Mes produits capillaires du moment

Hello !

Aujourd’hui, c’est en mode « blogueur beauté » que je vous retrouve ! Des cheveux, on en a (presque) tous (un coucou à Pascal Obispo s’il passe par là), et on y fait souvent très attention. Moi le premier. Quand je dis « faire attention », j’entends que je me coiffe, que je teste un maximum de shampooings, et que j’essaie de me mettre aux soins pour rendre ma masse capillaire belle et soyeuse au quotidien, rien de plus. (mais, entre nous soit dit, quelle tannée en soi de devoir rester dix minutes sous la douche à attendre que ça pose.. bref !)

Alors évidemment, une « routine » capillaire, ça change, ça évolue en fonction des produits que l’on découvre, de la santé de nos cheveux, etc. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous faire part de mes produits « du moment », go !

  • Le « Playgum déstructuré » de chez Vivelle Dop :

Ce produit, c’est un peu le pilier de ma routine capillaire. Je l’utilise depuis plusieurs années maintenant, et je ne m’en lasse pas ! J’ai eu beau tester d’autres cires, gels, et autres pâtes fixantes, je reviens toujours vers ce produit pour me coiffer (mais ça va peut-être changer avec celui que je teste en ce moment, affaire à suivre !). Comme son nom l’indique, il ne fixe pas de manière immuable les cheveux, et il est donc totalement possible de changer sa coupe, ou de repositionner une mèche rebelle ! De plus, il est hyper pratique à utiliser, facile d’utilisation, et ne fait pas partie de ces produits extrêmement collants sur les doigts, donc désagréables. La texture ressemble un peu à du dentifrice, et l’odeur – même si elle n’a rien d’extraordinaire – est très agréable. En bref, c’est un peu mon indispensable, jusqu’au jour où j’en trouverai un nouveau ! (vos conseils et recommandations sont d’ailleurs les bienvenus !)

playgum vivelle dop déstructuré

  • Le « Trigger Happy » de chez Johnny’s Chop Shop :

J’ai découvert ce produit lors d’un voyage presse à Londres, avec la marque Johnny’s Chop Shop, qui est désormais disponible dans nos Monoprix français ! (Si vous avez l’occasion d’aller découvrir ça, je vous le conseille, ce sont de très bons produits) L’idée du spray texturisant me plaît beaucoup, mais, malgré plusieurs essais, aucun n’avait retenu mon attention. Celui-ci, en plus de son odeur très « salon de coiffure pro » (est-ce que cette phrase est bien claire ?),  fait le job avec brio. Effectivement, en très peu de pulvérisations, il… texturise le cheveu ! (Bien vu pour un texturisant). Je me permets de le signaler, car ça n’est pas le cas de tous les produits de ce type. Le « Trigger Happy » est donc ce type de produit que l’on peut utiliser tout le temps : en retard au travail, pas le temps de se laver les cheveux, un coup de spray et Afida Turner est dans la place ! (On s’emballe) Gros favori !

spray coiffant texturisant johnnys chop shop

  • Le Bedroom Hair de chez Kevin Murphy :

Ici, même principe que le produit précédent, mais pas totalement (c’est sûr, sinon peu d’intérêt, me direz-vous, et vous auriez raison !) Le « Bedroom Hair » texturiste également le cheveu, mais la façon de le faire est beaucoup moins humide (littéralement) que le « Trigger Happy ». À aucun moment, on n’a besoin d’attendre qu’il sèche, il agit presque de la même manière qu’un shampooing sec finalement ! Inutile de vous expliquer que le résultat est au rendez-vous, et le « Bedroom Hair » pourrait même se suffire à lui-même, lorsqu’il s’agit de se coiffer avec un effet « retour de plage à Copacabana » le matin. Pratique et efficace !

bedroom hair kevin murphybedroom hair kevin murphy

  • Le Damage Remedy de chez Aveda (pardon pour la qualité des photos, je n’ai pas d’explication plausible..) :

Alors là, on balaie les shampooing et autres produits pour coiffer le cheveu, on parle soin ! Par soin, on entend un produit que l’on applique régulièrement, voire quotidiennement, afin d’atteindre un résultat satisfaisant et conforme aux promesses tenues. Ce genre de produit est compliqué à trouver, car, précisément, ils atteignent rarement leurs objectifs sur une longue durée. Le « Damage Remedy » est donc censé « réparer » le cheveu et le protéger contre la chaleur. Je dois bien l’avouer, à part, de temps à autre, lorsque j’utilise un texturisant, je ne me sèche que rarement les cheveux au sèche-cheveux, je n’utilise pas de lisseur ou autre appareil chauffant, bref, je ne suis pas la cible première. Pour autant, « réparer » le cheveu, on dit pourquoi pas ! Simple d’utilisation, il suffit d’appliquer ce produit sur cheveu mouillé, et de sécher. Pas besoin de le retirer donc (côté pratique : 10/10). L’effet que ce soin laisse sur les cheveu me donne l’impression de sortir de chez Jacques Dessange : de manière instantanée, les cheveux sont doux, soyeux, on aurait presque l’impression qu’ils sont en bonne santé dis donc ! Et, bien évidemment, à la longue, je les ai senti beaucoup plus simples à « travailler », beaucoup plus vivifiés, plus sains quoi !

aveda produits cheveuxaveda cheveux produitsaveda produits cheveux

Voilà pour ce petit tour d’horizon de mes produits capillaires du moment ! J’adore tester de nouveaux produits, il est donc fort probable que, si je vois que cet article vous a plu, j’en refasse un autre dans les semaines à venir. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques/suggestions en commentaire, en attendant, je vous souhaite une bonne journée !

Pourquoi/Comment je suis aussi matinal

Hello hello !

 

C’est la rentrée, les bonnes résolutions, tout ça tout ça ! Pendant tout l’été, j’ai réfléchi au tournant que prenait le blog, et, sur vos remarques, on repart de plus belle, mais avec plus d’articles « lifestyle ». Par « lifestyle », on entend plus d’articles humeur, moins convenus, et parfois plus personnels. À commencer par celui-ci, donc.

Ceux qui me suivent sur Instagram (@th.louis) me font souvent remarquer que je suis très (trop) matinal, notamment lorsque je poste des stories dans la rue à 6h30 le matin.

Très bonne remarque, me direz-vous, mais les questions s’ensuivent souvent : « Pourquoi ? », « Qu’est-ce que tu fais dehors à cette heure-ci ? », ou encore « Mais tu ne dors jamais ? ». Je me suis dit qu’en faire un article pourrait être une bonne idée. Non pas que j’ai des informations essentielles à délivrer, ni que mon mode de vie est un exemple à suivre, loin de là, mais tout simplement parce que c’est un point de vue, et qu’il pourrait être intéressant de le partager avec vous (et puis parce que c’est mon blog finalement hein !) !

être matinal café
Alors oui, je suis matinal, probablement un peu trop même. Je me suis fixé une espèce de rythme de vie qui consiste à me lever à 6h tous les matins, peu importe l’heure à laquelle je me suis couché. (on fera exception des lendemains de grosses soirées hein..) La raison est toute bête (dans tous les sens du terme) : j’ai envie de profiter de mes journées à fond, et ça fonctionne ! Ca pourrait paraître une corvée, mais au final, j’en tire beaucoup plus de positif que de négatif, et c’est désormais devenu un élément incontournable de mon quotidien. Alors certains réveils sont plus difficiles que d’autres, c’est évident, mais, en grande majorité, j’ai noté que mes journées sont beaucoup pour plus constructives, car, de fait, plus longues. Je vais faire du sport, je lis la presse, me balade, attends l’heure d’ouverture des magasins, bref, plein de petites choses que l’on ne prend pas forcément le temps de faire au quotidien. Et c’est tellement bénéfique sur le moral ! C’est un peu la fête au village tous les jours dans ma tête finalement.

être matinal café

Et la fatigue dans tout ça ? Disons que mon corps s’est habitué à ce rythme de vie, et que dormir 5 heures par nuit n’est pas un gros souci me concernant. Mais elle est présente, de fait, et si elle se manifeste de manière trop poussée en milieu de journée, j’ai testé pour vous… la microsieste ! (oui..) Pratique de plus en plus répandue, elle consiste à ne dormir/se reposer qu’une dizaine de minutes, histoire de ne pas s’étaler deux heures et entrer dans une phase de sommeil profond. Vous savez, cette phase qui nous rend tout flappi(e), si bien que la fin de la journée se transforme en calvaire, où chaque activité est une épreuve. Et bien, ça fonctionne (plutôt) bien dans mon cas, et je suis reparti pour finir la journée en pleine forme !

Que vous le soyez ou non, n’hésitez pas à me faire part de vos astuces ou de vos remarques en commentaires concernant  » les gens du matin ». N’hésitez pas non plus à me dire si ce type d’article est une catégorie qui pourrait vous plaire sur la durée !

Bonne journée !

 

Arthur, bien dans son caleçon !

Bonjour !

Aujourd’hui, on parle de sous-vêtements, oui oui ! On en porte presque tous, il me semblait que c’était une raison suffisante pour évoquer le sujet ! J’ai découvert la marque Arthur, qui, en ce moment, été oblige, nous présente ses maillots de bain pour être chic et choc au bord de l’eau. Toutefois, de base, Arthur propose des sous-vêtements ! Boxers, caleçons, chaussettes, pyjamas, les produits mélangent fantaisie et modernité sur une pièce simple de base. Un mix souvent très chouette qui rend le tout hyper sympa !

boutique arthur

Arthur travaille sur le sous-vêtement masculin depuis 30 ans, mais s’intéresse également au sleepwear et au loungewear. En bref, c’est le spécialiste du vêtement d’intérieur ! À travers 40 magasins et 300 multimarques implantés en France et en Europe, Arthur établi des collections 100% coton, toujours avec cette touche pétillante, sur l’élastique par exemple ! Les collections proposées sont revisitées pour toute la famille, et se positionnent sur du haut de gamme. Et, effectivement, la qualité est au rendez-vous ! J’ai testé plusieurs pièces de la marque, et je pense qu’on peut affirmer que c’est une « bonne marque » ! La confection est réalisée avec soin, les élastiques me semblent de qualité, et le tout forme une pièce de très bonne facture, que l’on porte avec bonheur. Concernant les motifs, qu’on parle caleçon, chaussettes ou encore pyjamas, la boutique en ligne en propose une multitude, tout le monde sera satisfait !

boutique arthur caleçon

Et, magie de l’internet, il vous est possible de remporter la pièce de votre choix (hors short de bain, et selon stock disponible, bien évidemment !) sur le site de Arthur. Le concours se passe sur mon compte Instagram @th.louis, et sera terminé le jeudi 17 août, alors en avant !

Pour en voir plus, rendez-vous sur le site internet de Arthur, la page Facebook, ou le compte Instagram : @Boutiquearthur.

Bonne journée !

Article sponsorisée

Pier Augé, la valeur de la peau.

Bonjour !

Alors, aujourd’hui, je vous parle de mes nouveaux produits chouchous du moment, en terme de soins ! Pier Augé, vous l’aurez compris, est une marque française créee il y a plus de 50 ans par un passionné, qui, entre autre, fut précurseur des cosmétiques pour hommes. C’est, entre autre, ce dont on va parler ici, mais pas que !

Car oui, Pier Augé m’a tapé dans l’oeil (notons l’expression) notamment en raison de ses valeurs plutôt très marquées, et très bonnes, de fait. En partant du postulat que « puisque la peau est une formule, il doit être possible de la reproduire », la formule créée par Pier Augé (la « Base Dergyl », de son nom) reprend toutes les composantes de notre peau, de sorte à nous apporter des soins sur mesure !

Même si la marque a conquis l’étranger, Pier Augé n’en reste pas moins une entreprise 100% française, conçue à Châteauroux, des matières premières jusqu’au packaging ! Et ça, on adore ! Distribués en (para)pharmacie, sur internet, ou encore en institut de beauté, les produits Pier Augé s’occupent de notre petit corps, mais aussi de notre visage ! Certains d’entre eux sont même dédiés aux hommes, et c’est ceux-ci que j’ai testé !

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in france

J’annonce, il y a des coups de coeur ! Je suis habituellement plutôt difficile en matière de soins, ça m’ennuie un peu, je ne vois jamais de résultats, bref, un peu le « client difficile » par excellence. Mais on s’y fait, on teste, on découvre, et on se créé un esprit critique !

La gamme « Men » de Pier Augé est, en premier lieu, très complète : un masque, un contour des yeux, un soin hydratant, un baume après-rasage, et un gommage, la totale !

Le produit qui m’intéressait le plus était sans doute le contour des yeux anti-fatigue. Car, qu’on se le dise, il y a des jours où j’ai tellement de valises sous les yeux qu’on pourrait prévoir un petit voyage tous ensemble sans problème avec elles ! (ovation du public) Bref, j’ai donc testé ce produit, une fois, deux fois, trois fois, et depuis, il est devenu une habitude, une routine beauté, comme on dit. Dès la première fois, j’ai senti des effets « défatiguants », lissants, laissant même apparaître un regard plus vif, plus malicieux (ok je m’emballe). Conçu pour tous types de peaux, je crois que c’est mon petit préféré de la gamme !

IMG_4441IMG_4446

Le masque relaxant sans rinçage a également attiré mon attention car, précisément, sans rinçage, mais aussi car défatiguant/anti-pollution. Le masque idéal pour un citadin donc ! Et, effectivement, en deux temps trois mouvements, la peau est réveillée de manière lumineuse et hydratée, voire retendue ! Tout bon quoi !

IMG_4440IMG_4447

Alors voilà, ce sont mes deux coups de coeur de la gamme, mais je crois pouvoir affirmer sans grande difficulté que les produits « Men » sont tous d’une qualité assez probante, et se complètent les uns les autres avec pertinence. Le gommage (aux billes de Jojoba) est doux, donne un grain de peau affiné, le baume après-rasage laisse une sensation de confort assez appréciable, tout en laissant une texture assez fraîche, et le soin hydratant (à la texture non grasse !) hydrate vraiment la peau (ce qui commence visiblement à devenir notable dans les cosmétiques), tout en protégeant la peau des agressions extérieures. Bref, une gamme complète et efficace, idéale à (s’)offrir pour rendre à la peau toute sa valeur !

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in franceIMG_4444IMG_4442IMG_4445Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in franceIMG_4448

Homme ou femme, ce qui suit peut vous intéresser ! Avec le code promo THLOUIS, 20% vous seront offert sur l’ensemble du site http://www.pierauge.com/. Ce code est valable pendant trois mois. Une bonne manière de découvrir un (ou plusieurs) produits de cette chouette marque ! À noter que j’ai également eu l’occasion de tester des produits pour femmes, et je pense que mon avis peut également s’appliquer de manière positive à ces produits (notamment le baume corps nourrissant au monoï et à l’orchidée !)

Deuxième annonce ! En ce moment, sur mon compte Instagram (@th.louis), un concours est organisé pour tenter de remporter la gamme « Men » entière. Une manière encore plus simple/sympa de découvrir la marque ! Rendez-vous juste ici pour y participer (pas de souci, c’est on ne peut plus simple !)

Gamme Men Pier Augé cosmétiques made in france

Par ailleurs, cette jolie salle de bain nous a gentiment été prêtée par Le Pigalle, un hôtel qui, comme son nom l’indique, est situé dans le quartier parisien de… Pigalle ! Pour en voir plus, ou pour les suivre,n’hésitez pas à vous rendre sur leur page Facebook ou leur compte Instagram : @Lepigalleparis

Pour plus d’infos, ou pour voir tous les produits proposés par Pier Augé, rendez-vous sur le site internet, la page Facebook, ou encore sur le compte Instagram : @Pier_Auge

À très vite !

 

Article sponsorisé

 

Crash test : 5 nettoyants pour la peau !

comparatif crash test nettoyant peau visage

Bonjour !

De plus en plus, certain(e)s d’entre vous me demandent sur Instagram (@th.louis, au cas où !) de parler de soins, de partager ce que j’utilise au quotidien, ou tout bêtement de tester des produits. Alors, je ne suis certainement pas EnjoyPhoenix, mais je m’exécute, avec un premier article « beauté » qui me correspond totalement. Car oui, niveau « produits de beauté », je ne passe pas ma vie chez Sephora, mais j’ai un « indispensable » : le nettoyant pour la peau. C’est, comme on dit, ma routine, j’en utilise matin et soir, presque régulièrement, et sa qualité est donc primordiale ! Je me suis donc décidé à en tester plusieurs, que je n’avais pas testé auparavant, et vous en faire une petite revue, de manière subjective, bien entendu ! À noter que je me suis attelé religieusement à tester les produits à fond, au minimum sur une semaine ! Cinq produits, cinq marques, à petits prix, ou un peu moins, vendus en grande surface ou non, bref, il y en a pour tout le monde !

  • Le nettoyant visage Horace :

Horace est une marque que j’ai découvert grâce à Instagram, et dont le packaging m’a beaucoup plu, car complètement dénué de fioritures, sobre et efficace ! Le marketing étant une raison complètement valable, j’ai donc voulu tester leur nettoyant visage. Conçu à base de charbon actif japonais, il est, selon le flacon, « purifiant naturel, et doux », « pour tous types de peaux ». Petite précision, j’ai la peau à tendance grasse (et oui, et oui, ça arrive !).

Bref, alors concrètement, ça se présente comment, c’est bien, c’est pas bien ? Le nettoyant en soi a une couleur noire, qui m’a un peu surpris au premier abord, pas du tout négativement, on s’entend ! Concernant l’odeur, elle est franchement neutre, je crois que je ne saurais même pas la comparer à une quelconque fragrance universelle. Cette absence d’odeur est plutôt un point positif pour moi, qui n’aime pas forcément sentir la rose musquée ou le musc dans mes soins cosmétiques. Bref, après plusieurs jours d’utilisation, il me semble que je suis pleinement convaincu par ce produit, qui laisse la peau impeccable. Petit détail qui pourrait avoir son importance : la couleur noire ne tâche absolument pas le lavabo, et s’écoule comme un produit lambda ! Pas besoin de passer l’éponge chaque matin, ouf. Un critère qui me fait dire qu’un produit est, selon moi, bon, est l’envie de le racheter. Et, pour le coup, je pense sincèrement pouvoir affirmer que je pourrais le racheter, voilà, c’est dit !

Plus d’infos et de produits sur le site internet de Horace, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Horace.co

nettoyant horaceIMG_3947

  • Le « Oil Eliminator » de Kiehl’s :

Bon, ce produit est un peu plus spécifique que les autres, car présenté « pour hommes », et dont la cible est plutôt les peaux grasses. Mais l’idée de base reste la même, il s’agit d’un nettoyant pour le visage, et je suis persuadé que certain(e)s d’entre vous ont aussi la zone T qui brille en fin de journée (ah si si, s’il vous plaît !). La particularité de ce produit est qu’il est également exfoliant. Alors un exfoliant doux, évidemment, mais les grains sont quand même assez présents à l’application pour le noter ! J’ai une affection toute particulière pour Kiehl’s, notamment pour le personnel en boutique, qui est d’une gentillesse et d’un professionnalisme à toute épreuve. Je vous conseille d’ailleurs, si un jour vous décidez à vous procurer des produits de la marque, à vous rendre en magasin si vous en avez l’occasion, de sorte à recevoir des conseils de qualité, sur votre peau, et seulement votre peau ! Bref, pour revenir au produit en soi, je crois que c’est un très très bon produit, l’odeur n’est absolument pas chimique, on a presque l’impression de faire du bien à notre peau en l’appliquant (ah ben tiens, c’est le principe). L’utilisation quotidienne de ce produit « exfoliant » n’a absolument pas abîmé ma peau à la longue, bien au contraire ! Vous l’aurez compris, je rachète !

Rendez-vous sur le site de Kiehl’s, la page Facebook, ou le compte Instagram (@kiehlsfrance) pour plus de détails !

IMG_3953nettoyant oil eliminator kiehl's vert

  • Gel fraîcheur nettoyant Monoprix :

Un produit de grande surface, enfin ! Peu onéreux (de souvenir, moins de 5€), une petite blague sur le flacon comme sait si bien le faire l’équipe marketing de Monoprix, je me suis dit « ça vaut le coup d’essayer ! ». À l’application, la texture de ce produit est assez consistante, beaucoup moins liquide que les deux précédents produits par exemple. Je ne sais pas si ce point m’a dérangé, mais je l’ai noté dès la première utilisation, et, de fait, étaler le produit sur le visage est un peu moins facile, moins agréable également. Rien de bien grave en soi, on chipote, on chipote hein ! Pour ce qui est de l’effet, évidemment, ça reste un nettoyant d’entrée de gamme, il est moins probant que les autres, mais pour le prix, il fait le job, et c’est franchement totalement acceptable ! Le racheter ? Honnêtement, pourquoi pas, mais plutôt à l’occasion, en vacances par exemple ! Mais je ne crache pas du tout dessus, assurément !

IMG_3951gel nettoyant fraicheur monoprix

  • Le nettoyant visage Bivouak :

Celui-ci, je l’aime beaucoup ! Les effets sont peut-être les plus rapidement visibles, dès la première utilisation. À peine étalé, ce nettoyant (à l’odeur un peu boisée, que je ne porte pas forcément dans mon coeur, mais rien de fondamentalement dérangeant, vraiment !) donne directement un effet « sec » sur la peau. « Sec », on s’entend évidemment, mais « nettoyé en profondeur », vraiment vraiment très agréable ! À noter que Bivouak est une marque de soins masculins essentiellement, et propose des produits pour la barbe, des coffrets, etc. On est donc d’accord que je rachèterais sans souci aucun !

Rendez-vous sur le site internet de Bivouak, la page Facebook, ou le compte Instagram @bivouakfr pour plus d’infos.

IMG_3943nettoyant visage bivouak

  • La mousse nettoyante fleur de vigne Caudalie :

J’ai eu la chance de recevoir des produits de la très bonne marque Caudalie, dont cette mousse nettoyante qui, comme son nom l’indique, a une consistance différente des  produits précédents. En premier lieu, la texture mousse m’inspirait peut-être un peu moins confiance que la texture gel, pour une raison obscure. Néanmoins, le produit, outre son odeur fraîche et légère si agréable, fait vraiment le travail avec brio ! C’est la première fois que je testais des produits Caudalie (dont le masque purifiant, une tuerie par ailleurs), et je sens que ça ne sera pas la dernière ! On rachète, yes !

Plus d’infos sur le site de Caudalie, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Caudalie !

mousse nettoyant caudalie fleur de vigneIMG_3949

Bon, et bien c’était le premier vrai article « beauté » du blog, j’espère qu’il aura été pertinent, ou au moins utile, n’hésitez pas à me faire vos retours ! Personnellement, j’ai plutôt aimé prendre du temps pour tester tout ça et vous en faire un petit debrief !

Bonne journée, à très vite !

City trip à Copenhague !

Hello !

 

De retour de Copenhague, je me suis dit qu’un petit article pourrait être plutôt intéressant. Car outre les balades dans la ville, les « choses à voir », et autres attractions touristiques, j’ai eu l’occasion de tester quelques adresses, dont certaines plutôt très chouettes !

Bon, en bref, pour ceux et celles qui ne connaissent pas du tout Copenhague, procédons par ordre. C’est donc la capitale du Danemark, et le pays où, paraît-il, le taux de bonheur est le plus élevé au monde. Les danois ont même créé un concept, le « Hygge », que l’on retrouve dans certains livres qui lui sont consacré. (du type : Le livre du Hygge, écrit par Meik Wiking, et paru en novembre 2016 aux éditions First (bon, un peu marketing sur les bords, mais ça vaut le coup de le feuilleter en librairie).

IMG_3991

Copenhague, c’est aussi des vélos, beaucoup beaucoup beaucoup de vélos ! Sur la route, ces derniers font clairement la loi, les pistes cyclables sont légion, et si, par malheur, un piéton venait à ne pas regarder avant de traverser, la collision est totalement envisageable. Les vélos sont partout, garés n’importe où, parfois n’importe comment, c’est assez impressionnant. Pour notre séjour, nous en avons loué, histoire de se fondre dans le décor, et de découvrir la ville de manière hyper agréable. Sauf que rouler sur une piste cyclable à Copenhague, c’est un peu comme rouler sur l’autoroute du soleil un samedi de juillet. Il ne faut surtout pas dévier de sa trajectoire, l’angoisse de percuter un autre cycliste est palpable.. Bref, quoiqu’il en soit, Copenhague est une ville extrêmement agréable, à l’ambiance posée, où, comme on dit, « il fait bon vivre », j’ai adoré !

IMG_3992IMG_3980IMG_3965IMG_3995IMG_3996IMG_3994IMG_3993

IMG_3998IMG_3997

Parmi nos petites visites, on a découvert le jardin botanique (hyper sympa pour se poser), même si les serres ne sont pas extraordinaires. Mais bon, c’est gratuit, c’est sympa, et la vie est belle ! Nous avons également découvert le quartier de Christiania, notamment l’église de Notre-Sauveur (située au milieu du quartier), où l’on peut monter, non sans efforts. La vue est plutôt très chouette, je vous laisse juger par vous-même :

IMG_3978IMG_3979IMG_3964IMG_3963IMG_3981

Concernant les bonnes adresses, Copenhague n’est pas en reste ! Pour manger, pour se faire plaisir, ou même pour boire un verre, je dois dire qu’on a plutôt bien géré notre coup ! Presque tous les lieux où nous allions étaient chouettes, alors voici un petite sélection, non exhaustive, bien évidemment !

  • Cucaracha : Nous sommes allé boire des verres dans ce pub qui, de base, n’inspire pas plus que ça l’ambiance « hygge » associée à Copenhague. Et c’est plutôt vrai ! Outre les bougies posées sur les tables, les gens fument à l’intérieur, chantent tous ensemble les tubes danois que la serveuse met, et enchaînent les girafes de bière comme jamais. Mais au final, on y est bien. Pour le coup, on est sur un lieu typique, que j’étais plutôt content de découvrir en tant que français, perdu dans la meute danoise ! (Je n’ai pas pris de photos, la lumière était vraiment trop sombre)
    Adresse : Gothersgade 41, 1123 København K

 

  • Madam Chu’s : Un peu plus branché, ce bar à l’ambiance un peu « asiatisante » propose des cocktails hyper chouettes : vodka/saké/fruits de la passion/rhubarbe, ou encore rhum/mûre/basilic/citron vert. Des banquettes, un grand bar, une petite terrasse, de la musique plutôt hip-hop, c’était franchement une belle découverte !

    Adresse : Gammel Strand 40, 1202 København K

  • Papiroen et Tovernhallerne Market : Deux marchés couvert/food courts, où on peut s’installer pour manger, boire une bière, un café, bref !

    Ma préférence va à Papiroen, qu’on retrouvera dans le quartier de Christiania. Situé en bord d’eau, le Copenhagen Street Food est un concentré de cuisines du monde, impossible de choisir ! Et, petit supplément d’âme, les halles sont juste à côté du musée d’art contemporain, où sont notamment présents une installation de Yoko Ono, ou encore un film de 24 heures (basé sur l’heure exacte qu’il est au moment où on le visionne) réalisé par Christian Marclay.

    IMG_3986IMG_3985IMG_3984IMG_3983IMG_3990IMG_3989(1)IMG_3988IMG_3987IMG_3982

    Copenhagen Street Food
    Warehouse 7 & 8
    PapirØen
    Trangravsvej 14
    1436 Copenhagen K

    Le deuxième marché se trouve aux stations Nørreport Station et Nørreport Metro. Les halles de Copenhague (Tovernhallern Market) sont le plus grand marché de la ville. Ici, on vend plus de produits « bruts » qu’à Papiroen, mais il est totalement possible de manger « sur le pouce » parmi tous les stands présents. On s’attable, on profite de l’ambiance hyper détendue, bref, top top !

    IMG_3960

  • IMG_3962IMG_3961IMG_3958IMG_3959Toverhallerne Market
    Frederiksborggade 21
  •  Väkst : On passe du tout au tout avec ce restaurant un peu plus chic qu’un simple bout de table. Mais bonne découverte lorsqu’on souhaite se faire un vrai bon resto (au menu imposé, attention aux gens difficiles) ! Ambiance bistronomique dans ce lieu ouvert par Host (un autre restaurant de Copenhague conseillé par un ami, visiblement en travaux au moment où j’écris cet article, mais dans le même esprit que Väkst). Au menu, du porc tendre comme jamais, accompagné d’une sauce un peu piquante mais juste parfaite, et de légumes croquants dans une sauce hyper subtile. Personnellement, j’ai adoré, ce genre de lieu me parle vraiment vraiment ! Et, bien évidemment, l’endroit est canon ! À noter que, tout autour de cette adresse, le quartier est vraiment chouette : plein de petites échoppes, de friperies, et de cafés sympas !

    IMG_3973IMG_3972IMG_3968IMG_3967(1)IMG_3969IMG_3971IMG_3966

    Väkst
    Sankt Peders Stræde 34
    1453 København K

    Pour une pause café, très honnêtement, je ne crois pas avoir d’adresse particulière à donner, Copenhague regorge de petits coffeeshops trop chouettes, souvent avec le wifi (détail parfois important lorsqu’on est touriste !), malgré des prix qui feraient même bondir un parisien (4€ le café, ça commence à faire beaucoup les enfants !).
    Mais Copenhague, c’est aussi le design, des boutiques de déco toutes aussi belles les unes que les autres. (Typiquement, la boutique Hay est, je crois, un incontournable !) Il y en a partout, le choix est plutôt très vaste pour les amateurs de jolies choses. J’ai noté une seule adresse, mais il me semble qu’il pourrait y en avoir une dizaine sans souci :

  • Plint : En se baladant dans la rue commerçante de Copenhague, nous sommes tombés sur une boutique où on voudrait tout acheter, aux prix plutôt abordables (pour la Scandinavie, on s’entend hein !), bref, tout ce qu’on aime ! On trouve un peu de tout, des tasses, des soins pour le corps, des paniers, bref, les photos seront probablement plus parlantes, mais j’ai noté l’adresse dans un coin de ma tête !

    IMG_3975IMG_3977IMG_3974IMG_3976

    Plint
    Købmagergade 50
    1150 København K

 

Voilà, en bref, quelques « bonnes » adresses que j’ai pu récolter pendant mon séjour danois, sait-on jamais, si certains d’entre vous s’y rendent, ça peut toujours servir !

N’hésitez pas à me donner les votre si vous en avez aussi, je vais probablement y retourner, parce que, qu’on se le dise, j’ai vraiment vraiment aimé !

 

Bonne journée, à très vite !

 

Adibla, faire du bien à nos oreilles !

Hello !

Aujourd’hui, on parle accessoire, on parle high-tech, on parle écouteurs ! On en utilise (presque) tous, ils sont devenus le prolongement de nos oreilles, et pourtant, ils ne sont pas forcément pratiques, de bonne qualité, ou tout simplement agréables à porter. Il y a quelques jours, je me suis rendu à la boutique Adibla (dans le 15ème arrondissement parisien), dans le but de découvrir cette marque d’écouteurs sans fil, dont la devise est « l’émotion par le son ».

Adibla, c’est quoi ? C’est une association technologique franco-coréenne qui vise à rendre notre écoute la plus pointue et la plus pratique possible. Grâce à la technologie bluetooth, tout est possible. La gamme Adibla correspondra donc aux plus sportifs d’entre nous (se prendre le fil des écouteurs à la salle de sport et s’arracher la moitié de l’oreille, est-ce qu’il y a pire comme sensation ?), mais aussi à ceux qui souhaitent travailler sans se sentir emprisonné(e) avec un cordon, ou juste pour ceux qui souhaitent écouter leurs podcasts préférés dans le bus. Bref, le sans fil est un vrai plus, que la marque a su développer en plusieurs gammes, allant même jusqu’à reproduire le son de nos casques préférés. Les plus mélomanes/pros d’entre nous seront donc ravis !

IMG_3697adibla écouteurs paris bluetooth

La qualité des produits Adibla tient dans la « Technologie audio J-NAT ». Comme le stipule le site internet de la marque, le J-NAT® se base sur des études psychoacoustiques très poussées pour déterminer comment le son doit être généré et traité pour qu’il soit le mieux perçu par l’oreille et le cerveau. C’est là que l’on redécouvre des petits détails que contiennent nos chansons préférées, et qu’on s’émerveille devant la puissance contenue dans ces petits objets, tout ceci en toute liberté, c’est validé ! 

IMG_3696
J’ai eu la chance de tester le « Neckmaster Life + » (le produit d’entrée de gamme). En 8 heures d’autonomie, celui-ci conjugue qualité (trois signatures audio : neutre, extra basses et classique), et praticité, grâce aux différents embouts livrés dans la boîte. Les écouteurs s’adaptent donc à toutes les oreilles, toutes les envies, et, qu’on se le dise, le son est juste fou, si bien que je ne me rendais même pas compte qu’on était en train de me parler ! (on le rappelle, on regarde bien à droite et à gauche avant de traverser donc !)

IMG_3699

Bon, et comme un bonheur n’arrive jamais seul, je vous donne rendez-vous sur mon compte Instagram (@th.louis), un petit concours y est organisé pour gagner une paire de « Neckmaster Life + » (et ça vaut franchement le coup !)

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site internet d’Adibla, le page Facebook, le compte Twitter, ou encore le compte Instagram : @adibla_audio

Boutique :

51, rue Dombasle

75015 PARIS

Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h

Bonne journée, à très vite !

3 idées de cadeaux pour la fête des pères !

(Meilleur titre)

Bonjour bonjour !

La fête des pères, c’est le 18 juin ! Et, on le sait tous, faire un cadeau à un homme est souvent plus compliqué, papa ou non ! Alors bon, pourquoi pas trois petites idées de cadeaux – à plus ou moins petits prix ? Ca peut donner des pistes, au cas où quoi !

  • Un kit de rasage :

Qu’on se le dise, il y a fort à parier pour que votre papa ait de la barbe. Et bien des marques comme Big Moustache proposent notamment des rasoirs et des lames de qualité, sous forme d’abonnement (sans engagement !), mais pas que ! Un principe plutôt très sympa, lorsqu’on sait que son Papounet utilise et use son rasoir manuel quasi-quotidiennement. Sachez également que, pour un cadeau plus complet, Big Moustache propose des super coffrets de rasage, entre 25€ et 50€. Par exemple, le coffret du bûcheron (en photo juste après) comprend tout le matériel nécessaire pour bien entretenir sa barbe, c’est-à-dire :

  • 1 brosse à barbe
  • 1 huile à barbe (50 ml)
  • 1 paire de ciseaux
  • 1 rasoir 5 lames Terminator (manche + 1 recharge)
  • 1 mois d’abonnement à Big Moustache

big moustache soins barbe moustacheIMG_2265IMG_2266IMG_2267IMG_2268IMG_2269IMG_2270

Un coffret pour la moustache est également disponible, mais également une multitude de petits produits, dont le fil conducteur est toujours le rasage, bien évidemment : savon à barbe, stick cicatrisant, ou encore bol de rasage, tout y est pour rendre son papa le plus beau du monde ! (bon, en tout cas, le mieux rasé)

Pour les petits flemmards (parisiens), à noter que Big Moustache propose un service de barbier à domicile, plutôt sympa ça !

Plus d’infos sur le site internet de Big Moustache, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Bigmoustache


  • Un petit coffret chouette chouette !

Greenma, c’est une marque que j’adore ! De base, cette entreprise, implantée à Lyon, produit du (bon) thé, mais fourmille d’idées, comme celle que je m’apprête à vous présenter ! Car oui, Greenma s’est mis aux savons et aux bougies, et fait même des coffrets, idéal donc pour la fête des pères ! (ah oui tiens)

Ce coffret-ci est vraiment top, lorsqu’il s’agit de faire découvrir des parfums de différentes manières. Il comprend donc un thé vert à la menthe (toujours présenté dans un joli pot en verre fumé), ainsi qu’un savon romarin/menthe poivrée/pin sylvestre, on adore ! Emballé dans un petit pochon plutôt très chouette, c’est, à mon sens, un petit cadeau idéal, et tout ceci pour une vingtaine d’euros !

coffret greenma thé vert menthe savonIMG_2272

Alors pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de Greenma, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Greenma_france.


  • Un livre d’actualité

Quoi de mieux que présenter l’actu à son papa sous une forme différente qu’un reportage TF1 ou qu’un article basique dans Le Point ? En BD par exemple, en voilà une bonne idée ! J’ai récemment acheté Le Journal du off, ouvrage scénarisé par Renaud Saint-Cricq et Frédéric Gerschel, et dessiné par James. Paru le 17 mai chez Glénat, Le Journal du off présente la campagne d’Emmanuel Macron (notre actuel Président de la République, au cas où hein !) Neuf mois de coulisses suivis par un journaliste fictif, pour des secrets politiques qui, eux, sont bien réels ! Un cadeau plutôt très sympa à offrir à son Papa pour marquer le coup, non ?

glénat le journal du off saint cricq gerschel james

Bref, cadeau ou pas cadeau, la fête des pères, c’est toujours un bon prétexte pour partager un moment cool avec son Papounet !

À plus tard !

Le lait doré, la douceur selon Pampille

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle d’une petite marque pleine de douceur découverte il y a peu : Pampille. J’ai eu l’occasion la chance de rencontrer les personnes à l’origine de Pampille autour d’un café. Sarah, la fondatrice, a pu m’expliquer en détails les valeurs et le travail de fabrication de ses laits dorés biologiques, et me les faire déguster.

IMG_1776

Mais alors concrètement, procédons par ordre, qu’est-ce que le lait doré ? Lait d’or, lait au curcuma, golden milk, curcuma latte, turmeric milk, toutes ces appellations désignent une seule et même boisson. Il s’agit d’une préparation ayurvédique ancestrale, encore utilisée de nos jours par les familles indiennes. L’ingrédient de base est donc le curcuma, aux propriétés multiples et vraiment très intéressantes pour la santé ! Puissant antioxydant, antiseptique, antibactérien, anti-inflammatoires, les usages sont multiples. Associé au poivre noir, les effets seraient multipliés par 1000, on demande à en savoir plus !

Pampille est donc parti de ce constat, selon lequel le lait doré est LA boisson qui nous veut du bien. En le déclinant en trois accords (fruité, floral et épicé), on accède à trois saveurs différentes, toujours dans l’esprit de la recette originale.

  • Le fruité : Un lait de pistache (unique !) mêlé à la saveur du yuzu, du gingembre, et de la touche de fleur d’oranger, on adore !
  • Le floral : Du lait d’amande de Sicile, une pointe de miel, de la lavande, de la rose, et nous voilà parti pour un petit voyage en bouteille !
  • L’épicé : Avec un lait de cajou d’Inde, du gingembre, la chaleur de la cannelle, une pointe de cardamome, le résultat est plutôt très étonnant !

Pampille Paris lait doré

Imaginées et conçues dans l’atelier « À Paris chez Antoinette Poisson », les étiquettes des bouteilles Pampille sont imprimées à la planche et peintes à la main ! L’impression se déroule, quant à elle, à l’imprimerie du Marais, en activité depuis 1954.

Les recette sont, pour leur part, imaginées au coeur du village d’Auteuil, dans l’atelier de parfumerie gustative de Pampille. On est donc sur une production locale, éthique, de qualité, dont le souci du détail m’a beaucoup touché !

IMG_1775

Mais pas que, le goût, plein de douceur, n’est pas celui auquel on pourrait s’attendre. Ici, c’est la finesse et l’arrangement des saveurs qui priment. Véritable parfumerie gustative donc, les laits dorés de Pampille pourraient presque être qualifiés d' »expérience ». J’ai été surpris par le goût, original et doux en bouche, tout le contraire de ce que j’aurais pu penser !

Le lait doré est cette boisson qu’il convient de boire à toute heure. Il est même possible de le tiédir avant d’aller dormir, il paraîtrait qu’il aide à trouver le sommeil réparateur ! Je n’ai pas encore essayé, mais l’idée me plaît assez !

Amis parisiens, vous pouvez notamment trouver Pampille dans les points de vente suivants : Claus, Umami Matcha Café, Welcome Bio, Bien L’Épicerie (Saint-Gilles et Quatre-Fils), le Bio d’Auteuil

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à visiter le site de Pampille, ou à faire un petit sur leur compte Instagram : @PampilleParis

Ben Klark, à la ville comme à la scène !

Bonjour bonjour !

Période des nouvelles collections oblige, aujourd’hui, c’est encore un article mode ! Mais quand c’est pour découvrir des marques comme celle-ci, on dit oui ! J’ai récemment fait la découverte de BENKLARK, une maison française fondée en 2012. Très attachée aux valeurs de savoir-faire à la française, les pièces sont réalisées avec finesse, avec pour inspiration principale (attention…) le basketball !

J’ai bien dit inspiration, pas adaptation hein, car les produits que propose BENKLARK (notamment les chemises) sont des pièces que l’on porte tous les jours, comme pour les grandes occasions. C’est d’ailleurs ce point qui m’a principalement intéressé chez cette marque : une malléabilité du produit. Il est donc totalement envisageable d’aller faire ses courses à Monoprix, comme il est possible d’aller au mariage de sa soeur, avec une chemise BENKLARK !

Comme vous pouvez le constater, j’ai opté pour une chemise (de l’édition Pearl) dont le système de fermeture est entièrement pensé avec des boutons pressions (comme sur les joggings d’entraînement des joueurs de la NBA, et oui Jamy !). Ces mêmes boutons sont d’ailleurs faits à partir de perles de nacre noires, qui viennent souligner le niveau de qualité de la chemise BENKLARK. Inutile de préciser qu’il est donc facile de s’habiller/de se déshabiller, et ça, on adore ! Toutefois, et on le remarque bien, la chemise concilie avec brio ce côté décontracté avec un esprit distingué. La matière (du tissu Oxford PinPoint, plus fin et aéré que le tissu Oxford classique) joue également beaucoup, ainsi que le col Mao (qui revient en force, on le note !). Personnellement, j’adore l’idée !

ben klark chemise col mao pearlIMG_1581

chemise ben klark collection pearl basketAu passage, en me baladant sur le site de BENKLARK, j’ai également découvert qu’ils faisaient des blousons Teddy (gamme Héritage), et alors là, c’est aussi un coup de coeur ! Et toujours Made in France, yes !

teddy ben klark made in france

Pour finir, je vous laisse des petits close-up (ouloulouu) de la chemise, histoire de bien vous rendre compte de la qualité de la chose ! Et je vous précise au passage que BENKLARK est vendu principalement en ligne, mais aussi à Nantes (Boutique la STATION, 21 Rue Crébillon), sur rendez-vous privé (à Paris, Nantes et Toulouse), ou encore en Popup stores. Le mieux est de rester connecté(e) à la page Facebook, qui met en ligne toutes les infos du moment !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref, si tout ceci vous a inspiré, n’hésitez donc pas à vous rendre sur le site internet de BENKLARK, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Benklark

 

À plus tard !

Article sponsorisé