Le lait doré, la douceur selon Pampille

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle d’une petite marque pleine de douceur découverte il y a peu : Pampille. J’ai eu l’occasion la chance de rencontrer les personnes à l’origine de Pampille autour d’un café. Sarah, la fondatrice, a pu m’expliquer en détails les valeurs et le travail de fabrication de ses laits dorés biologiques, et me les faire déguster.

IMG_1776

Mais alors concrètement, procédons par ordre, qu’est-ce que le lait doré ? Lait d’or, lait au curcuma, golden milk, curcuma latte, turmeric milk, toutes ces appellations désignent une seule et même boisson. Il s’agit d’une préparation ayurvédique ancestrale, encore utilisée de nos jours par les familles indiennes. L’ingrédient de base est donc le curcuma, aux propriétés multiples et vraiment très intéressantes pour la santé ! Puissant antioxydant, antiseptique, antibactérien, anti-inflammatoires, les usages sont multiples. Associé au poivre noir, les effets seraient multipliés par 1000, on demande à en savoir plus !

Pampille est donc parti de ce constat, selon lequel le lait doré est LA boisson qui nous veut du bien. En le déclinant en trois accords (fruité, floral et épicé), on accède à trois saveurs différentes, toujours dans l’esprit de la recette originale.

  • Le fruité : Un lait de pistache (unique !) mêlé à la saveur du yuzu, du gingembre, et de la touche de fleur d’oranger, on adore !
  • Le floral : Du lait d’amande de Sicile, une pointe de miel, de la lavande, de la rose, et nous voilà parti pour un petit voyage en bouteille !
  • L’épicé : Avec un lait de cajou d’Inde, du gingembre, la chaleur de la cannelle, une pointe de cardamome, le résultat est plutôt très étonnant !

Pampille Paris lait doré

Imaginées et conçues dans l’atelier « À Paris chez Antoinette Poisson », les étiquettes des bouteilles Pampille sont imprimées à la planche et peintes à la main ! L’impression se déroule, quant à elle, à l’imprimerie du Marais, en activité depuis 1954.

Les recette sont, pour leur part, imaginées au coeur du village d’Auteuil, dans l’atelier de parfumerie gustative de Pampille. On est donc sur une production locale, éthique, de qualité, dont le souci du détail m’a beaucoup touché !

IMG_1775

Mais pas que, le goût, plein de douceur, n’est pas celui auquel on pourrait s’attendre. Ici, c’est la finesse et l’arrangement des saveurs qui priment. Véritable parfumerie gustative donc, les laits dorés de Pampille pourraient presque être qualifiés d' »expérience ». J’ai été surpris par le goût, original et doux en bouche, tout le contraire de ce que j’aurais pu penser !

Le lait doré est cette boisson qu’il convient de boire à toute heure. Il est même possible de le tiédir avant d’aller dormir, il paraîtrait qu’il aide à trouver le sommeil réparateur ! Je n’ai pas encore essayé, mais l’idée me plaît assez !

Amis parisiens, vous pouvez notamment trouver Pampille dans les points de vente suivants : Claus, Umami Matcha Café, Welcome Bio, Bien L’Épicerie (Saint-Gilles et Quatre-Fils), le Bio d’Auteuil

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à visiter le site de Pampille, ou à faire un petit sur leur compte Instagram : @PampilleParis

Publicités

Summer vibes #1 : Les lunettes Vuarnet, l’esprit classe et efficace !

Bonjour bonjour !

On tente une nouvelle série sur le blog, histoire de préparer l’été en toute détente !

L’été approche à grands pas (meilleure intro), on a envie d’enlever des couches, de profiter du soleil, et de renouveler un peu ses accessoires de fashionista ! Vous l’aurez compris, aujourd’hui, on parle lunettes, on parle soleil, on parle lunettes de soleil !

J’ai récemment eu l’occasion de visiter la première boutique parisienne de la marque Vuarnet, située près de la Madeleine. Un très joli endroit, pleins de jolies choses, mais aussi avec une jolie histoire. Car c’est dans cette même boutique qu’il y a 60 ans, se trouvait l’atelier de l’opticien Roger Pouilloux, le fondateur de Vuarnet. La marque fête cette année même son anniversaire, et a souhaité marquer le coup avec plusieurs temps forts (l’ouverture d’une boutique, c’est déjà un bon temps fort je crois !), étalés dans l’année 2017.

ouverture première boutique vuarnet paris madeleine http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Mais d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas vraiment Vuarnet, c’est quoi ? Eh bien c’est ce que l’on pourrait appeler une marque de lunettes « de légende », façonnée par des produits iconiques, un savoir-faire « made in France » (on adore ça !), ou encore des ambassadeurs de renom.

Petit point histoire (mais intéressant, un peu comme Stéphane Bern quoi !) : En 1957, la marque naît au 28 rue Boissy d’Anglas (à l’endroit exact où la boutique à ouvert donc, tu suis, c’est bien !).

Roger Pouilloux, opticien passionné de ski, va se lancer le pari fou de rendre le monde de la solaire meilleur, en inventant un verre d’exception, le verre « Skilynx », capable de protéger les yeux sur les pistes, mais aussi de donner une vision parfaite du relief par temps couvert. Du verre minéral, capable de nous protéger contre les rayons UV, les infrarouges, ou encore la lumière bleue ! Trois ans plus tard, M. Pouilloux rencontre Jean Vuarnet, un champion de ski français qui remporte une médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de 1960 avec, je vous le donne en mille, une paire de Vuarnet sur le nez !

Les années 1960 marquent alors une espèce d’essor de la marque, portée par des icônes comme Mick Jagger, Romy Schneider, Daniel Craig dans « James Bond », ou encore Alain Delon (la scène de « La Piscine », ça vous parle ?)

Alain delon scène la piscine lunettes vuarnet

Bref, après un succès retentissant qui s’est propagé jusqu’aux États-Unis et le développement d’une collection de vêtements, Vuarnet a mis son succès sur pause dans les années 2000. Le temps d’une petite restructuration, la voici revenus en force depuis 2015 : Nouvelle équipe, réédition de modèles iconiques, lancement de nouvelles collections, Vincent Cassel comme ambassadeur, un bon retour sur le devant de la scène !

Comme je le disais tout à l’heure, 2017 est l’année de plusieurs événements pour Vuarnet, à commencer par l’ouverture de cette fameuse boutique parisienne. Mais ça n’est pas tout, on notera également le lancement en édition limitée du nouveau modèle iconique « Glacier 1957 » en janvier dernier, ou encore la réédition, limitée à 1957 (rapport à la date de création de la marque, vous l’avez ?), du tee-shirt iconique de Vuarnet.

tee-shirt vuarnet http://vuarnet.com/fr/stories/54-vuarnet-ouvre-sa-premiere-boutique

Le dernier point, et pas des moindres, est le lancement d’une grande opération caritative (Les « Vuarnet Love Days »), au bénéfice de l’association « Shades of Love ».

Cette association a pour vocation de venir en aide aux populations qui vivent dans des conditions de luminosité extrême, dans la chaîne de l’Himalaya, des Andes ou de la Sibérie en leur fournissant des lunettes de soleil pour les protéger des lésions oculaires.

Et en bref, vous achetez une paire de lunettes en boutique, sur le site web ou dans une sélection de points de vente partenaires, et Vuarnet offre également une paire de solaires en votre nom à une personne dans la nécessité physique de se protéger les yeux. Le concept est hyper cool, hyper pertinent, la folie quoi !

À noter que cette opération se déroule du 6 avril au 31 juillet 2017, alors on ne perd pas de temps !

IMG_0478.JPGPour finir, je vais tout de même vous présenter la paire que je porte. Il s’agit de la nouvelle collection « Edge », qui, selon moi, arrive à concilier un style actuel, tout en gardant « l’esprit Vuarnet », à travers, notamment, les cerclages qui bordent le contour des yeux. Trois modèles existent dans cette collection : rond, pilote et rectangle, et je porte les rectangles !

IMG_0507.JPG
Oui, on voit la fenêtre dans le verre, bon…

IMG_0506.JPGAprès ce petit topo sur Vuarnet, si vous avez besoin de plus d’infos, ou tout simplement envie de voir les collections proposées, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet de la marque, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @vuarnetsunglasses

À plus tard !

Le Gin Carmen, la nouvelle gamme de gin infusés made in France !

Hello !

Il y a quelques jours, j’ai participé à la soirée de lancement des Gin Carmen… au Carmen, à Paris ! En bref, le Carmen, c’est une discothèque située dans le quartier de Pigalle, dont la deco donne envie d’y rester toute la nuit, lové dans un canapé, un verre à la main, à discuter avec la première personne venue de ses vacances au Grau-du Roi.

Eh bien il fallait y penser, le Carmen a donc lancé sa propre gamme de gin : le Gin Carmen. Fabriqués de manière artisanale, dans les règles de l’art, les gin conservent ainsi leurs plus beaux arômes, sans additifs ni conservateurs. De quoi passer de jolies soirées !

gin carmen paris pigalle

On peut donc venir déguster trois recettes de base :

  • Une infusion Amarena, au délicat nez de griotte avec une belle rondeur.
  • Une infusion au Maté Toasté, avec la puissance amérindienne et des notes de fruits secs torréfiés.
  • Une infusion à l’écorce de pamplemousse, où le nez d’agrumes et la genièvre se mêlent pour vous apporter une fraîcheur naturelle.

gin carmen paris pigalleJ’ai pu goûter ces trois recettes (très très bonnes au demeurant !), mais également découvrir la multitude de gin infusés proposés derrière le bar : orange, menthe, poivre de Sichuan, ortie, aloe vera, bref, plus d’une quarantaine de parfums qui ont le mérite de nous faire redécouvrir cette boisson ! À savoir que chaque gin peut être dégusté sur glace, en cocktail ou avec du tonic. un peu comme bon nous semble finalement !

gin carmen paris pigalleSachez qu’il est également possible de s’acheter une des trois bouteilles infusées (ou de faire un cadeau hein, pas obligé de tout boire tout seul !) au prix de 39€, ce qui, à mon sens, est plutôt très honnête !

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site internet de Gin Carmen, la page Facebook, ou encore le compte Instagram : @Gin_carmen

Bonne journée !

Mes bonnes adresses à Paris #1

Hello !

Aujourd’hui, je vous parle de plusieurs « bonnes adresses », où j’ai, en tout cas, envie de me rendre régulièrement, pour travailler, boire un café, ou tout simplement manger. Mon métier actuel me permet de travailler d’où je veux, la qualité et l’ambiance de certains lieux sont donc primordiales pour moi. Je me permets également de vous préciser que toutes ces adresses sont validées par moi et moi-même, après au moins deux passages (= deux tests, donc), de sorte à être bien sûr de vouloir vous les présenter.

Ici, je vais donc vous présenter quatre adresses, toutes différentes, aux quatre coins de Paris (bon, peut-être que je m’emballe un peu là) : un coffeshop, un resto végé, un café-libraire-galerie, et un healthy « pas chiant » (vous comprendrez plus bas !). J’ai essayé de prendre un maximum de photos, de sorte à rendre la chose la plus parlante possible, et de rendre justice au mieux à chaque endroit. Go !

 


  • Le coffeeshop : Passager

 

Au coeur du 11ème arrondissement, près de l’arrêt de métro Ledru-Rollin, se situe Passager, mon coffeeshop parisien préféré. Posté sur une avenue, c’est pourtant une espèce de petit cocon qui nous attend lorsque l’on franchit la porte. Au programme : un accueil hyper chaleureux, de la musique chouette mais pas trop forte (très appréciable quand on souhaite travailler tranquillement), une déco qu’on verrait bien dans notre appartement, bref, que du bon ! Je vais vraiment très souvent chez Passager, j’ai donc eu le temps de tester la carte un minimum, nourriture comprise. Et, en bref, c’est bon, ça ne se prend pas la tête, c’est abordable, je ne sais pas vraiment quoi vous dire de plus à part de foncer et de tester ! Si vous avez un moment, n’hésitez vraiment pas à aller boire un petit cappuccino assis bien tranquillement face à l’agitation parisienne, c’est presque jouissif. Je vous laisse avec une flopée de photos, qui parleront probablement mieux que moi.

Passager café

107, Avenue Ledru-Rollin 75011 PARIS

(Métro : Ledru-Rollin)

Ouvert du mardi au samedi de 8h30 à 18h30

Page Facebook

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshopPassager paris bastille coffeshop

Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager paris bastille coffeshop paris 11Passager café coffeshop paris 11 bastille


  • Le végé : Primeur

 

Ami(e)s végétalien(ne)s, Primeur est votre nouvelle cantine ! Postée dans une petite rue calme du quartier de Belleville, ce petit resto est tout ce que j’aime. Simple, sans chichis, très abordable, accueillant (mention spéciale au personnel), et très bon (ce qui est un détail non négligeable) ! Je ne suis pas végé de base, mais j’y reviens régulièrement, et je pense qu’il y a une raison à ça ! Le cuistot s’essaie parfois à des mélanges qui s’avèrent toujours savoureux, un brunch dominical (à 20€, amis parisiens, c’est à noter !) a été lancé il y a maintenant quelques semaines, le « Chili sin carne » est toujours une réussite, bref, Primeur, c’est un peu comme à la maison. Je vous laisse une nouvelle fois avec des photos !

 

Primeur

4, rue Lemon 75020 PARIS

(Métro : Belleville)

Ouvert tous les jours de 12h à 15h et le jeudi/vendredi/samedi de 19h à 22h

Page Facebook


cantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétariencantine primeur paris 20 belleville resto végétarien


  • Le café/libraire/galerie/endroit cool : La Régulière

 

Vous les connaissez, ces endroits où on se sent « vraiment bien », et où on resterait des heures ? Eh bien, pour ma part, c’est à la Goutte d’or que ça se passe, à la Régulière. Librairie, café, parfois galerie et lieu d’échange, il n’en fallait pas plus pour que cet endroit ait sa place dans mon classement.

Côté librairie, la sélection remporte tous les (mes) suffrages : un choix plutôt très pertinent, de littérature contemporaine, d’essais sociétaux, culturels, mais aussi de BD et de livres illustrés. On a juste envie de se choisir un petit bouquin et d’aller s’installer sur les fauteuils du coin café. Personnellement, j’y vais plus souvent pour travailler, et c’est un bonheur absolu. Le lieu est hyper lumineux, l’ambiance est paisible (on reste dans une librairie hein !), on y boit du café, bref, idéal lorsque l’on souhaite un petit moment de répit.

La Régulière

43, rue Myrha 75018 PARIS

(Métro : Château Rouge ou Barbès-Rochechouart)

Ouvert du mardi au samedi de 10h à 19h, et le dimanche de 13h à 19h

Page Facebook

la régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrhala régulière café librairie paris goutte d'or rue myrha


  • Le healthy « pas chiant » : Nous Valmy

 

Si vous êtes parisien, vous connaissez peut-être déjà « Nous ». Car avant celui-ci, il y en avait déjà deux, un rue de Châteaudun (Paris 9), et l’autre rue de Paradis (Paris 10). Le petite troisième s’est donc installé il y a quelques jours au bord du canal Saint-Martin (on note le bon plan pour cet été !), dans une ambiance ethnique et colorée, on adore !

Et, plus concrètement, qu’est-ce qu’on y mange ? « Nous Valmy » propose une carte de street-food qualitative et souvent healthy, basé sur du fait maison, sur des produits de saison, et sur beaucoup d’amour ! La spécialité de ce nouveau venu, c’est le bol de poisson (testé et approuvé, donc), dont la sauce curry est une petite merveille ! Un bol, en bref, c’est du riz, une salade (de saison, donc), du houmous, quelques graines, et la viande/poisson/boulettes veggie de notre choix. Mais sur la carte, on trouve aussi des « nourritos », des « nurgers », des petits plats à partager, bref, des produits de la cuisine du monde revisités avec des produits bio et naturels. C’est toujours une bonne idée !

Bon, on mange (très bien), à tout petit prix, au bord de l’eau, servi par une équipe hyper sympa, je ne sais pas trop quoi dire de plus !

 

Nous Valmy

53, Quai de Valmy 75010 PARIS

(Métro : République ou Goncourt)

Ouvert du lundi au vendredi 12h à 14H30, puis de 19h à 22H30 et le samedi/dimanche de 12h à 16h et de 19h à 22H30.

Site internet/Page Facebook

Nous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouvertureNous restaurant paris valmy ouverture

 

À plus tard pour d’autres bonnes adresses !