Mes bonnes adresses à Paris #2

Hello ! La voici, la voilà, la deuxième édition de mes bonnes adresses parisiennes (la première est à retrouver ici !). Alors, comme pour le précédent article, je mets un point d’orgue à tester toutes ces adresses au moins deux fois (on ne sait jamais, sur un malentendu…). Je n’en ai pas mis beaucoup, car, outre le fait que c’est le type d’article qui me prend le plus de temps (et d’argent, au secours..), je pense faire une troisième édition assez vite ! Amis parisiens, ou de passage à Paris pour un week-end, cet article peut donc vous intéresser, go !

(Ah oui, je note qu’il y a une adresse où j’ai été invité, je vous le précise plus bas. Toutefois, cela n’altère aucunement mon avis, puisque, précisément, j’étais invité pour tester cette adresse, et pas pour en dire du bien !)

 

  • Le café où on passerait bien la journée : Café Pimpin

Situé à deux pas de la mairie du 18ème arrondissement, le café Pimpin est le lieu agréable par excellence. L’ambiance donnée dans ce petit coffeeshop est propice à travailler, mais aussi à boire un petit verre entre amis, toujours dans un cadre hyper joli et entouré(e) par une équipe plus que sympa ! Mention spéciale pour la terrasse, agréable au possible, et c’est là qu’on se dit qu’on y passerait bien la journée, accompagné(e) d’un (très) bon café, de toasts au jambon à l’herbe, ou de scones de folie !

IMG_2624IMG_2623IMG_2622IMG_2629IMG_2626IMG_2628IMG_2625IMG_2627

IMG_4772

Café Pimpin

64 Rue Ramey

75018 Paris

(Métro Jules Joffrin/Marcadet-Poissonniers)

Ouvert du mardi au vendredi de 8h30 à 18h, et de 11h à 18h le samedi et le dimanche.

Plus d’infos sur la page Facebook, ou sur le compte Instagram : @Cafepimpin


  • La café sympa par excellence : Clint

    Gros coup de coeur pour ce lieu du 11ème arrondissement, rue de la Roquette ! Le lieu est hyper lumineux, assez vaste pour que le sacro-sain brunch du dimanche se passe en toute détente, et la carte est parfaite (et bonne hein, évidemment !). Au menu du brunch (car c’est ce que j’ai testé à chaque fois) : des plats simples, mais efficaces, des oeufs, du bacon, des pancakes, bref, que des bonnes choses, et tout ce dont on rêve un dimanche ! Comme d’habitude, les photos parleront probablement mieux du lieu :
    IMG_2826IMG_2827IMG_2828IMG_2825IMG_2824IMG_2829IMG_2830IMG_2831
    Clint
    174 Rue de la Roquette, 75011 Paris

     

    (Métro Philippe Auguste ou Voltaire)
    Horaires :
    Du mardi au vendredi midi : 12h – 14h30
    Le samedi et dimanche midi – 12h – 15h30
    et
    Du mardi au samedi soir – 20h-23h

    On fonce sur la page Facebook ou le compte Instagram (@Clint_Paris) pour plus d’infos !

     


  • La boutique de déco aux milles et une trouvailles : Mamadeko

    À Montmartre, on trouve parfois souvent des petites pépites, et Mamadeko en fait partie. À mi-chemin entre concept store et caverne d’Ali Baba, il est, je crois, assez difficile de sortir de cette boutique les mains vides. Des plantes, des miroirs, des tasses, des bibelots tous aussi jolis les uns que les autres, on aurait un peu envie de redécorer son appartement entier. Et si on s’abonnait à tous les magazines de déco en sortant d’ici ?

IMG_2837IMG_2836IMG_2835IMG_2834IMG_2833IMG_2832

Mamadeko
15 Rue Durantin, 75018 Paris

(Métro Abbesses)

Ouvert du mardi au samedi de 11H à 19h30, et le dimanche de 12h à 18h30

Rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou le compte Instagram (@Mamadekoparis) pour en découvrir plus !


  • Le brunch cool à volonté : Les petites gouttes

À Marx Dormoy, il y a une petite place, une petite esplanade, l’esplanade François Sagan. Y sont alignés différents petits restaurants, que je n’ai pas forcément testés, excepté Les petites gouttes, deux fois même, dis donc ! Et je ne pense pas que ça sera les dernières. L’été, la terrasse est hyper cool, lorsqu’on a la chance de trouver une place ombragée (amis du soleil, bienvenue !) Les plus chanceux trouveront même une place sur les canapés du fond, sous la tonnelle, ouloulou ! Au menu, le dimanche, brunch à volonté pour 27€ (ce qui est très honnête, pour ce qu’on trouve sur le buffet, et c’est à volonté, on le rappelle !) accompagné d’un jus au choix (citron, orange, ou pamplemousse). Les deux fois où j’y suis allé, c’était quand même un énorme plaisir, alors je recommande !

Les petites gouttes brunch parisLes petites gouttes brunch parisLes petites gouttes brunch paris

12 Esplanade Nathalie Sarraute

75018 Paris

(Métro Marx Dormoy)

Ouvert du lundi au dimanche (oui oui !) de 9h à 2h (oui oui !)

Par ici : Site internet, page Facebook, compte Instagram : @Lespetitesgouttes


  • Le nouveau resto : Café Méricourt

« Encore une nouvelle adresse de blogueur »… Alors oui, c’est exactement ce que je me suis dit en pénétrant au Café Méricourt, à Saint-Ambroise. Le lieu est extrêmement beau, l’ambiance est paisible, propice au travail, il y a des jolies plantes au-dessus du bar, bref, beaucoup trop instagrammable. Et puis j’ai commandé un café, et un porridge aux pêches et aux amandes grillées. Et puis je suis revenu, plusieurs fois, parce que finalement, c’est bon, et c’est beau, alors lieu tendance ou pas, peu d’intérêt à se priver d’y passer un bon moment, si ?

IMG_4777IMG_4774IMG_4776IMG_4773IMG_4778IMG_4775

Café Méricourt

22, rue de la Folie Méricourt

75011 PARIS

(Métro Saint-Ambroise)

Ouvert du mercredi au dimanche de 10h à 18h

 

Plus d’infos sur le site internet, la page Facebook, ou le (joli) compte Instagram : @Cafemericourt


  • Le silicien beau, bon et raisonnable : Les amis des Messina

Je ne sais pas pourquoi, je ne sais pas comment je n’ai pas encore évoqué ce restaurant, dans lequel je me suis déjà rendu bon nombre de fois. À Sentier, sachez qu’il est possible de (bien) manger sicilien, dans un décor plus que joli ! Chez les Amis des Messina, on mange hyper bien, pour un prix raisonnable, une top adresse à découvrir d’urgence si vous êtes dans le coin ! Sachez qu’il existe également un deuxième restaurant, dans le 12ème arrondissement, je n’y suis jamais allé, mais j’ai pleinement confiance ! Par ailleurs, les Amis des Messina organise également des ateliers culinaires, 3 heures de recettes pour 100€ par personne, si on a droit à ce qu’on mange au restaurant, je dis oui !

IMG_4769IMG_4771IMG_4763IMG_4764IMG_4770IMG_4767IMG_4766IMG_4768IMG_4762IMG_4782IMG_4783

Les Amis des Messina

81, rue Réaumur

75002 PARIS

(Métro Sentier)

Ouvert du lundi au samedi de 10h à 22h30


  • L’épicerie/restaurant « de qualité » :

Créer du lien, de l’échange, autour de produits sélectionnés avec soin. Prendre le temps de choisir des producteurs locaux, aller à leur rencontre pour en tirer le meilleur, c’est le concept de Terra Gourma. À la fois épicerie et restaurant, ce lieu de vie du 9ème arrondissement laisse à penser qu’il y a encore des endroits où la qualité du produit prime sur tout le reste. Et c’est chouette. Un coin snack, un rayon vin, des exclusivités, les rayons ne désemplissent pas de bonnes choses, on a envie de tout acheter, bref, la vie, la vraie ! Côté restaurant, il va sans dire que les plats sont réalisés avec des produits de qualité, que l’on pourra souvent retrouver à l’épicerie. Nous avons eu la chance de goûter des mets ni trop élaborés, ni grossiers, c’était juste parfait. J’y retournerai, sans souci, ne serait-ce que pour dire bonjour, puisqu’ici, c’est possible ! Il en existe également un à Levallois, pour une pause déjeuner raisonnable et de qualité, on s’en souviendra. (Je précise que j’ai été invité à tester cette adresse, mais que, on l’aura compris, j’aurais payé avec grand plaisir !)

IMG_4812IMG_4813terra gourma épicerie restaurant parisIMG_4820IMG_4821IMG_4822IMG_4819IMG_4817IMG_4816IMG_4815IMG_4814

Terra Gourma

72 Rue du Faubourg Montmartre

75009 Paris

(Métro Notre-Dame de Lorette)

Ouvert du lundi au vendredi de 10h30 à 22h30, et le samedi de 10h30à 21h, mais tout ceci est variable, en fonction de l’avancée de la soirée 😉

À noter que Terra Gourma propose une boutique en ligne sur le site internet. Et sinon, rendez-vous sur la page Facebook ou le compte Instagram : @Terragourma

 

Voilà, je pense refaire un petit article « bonnes adresses » très vite, Paris est une mine d’or pour ça, on ne s’en sort plus, mais qu’est-ce que c’est chouette !

À très vite !

 

Publicités

Torü, le nouveau spot le plus cool de Lyon !

Toru tea shop Lyon

Mercredi, après deux mois de travaux acharnés, ouvrait un nouveau tea-shop dans le paysage lyonnais. Installé dans la rue René Leynaud, « Torü » (Trois en maori) est le fruit d’un joli projet entre Simon, Justine et Maïlys. Passionnés et complémentaires, c’est lors d’un voyage en Nouvelle-Zélande que les trois amis font germer l’idée de s’investir dans ce projet en terre lyonnaise.

Comptoir Toru tea shop Lyon

Car, plus concrètement, Torü c’est quoi ? Tea shop, pâtisserie, mais aussi lieu de déjeuner, il s’agit bien là d’un troisième lieu entre travail et domicile. Un lieu d’ailleurs plein de cachet, dans lequel il fait si bon se retrouver autour de l’un des 120 thés proposés sur la carte. Et, permettez-moi d’ajouter que la terrasse est vraiment, selon moi, l’un des meilleurs spots de Lyon pour se réunir !

Terrasse Toru tea shop Lyon

Car oui, parlons maintenant du lieu en soi. Torü a repris les locaux d’un restaurant-caviste un peu haut-de-gamme, où (comme me l’a expliqué Justine), la lumière n’était franchement au rendez-vous. Un pari osé, donc, que de reprendre de tels locaux. Mais pari réussi, car, lorsque l’on pénètre dans le tea shop, on découvre un endroit spacieux, accueillant, et plein de bon goût. La décoration est travaillée avec soin, les détails sont pensés, et le personnel est sincèrement accueillant. Fruit d’un travail de titan, les trois grenoblois (car oui, ils viennent de Grenoble !) peuvent être fiers du labeur accompli !

Toru tea shop Lyon

Après une petite visite (curiosité oblige !), je commande un éclair framboise/vanille (servi spécialement pour moi avant la mise en place en vitrine !), et un thé conseillé par Justine et Maïlys ! L’éclair est aussi bon qu’agréable à regarder, le thé colle parfaitement à ce que les filles m’ont fait sentir au comptoir, bref, je me sens accueilli comme un prince ! Avec tout ça, Justine m’apporte un sablier à trois niveaux, de sorte que je gère le temps d’infusion comme je l’entends, (bien vu !) Maïlys me donne une serviette en tissu (oh oh !), pendant que j’observe Simon s’affairer à travers la baie vitrée de la cuisine. Le concept prend, me voilà conquis par Torü !

Toru tea shop Lyon

Je me retrouve à discuter une nouvelle fois avec Justine, qui m’explique plus en détails la carte et les formules proposées. Comme je le disais précédemment, le tea shop se transforme également en lieu de déjeuner (et de brunch anglo-saxon le dimanche). Autour d’un verre de vin, on peut donc se retrouver entre amis, dégustant l’un des petits mets préparés par Simon au jour le jour. car oui, Torü, c’est aussi ça, deux plats du jour élaborés en circuit court, via des producteurs locaux, et une cuisine majoritairement végétarienne (et de saison, s’il vous plaît !). Un vrai défi pour les trois amis, mais un projet stimulant, qui promet de belles surprises !

Toru tea shop Lyon

Pour finir, qu’est-ce que j’ai retenu de Torü ? Un concept hyper cool, un cadre chaleureux, un personnel attentionné et ultra-gentil (gros coup de coeur pour eux !), des détails de service qui font la différence, et LA terrasse, que je chéris par dessus tout ! (Rassurez-vous, des plaids seront proposés aux plus frileux d’entre vous !) En bref, c’est mon nouveau QG !

N’hésitez pas à suivre l’aventure sur leur page Facebook et leur compte Instagram : @Toruteashop !

Torü

23, rue René Leynaud 69001 LYON

Horaires : 10h/19h non-stop

Une semaine, des découvertes #1

Le week-end est là, il est temps de faire le point sur la semaine passée. Entre culture, mode, food, voici une petite compilation de mes découvertes hebdomadaires :

Blé

En cette période de rentrée littéraire, je me suis plongé dans le premier livre de Mathieu Bermann, Amours sur mesure, publié chez POL. Ici, on l’aura compris, l’Amour est le point d’ancrage d’un récit où se mêlent histoires de coeur, aventures d’un soir, ou encore questionnements quasi-métaphysiques. Un seul mot, mais de multiples réalités, qui font prendre conscience que le poids des mots peut être important.

En amour, chacun fait sinon à sa volonté, du moins à sa mesure.

thlouis.com
Amours sur mesure, Mathieu Bermann, POL, août 2016, 154 pages

J’ai aussi découvert un lieu qui tend fortement à devenir mon nouveau QG lyonnais : Le Café Arsène ! Derrière ce prénom accrocheur, Fabrice Barry et Michaël Ballay, duo de choc qui nous propose ici une ambiance bistrot-comptoir, revue au goût du jour. Ouvert depuis le mois de mai, c’est dans une ambiance cosy mais épurée que l’on peut grignoter ce que l’on considère déjà comme les « meilleurs sandwiches de Lyon », ou bien simplement siroter un expresso sur le zinc ! Malgré un prix un poil au-dessus de la moyenne, la cuisine est généreuse, 100% française, et ça, on approuve ! Petit plus non négligeable, la terrasse, installée dans la petite rue du Garet, à deux pas de l’opéra. Pas tout à fait un restaurant, pas vraiment un coffee shop, le Café Arsène revisite à merveille l’esprit « casse-croûte » d’antan, dans un esprit convivial et chaleureux ! Pour plus d’infos, n’hésitez pas à jeter un oeil à leur page Facebook.

Café Arsène Lyon
Café Arsène, 5 rue du Garet 69001 LYON (Fermé le dimanche !)

Parlons peu, parlons mode, cette semaine, j’ai aussi reçu une commande passée quelques  jours auparavant sur le site de Perús. Perús, c’est cette marque lancée par trois copains, et financée par une communauté d’internautes (c’est ce qu’on appelle le crowfunding, si vous ne savez pas ce que c’est, vous pouvez cliquer ici, c’est très bien expliqué !). Bref, ces trois copains, lors d’un voyage en Amérique latine, ont eu le coup de coeur pour les motifs incas, et ont immédiatement décidé d’en faire quelque chose. Vous l’aurez compris, Perús est né, avec pour adage d’allier tradition et modernité. Et petit (gros) plus de la marque : Pour chaque paire achetée, un jour d’école serait financé dans une banlieue pauvre de Cusco, au Pérou. Une raison supplémentaire pour aimer et partager cette marque qui semble avoir de beaux jours devant elle ! Pour en savoir plus ou pour commander, vous pouvez vous rendre sur le site internet de Perús !

Perus

Perus
Mes nouvelles chaussures de chez Perús !

 

Ma semaine s’est terminée en beauté lorsque j’ai découvert l’oeuvre de Chantal Akerman. Certes, son nom me disait quelque chose, mais j’aurais été bien incapable de vous citer la moindre de ses oeuvres. Par chance, notre ami Youtube dispose de vidéos (parfois en intégralité) de ses films et autres réalisations. J’ai donc pu comprendre et analyser à quel point elle fut d’une influence notable pour des cinéastes comme Gus Van Sant, ou encore Michael Haneke, qui illustrent le vide ou les comportements humaines à merveille. Réalisatrice, artiste contemporaine, enseignante, Chantal Akerman est cette figure aux multiples casquettes, que je suis plus que content d’avoir rencontré ! Juste ici, une vidéo qui, selon moi, résume assez bien son univers.

Chantal Akerman

À la semaine prochaine, donc !