« Les pieds sur terre », lorsque la société témoigne

En gros énorme consommateur de podcast, il fallait absolument que je trouve l’occasion de vous parler des Pieds sur Terre. Occasion venue, j’écris un article. Les pieds sur terre, c’est (avant d’être un podcast) une émission diffusée du lundi au vendredi, de 13h30 à 14h sur France Culture. Présentée par Sonia Kronlud, il s’agit d’une petite demi-heure dans la journée, quasiment devenue un rituel pour moi. L’émission se résume elle-même ainsi : Tous les jours, une demi-heure de reportage sans commentaire.

les pieds sur terre france culture

Pour poser grossièrement les bases, on est ici sur une émission documentaire, à tendance sociétale ( et visiblement inspirée de l’émission de radio américaine « This American Life »). L’objectif ? Tenter d’aller au plus près de notre époque, n’importe où en France, dans n’importe quel domaine, sous n’importe quel climat, dans n’importe quelles conditions. Sur le papier, cette émission avait donc tout pour me plaire.

La petite particularité des « Pieds sur Terre » est qu’il s’agit d’un programme fondé sur la notion de témoignage. En effet, pas de reportage au sens où on l’entend, mais des protagonistes, qui sont en fait de « vrais » gens, qui parlent de « vraies » choses, qui leur sont arrivées/arrivent « vraiment ». Aucune intervention d’un quelconque journaliste est nécessaire, le témoignage (qui s’apparente parfois à la confession) suffit. Ce modèle m’a, au début, un peu dérangé. Dérangé car il manquait, selon moi, d’informations, de faits éclairés et/ou avisés. Or, la question est de savoir si l’on souhaite placer l’opinion au centre, ou mettre au coeur du débat des « vérités de faits » (Comme le dit si bien Hannah Arendt). « Les Pieds sur Terre » fait les deux, toujours grâce à ce fabuleux format qu’est le témoignage. À travers les discours quotidiens de ces policiers en dépression, de ces forains, de ces étudiants à Bobigny, ou encore de ces victimes de braquage, on en apprend parfois même davantage qu’avec une sobre étude.

Je vous invite donc plus que vivement à vous rendre sur le site de l’émission, la page Facebook, ou encore le compte Twitter, de sorte à découvrir plus en détails ce qu’elle a à nous/vous proposer ! Bonne journée !

 

Du design responsable avec Hurlu

Des lignes épurées, du mobilier responsable, Hurlu est mon dernier coup de coeur déco ! Je vous présente :

Basé à Bordeaux, ce studio de design industriel est l’association de Laura Iriart et Arthur Trichelieu, deux designers aux parcours résolument complémentaires (des études d’architecture et de design pour l’une, un parcours de génie mécanique et productique, mais également de design pour l’autre). Entre créativité et technicité, Hurlu (raccourci de « Hurluberlu »), illustre bien cette fusion d’idées que représentent leurs créations.

HurluL’esprit brut mais raffiné des produits m’a immédiatement plu. Il s’avère même que les deux associés essaient de placer une vraie logique environnementale et sociétale dans leurs projet, en produisant en France, et à partir de rebuts de bois. Parfait, non ?

Quoiqu’il en soit, le fait est que le résultat est prometteur, puisque chaque création adopte ce même esprit, à la fois apaisant et épuré. Hurlu impose donc déjà sa ligne de conduite, à travers plateaux, lampes, porte-cartes, mais aussi lunettes à tisser, ou encore équerres ! Un mobilier accessible, intemporel, et si esthétique, qu’on se laisse volontiers tenter !

Plateau Hurlu

Personnellement, j’ai eu un coup de coeur pour le plateau, dont le design oscille entre originalité et praticité. Les rebords sont, selon moi, l’atout du produit, alors que les pieds permettent de tranquillement prendre son petit-déjeuner au lit, sans manquer de renverser son café. Sachez que les couleurs certaines parties des produits sont également personnalisables ! Un choix de coloris très sympas est disponible sur le site ou sur leur boutique Etsy.

Hurlu

Si Hurlu vous a plu, n’hésitez pas à jeter un oeil à leur (joli) site internet, leur boutique Etsy, leur page Facebook, ou encore leur compte Instagram : @Hurludesign.

 

Bonne journée !