2014 et 2015. Et, vous l’aurez compris, le succès était tel qu’en 2016, la Garçonnière est devenue permanente.

img_8256

C’est donc une jolie découverte que je vous livre ici, n’hésitez pas à y faire un petit tour :

La Garçonnière

40, rue petits carreaux

75002 PARIS

Métro Sentier

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 20h, et le dimanche de 13h30 à 18h (fermé le lundi)

Et pour encore plus d’infos, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram : @la_garconniere_

Bonne journée, à très vite !

 

Apiales, la cantine qui a du coffre !

Voilà déjà deux ou trois fois que je me rends chez Apiales, avec cette sensation que je vais bien manger. Et à chaque fois (oui oui), c’est un succès. Aujourd’hui, ça n’a encore pas loupé, je me suis donc dit qu’il fallait que je vous présente ! (Je vous remercie de noter le jeu de mot dans le titre, j’avoue que je me suis senti pousser des ailes)

apiales lyon

Alors, Apiales, c’est un café/lunch/brunch/take-away (rien que ça) qui a ouvert il y a quelques mois dans le quartier lyonnais d’Ainay. C’est aussi l’association de Adrian Bourgeais (ancien danseur au Danemark) et Angelina Chapon (ex contributrice pour Milk Deco), qui ont décidé de faire vibrer la rue Laurencin, soutenus par une équipe de choc en cuisine. L’accueil est d’ailleurs toujours hyper chaleureux et attentionné, ce qui a vraiment retenu mon attention !

apiales lyon

Le lieu est grand, très grand, illuminé par d’immenses baies vitrées, et séparé en deux par un hall d’immeuble. Lorsque l’on pénètre dans la salle, on découvre alors une déco épurée (Inspiration scandinave, Adrian ? Oui peut-être !), colorée par des coussins aux motifs ethniques et quelques plantes grasses du meilleur goût. Une impression concrète de ne pas être cloisonné, qui nous met dans les meilleures conditions pour se mettre à table !

apiales lyon rue laurencin

Justement, parlons de la cuisine. En premier lieu, les prix affichés sur la carte pourraient nous sembler un peu excessifs. Je ne vous jette pas la pierre (Pierre), je me le suis également dit. Toutefois, j’y suis revenu à plusieurs reprises, vous vous imaginez donc qu’il y a bien quelque chose là-dessous !

apiales lyon rue laurencin menu

Et bien c’est la nourriture, tout simplement ! Un bon point pour un restaurant, non ? La cuisine de Apiales est ce que l’on pourrait qualifier de cuisine « bistronomique », au sens où les produits sont, pour la plupart, assez simples, mais si bien travaillés, si finement associés qu’on est sur des saveurs vraiment créatives. Les aliments choisis sont bons, de saison, que demander de plus !

apiales lyon rue laurencin carte prix

J’en ressors donc à chaque fois conquis sur tous les points, c’est la raison pour laquelle je vous le conseille plus que chaudement !

apiales lyon

Apiales

11, rue Laurencin

69002 LYON

Horaires d’ouverture :

Le mardi et le mercredi de 10h à 18

Le jeudi et le vendredi de 10h à 16h, et de 19h30 à 21h30

Le samedi de 12h à 18h (brunch !)

Le site internet (à venir)

La page Facebook

Le compte Instagram : @apiales

 

Donemat en Breizh !

« Bienvenue en Bretagne ! » Depuis quelques semaines, j’ai le projet de vous faire un petit tour d’horizon de cette sublime région, à travers des marques bretonnes, des concepts, mais également des lieux qui m’ont touchés personnellement. Bon, j’avoue, j’extrapole un peu, je ne vais pas vous présenter tant de choses que ça, je ne bosse pas au Routard non plus ! Allez, sans plus tarder, je vous montre :


Mousqueton

Voici mon premier coup de coeur ! Basée à Plescop, Mousqueton est une marque de vêtements marins. Créée en 2003 par Pascal et Frédérique, elle fédère toute la famille autour de pièces traditionnelles de la mer. À l’aide de matières authentiques, mais atemporelles, Mousqueton donne une image de la Bretagne comme je l’aime : simple mais rutilante, si bien que 6 boutiques ont ouvert en France et à l’étranger ! Un pari réussi pour une marque haute en couleurs.

Mousqueton ciré bretagne

J’ai, en ma possession, le ciré que propose la marque, en taille M, et j’en suis ravi. La coupe est vraiment parfaite (digne d’un vrai marin !) et les finitions sont hyper précises. Bref, rien à redire, Mousqueton est une incarnation de la Bretagne comme je l’aime !

 

Site de Mousqueton/Page Facebook/Compte Instagram : @mousqueton.bzh

 

mousqueton breizh angel


Breizh Angel

Quelle jolie marinière sur ta photo, me direz-vous. Je suis d’accord, et c’est mon deuxième coup de coeur : Breizh Angel. Avec le slogan : « La mode bretonne se porte fièrement », le ton est donné. Fondée en 2011 par Carole et Clément, deux bretons pur souche, la marque laisse l’image d’un vêtement que l’on porte partout, en toutes circonstances. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça fonctionne, car la marque Armor Lux s’est même associée à Breizh Angel pour revisiter la marinière, plutôt pas mal ! Les jeans, conçus en Bretagne, s’associent à des pièces chic et revisitées, du tee-shirt un peu rock à l’iconique marinière.

marinière breizh angel bretagne

Chez Breizh Angel, tout est fait pour nous plaire, entre mode et impertinence, et tout le monde y trouvera son compte ! Alors sans plus tarder, n’hésitez pas à visiter leur site internet, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @breizhangel_officiel


Saint-Malo

saint malo

À présent, direction Saint-Malo, l’une de mes villes préférées en France ! Un peu d’évasion et de poésie dans la côte nord bretonne, où il fait si bon vivre. Je suis particulièrement attaché à cette ville car elle m’est lié personnellement, mais, avec un regard objectif, Saint-Malo est tout de même sacrément chouette !

Une petite balade le long des remparts malouins nous fait oublier tous nos soucis, alors que flâner dans les petites ruelles pavées met en valeur ce charme absolu, digne d’un petit village. La vie y est paisible, les paysages à couper de souffle, à base de grandes étendues de sable baignées par la mer, un bonheur !

saint malo


Penn ar Box

Parlons peu, parlons nourriture. J’ai récemment eu l’occasion de découvrir ce concept qu’est Penn ar Box, une box de produits 100% bretons. Basé à Brest, ce concept met en valeur chaque mois différents contenu, toujours en s’appuyant sur le bon, l’authentique, et le…breton !

Personnellement, je trouve le concept génial, et ai pu découvrir la box de ce mois-ci, accompagnée d’un dépliant explicatif et de « ArMen« , un magazine typiquement breton.

Au programme : cidre rosé, rillettes de saumon (une tuerie !), cornichons aux graines de moutarde, spécialités sucrées, ou encore confiture de pommes/yuzu/sésame. En un mot, j’ai été conquis ! On notera que, parmi les formules d’abonnement proposées (type de box, durée, etc), le prélèvement mensuel ne vous engage à rien, et se désabonner à la box se fait un clic ! Une bonne manière de découvrir la Bretagne, ou, tout simplement, de se faire plaisir !

 

Plus d’infos sur le site de Penn ar Box, la page Facebook, ou le compte Instagram : @pennarbox.


La Touche française

Vous cherchez des pulls marins de qualité ? La Touche française est votre amie ! Créée en 1920 et reprise en 2010, cette marque fabrique des pulls d’une qualité extrême, tricoté en Bretagne, dont la finesse est assez impressionnante. Revisité et robuste, le pull marin proposé par la Touche française est un indémodable, 100% laine, qui saura résister à toutes les épreuves !

la touche française

J’ai été conquis par mon « Pull’ouvert », (le « Caramel beurre rayé »), qui donnerait presque une sensation d’être protégé, tellement la matière semble de qualité. Authenticité et artisanat sont donc les fils conducteurs de cette marque, que je suis vraiment content de vous faire découvrir (ou pas !).

la touche française

Rendez-vous sur le site de La Touche française, la page Facebook, ou le compte Instagram : @latouchefrançaise

 

Kenavo !

Une semaine, des découvertes #3

Cette semaine s’est basée sur trois mots-clés : lecture, cuisine, et box ! Vous allez voir, le mélange est souvent réussi ! Voici donc mes découvertes de la semaine :

 

En premier lieu, j’ai récemment lu l’ouvrage de Yann Andréa, Je voudrais parler de Duras, paru aux Éditions Pauvert en 1999, et réédité en 2016. Pour faire bref, si certains d’entre vous ne connaissent pas l’auteur, il fut le dernier compagnon de Marguerite Duras. Il a principalement basé son oeuvre littéraire sur la figure de cette auteure, dont il a été l’acolyte de fin de vie.

Cet ouvrage est la retranscription des entretiens de Yann Andréa avec Michèle Manceaux, écrivain, journaliste, et amie de Marguerite Duras. Il y évoque alors sa relation particulière avec l’auteure, sa vision de ce personnage emblématique, de son rapport à l’écriture, au couple, etc. Personnellement, je me sens assez proche de ce duo, tant sur le plan de l’écriture que sur le plan personnel, j’ai donc lu ces entretiens d’une traite, sans répit aucun. Les aficionados de Duras n’y apprendront rien de transcendent, mais il est toujours intéressant de se replonger dans cette histoire littéraire qui aura marqué le XXème siècle.

Yann Andrea
Yann Andréa, Je voudrais parler de Duras, 1999/2016, Pauvert, 112 pages, 10€

Continuons à parler bouquins ! Cette semaine, j’ai reçu une box lecture : la Kube. Fondée en février 2015, la Kube a pour objectif de dénicher LE livre qui correspondra aux attentes, aux goûts, aux envies du moment du lecteur potentiel. De ce fait, le principe de la Kube est simple : Le lecteur donne ses critères, et le réseau de libraires sélectionnés par la Kube se charge de lui trouver un livre sur-mesure, qui collera au mieux à ses attentes. Le premier choix ne vous convient pas ? Pas de panique, il est possible de faire une deuxième tentative !

IMG_6273.JPG

Pour ma part, mon critère principal était plutôt vaste : j’avais indiqué souhaiter recevoir une publication contemporaine française. J’ai donc reçu un livre de 2014, en format poche, de Sylvain Prudhomme, Les Grands. Le choix est donc pertinent, un bon point pour la Kube ! En parallèle, de nombreux goodies : une carte postale aux couleurs automnales, divers prospectus, un crayon à papier, un « carnet d’émotions », un échantillon de thé, et un autre livre : Un détective à la Havane », de Leonardo Padura. Car oui, les éditions Métailié étaient invitées de la box de ce mois-ci. Elles y ont alors gentiment glissé l’une de leur publications en supplément, tout ceci pour 15€ par mois, chouette non ?

La Kube

 

La Kube

La Kube

Parlons du carnet d’émotions, que la Kube nous offre en supplément, qu’est-ce que c’est ? Le principe est rigolo, je vous laisse avec l’explication en photo ci-dessous :

IMG_6269.JPG

La Kube

Pour ma part, j’ai été conquis par cette box, l’idée cadeau est également super pour quelqu’un dont les goûts littéraires nous sont familiers !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de La Kube, la page Facebook, ou le compte Instagram : @Insta_Kube

 


Amis du voyage, amis de la bonne bouffe, bienvenue ! Chez Kitchen Trotter, les deux se mêlent à merveille, au sein d’une box dont le thème change chaque mois. Axée autour d’un pays et de ses traditions culinaires, Kitchen Trotter se fixe le défi de nous faire voyager par les papilles sans bouger de chez nous, verdict ?

Kitchen Trotter

Et bien c’est un pari plus que réussi ! Le dernier kit (que j’ai donc reçu) prend pour thème la Pologne. Au programme de la box, de nombreux produits, tous listés dans un petit dépliant aux couleurs du pays : Kitchen trotter Pologne

Raifort, graines de pavot, caramels aux cacahuètes, cèpes séchés, et même moule à pierogi (sorte de raviole polonaise). Le kit est vraiment complet, je suis ravi !

Le dépliant explique donc l’intérêt de chacun de chaque élément présent dans la box, mais propose également une recette à partir des produits en question. De quoi ne pas être déboussolé lorsque l’on découvre le pays par sa cuisine !

Kitchen TrotterKitchen Trotter

Pour 25€ par mois, vous pouvez donc découvrir la culture d’un pays par sa cuisine, à travers une box vraiment bien remplie. L’idée est vraiment bonne, amusante, et fonctionne à merveille !

Plus d’infos sur le site Kitchen Trotter, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Kitchentrotter.

 

Bonne semaine !