Le « Midnight Recovery Concentrate » de Kiehl’s !

Hello !

Vous le savez si vous me suivez ici, j’aime bien parler de beauté en article plutôt qu’en photo. C’est la raison pour laquelle je me suis dit que vous présenter l’un de mes produits soins favoris pouvait être une bonne idée. (non ?)

Vous l’aurez compris dans le titre, il s’agit du « Midnight Recovery Concentrate » de chez Kiehl’s, que vous connaissez peut-être déjà. (si oui, bravo à vous !)

 

La marque :

Kiehl’s est clairement ‘l’une de mes marques de « beauté » préférées, non pas uniquement grâce à ce produit en question, mais en raison de l’efficacité de la majorité des gammes proposées par la marque selon moi. Gammes dont les formulations ne cesseront de m’étonner !

Pour le petit point histoire, Kiehl’s est une marque new-yorkaise, fondée en 1861, dans une pharmacie du quartier de l’East Village, par John…Kiehl (tiens). Rendu iconique à travers des produits comme l’eau de toilette « Original Musk » (en 1921, dans le but initial d’obtenir un filtre d’amour), « Blue Astringent » (le produit favori d’Andy Warhol), ou encore le « Midnight Recovery Concentrate« , qui est pourtant tout jeune, et dont je vais vous parler plus en détail.

 

Je pourrais vous évoquer beaucoup de points sur la marque, comme le fait qu’il est possible, depuis 2010, de rapporter ses flacons vides en boutique (dans une optique évidente de recyclage), que Kiehl’s est partenaire du festival We Love Green depuis bientôt quatre ans, ou qu’en 1997, est lancée la « Hand Care for a Cure », le premier produit de la marque intégralement dédié à une oeuvre caritative, mais ça n’est pas le but de cet article ! (et c’est dit avec poigne dis donc)

Le produit :

En 2010, est donc apparu sur les rayons Kiehl’s le « Midnight Recovery Concentrate« , ou, en français le « Concentré régénérateur de nuit », tout un programme donc ! Ce petit produit (que je vais appeler « MRC », car, même si je n’ai rien contre ce nom, il est quand même ultra long à écrire !) est donc censé agir pendant la nuit, au moment donc où la peau est plus réceptive et apte à réparer les dégâts causés par le jour (en bref). Cette action réparatrice, régénérante, reconstituerait la barrière cutanée, pour une peau douce et souple au réveil.

midnight recovery concentrate kiehl's

Toutes ces jolies promesses sont le fruit d’un savant mélange d’huiles essentielles et végétales, à 99,8% d’origine naturelle ! (le produit est conçu sans parabène, et non testé sur les animaux, précisons-le !) Les composants principaux du MRC sont :

  • L’huile d’onagre, qui va aider à réparer la barrière cutanée, et booster l’éclat.
  • L’huile essentielle de lavande, pour ses vertus apaisantes et sa capacité à uniformiser le teint.
  • L’huile de squalane (issue de l’olive) qui, selon le site de Kiehl’s, présente une très grande affinité avec les lipides de la peau.

À noter, par ailleurs, que l’odeur du MRC est assez empreinte de celle de la lavande. (pour ceux et celles qui adorent/détestent, c’est dit !)

midnight recovery concentrate kiehl's

midnight recovery concentrate kiehl's
Oui, bon ben c’est de l’huile quoi..

Mon avis :

J’ai assez peu l’occasion de le dire, alors je pense l’écrire en gras : ça fonctionne !

Oui oui, le « Midnight Recovery Concentrate » (ah ben je l’ai écrit tiens, trop tard) compte parmi mes indispensable car, précisément, il marche, et fait désormais partie de ce qu’on appelle ma « routine » (comme d’autres produits Kiehl’s par ailleurs). Toutes les propriétés évoquées au-dessus dont donc vérifiées pour moi, mais pas que !

J’aime ce produit également parce qu’il est plein de ressources, et que l’on peut l’utiliser de plusieurs manières. Alors oui, on peut s’en servir (à raison de 2/3 gouttes) le soir, sous sont hydratant habituel, en le déposant délicatement sur le visage, sans masser. Mais le MRC a d’autres usages : dans le bain, après une longue journée bien stressante, après un coup de soleil (appliqué directement sur la zone touchée), sur les talons/coudes secs, mélangé à une crème hydratante, ou encore sur les mains sèches (mélangé également à sa crème habituelle).

IMG_8469

Ca faisait déjà quelques mois que je songeais à écrire cet article, car le (mon) but est, avant tout, de partager découvertes et autres bons plans, et bien c’est chose faite, et je n’en suis pas mécontent !

À noter qu’en ce moment, le « Midnight Recovery Concentrate » est disponible dans un packaging spécialement pensé pour Noël, que vous pouvez donc voir en photo dans cet article ! Ca n’est d’ailleurs pas le seul produit, n’hésitez pas à jeter une oeil au site internet de Kiehl’s, à la page Facebook, ou encore au compte Instagram (@kiehlsfrance) pour avoir toutes les infos ! Bonne journée !

 

Pourquoi/Comment je suis aussi matinal

Hello hello !

 

C’est la rentrée, les bonnes résolutions, tout ça tout ça ! Pendant tout l’été, j’ai réfléchi au tournant que prenait le blog, et, sur vos remarques, on repart de plus belle, mais avec plus d’articles « lifestyle ». Par « lifestyle », on entend plus d’articles humeur, moins convenus, et parfois plus personnels. À commencer par celui-ci, donc.

Ceux qui me suivent sur Instagram (@th.louis) me font souvent remarquer que je suis très (trop) matinal, notamment lorsque je poste des stories dans la rue à 6h30 le matin.

Très bonne remarque, me direz-vous, mais les questions s’ensuivent souvent : « Pourquoi ? », « Qu’est-ce que tu fais dehors à cette heure-ci ? », ou encore « Mais tu ne dors jamais ? ». Je me suis dit qu’en faire un article pourrait être une bonne idée. Non pas que j’ai des informations essentielles à délivrer, ni que mon mode de vie est un exemple à suivre, loin de là, mais tout simplement parce que c’est un point de vue, et qu’il pourrait être intéressant de le partager avec vous (et puis parce que c’est mon blog finalement hein !) !

être matinal café
Alors oui, je suis matinal, probablement un peu trop même. Je me suis fixé une espèce de rythme de vie qui consiste à me lever à 6h tous les matins, peu importe l’heure à laquelle je me suis couché. (on fera exception des lendemains de grosses soirées hein..) La raison est toute bête (dans tous les sens du terme) : j’ai envie de profiter de mes journées à fond, et ça fonctionne ! Ca pourrait paraître une corvée, mais au final, j’en tire beaucoup plus de positif que de négatif, et c’est désormais devenu un élément incontournable de mon quotidien. Alors certains réveils sont plus difficiles que d’autres, c’est évident, mais, en grande majorité, j’ai noté que mes journées sont beaucoup pour plus constructives, car, de fait, plus longues. Je vais faire du sport, je lis la presse, me balade, attends l’heure d’ouverture des magasins, bref, plein de petites choses que l’on ne prend pas forcément le temps de faire au quotidien. Et c’est tellement bénéfique sur le moral ! C’est un peu la fête au village tous les jours dans ma tête finalement.

être matinal café

Et la fatigue dans tout ça ? Disons que mon corps s’est habitué à ce rythme de vie, et que dormir 5 heures par nuit n’est pas un gros souci me concernant. Mais elle est présente, de fait, et si elle se manifeste de manière trop poussée en milieu de journée, j’ai testé pour vous… la microsieste ! (oui..) Pratique de plus en plus répandue, elle consiste à ne dormir/se reposer qu’une dizaine de minutes, histoire de ne pas s’étaler deux heures et entrer dans une phase de sommeil profond. Vous savez, cette phase qui nous rend tout flappi(e), si bien que la fin de la journée se transforme en calvaire, où chaque activité est une épreuve. Et bien, ça fonctionne (plutôt) bien dans mon cas, et je suis reparti pour finir la journée en pleine forme !

Que vous le soyez ou non, n’hésitez pas à me faire part de vos astuces ou de vos remarques en commentaires concernant  » les gens du matin ». N’hésitez pas non plus à me dire si ce type d’article est une catégorie qui pourrait vous plaire sur la durée !

Bonne journée !