Bonne adresse à Paris : Ramen Bowl

Aujourd’hui, on parle Paris, on parle food, on parle bonnes adresses ! J’ai découvert Ramen Bowl il y a quelques semaines maintenant, au détour d’une pause déjeuner, et un petit article s’imposait.

Restaurant japonais (sur place ou à emporter), Ramen Bowl est situé rue de Ponthieu, à deux pas des Champs Élysées, et est un vrai bon spot lorsqu’on aime la cuisine asiatique !

restaurant ramen bowl paris

Dans une ambiance à mi-chemin entre cantine et bar intimiste sur deux étages, on peut admirer les graffs de l’artiste Oji, disséminés sur les murs du restaurant, on valide l’idée !

En ce qui concerne la carte, on a le choix : ramen (déclinés en 10 recettes), tapas (uniquement le soir), mais aussi donburi (gros bol de riz garni, spécialité de la maison), préparés par le chef Masaki. J’ai eu la chance de tester un panel assez conséquent de la carte, et, vous vous en doutez, c’est une vraie découverte !

cuisine asiatique paris

Les saveurs sont véritablement travaillées, de sorte que l’ensemble pétille en bouche, et donne des associations hyper savoureuses. Mention spéciale pour les allumettes d’algues qui, contrairement à mes aprioris, étaient une véritable découverte, et donne un sens nouveau aux plats ! Et gros coup de coeur pour les ramen sans bouillon, que je goûtais pour la première fois !

food ramen bowl

En bref, une ambiance de cantine street, des saveurs travaillées, un emplacement idéal lorsqu’on souhaite passer un moment sur les Champs-Élysées, j’ai adoré Ramen Bowl !

 

Ramen Bowl

44, rue de Ponthieu

75008 PARIS

Ouvert de 12h à 22h30 (sauf le dimanche)

Publicités

3 (bonnes) raisons de lire « L’Origine des Autres » de Toni Morrison

(…) il ne doit y avoir rien d’étonnant à ce que Toni Morrison soit de ceux qui comprennent l’emprise qu’a l’Histoire sur nous tous. L’Origine des Autres expose cette compréhension et, si ce livre ne témoigne pas d’un moyen d’échapper immédiatement à l’emprise du passé, il est une aide bienvenue pour aborder la façon dont cette emprise a vu le jour. Ta-Nehisi Coates

toni-morrison-conferencesCe mois-ci vient de paraître un nouvel ouvrage de Toni Morrison. Un peu particulier, il s’agit en réalité d’un recueil de six conférences prononcées à Harvard en 2016 par cette auteure américaine que l’on présente presque plus.

Au fil de ces conférences se déploient des thèmes articulés autour du racisme, du concept de « race », et, plus globalement, de l’identité. Voici donc trois raisons, bonnes à mon sens, de lire L’Origine des Autres :

Parce que c’est Toni Morrison

Toni Morrison, en quelques mots :

  • C’est un prix Pulitzer en 1988
  • C’est un prix Nobel en 1993
  • C’est un engagement politique, littéraire, idéologique reconnu aux États-Unis et dans le monde
  • C’est une voix donnée aux laissés-pour-compte
  • C’est un travail de fond pour produire une oeuvre cohérente et qualitative au prisme d’un humanisme fort.

En bref, c’est une personnalité capitale importante dans le paysage littéraire mondial, qui mène et engage des réflexions poussées, rarement dénuées d’intérêt, sur le monde et sur les réalités américaines.

Parce que ce sont des thèmes brûlants d’actualité

Ces réflexions, Toni Morrison, 87 ans, les écrit, les prononce, et les rassemble dans ce court recueil de conférences, mis en exergue par la sublime préface de Ta-Nehisi Coates.

Aidée par des exemples historiques, sociologiques, mais aussi (et surtout) littéraires, elle part en guerre contre l’inhumain, et dénonce les injustices identitaires de la société américaines.

La réflexion prend des références du passé (à commencer par les débuts de l’esclavage), pour nous faire chronologiquement comprendre qu’aujourd’hui encore, les choses ont terriblement besoin d’être conscientisées.

Des sujets qui nous appartiennent tous, et dont des supports comme L’Origine des Autres sont parfois nécessaires à la bonne compréhension d’un système particulier.

Comment devient-on raciste, sexiste ? Puisque personne ne naît raciste et qu’il n’existe pas de prédisposition foetale au sexisme, on apprend à fabriquer l’Autre non par des conférences ou par une instruction, mais par l’exemple. Toni Morrison (P. 18)

origine-autres-morrison

Un regard critique sur des thèmes qui nous concernent tous, et pas seulement l’Amérique dont elle fait partie : la race, les frontières, la peur de l’Autre, la volonté d’appartenance.

Elle questionne, fait fi des protocoles et nous plonge dans un tourbillon de questions qui n’a jamais été aussi présent dans les débats d’actualité.

Parce que ce sont des conférences

toni-morrison-harvard

Des conférences courtes, qu’on lit d’une traite, ou qu’on ausculte une par une. Des conférences où le ton corrosif nous prend, et nous amène jusqu’à l’humanisme que Toni Morrison prône dans son Oeuvre.

Cette technique d’approche réflexive permet de s’appuyer sur des exemples, d’être clair dans un propos qui ne l’est parfois pas, et qui pose des questions avec pugnacité : Qu’est-ce que l’Autre ? Pourquoi se penche-t-on autant sur le concept de « race » ? Pourquoi en avoir peur ? Qu’est-ce que cette « obsession de la couleur » ?

Un pouvoir de conviction qui, lorsqu’on le mêle à des thèmes fondateurs, donne cette série de conférences brillamment menée, formidablement inspirante, sans jamais s’éloigner du principe de réalité.

L’Origine des Autres, Toni Morrison (traduit par Christine Laferrière), Christian Bourgois, 91 pages, mars 2018

Les Bijoux Thomas Sabo !

À la découverte de Thomas Sabo !

This is and will continue to be a long term project and vision. Thomas Sabo

Qu’est-ce que Thomas Sabo ?

IMG_4100IMG_4095Thomas Sabo est une marque de bijoux née en 1984. Créée par… Thomas Sabo, elle développe des produits pour homme comme pour femme.

Avec un souci de variété que l’on retrouve directement en allant sur le site, Thomas Sabo met en place des collections adaptables à tous les styles, avec un souci de qualité constant.

Des collections de bijoux tendance qui parlent à tous : bracelet argent, bracelet cuir, gourmette, bague homme / femme, etc.

Comment est née Thomas Sabo ?

Thomas Sabo fonde donc sa marque éponyme en 1984, et connaît un succès grandissant jusque dans les années 1990.

Dès cette période, la stratégie s’affine, la direction artistique prend un nouveau tournant avec Susanne Kölbli à sa tête. C’est le moment où Thomas Sabo a marqué de son empreinte le marché du bijou.

En 1998, la première boutique physique indépendante ouvre à Francfort. Par la suite, les années 2000 sont marquées par la volonté d’innover, à travers les collections Watches, ou encore le lancement d’une Eau de Parfum.

IMG_4117IMG_4116

Les valeurs de Thomas Sabo

Parmi les valeurs et les messages portés par Thomas Sabo, on retrouve principalement le souci du détail et la volonté de proposer des produits de qualité.

Ces mêmes produits qui étaient majoritairement fabriqués à partir d’argent, ont désormais été déclinés en or rose, jaune ou blanc.

Une joaillerie fine qui marque encore une fois une volonté de faire évoluer l’identité de la marque depuis les années 2010.

IMG_4098IMG_4096

Depuis 2016, Thomas Sabo dispose d’un nouveau siège, situé en Bavière. Une manière symbolique de faire perdurer la marque, qui a réussi à s’imposer comme un incontournable dans le monde du bijou.

Article sponsorisé

J’ai testé : Feed Smart Food

Un repas complet et pratique à partir de 2,50€, on y croit ? Feed l’a fait pour nous.

Avec l’optique de donner un nouveau souffle au monde de l’alimentation, Feed développe des gammes de nourritures vegan, sans gluten, sans lactose, sans OGM, sans noix, et fabriquées en France. Rien que ça ouais !

Mais en bref, qu’est-ce que c’est ?

IMG_3200

Il s’agit en réalité de boissons en poudre, de barres ou encore de produits pour les sportifs élaborés par des nutritionnistes. Toutes ces petites choses constituent un repas complet, en plus pratique ! Par exemple, une barre banane/chocolat = 100% des apports nutritionnels recommandés pour notre déjeuner, on dit oui !

Une alternative à certains repas où l’on n’a pas le temps, ou juste pas l’envie de cuisiner. On est donc ici sur un vrai substitut de repas, et non un produit de régime !

J’ai donc testé des boissons et des barres, et, vous l’aurez compris le résultat est positif ! Car oui, j’ai même été surpris de la qualité et des saveurs développées sur ces produits. Produits qu’on aurait pu juger anecdotiques au premier abord.

IMG_3404

Les barres de céréales sont juste excellentes, dignes d’un biscuit industriel ! Alors que les boissons ont exactement le goût annoncé. À titre d’exemple, le « légumes du jardin » = un potage de grand-mère ! (oui j’abuse, et alors ?)

La préparation des boissons est ultra-simple. Pas besoin d’eau bouillante, de l’eau à température ambiante suffit. On la verse directement dans la bouteille, jusqu’au trait, on secoue énergiquement, et le tour est joué !

IMG_3854

Une jolie découverte donc, que je pense à nouveau consommer lorsque l’envie me prendra/le temps me manquera !

La gemmothérapie sans alcool

La gemmothérapie, communément appelée « médecine des bourgeons » fait partie de la phytothérapie. Depuis le Moyen-Âge, on fabrique des sirops à l’aide de ces bourgeons floral ou de feuille, et leurs vertus sont propres à chaque plante. On en connaît désormais les bienfaits sur la santé, mais la plupart des produits de gemmothérapie sont fabriqués à base d’alcool. Or, beaucoup de consommateurs (dont les enfants) ne supportent pas l’alcool. C’est la raison pour laquelle les produits dénué de cette substance existent sur le marché.

 

La recette diffère à peine de l’originale qui part d’un mélange eau, alcool et glycérine. Il s’agit là de macérations de bourgeons très concentrées, souvent certifiés biologiques, dans de la glycérine végétale, pouvant ainsi convenir à tous notamment les enfants ! Alors que les bourgeons contiennent des tissus extrêmement actifs, il s’agit là d’une solution très efficace, sans comporter les inconvénients de l’alcool !

 

Les bourgeons posséderaient certaines propriétés thérapeutiques supérieures à celles des autres de la plante mature. Étant un embryon, il porterait en lui le potentiel de développement de la plante, un peu comme s’il était à la fois les racines, les tiges, les feuilles, les fleurs et les fruits. Il contient également de fortes concentrations d’éléments actifs comme des hormones, des oligo-éléments, des vitamines, des minéraux, etc. On peut donc se dire que la gemmothérapie nous veut du bien, et sans alcool qui plus est !

Pour se procurer ces produits pleins de promesses, rien de plus simple ! Rendez-vous sur le site http://www.acerola-fr.com/, où sont recensés tous ces concentrés de nature !

Mes trois découvertes food du moment !

Ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de goûter pas mal de petites choses. Des choses que je ne connaissais pas, mais aussi dont j’avais déjà entendu parler, sans vraiment m’être fait un avis dessus. C’est chose faite, et voici donc trois petites découvertes, du bon fromage des familles jusqu’au au produit healthy !

  • Zavva :

Alerte concept marrant/ludique/original ! La marque italienne Zavva Shots a fait son arrivée en France. Des mini-cocktails artisanaux, naturels et sans gluten, dont le mélange est divisé en deux parties : une pour l’alcool, l’autre pour le « soft ». Au programme donc : whisky/miel, gin tonic, bref, que des bonnes choses !

zavva

On se retrouve donc à déguster les 6 parfums de cocktails, sans vraiment s’en rendre compte tellement le concept est sympa (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, rappelons-le).

zavva

Je dois bien avouer avoir eu, au début, une petite réticence en me demandant comme ma bouche allait pouvoir accueillir les deux boissons en même temps, mais le principe est évidemment étudié !

  • La Box Fromage :

Amis des bonnes choses, des apéros entre amis et des produits du terroir, La Box Fromage va vous intéresser !

Le concept est ultra simple : Chaque mois, on reçoit une sélection de quatre fromages sélectionné par Bernard Mure-Ravaud, meilleur ouvrier de France, et puis c’est tout !

la box fromage

Un concept simple, mais très chouette lorsqu’on souhaite découvrir ce type de produits, ou juste se faire plaisir. À noter qu’il est même possible d’offrir la box en cadeau, histoire de partager la découverte à deux !

la box fromageIMG_1438

Quatre fromages français donc, dont la qualité a été approuvée par moi-même (ah tiens). Blague à part, j’ai vraiment été très surpris par la pertinence de la sélection : un Timanoix, un Saint-Marcellin fermier, une Fourme d’Ambert AOP, et un Chèvre de Bilieu. Bref, une chouette découverte !

  • Terracaï

Si vous suivez des comptes food sur Instagram, vous n’avez pas pu passer à côté des « acaï bowls ». Ces bols colorés et hyper healthy qui donnent, de fait, des photos assez jolies.

Toutefois, je dois bien l’avouer, je n’avais jamais eu l’occasion de goûter ce nouvel aliment qui fait tant parler de lui. Et pourtant, l’acaï est une baie hyper antioxydante, dont les bénéfices sur la santé sont incalculables. Une bonne raison de tester des marques qui en font leur produit phare.

terracai

Bref, l’idée de tester Terracaï m’a donc tentée, et, vous l’aurez compris, c’est une chouette découverte !

Terracaï développe toute une gamme bio tournée autour de cette baie « miracle ». De la pulpe simple (qui permet de faire ces fameux « bowls ») aux boissons detox, tout est fait pour donner envie.

terracai
J’ai eu la chance de tester une sélection assez conséquente, et, qu’on se le dise, gros coup de coeur pour les boissons ! Le goût est précisément celui auquel on pourrait s’attendre : fruité, doux, avec une pointe d’acidité. Une petite bouteille ne suffit presque pas dis donc ! Le mieux est découvrir tout ça par vous-même en parcourant le site de Terracaï !

Les champignons médicinaux !

Parlons peu, parlons nature.

la-mycotherapie-par-alain-tardif

Les champignons sont des êtres vivants singuliers. Ni des végétaux, ni des animaux, ils sont néanmoins partout et totalement indispensables au processus de vie. Dépourvus de chlorophylle, les biologistes préfèrent ne pas les considérer comme des végétaux, mais sont d’excellents aliments, lorsqu’ils sont comestibles, très riches en nutriments essentiels : vitamines, minéraux, protéines, etc. Riches en nutriments, mais également en propriétés, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Le soin par les champignons, appelé « mycothérapie » est un domaine où les bases commencent à s’étoffer en occident, mais utilisé depuis 2000 en Asie. Vous pouvez d’ailleurs retrouver le livre d’Alaine Tardif à ce sujet sur le site Acerola juste ici ! Les champignons que l’on utilise pour se soigner doivent leurs propriétés aux glycoprotéines complexes et spécifiques qu’ils synthétisent, comme le bêta d-glycane, qui est une molécule de la famille des polysaccharides.

Des siècles de consommation en Asie effacent toute incertitude concernant d’éventuels effets indésirables. Car oui, il est possible de soigner ainsi, en voici d’ailleurs quelques exemples :

– Le grand vainqueurs des champignons serait peut-être le Reishi (Ganoderma lucidum), qui se développe sur les troncs des arbres. On le trouve un peu partout dans l’hémisphère nord, mais n’a pourtant fait l’objet d’un usage médicinal répertorié uniquement en Chine (les premiers écrits Chinois qui le mentionnent, datent de plus de 2 000 ans !). Les Chinois l’ont baptisé « le champignon miraculeux » ou encore « l’herbe porte-bonheur », c’est dire ! Dans la médecine chinoise traditionnelle, le Reishi est recommandé pour stimuler l’appétit, calmer les nerfs et combattre l’insomnie. Si l’on ne devait citer qu’une propriété du Reishi, on pourrait probablement se limiter à son action sur tous les problèmes de foie (en particulier les hépatites), ce qui en fait aussi un excellent capteur de toxines. Mais les bienfaits du Reishi sont plus larges. Il permet aussi de lutter contre la neurasthénie, les vertiges, la pyélonéphrite, l’excès de cholestérol, les maladies coronariennes, les rhinites, les bronchites chroniques, les asthmes bronchiques et les gastralgies.

– Le Maïtaké (Grifola frondosa) est également une belle découverte. Son nom signifie littéralement « le champignon dansant » car lorsque les ramasseurs avaient la chance de rencontrer quelques spécimens de ce champignon, on organisait une grande fête. En plus d’oligo-éléments, on a découvert dans le Maïtaké des bêta glycanes particuliers dont on n’a compris que très récemment l’intérêt : ils modifient la réponse immunitaire de l’organisme face aux cellules cancéreuses sans activité directe sur ces dernières. L’activité des cellules « natural killers » ou cytotoxiques est ainsi multiplié par 1,5 à 3 par prise quotidienne de 35 mg à 70 mg d’un extrait appelé « fraction D ». Cette dose ralentit la croissance des cellules cancéreuses et réduit les risques de métastases. Par ailleurs, le maïtaké en poudre engendre d’autres effets bénéfiques, il régule la tension, abaisse le taux de cholestérol et de triglycérides, et facilite la perte de poids. Sa forte teneur en fibres améliore le transit intestinal. Le Maïtaké protège enfin le foie contre l’agression hépatique médicamenteuse grâce à ses propriétés anti-oxydantes.

– Cultivé en Chine et au Japon depuis plus de 1 000 ans, le Shiitaké (Lentinus edodes) est, quant à lui, couramment appelé « le champignon du samouraï », car il était réservé au japon à l’Empereur et à ses fidèles serviteurs. C’est aussi une façon imagée de signifier ses vertus fortifiantes remarquables. La consommation de trois ou quatre champignons crus chaque matin pendant une semaine pourra vous faire découvrir combien il est efficace pour le tonus intellectuel et physique et développe la vigilance, l’esprit vif et l’éveil. Réputé pour allonger la vie, le Shiitake a conquis tous les continents et suscite de nombreuses recherches. On a ainsi découvert que le Shiitake agissait lui aussi comme anti-tumoral en activant un facteur de destruction des tumeurs. Abondamment utilisé en cuisine, il est aisé de le trouver dans certaines régions de France comme en d’autres pays sur les étals des marchés. On le consomme habituellement cuit, mais ses propriétés fortifiantes sont décuplées cru !

Les champignons bienfaisants (souvent d’origine asiatique), peu connus en occident, bénéficient de nombreuses propriétés uniques. On l’aura compris, les champignons, lorsqu’ils sont comestibles, ont de grandes chances d’être nos meilleurs alliés.

700 possèdent des propriétés médicinales. Pourtant, les chercheurs pensent que l’on pourrait découvrir un intérêt thérapeutique sur plus de 1 800 espèces de champignons au total. Toutefois, il faut noter qu’aucun brevet ne peut protéger la production de ces êtres vivants, c’est pourquoi l’industrie pharmaceutique ne s’y intéresse pas vraiment. Quoiqu’il en soit, leurs propriétés sont reconnues, testées et approuvées ! Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour notre capital bien-être !

Et rendez-vous sur Acerola pour en savoir plus !